Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Politique

International Socialiste: une délégation de l'ANC à Kinshasa

2023-03-21
21.03.2023
Afrique
2023-03-21
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/03-mars/20-26/une_delegation_de_l_anc_a_kinshasa.jpg -

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS en sigle, parti au pouvoir en République Démocratique du Congo et le Congrès National Africain, ANC en sigle, parti au pouvoir en Afrique du Sud, s’engagent à renforcer leur collaboration bilatérale au-delà de celle entretenue ordinairement au sein de l’International Socialiste.

Pour preuve, les deux partis ont décidé de la tenue d’une école mixte UDPS-ANC à Kinshasa du 20 au 23 mars pour partager les expériences vécues sur le plan politique.

C’est ce qui justifie la présence, dans la capitale congolaise, d’une forte délégation de l’ANC conduite par monsieur David Makhura, membre du Conseil exécutif de l’ANC et Gouverneur Honoraire de la province de GAUTENG, en Afrique du Sud.

Ce dimanche, 19 mars, cette délégation a été reçue en audience par le Secrétaire Général de l’UDPS, monsieur Augustin Kabuya à la permanence de l’UDPS.

Le Chef de l’Administration du Parti Présidentiel a brossé à ses hôtes le tableau sombre ayant émaillé l’histoire politique de l’UDPS avant son accession au pouvoir en 2019.

 Notre histoire est vraiment complexe, explique-t-il. Nous avons connu plusieurs zones de turbulences avant d’arriver au pouvoir. Les régimes dictatoriaux qui se sont succédé avant nous, nous ont causé beaucoup de tort. Entre 2011 et 2016, notre siège ont été régulièrement saccagés et incendiés. Particulièrement le 19 et le 20 septembre 2016, nos militants ont été brûlés vifs ici à la permanence simplement puisqu’ils réclamaient la convocation du Corps électoral dans le délai constitutionnel, tandis que plusieurs de nos membres ont été exécutés sommairement, enterrés dans des fosses communes et mis dans des sacs pour être jetés dans les rivières. Certains ont, par ailleurs, fait l’objet de la ségrégation dans les milieux professionnels à cause de leurs origines et appartenances politiques à l’UDPS. Et, ne pouvant pas travailler dans ces conditions, la plupart d’entre eux s’étaient vus dans l’obligation de changer leurs origines pour conserver leurs jobs ou avoir des promotions (…)

En 2011, notre leader a été placé en résidence surveillée malgré son âge avancée. Et pourtant, c’est lui qui avait gagné les élections, a-t-il martelé.

Pour le SG de l’UDPS,  ces situations constituent des causes profondes ayant empêché mon parti de se doter d’un fichier des membres en temps utile. Néanmoins, révèle-t-il, une initiative d’identification et d’enrôlement de nos membres a été lancée pour constituer un nouveau fichier de nos membres. Cette opération qui se déroule dans les différents quartiers que nous appelons cellules permettra à l’UDPS de se doter d’une base des données de l’UDPS, a-t-il ajouté.

Et de renchérir : Malgré les atrocités que nous avons traversées, nous avons tout de même copié le modèle de la politique de pardon appliquée en Afrique du Sud par Nelson Mandela. Car, notre histoire tragique décrite succinctement ci-haut ne pouvait pas, en réalité, nous permettre de nous asseoir avec nos suppliciers. Si donc nous devions revenir au passé, plusieurs ferions la prison.

Poursuivant son adresse, Augustin Kabuya a révélé que l’UDPS regorge de plusieurs catégories de personnes dont les intellectuels, les paysans et les ouvriers.  Chez nous, a-t-il affirmé, on ne discrimine pas les gens suivant leur niveau de vie ou d’études. Même ceux qui n’ont pas étudié ont leur place.

Puis, retraçant l’historique du parti, monsieur Augustin a déclaré : « Notre parti a vu le jour en 1982, à l’initiative de 13 parlementaires, au moment où la dictature battait son plein avec le Monopartisme. Après un combat politique intense marqué par des relégations, brimades et emprisonnement de nos fondateurs, il a fallu attendre 1990 pour que Mobutu, président de la République à l’époque, instaure le pluralisme politique. C’est alors que nous avons commencé à exercer officiellement comme parti politique ». Fin de citation.

À la fin de l’audience, le Secrétaire Général de l’UDPS, qu’accommpagnaient plusieurs cadres du parti, a fait visiter à ses hôtes de marque la partie de la grande salle du bâtiment de la permanence qui a été incendié en 2016 par les sbires du régime Kabila, tout en indiquant que le parti avait décidé de ne pas réhabiliter cet endroit pour besoin d’histoire.

Ensuite, la délégation a visité le mausolée de Patrice-Emery Lumumba à l’échangeur Limete et celui d’Étienne Tshisekedi wa Mulumba, ancien président de l’UDPS, à N’sele.

Pour boucler la journée, le SG Augustin Kabuya a offert à la délégation de l’ANC une soirée émouvante à l’hôtel Kampo, agrémentée par le Groupe Folklorique Kadiyoyo.

Pour rappel, madame BATHABILE DLAMINI, Membre du Conseil Exécutif de l’ANC et présidente honoraire de la ligue des femmes, les experts des élections et campagne et le chargé des Affaires Internationales, tous membres de l’ANC sont dans la délégation.


Liberté Plus / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites :
1128 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Élection 2023 : à l’UDPS, il faut payer la caution avant de postuler pour la députation Nationale, provinciale …(Document) !
left
Article précédent Affaire Édouard Mwangachuchu Hizi, histoire de la chute d’un notable dinosaure

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 13 commentaires

Politique Gouvernement Suminwa : les ministres seront évalués tous les trois mois (Félix Tshisekedi)

15.06.2024, 8 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Politique Incident politique au Parlement : quand l’ordre protocolaire dérange les perceptions

13.06.2024, 6 commentaires


Ils nous font confiance