Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Provinces

Haut-Katanga: Les kidnappeurs de trois bébés chimpanzés réclament une rançon colossale !

2022-10-04
04.10.2022
Science & env. / Insolite
2022-10-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/09-septembre/26-31/3-chimpanzes-kidnapes-rancons.jpg -

Trois jeunes chimpanzés ont été kidnappés dans la nuit du 8 au 9 septembre dernier dans la province du Katanga au Congo alors qu'ils se trouvaient dans un refuge. Les ravisseurs menacent de décapiter les singes si une rançon très élevée n'est pas payée.

Une bien triste nouvelle. Dans le refuge Jeunes animaux confisqués au Katanga (JACK) au Congo, trois bébés chimpanzés ont été enlevés dans la nuit du 8 septembre dernier. Les ravisseurs réclament une rançon à six chiffres et menacent de décapiter les singes si cette dernière n'est pas réglée.

Sans connaître le montant exacte de la rançon réclamée, les malfaiteurs ont envoyé plusieurs vidéos au refuge JACK, dans la ville de Lubumbashi (Haut-Katanga), où séjournaient les primates depuis quelques jours, après leur sauvetage en septembre.

Les trois bébés singes s'appellent Monga, Hussein et Cesar. 

«C'EST UN CAUCHEMAR... C'ÉTAIT UN TEL DÉSASTRE»

Sur Mongabay le 21 septembre, soit plus de deux semaines après la prise d’otage, Franck Chantereau, co-fondateur avec son épouse Roxane du refuge JACK, raconte comment ses réfugiés ont été enlevés : «C'est un cauchemar... Nous avons été confrontés à de nombreux défis depuis 18 ans maintenant. Mais nous n'avons jamais rien vécu de tel : l'enlèvement de singes. Ils ont également menacé de kidnapper mes propres enfants et ma femme.»

Sur Twitter, le compte partage notamment une vidéo reçue le 22 septembre, où on voit les trois chimpanzés dans une petite pièce mal entretenue et peu propice au bien-être et aux besoins des animaux. Monga se trouve debout, poignets et chevilles attachés, tandis que les deux autres se déplacent tant bien que mal sur le sol encombré.

 

 


CNEWS/ MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaire
638 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
Article précédent Détournement des salaires des enseignants à l’Equateur : Tony Mwaba interpellé

Les plus commentés

Politique Publication du calendrier électoral : "Ces élections auront lieu dans les temps voulus par les législateurs" (Lambert Mende)

26.11.2022, 14 commentaires

Provinces Nord-Kivu : zone tampon ou balkanisation de fait du pays

25.11.2022, 11 commentaires

Politique Menaces de balkanisation de la RDC : Bernadette Tokwaulu tire la sonnette d'alarme et interpelle Félix Tshisekedi

25.11.2022, 9 commentaires

Afrique Résolutions du mini-sommet de Luanda : « Avec la partie rwandaise, le respect de la parole donnée n’a jamais été au rendez-vous » (Christophe Lutundula)

25.11.2022, 9 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance