Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Culture

Louise Mushikiwabo : Secrétaire générale de la Francophonie ou partisane du pouvoir de Kigali ?

2022-11-22
22.11.2022
Afrique
2022-11-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/11-novembre/21-27/louise_mishikwabo_partisane_pouvoir_kigali.jpg -

Les divergences entre la République démocratique du Congo et le Rwanda ont connu un élargissement de terrain ce week-end.

Alors que le gouvernement de Kinshasa accuse depuis plusieurs mois Kigali de soutenir les terroristes du M23 qui sèment la désolation dans la partie Est de la République démocratique du Congo, la récente sortie médiatique de la rwandaise Louise Mushikiwabo, actuelle Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie a rallumé un peu plus la tension entre les deux états. Et l’adage qui dit que « lorsque l’on a un problème avec le cochon, on ne prend pas le sanglier pour témoin » se confirme.

En effet, s’exprimant le week-end dernier en marge du 18ème sommet de la Francophonie tenu à Djerba en Tunisie, Louise Mushikiwabo a affirmé qu’« il y a des éléments en RDC juste à la frontière du Rwanda, qui sont une menace pour la sécurité du Rwanda », une prise de position totalement surprenante, quand on sait la rigueur de la neutralité qu’est censée avoir toutes les organisations internationales dont la Francophonie en cas de conflit entre Etats.

Si ces affirmations présentent le Rwanda comme étant une victime, sur terrain la réalité est toute autre, car les attaques terroristes ont bien lieu sur le sol congolais et non dans au moins un centimètre du sol rwandais.

Ainsi, non seulement cette prise de position en faveur de son pays, rencontre celui qu’a le pouvoir de Kigali depuis des années pour justifier ses actions « macabres » en République démocratique du Congo, elle démontre à suffisance les profonds attachements de Louise Mushikiwabo au pouvoir de Kigali alors que celui-ci est accusé de soutenir les terroristes du M23.

La coriace réaction de Kinshasa

La République démocratique du Congo représentée par son Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde lors de ce 18e Sommet de la Francophonie n’a pas laissé passer cette prise de position « partisane » de la Secrétaire générale de cette organisation.

En réaction, aux propos de Louise Mushikiwabo, Jean-Michel Sama Lukonde a, au cours d’une interview livrée à TV5 Monde au cours de ce même sommet, fustigé cette attitude totalement « inacceptable », tout en affirmant le refus de la République démocratique du Congo de voter pour la reconduction de Louise Mushikiwabo, s’il y avait eu vote.

« La RDC était à la table-ronde. Moi, personnellement, je n’y étais pas. Si jamais nous avions été sur une question de vote, nous aurions eu une position effectivement d’abstention par rapport à la position de la Secrétaire générale qui doit rester neutre dans la question de la RDC », a déclaré le chef du gouvernement.

Au sein de l’opinion publique congolaise les réactions n’ont également pas tardé, pour sa part, Martin Fayulu, ex-candidat à la présidentielle de 2018, est revenu sur la prise de position de la Secrétaire générale de la Francophonie relative à l’agression dans la partie l’Est du pays.

Le président du parti Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECiDé) a appelé l’Organisation Internationale de la Francophonie à tirer les conséquences après des propos « inacceptables » de sa Secrétaire générale.

« Dans ses propos avant le sommet de Djerba, Madame Louise Mushikiwabo a violé intentionnellement l’article Ier de la Charte de la Francophonie. Cette organisation se doit d’en tirer les conséquences qui s’imposent », a-t-il affirmé.

Tirer les conséquences pour l’ensemble de Congolais c’est se retirer de cette francophonie conjointement hypocrite avec la France et abandonner la langue française pour celle anglaise d’ailleurs dominante dans le monde.


Scoop RDC / MCP ,via meduacongo.net
C’est vous qui le dites : 8 commentaires
1223 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
Pourquoi quitter la francophonie pour l'anglais, c'est comme fuir la pluie dans la mer. Nous avons dû normaliser une de nos langues nationales et oublier le reste. en chine c'est leur langue chinoise qui domine en russie, c'est toujours leur langue locale. comme ça je ne vais plus faire mes commentaires en français, c'est ridicule.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Ne restez pas dans les discours messieurs, agissez pour vous faire respecter. Quittez cette francophone dirigee par un pays anglophone qui de surcroit a une haine viscerale et une rancoeur injustifiee contre la France et sa langue. Ne soyez pas vous aussi idiot comme Mr Macron qui accepte l'inacceptable en laissant cette laide de mushikiwabo diriger l'OIF.

Réagir

1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
La francophonie est une structure coloniale. Combien de nos autorités vont réaliser cela! C'est juste une structure coloniale! Ce machin là de francophonie. Mushikiwabo seront également parmi ceux-là que le Congo devra juger pour crimes de guerre et génocide au Congo. Donnons seulement le temps au temps, et vous verrez! Au Congo nous parlons notre français à nous, quitte à faire de ce français là notre langue vernaculaire officielle! On n'est pas obligé d'adhérer à cette histoire de francophonie, pour confirmer notre appartenance nationale à la RDC... Mais c'est également notre histoire, le français congolais ou belge. Mais la francophonie: sortons de là!

Réagir

2
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
N'importe quoi, le lingala n'est pas parlé partout en RDC. On doit se retirer de la Francophonie, enlever le français comme langue officielle au profit de nos quatre langues nationales.

Réagir

5
3
1
Répondre
Lumumba oyebi te naba province nionso ya congo okokuta batu balobaka lingala bazali po lingala eza langue ya capitale vraiment eza mawa ba congolais pona complexe ya français yango jouer na biso azobeta na Marseille chancel mbemba alobi français mabe na france mais congolais azosekaye lokola eza langue na biso tozomona ba joueurs yaba mboka misusu bazobeta na français ata alobi français mabe etali bango te surtout ba malien batombolaka langue na bango

Réagir

1
1
1
@
Insérez un émoji
0 réponse
Abandonner la langue française pour celke de lingala qui est d'ailleurs parlé dans les fins-fond des villages partout dans la RDC et les pays voisins à l'ouest, voilà la meilleure proposition. Personne ne dit que l'anglais apportera firtune et development ; au contraire.

Réagir

3
3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Pion de Macron pour appaiser la relation autrefois tendue entre le Rwanda et la France.

Réagir

3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Yango nazalaka lisusu na posa ya langue français te po ba français balingaka congo te Yango totombola langue na biso lingala eza kaka nabatu oyo baza na complexe ya langue français nanu ba comprendre te

Réagir

4
3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Moïse, prophète aux visages multiples
left
Article précédent Concert d' Héritier Watanabe le 25 décembre : Patrick Muyaya très dubitatif au regard de travaux en cours au stade des martyrs !

Les plus commentés

Politique RDC-RWANDA : après la douche froide que Félix Tshisekedi a infligée à son homologue rwandais, l’équipe de communication de Paul Kagame en débandade (Analyse)

05.12.2022, 24 commentaires

Politique Biruta à Blinken : « le M23 ne doit pas être assimilé au Rwanda »

06.12.2022, 16 commentaires

Politique Agression rwandaise : Les rebelles M23/RDF prêts à se retirer du territoire congolais, (communiqué)

07.12.2022, 16 commentaires

Politique Tshisekedi recadre Kagame : « c’est diabolique d’assumer le fait qu’on sème la mort et la désolation »

04.12.2022, 15 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance