Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - du 01 au 31 Octobre 2023
mediacongo
Retour

Politique

Vérité des urnes : Jean Mbuyu gâche tout !

2023-06-09
09.06.2023
Société
2023-06-09
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/06-juin/05-11/me_jean_mbuyu_notable_katangais_et_ancien_conseiller_special_de_l_ex_president_joseph_kabila.jpg -

Me Jean Mbuyu, notable katangais et ancien conseiller spécial de l’ex-président, Joseph Kabila

Les dernières phrases de l’ex-conseiller spécial du président Joseph Kabila Kabange ont subitement relancé le débat sur la vérité des urnes de l’élection présidentielle de 2018.

Jean Mbuyu Luyongola s’adressait à une poignée d’évêques et diocésains en marge du troisième congrès eucharistique tenu à Lubumbashi. Le sécurocrate expliquait les dessous des cartes de la toute première alternance pacifique et civilisée du pouvoir en République démocratique du Congo. Discret, l’ancien Monsieur sécurité de Joseph Kabila a brisé le silence en affirmant qu’il était l’envoyé spécial de Joseph Kabila auprès de Martin Fayulu Madidi pour discuter de la passation des pouvoirs avec Kabila.

Le député honoraire confirme qu’il y a eu un compromis à l’africaine après les élections de 2018. « Nous sommes allés voir Fayulu, il nous a dit pas question, j’arrive au pouvoir, je vous envoie en prison », a-t-il affirmé. Des propos qui viennent chambarder l’histoire récente de la passation des pouvoirs entre Joseph Kabila Kabange et Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. L’alors opposant est officiellement devenu le 24 janvier 2019 le cinquième président de la République démocratique du Congo. C’est la première passation des pouvoirs pacifique, succédant ainsi à Joseph Kabila sous le serment : “Moi, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilomobo, élu président de la République démocratique du Congo… ”.

Le nouveau président avait prêté serment dans l’enceinte du palais présidentiel (Palais de la Nation) de Kinshasa. Avant de recevoir l’étendard national des mains du président sortant Joseph Kabila, un exemplaire de la Constitution et les armoiries, sous les ovations de milliers de ses partisans mêlés aux officiels. Ce jour-là, les combattants majoritairement de l’UDPS (parti présidentiel) avaient rappelé à Félix Tshisekedi de ne pas oublier que papa avait dit : « Le peuple d’abord ». Jean Mbuyu Luyongola rappelle que tout récemment, en 2018, « nous avons perdu les élections, nous du gouvernement (FCC), la question qu’on devait se poser ce qu’on va faire ? Une fois de plus, les généraux étaient là. Ils ont dit bon, nous nous ferons notre travail. Et les résultats étaient là. Le président m’a dit : Monsieur le conseiller spécial, que pensez-vous ? J’étais envoyé pour négocier avec Martin Fayulu qui dira que moi, il n’est pas question de pouvoir, vous allez en prison. Nous avons appelé la Monusco, nous avons parlé avec certains diplomates. Et on s’est dit, nous allons voir Félix. Donc, c’est le régime que nous avons présentement. Mais il y a toujours cette question de la décision. Et il y avait aussi cette question des dignitaires présents », a révélé l’ancien spécial.

Vive réaction de Fayulu

L’ancien collaborateur de Joseph Kabila Kabange a jeté le pavé dans la marre. Sa brève communication a suscité des vives réactions dans tous les camps politiques du pays. D’abord chez les fayulistes qui s’estiment victimes de la confiscation d’une victoire méritée. Martin Fayulu a réprimandé Jean Mbuyu Luyongola. « Je retiens de la sortie médiatique de Me Jean Mbuyu l’aveu qu’ils ont volé le pouvoir du peuple et l’ont confié à un receleur. Ce qui est sûr, Me Mbuyu et son équipe n’ont jamais discuté avec moi. “Aucun vice n’est beau, mais le plus laid de tous, c’est de mentir”. Arrêtez de distraire les Congolais », a-t-il tweeté. Quelques mois auparavant, l’ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa avait placé un caillou dans le débat sur l’alternance de 2018. « Un accord politique a été conclu et je demeure convaincu qu’il ne faut pas le jeter dans les poubelles de l’histoire », propos confiés à travers une interview accordée à Jeune Afrique.

Le prédécesseur de Denis Kadima avait ainsi révélé que l’accession à la magistrature suprême de Félix-Antoine Tshisekedi est le fruit d’un accord politique, qui avait été conclu entre les politiques afin d’éviter à la République démocratique du Congo un bain de sang.

Rassurant ensuite dans une émission télévisée avec Jean-Marie Kassamba de Télé 50, il martela : « En RDC, les alliances politiques ne sont pas dictées par l’idéologie, mais par la poursuite d’intérêts opportunistes. D’ailleurs, ceux qui, hier, chantaient les louanges de Joseph Kabila sont les mêmes qui, aujourd’hui, font l’apologie de son successeur », avait-il renchéri.

Jean Mbuyu Luyongola fut nommé conseiller spécial de l’ancien chef de l’État en matière de sécurité par ordonnance présidentielle lue le jeudi 15 février 2018 dans la soirée à la télévision publique (RTNC). Le flic avait remplacé à ce poste le regretté Pierre Lumbi Okongo, révoqué depuis septembre 2015, à la suite de son adhésion à la plateforme politique de l’opposition G7.

 

kokolo jean
OURAGAN / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 26 commentaires
9062 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Socrate @N47YC1Y   Message  - Publié le 12.06.2023 à 07:41
Distraction

Réagir

2
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Jean Jacques Bukasa @GFA7ICS   Message  - Publié le 09.06.2023 à 22:04
Pure distraction : Quoi de bon peut sortir des gens aigris et qui ont tout perdu? Kabila n'avait pas autre choix que de remettre le pouvoir au vrai vainqueur de l'élection de 2018 et qui n’était rien d’autre que Président Tshisekedi malgré avoir tout essayé pour garder le pouvoir dans sa famille en utilisant la clique Fayulu et Katumbi qui n'étaient que ses pions mais sans succès puisque Président Tshisekedi s’était cette fois-ci assuré d’accumuler tous les PV preuve de sa victoire, pas comme avant.

Réagir

56
6
4
1
1
Répondre
Za-Mambu @7FP7UKW   Message  - Publié le 10.06.2023 à 01:59
Vous avez comme toujours une relation conflictuelle avec la vérité. Votre conscience savait bien que Félix n'a été élu qu'au Kasai grâce à Jean Marc qui a résolu de le ramener au bercail tribalo-régional. Les vidéos sont disponibles. C'est Mike Hammer et Peter Pham ont diligenté les stratégies de négociation suicidaire.

Réagir

28
4
1
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 09.06.2023 à 21:59
Tout le monde sait que UDPS aime travailler dans la nuit et les eaux troubles. Tshisekedi wa Mulumba, il avait un costume pour le jour et autre la nuit , sous Mobutu. Successivamente on découvre que avec le M23 et le Rwanda, même histoire. Costume de nuit et un autre de jour. Malheureusement cette fois ci, le costume de nuit se bat contre le costume de jour. Mais le peuple est moins naïf. Chaque fruit a sa saison Ainsi on passe au manière fort. Accusations fantaisistes aux opposants et journalistes, perquisitions eecc état de non droit disons

Réagir

20
6
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 09.06.2023 à 21:55
Tout le monde sait que UDPS aime travailler dans la nuit et les eaux troubles. Tshisekedi wa Mulumba, il avait un costume pour le jour et autre la nuit , sous Mobutu. Successivamente on découvre que avec le M23 et le Rwanda, même histoire. Costume de nuit et un autre de jour. Malheureusement cette fois ci, il costume de nuit se bat contre le costume de nuit. Le peuple est moins naïf. Chaque fruit a sa saison.

Réagir

17
4
1
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Jean Jacques Bukasa @GFA7ICS   Message  - Publié le 09.06.2023 à 21:05
Réveillez-vous chers Congolais ; Trop d’infiltrés Rwandais extrémistes dans nos réseaux sociaux et ils n’ont que le nom de Président et du gouvernement dans la bouche ; Ils utilisent des sobriquets Congolais ; Ils nous font la guerre et tuent à l’Est et nous manipulent dans les réseaux sociaux ; Ils ont tout un département pour cela !

Réagir

17
3
2
2
2
Répondre
Za-Mambu @7FP7UKW   Message  - Publié le 10.06.2023 à 02:05
Qui a dit que Kagamé était fiable et que les morts congolais étaient de dégats collatéraux, que ce sont les congolais qui étaient à la base de ce qui se passe dans la partie Est du pays? Vous souvenez-vous de négociations secrètes d'Ibiza et de Venise entre la bande à Félix et ceux de Joseph à l'insu de vieux Etienne? Vous nous prenez pour des amnésiques pour nous faire croire que l'histoire du congo commence aujourd'hui.

Réagir

19
2
1
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 09.06.2023 à 14:43
Pourquoi ceux qui voulaient Fayulu vainqueur, c'est à dire, une certaine communauté internationale X église Catholique . Pourquoi ils n'avaient pas défendu Fayulu jusqu'au bout ? Il y'avait dépouillement des tous les bulletins ? Sûrement , à notre avis, la communauté internationale était au courant des consultations de Mbuyu. Faisons un pas en arrière. Combien de pression et des menaces envers Kabila de passer le pouvoir à l'opposition. Rappelons les menaces directes du ministre belge d'alors des affaires étrangères. Passer le pouvoir à l'opposition ne voulait pas dire à Fayulu. Passer le pouvoir à l'opposition voulait dire à Fayulu ?, à Tshisekedi ? et peut-être un autre. Il y'aura Genève. Promesse tenue par Kabila. Le pouvoir est dans les mains de l'opposition, ou d'un des opposants. Maintenant si la même opposition s'est montré incapable. Où est la responsabilité de Kabila ?

Réagir

11
9
3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
KALUMBA @TR57OBY   Message  - Publié le 09.06.2023 à 14:42
On va vous dire combien de fois vous les Congolais ???? La CENCO etait premiere A dire que Tshilombo etait le dernier de la classe comme toujours, KAGAME refuse de publier les resultats frauduleux entant que President de l'UA, NAANGA vous dit clairement que Tshilombo n'etait meme pas deuxieme, MACRON vous dit que c'etait un arrangement A l'Africaine, KABUYA nous dit " KABILA ATALI, ATALI, ATALI AMONI PARTI TE YA KOPESA POUVOIR, APESI UDEPEST", jEAN MBUYU vous dit la meme chose Kiekiekiekiekiekie Vous attendez que Dieu vous parle depuis le ciel ??? Vous allez abandoner Dieu, je connais les talibans kiekiekiekiekiekie Race des viperes.

Réagir

18
6
3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 09.06.2023 à 13:10
Quant à nous, Souverain primaire, électeurs/électrices abusés, et tout le monde qui se joindra à nous y compris ces avocats qui sont toujours avec le diable qui leurs paie des honoraires de ce qu'il a volé de l'état lui-même, quant à nous donc Souverain primaire et alliés, nous donnons rendez-vous au tribunal partout dans le monde à Me Mbuyu et ses maîtres à lui.

Réagir

10
3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 09.06.2023 à 13:03
...ni le kasai. Bandoki ezali bango. Le président au pouvoir dira qu'il a toujours été convaincu d'avoir été élu. Alias joseph kabila s'est-il assis avec Félix, lui disant et montrant des preuves qu'il ne fût point élu et que lui alias jk lui passait l'imperium de force en échange de ceci et cela? Félix dira du fond de lui-même " Non, non, j'ai gagné le vote populaire; juste ce jk cherche sa sécurité par ce soit disant deal". Un point, un trait. Me Mbuyu, son patron et tout le katanga politique et allés se sont tirés la balle dans la tête et ils ne se relèveront pas vivant de ce SELF INFLICTED WOUND. Un autre coup fourré katangais. Fayulu, en s'étant mêlé avec les troubadours katangais du tas de katumbi qui trimballe bien sûr dans ses antres du pouvoir une copie collée du katanga entier, Fayulu a malheureusement souillé son image de marque qu'il s'est faite. En attendant, le regime kasaien a le fromage et le corbeau katangais à perdu de platte couture. Cela, c'est aussi la politique.

Réagir

13
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 09.06.2023 à 13:00
En politique, pour ceux qui connaissent comment faire la politique et gérer les dossiers délicates, on a la notion du secret d'état. Tout le monde qui participe à ce genre de table ronde où se tisse ce genre de combine, tout le monde est tenu au secret. Tout le monde alors, sans exception. Dossier Top Secret d'état. Les mindele ont consigné cette notion de secret d'état dans leur gouvernance des choses d'état. Quand ce secret tombe dans les mains de leurs administrés, ils en pâtissent gravement. S'il se trouvent des connexions chez eux à ce scandale des élections truquées du Congo, ceux/celles qui y sont mêlés sont déjà sous panique. Et revenant à ce que révèle ce maître Mbuyu, l'idée de celui qui révèle ce monsieur et derrière lui, tout le katanga politique, c'est nuire par vengeance katangaise au président qu'ils ont illégalement eux-mêmes, et contre la constitution du pays et les lois internationales, mis au pouvoir; et le katangais mbuyu et tout le katanga politique bouillonnent de vengeance et amertume en le faisant. Malheur à eux tous, ce sont eux et eux seuls qui sont rattrapés, par Félix Tshisekedi le président, ni les kasaiens ni le...

Réagir

6
2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @EWDEP8W   Message  - Publié le 09.06.2023 à 12:30
kabila n'a jamais fait une passation du pouvoir avec felix il connaissait le reel vainqueur des elections et c etais felix .ce voyant en danger apres son pouvoir de 18 ans il a voulu entretenir un flou sur le vainqueur afin de manipuler l'opinion publique a sa guise et moner un mouvement insurectionnel á la fin pour monter le peuple contre son predecesseur et faire en suit le jeux du rwanda pour balkaniser la Rdc. ouvrez vos chers compatriotes.

Réagir

16
4
3
2
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
GERTRUDE TSHEZA @PCK5MGU   Message  - Publié le 09.06.2023 à 11:23
Pourquoi dire que Mbuyu a tout chambardé? C’est cela qui s’est réellement passé et tout le monde le sait. Sa déclaration ne change rien à ce que nous savions déjà. Tout cela traduit le mépris qu’ont les dirigeants politiques pour leur peuple. Ce qui est vrai est que Félix n’a jamais gagné l’élection et il avait été nommé. Rien ne change en cela. Nous sommes dirigés par un usurpateur, un nommé et la place de Kabila, avec tout ce qu’il a fait, est la prison. Félix le suivra aussi pour escroquerie. Que voulez-vous?

Réagir

33
7
1
Répondre
dengombi @TAGYXKS   Message  - Publié le 09.06.2023 à 14:57
Tout à fait d'accord avec vous.

Réagir

11
@
Insérez un émoji
LITOYI @X65XKXK   Message  - Publié le 09.06.2023 à 11:04
Tant que ces gens- ci ne seront pas écartés ds la vie politique congolaise, ce pays sera gouverné ds les mensonges et l'escroquerie ou le gangstérisme . Cet infiltré rwandais Hypolite Kanambe alias joseph Kabila et Tshilombo Tshisekedi, kamerhe et NANGAA et le jugé de la cour suprême. Ces hommes méritent la peine de mort Ça sert à rien avoir des élections actuellement.

Réagir

24
13
4
Répondre
@
Insérez un émoji
KALUMBA @TR57OBY   Message  - Publié le 09.06.2023 à 10:03
Tshilombo est capable de nier son nom. Quand on l'appelle Tshilombo il se fache, les talibans aussi Kiekiekiekiekiekie Monsieur 12%

Réagir

32
7
2
1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 09.06.2023 à 09:51
(Suite)Qu'aurait gagné le pays Kabila en Prison avec Fayulu. Kabila silencieux, perdu la majorité, ses officiers en prison eecc mais le pays à gagner quoi à la fin. RIEN plutôt un recul sur tous les plans. Fayulu ? Un médiocre politicien, peut-être il ne savait que veut dire etre président en démocratie. En démocratie c'est toujours une minorité qui arrive au pouvoir, mais qui devrait tenir en compte les désidératas de toute la nation. Si Tshilombo avait bien travaillé, on serait là tous à jeter les fleurs sur Kabila. À Genève il y'avait tout simplement une réunion des traîtres, chacals, et racailles pour torpiller la RDC et sa jeune démocratie.

Réagir

6
5
2
Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 09.06.2023 à 09:48
Prenons pour vrai les déclarations de Mbuyu, bien qu'il n'ya rien de neuf, au fond Kabuya était le premier à le dire. " Kabila atali ba parti politique nionso nani akopesa pouvoir " donc, rien de neuf. Mais c'est Kabila qui en sort en grand Patriote du pays et de la démocratie. Tenez, il était le chef avec tous les pouvoirs, mais surtout avec des généraux et l'armée à sa disposition. Dans un système électorale à un seul tour. Avec une opposition farouche. Ici il s'agit plus de son destin mais du pays . L'avenir d'une nation. On voit le supposé vainqueur Fayulu. Sa réponse " je veux le pouvoir et je vous envoie en prison ". Devant une réponse pareille, c'est mettre le feu au poudre pour le pays. Donner le pouvoir à Tshilombo n'est pas un scandale. Il était candidat accepté par la constitutionnel, et aussi fils du supposé majeur opposant. Sur papier il devait continuer la stabilisation des institutions. Malheureusement, il va tourné casaque. Déboulonner la Kabilie. Aujourd'hui nous avons les conséquences et les résultats. Le complot contre la RDC des pro-occidentaux est plus claire. À notre analyse Kabila est sortie et sort plus grandi. Qu'aurait gagné le...

Réagir

14
8
2
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Kitenge Yezu @XORWQ8J   Message  - Publié le 09.06.2023 à 09:39
Nanu bo pungi tein

Réagir

3
2
1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
zulema @3BRW25D   Message  - Publié le 09.06.2023 à 09:29
LOKUTA EYAKA NA ASCENSEUR VERITE NA ESCALIER = Cfr Koffi

Réagir

8
8
1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
dengombi @TAGYXKS   Message  - Publié le 09.06.2023 à 09:24
Non seulement le katangais Kabila lui a donné le pouvoir sur un plat d'or, mais aussi il lui a appris la méthode pour le conserver. Les congolais se rendront pour rien aux urnes en décembre 2023. Les résultats seront fabriqués. Ce que Kabila a fait est extremement grave. C'est un crime de haute trahison : la démocratie (càd le choix par le peuple) enterrée.

Réagir

14
6
2
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Kalume @ERWNEWG   Message  - Publié le 09.06.2023 à 09:23
Simple diversion

Réagir

8
6
2
2
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Les Sans Foufous @5G4VXIJ   Message  - Publié le 09.06.2023 à 09:11
Cet homme (tutsi rwandais de mère) ainsi que tous les commanditaires de cette tricherie à savoir Kabila, Nangaa doivent être arrêtés, jugés et fusillés. On ne joue pas avec la vie de toute une nation.

Réagir

8
7
2
1
Répondre
La vérité blesse @9ENWXB4   Message  - Publié le 09.06.2023 à 10:02
tsusi rwandais de mère oui et selon toi c'est un péché de naître d'un parent étranger, chers kinois il est grand temps d'arrêter avec vos manières villageoises de juger les autres ce congo est congo du fait de la colonisation et cela ne date que d'un siècle et demie ! le retour de la manivelle est possible vu nos divergences exacerbées par ce microcosme qui vous caractérise

Réagir

8
3
1
@
Insérez un émoji
Anonyme! @ET86R2M   Message  - Publié le 09.06.2023 à 09:04
La conscience finit toujours par prendre le dessus! Hier encore les Jean Mbuyu dans l'accord FCC/CACH pensait que Félix allait se laisser marcher sur le pieds parce que c'est le FCC qui, par KABILA l'a NOMMÉ AU POUVOIR! C'était plus que "NAÏF" lorsqu'on sait que Félix, qui né et a grandi dans la maison de fin politicien(Étienne Tshisekedi) ne CHERCHAIT QUE D'ACCÉDER AU POUVOIR; et une fois au pouvoir, FÉLIX FUT LE PREMIER À TOURNER LE DOS À RAÏS et presqu'à "INFANTILISER" LE RAÏS" qui lui a pourtant DONNÉ LE POUVOIR SUR UN PLAT D'OR! "Ingratitude" efutaka té

Réagir

10
7
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Jean-Pierre Lihau à Mbuji-Mayi : « Ne demandez pas à Félix Tshisekedi de reconstruire un pays que vous avez détruit pendant 30 ans ou 40 ans »
left
Article précédent Sévère réquisitoire du CNSA contre le régime Tshisekedi

Les plus commentés

Politique Présidentielle 2023 : «la fraude est programmée», alerte Dénis Mukwege avant d'annoncer le dépôt de sa candidature ce mardi à la CENI

02.10.2023, 28 commentaires

Politique Présidentielle 2023: Denis Mukwege dépose sa candidature le mardi 3 octobre

02.10.2023, 18 commentaires

Politique Présidentielle 2023 : le dépôt de candidature de Katumbi reporté faute « des pièces originales »

03.10.2023, 14 commentaires

Provinces Tshisekedi à Kasumbalesa : « Si vous nous renouvelez la confiance, nous verrons comment faire arriver la gratuité de l’enseignement jusqu’au secondaire »

03.10.2023, 13 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance