Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Provinces

Crise politique au Sud-Kivu : la Société Civile interpelle les notables et autorités morales vivant à Kinshasa

2023-04-19
19.04.2023
2023-04-19
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/04-avril/17-23/societe_civile_sud_kivu_231.jpg -

La Société Civile du Sud-Kivu s’est prononcé pour la énième fois sur la situation politique « confuse et entretenue » qui sévit depuis plusieurs années en province. Une situation dominée par des scènes d’un théâtre politique entre les deux institutions provinciales (Assemblée provinciale et Gouvernement provincial) avec une main « complice » de Kinshasa.

Dans une déclaration rendue publique ce mardi 18 avril 2023 à Bukavu, la Société Civile du Sud-Kivu s’est montrée déçue par le silence « complice » des députés nationaux, sénateurs, notables et autres acteurs de la scène politique au Sud-Kivu qui vivent à Kinshasa face à cette situation qui ne fait que trop durer.

Pour la Société Civile, aucun député, sénateur, ministre ou autre personnalité politique quelconque native du Sud-Kivu digne de son nom, ne devrait rester indifférent face à une situation qui fait perdre à la province sa notoriété.

« Où sont passés les sénateurs élus en province, les députés nationaux, les députés provinciaux, les pseudos notables du Sud-Kivu vivant à Kinshasa ? Et ceux dits abusivement autorités morales des différents partis politiques au pouvoir au Sud-Kivu, pour qui voulez-vous finalement quand la province, votre province, au nom de laquelle vous siégez dans les institutions nationales perd sa notoriété et pourrit faute de vos agents que vous avez imposé pour la gestion de cette province ? En quoi êtes-vous vraiment sénateurs, députés nationaux, ministres, autorités morales, notables du Sud-Kivu ? En quels termes pensez-vous vraiment revenir bientôt auprès de nous population pour solliciter nos suffrages pendant que vous ne vous souciez nullement pas de cette situation dans la province qu’on détruit sous votre complot et complicités ? Nous vous disons d’ores et déjà de ne plus revenir, nous allons nous prendre en charge. Quel que soit ce que vous allez dire, nous allons appliquer notre principe de Zéro élu, réélu », prévient la Société Civile.

Et d’ajouter : « Le Sud-Kivu mérite mieux, ayons pitié de cette province. La population du Sud-Kivu exige de vous une amende honorable face à cette situation politique qui vous déshonore et vous disqualifie profondément ».

Pour la Société Civile du Sud-Kivu, cette crise politique confuse et entretenue qui ne fait que déshonorer le peuple Sud-Kivutien doit immédiatement prendre fin. Elle a invité les députés, sénateurs, notables et autorités morales vivant à Kinshasa au respect du souverain primaire qui est le peuple, en se désolidarisant des individus qui gèrent mal la province.

« Nous devions tous avoir honte de soutenir les individus qui ne représentent pour vous aucun enjeu électoraliste, en lieu et place des institutions et de la volonté du peuple que vous représente », insiste-t-elle.

 

Bertin Bulonza (Correspondant au Sud-Kivu)
congo-press.com (MCP) / Prunelle RDC
C’est vous qui le dites : 1 commentaire
933 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Tuzayene Kabemba @ESZJ4X3   Message  - Publié le 19.04.2023 à 10:37
Cher ami, ces messieurs n'ont pas d'oreilles ni de cœur. Ils ont tout vendu au diable

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant État de siège en Ituri : plus de 150 civils tués du 1er au 14 avril
left
Article précédent Beni : incendié en 2020, le nouveau centre de santé construit à Musuku soulage la population

Les plus commentés

Afrique Conflit rwando-congolais : l’UE insiste sur une « solution politique »

20.02.2024, 17 commentaires

Politique Conseil de sécurité : Willy Ngoma sanctionné

21.02.2024, 15 commentaires

Politique Agression rwandaise de la RDC : pourquoi Kinshasa n'use pas de son droit universel de légitime défense ?

20.02.2024, 15 commentaires

Politique Corneille Nangaa: « Le M23 est le fils aîné sur lequel s'appuie cette composante qu'est l’AFC ! »

20.02.2024, 14 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance