Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Provinces

Les commerçantes de Goma victimes collatérales du conflit avec le M23

2022-10-15
15.10.2022
Femme
2022-10-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/10-octobre/10-16/goma_commercante_22_002.JPG -

Marie Kyakimwa et Elysée Furaha à Goma. © Paulina Zidi / RFI

Depuis le mois de juin 2022, le mouvement rebelle M23 occupe la ville frontalière de Bunagana au Nord-Kivu en RDC. Impossible désormais de se rendre en Ouganda par cette voie. Une fermeture qui de nombreuses répercussions économiques dans la région et principalement pour la ville de Goma. Illustration avec ces femmes d’affaires, dont l’activité désormais tourne au ralenti.

Marie Kyakimwa et Elysée Furaha se décrivent comme des femmes d’affaires. Nous les rencontrons dans le centre de Goma pour évoquer leurs activités. Elles font du commerce et gagnent leur vie en important des marchandises d’Ouganda.

« Ici à Goma, nous n’avons pas d’usine. Alors qu’en Ouganda, il y a des usines. On y trouve de la tôle, des jus, des matières premières. Tout ce dont nous avons besoin pour nos commerces. À Goma, on ne trouve rien de tout cela », explique Marie.

Remise en cause du modèle économique

Mais en juin dernier, avec l’arrivée du M23 à Bunagana, elles se sont vues couper l’accès à ce poste frontière stratégique. Ce qui a remis en cause tout leur modèle économique. Une situation difficile pour ces femmes et sur laquelle tente d’alerter Arnold Djuma, un responsable de société civile de Goma.

« Les femmes entrepreneurs sont des victimes de la situation. À cause de cette frontière fermée, elles sont obligées de trouver d’autres chemins. Le poste d’Ishasa est ouvert, mais il est beaucoup plus au nord et beaucoup plus loin. Cela leur fait donc plus de frais et plus de tracasseries. Leur travail n’est alors plus rentable », explique M. Djuma.

Marie et Elysée ont désormais un souhait : que la paix revienne vite pour retrouver leur activité et leur revenu.


RFI / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaire
1229 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
Article précédent Nairobi III : les groupes armés adhèrent au PDDRCS et réclament la tête de son principal responsable

Les plus commentés

Politique RDC-RWANDA : après la douche froide que Félix Tshisekedi a infligée à son homologue rwandais, l’équipe de communication de Paul Kagame en débandade (Analyse)

05.12.2022, 23 commentaires

Politique Tshisekedi recadre Kagame : « c’est diabolique d’assumer le fait qu’on sème la mort et la désolation »

04.12.2022, 15 commentaires

Politique Biruta à Blinken : « le M23 ne doit pas être assimilé au Rwanda »

06.12.2022, 15 commentaires

Société Nairobi III : les groupes armés adhèrent au PDDRCS et réclament la tête de son principal responsable

06.12.2022, 10 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance