Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Science & env.

Protection de la biodiversité en RDC

2022-08-10
10.08.2022
2022-08-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/08-aout/08-14/biodiversite_22_2145.jpg -

Les USA promettent leur accompagnement

Les Etats-Unis d’Amérique vont accompagner la République démocratique du Congo dans la protection de la biodiversité. A ce sujet, le pays de l’oncle Sam devra s’assurer que les investissements miniers puissent respecter les normes environnementales. C’est ce qu’a déclaré le Secrétaire d’État américain, Anthony Blinken, au cours d’une conférence de presse tenue le mardi 9 août.

Pour l’homme d’Etat américain, les États-Unis devront travailler dans le sens à protéger l’environnement, en s’assurant que les investissements miniers en RDC s’appuient sur des bonnes pratiques dans leur exploitation. En effet, les États-Unis ont les yeux braqués sur les mines congolaises, notamment en rapport avec la place qu’occupe la RDC dans la géopolitique mondiale.

A titre exemplatif, rien qu’en 2019, la RDC a assuré 71% de la production mondiale de cobalt avoisinant 100.000 tonnes sur 140.000 tonnes). Pourtant, ce minerai est essentiel pour la fabrication des batteries de smartphones et/ou de voitures électriques. En outre, le secteur extractif de la RDC contribue à près de 70 % aux recettes d'exportation, tout en étant le principal levier de la croissance économique du pays.

Malheureusement, la RDC reste dépendante de la Chine, qui achète près de 58% de ses exportations, selon des chiffres avancés en 2018. A ce sujet, le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi considère que plusieurs contrats signés avec les entreprises chinoises sont léonins. D’où son regard fixé sur l’exécution du contrat Sino-congolais dont il avait appelé vers la fin 2020, à la mise en place d’une commission mixte sino-congolaise, censée se pencher sur l’ensemble des sujets d’intérêts communs, dont l’audit technique et financier de la Sicomines (Sino-Congolaise des Mines) et la mise sur pied d’un mécanisme devant assurer la transparence dans la gestion et le fonctionnement de ladite firme.

De son côté, l'ambassadeur de la Chine en RDC, Zhu Jing avait considéré au mois de septembre 2021 que c’est plutôt la RDC qui est la principale bénéficiaire de la collaboration sino-congolaise, soulignant qu'au cours de sept premiers mois de l'année 2021, la partie congolaise s’était tirée avec 4,7 milliards USD sur les 7,9 milliards USD réalisés dans les échanges commerciaux entre les deux parties.

Au mois d’août de la même année, le Département d’Etat américain est revenu sur la même question, en soutenant la décision du gouvernement congolais, de revoir les contrats miniers accomplis avec la partie chinoise, tout en demandant une grande responsabilisation dans le secteur, à travers une collaboration qui met un accent sur la transparence fiscale, les droits du travail et le respect des normes environnementales, sociales et de gouvernance pour le secteur minier.

Une assistance qui date

Pour rappel, les États-Unis d’Amérique fournissent plus de 30 millions de dollars américains d'aide à la RDC, dans la promotion des pratiques minières responsables et durables. C’est dans ce même ordre d’idées qu’en avril 2019, les USA et la RDC ont conclu le Partenariat privilégié pour la paix, la prospérité et la préservation de l’environnement, une initiative censée être le cadre de la coopération bilatérale entre les deux pays.

Dans ce même chapitre, il faut noter que les Etats-Unis d’Amérique considèrent le Président Félix Tshisekedi comme un allié de taille, et que le pouvoir de Kinshasa est perçu, selon le département d’Etat, comme un partenaire incontournable pour faire avancer ses priorités mondiales mutuelles, particulièrement dans la lutte contre la crise climatique, le trafic illicite, la réponse aux multiples crises sécuritaires et humanitaires, la promotion du respect de la démocratie et des droits de l'homme, la sécurisation des chaînes d'approvisionnement en minerais stratégiques et nécessaires à la transition mondiale vers des formes d'énergie plus propres et à l'atténuation de la criminalité transnationale organisée…

 

José Wakadila
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaires
700 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
Article suivant C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
Article précédent Nord-Kivu : une maladie non encore identifiée décime des chèvres à Rutshuru

Les plus commentés

Politique Affaire blocs pétroliers et gaziers, le "NON" poli de Tshisekedi à John Kerry !

06.10.2022, 19 commentaires

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 15 commentaires

Politique Occupation de Bunagana : consternés, les parlementaires congolais boycottent la 145 ème assemblée de l’union interparlementaire qui se tiendra à Kigali

05.10.2022, 13 commentaires

Politique Augustin Kabuya demande au clan Katumbi de quitter l’Union Sacrée « au lieu de tenir des discours comme s’ils ne sont pas dans les institutions »

05.10.2022, 11 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance