Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
Retour

Science & env.

Les trésors de la tombe de Toutânkhamon, un siècle de fascination

2022-11-26
26.11.2022
2022-11-26
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/11-novembre/21-27/toutankhamon_egypte_22.jpg -

La tombe de Toutânkhamon a été mise au jour le 26 novembre 1922, il y a tout juste cent ans. Considéré comme l’une des plus importantes découvertes archéologiques à ce jour, ce trésor historique de 3 000 ans est toujours aussi fascinant un centenaire plus tard.

Il y a tout juste un siècle, le 26 novembre 1922, des archéologues ouvraient la tombe de Toutânkhamon quelques jours après l’avoir exhumée. Né vers 1340 avant notre ère, ce pharaon, qui a régné moins de dix ans et représenté une courte page de l’Égypte antique, demeure pourtant le plus célèbre de tous. Les fabuleux trésors présents dans son tombeau et les mystères qui l’entourent ont largement contribué à sa renommée. À ce jour, sa tombe reste l’une des plus importantes découvertes archéologiques de tous les temps.


Sur cette photo prise en 1922, l'archéologue britannique Howard Carter étudie le sarcophage du roi Toutânkhamon. © © Amr Naibl, AP

Une découverte extraordinaire

C’est dans la cité de Louxor, une vallée d’Égypte en plein désert, à quelques centaines de kilomètres du Caire, qu’un riche notable britannique passionné d’égyptologie, nommé Lord Carnarvon, finance les fouilles menées par l'archéologue Howard Carter.

Après cinq campagnes de fouilles vaines dans la Vallée des rois, Lord Carnarvon est prêt à abandonner. Mais Carter réussit à négocier une ultime année de crédit. Et le miracle se produit : au bout d’à peine cinq jours, ses équipes font une découverte exceptionnelle. Nous sommes alors le 4 novembre 1922. 

“Il a osé faire quelque chose qu’on n’oserait pas aujourd'hui”, relate Dominique Farout, égyptologue, à France 24. Howard Carter est allé fouiller sous les ruines d'un ancien village ouvrier. "Il tombe d'abord sur les marches d'un escalier qui s'enfonce dans le sol et là il est sûr qu’il a trouvé le tombeau de Toutânkhamon (...) Ce qu’il trouve à l’intérieur est ahurissant."

Parmi les 5 000 objets découverts : un lit en bois plaqué or, un char, ou encore un poignard. Le spectaculaire sarcophage en quartzite rouge hébergeait trois cercueils emboîtés les uns dans les autres, dont le dernier (110 kg) en or massif abritait la momie de Toutânkhamon.

La pièce maîtresse du trésor, devenue l'un des objets égyptiens les plus reconnaissables au monde, est le masque funéraire du pharaon, composé de plus de 10 kg d’or massif. Elle a été découverte trois ans plus tard, en octobre 1925, lorsque les archéologues ont ouvert le dernier sarcophage protégeant la momie du souverain.

Mais ce pharaon "doré", aujourd’hui connu du monde entier, a bien failli être oublié. Juste après son règne, pour des divergences d’ordre religieux, ses successeurs avaient décidé d’effacer tout ce qui mentionnait son existence. “Toutânkhamon était un petit garçon devenu roi à l’âge de 9 ans, alors qu’il était orphelin”, relate Dominique Farout. “C’est un roi qui vivait à une époque absolument charnière, puisque c’est le fils d’Akhenaton qui avait fait détruire les images et le nom du dieu Amon, le roi des dieux partout en Égypte. C’est sous son règne que l’on rétablit ce culte et que l’on revient à la norme."

Un trésor maudit ?

Quelques mois après la découverte du tombeau, le public s’empare de la légende de la malédiction du pharaon, alimentée lorsque Lord Carnarvon meurt en avril 1923 de septicémie, après une blessure infectée. La légende se nourrit aussi d'une série de décès, comme celui de d’Howard Carter, qui meurt d'un cancer en 1939 à l'âge de 64 ans. Un homme d'affaires qui visite la tombe décède brutalement, ainsi qu'un radiologiste qui examine la momie.

Il n’en faut pas plus aux médias britanniques pour attribuer ces décès à la vengeance de Toutânkhamon et propager la rumeur d’une malédiction qui s’abattrait sur ceux ayant pénétré le tombeau. Cette rumeur est aussi reprise par Arthur Conan Doyle, le créateur de Sherlock Holmes, et inspire même Agatha Christie pour une de ses célèbres nouvelles “L’aventure du tombeau égyptien”.

Aujourd'hui, la magie qui entoure le pharaon opère toujours. Près de 1,5 million de personnes ont visité l’exposition consacrée au pharaon, en 2019, à La Villette, à Paris. La dernière exposition d’une ampleur comparable remontait à 1967, lorsque son trésor était montré pour la première fois en France.

La fascination pour l’Égypte ancienne

Plusieurs raisons expliquent la fascination pour cette tombe, estime Dominique Farout. "Déjà à l’époque, les Antiques, les Grecs et les Romains ont écrit des choses fabuleuses sur les hiéroglyphes qui avaient des pouvoirs magiques”, relate l’expert.

Le déchiffrement de l'égyptien hiéroglyphique a été l’aboutissement d'une quête d'une durée de plusieurs siècles : "C’est passé par les Arabes, puis c’est arrivé chez nous à la Renaissance”, poursuit Dominique Farout.

 

C’est surtout l’expédition de Napoléon Bonaparte en Égypte (1798-1801) qui est restée dans les mémoires. Vingt-trois ans après l’expédition, Jean-François Champollion révèle au monde la clé pour déchiffrer les hiéroglyphes, langue tombée dans l’oubli depuis quinze siècles.

Selon l’expert, cette fascination s’explique aussi par l'impression “fausse” d’une certaine stabilité de l’Égypte. “Aujourd’hui, on est dans un monde complétement déséquilibré, qui bouge à toute vitesse, alors que l’Égypte, c’est beau et équilibré."

Encore aujourd’hui, cette tombe est l’une des plus visitées de la Vallée des rois en Égypte. Des milliers de touristes s’y rendent pour voir la momie. L’Égypte mise en effet sur Toutânkhamon pour son rayonnement culturel. Prochain projet-phare du gouvernement : le Grand Musée égyptien qui va bientôt ouvrir ses portes dans la banlieue du Caire, après deux décennies de travaux.

Même si Toutânkhamon a été exhumé il y a cent ans, il reste encore beaucoup d’éléments à découvrir et à comprendre, prévient Jean-Guillaume Olette, égyptologue à l'Institut Catholique de Paris, en direct sur France 24. Le spécialiste a récemment découvert des inscriptions cachées à l’intérieur des bijoux de Toutânkhamon et à l’intérieur de la tombe elle-même. “C'est une découverte incroyable”, réagit-il.

Et l'historien de conclure, “dans ces textes, il y a toujours un enjeu de protection du roi lors de son voyage dans le monde souterrain des morts. Il est très important pour le roi, après sa mort, de retourner vers ses ancêtres.” Plus de 3 000 ans après, la tombe de Toutânkhamon n'a pas fini de livrer tous ses secrets.


France 24 / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 1 commentaire
734 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
À quand tous ses fossoyeurs de trésors vont-ils cesser de torturer les ancêtres égyptiens dans leur repos éternel. Et à quand ouvriront-ils les tombes de leurs ancêtres à eux?

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Protection de la biodiversité en Afrique : l’Union européenne s’engage à débloquer plus de 350 millions d’euros par an
left
Article précédent Pourquoi la capsule habitée Starliner n'est-elle toujours pas en service ?

Les plus commentés

Politique UDPS Andre Mbata : « Le Pape François arrive en RDC pour bénir le chef de l’État pour son second mandat »

28.01.2023, 20 commentaires

Politique Arrivée du Pape en RDC : Fridolin Ambongo recadre André Mbata

29.01.2023, 15 commentaires

Politique Célestin Tunda Ya Kasende emboîte le pas de Boshab

28.01.2023, 11 commentaires

Provinces Occupation de Kitshanga : « Toutes les mesures sont prises pour barrer la route aux aventures du Rwanda et du M23 » (Félix Tshisekedi)

28.01.2023, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance