mediacongo.net - Actualités - Reprise des travaux de construction des maisons préfabriquées, après le procès 100 jours



Retour Société

Reprise des travaux de construction des maisons préfabriquées, après le procès 100 jours

Reprise des travaux de construction des maisons préfabriquées, après le procès 100 jours 2022-08-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/08-aout/01-07/Maisons-prefabriquees-reprise-travaux.jpg -

Après deux ans de suspension, les travaux de construction des maisons préfabriquées ont repris au camp Tshatshi à Kinshasa. Le patron de la société Samibo, Samih Jammal, révèle qu’après le camp Tshatshi, il compte poursuivre les mêmes travaux à Mbuji-Mayi, et à Kananga au Kasaï-Central.

Dans un entretien avec la presse, celui-ci indique que le montage des maisons préfabriquées du camp militaire Tshatshi, ne prendront pas plus de deux mois.

«Il y a presque 400 ou 500 conteneurs qui sont arrivés en Angola et  en Tanzanie, puisque j’ai le monopole dans ce secteur à travers la RDC, le Congo-Brazzaville et l’Angola. J’ai passé près de deux ans en prison, je ne sais pas si ces articles commandés ont été volés. Je ne le souhaite pas. J’ai envoyé dans chaque pays 167 conteneurs. Avec la deuxième société, j’ai payé un acompte de 200.000 dollars. J’ai choisi les meilleures sociétés pour le montage de ces maisons. Nous allons monter 90 maisons au camp Tshatshi. Nous ne ferons même pas deux mois pour les terminer. Après cette étape du camp militaire Tshatshi, je veux immédiatement me consacrer aux travaux de Mbuji-Mayi et Kananga,» a déclaré Samih Jammal, cité par Top Congo.

M. Jammal n’a été acquitté que très récemment, après avoir passé 2 ans en prison. Il avait été condamné à 20 ans de prison, avec Vital Kamerhe, ancien Directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, dans le cadre du procès 100 jours. Ils étaient notamment accusés de détournement de deniers publics, blanchiment de capitaux et corruption. Ils ont été acquittés par la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe, le 23 juin dernier.

Au cours de sa sortie médiatique, Samih Jammal a déploré le fait que le solde de la somme pouvant permettre l’achat de 2.903 autres maisons préfabriquées reste bloqué. Pour lui, les travaux de construction des maisons préfabriquées dans la ville de Mbuji-Mayi démarreront, dès que le deuxième solde sera versé.

«Je suis le doyen des libanais en RDC. Si j’étais malhonnête, je ne gagnerai pas de nouveau un contrat de 3 mille maisons pour les militaires et policiers. Plus de 2 millions de dollars m’ont été versés et j’ai immédiatement amené 31 conteneurs depuis un an et demi en RDC qui sont au port de Matadi. Il me reste à acheter 2,903 maisons. Le solde de la somme a été bloqué,» révèle Samih Jammal.

Signalons que les maisons montées sont de deux catégories : des maisons basses dont la pièce coute 30.000 dollars américains, et des maisons en étage, dont la valeur est de 45.000 dollars.

 

Mireille Zagabe
MEDIA CONGO PRESS /La PrunelleRDC
1240 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Révision du fichier électoral, la CENI et MIRU SYSTEMS Co signent un accord pour l’acquisition des kits électoraux