Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Economie

La BCC insiste sur l’interdiction d’affichage public du taux de change

2023-07-10
10.07.2023
2023-07-10
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/7-juillet/10_16/interdiction_bcc_affichage_du_taux_de_change.jpg -

La spéculation du taux de change continue de gagner du terrain dans plusieurs villes de la République Démocratique du Congo (RDC). Pour faire à cette situation, Madame le. Gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC), Malangu Kabedi, a rappelé, au cours de la réunion du Conseil des Ministres tenue le vendredi 7 juillet 2023, l’obligation pour les bureaux de change et les cambistes manuels personnes physiques de respecter scrupuleusement la réglementation édictée par la Banque Centrale du Congo.

« Face à la montée de la spéculation, Madame le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo a rappelé l’obligation pour les bureaux de change et les cambistes manuels personnes physiques de respecter scrupuleusement la réglementation édictée par la Banque Centrale du Congo, particulièrement celle interdisant tout affichage public des taux de change. », a fait savoir Patrick Muyaya, porte-parole du Gouvernement congolais.

D’après le Ministre Patrick Muyaya, le Gouvernement congolais a été encouragé à poursuivre les efforts déployés pour soutenir la production et réduire la dépendance du pays aux importations.

Rappelant la situation sur le marché de change, Madame le Gouverneur de la BCC a indiqué qu’au 29 juin 2023, le taux de change indicatif s’est établi à 2 411 CDF contre un dollar américain, enregistrant une tendance à la dépréciation par rapport à la semaine précédente.

La même tendance a été également observée sur le marché parallèle avec un taux de change situé à 2 427,5 CDF pour un dollar américain.

Dans le contexte d’une croissance mondiale atone et la persistance des pressions inflationnistes dans des grandes économies, d’une part ; de la persistance des pressions sur les prix et le taux de change, de l’impact de l’inflation importée et de l’agression de la RDC par le Rwanda, d’autre part ; Madame le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo a recommandé notamment le maintien de la coordination des actions au niveau des politiques budgétaire et monétaire, et le maintien du pacte de stabilité consacrant le financement monétaire nul du déficit de l’État.

 

Mitterrand Masamuna
Zoom - Eco / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 5 commentaires
2020 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Amadou @EDV7APO   Message  - Publié le 10.07.2023 à 18:47
Ce n'est pas la première fois que cette interdiction est décidée. Seulement, le gouvernement et ses organes ne savent pas faire respecter les mesures prises. On tournera autour comme ça pendant des années avec des médiocres. Où on est-on aujourd'hui avec l'opération coup de point commencée avec pompe à Kinshasa. A la place des anciennes démolitions, les nouvelles constructions renaissent. Pauvre pays!

Réagir

11
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @SS8IHQA   Message  - Publié le 10.07.2023 à 18:22
Voici les vraies causes de la dépréciation du franc congolais: 1. Le refus de la diminution du train de vie des institutions; 2. Le refus de réduire les salaires des politiciens; 3. La présentation d'un budget trompeur qui ne reflète pas réalité. Conséquence: On consomme sans ménagement alors qu'on produit moins 3 La prédation continuelle des Entreprises du Portefeuille et autres régies financières 4. La corruption 5. Le tribalisme

Réagir

21
Répondre
@
Insérez un émoji
La vérité blesse @9ENWXB4   Message  - Publié le 10.07.2023 à 17:32
du déjà vu rien n'est nouveau aucongo, en 2013 nous nous battions contre les M23 on n'a pas assisté à cette dépréciation monnetaire qui ressemble à une chute en enfer du franc congolais , ceci rappelle la super inflation dixi Docteur wa mulumba, mais aussi ce sont les signes avant courreurs de la fin du règne mubutien en sera t il de mêmeavec du tshilejelu wait and se !

Réagir

27
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Kalume @ERWNEWG   Message  - Publié le 10.07.2023 à 16:01
Quelle mesure ridicule

Réagir

21
Répondre
@
Insérez un émoji
Linon @477Y1R1   Message  - Publié le 10.07.2023 à 15:33
L'affichage du taux n'impacte pas sur la valeur de notre Franc congolais, le problème est ailleurs et la BCC devrait s'expliquer. L'interdiction n'est qu'un faux fuyant.

Réagir

24
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Félix Tshisekedi vent debout contre des entreprises minières qui ne respectent pas leur cahier des charges (Conseil des ministres)
left
Article précédent Coopération : Félix Tshisekedi attendu en Afrique du Sud

Les plus commentés

Politique Kabuya indéboulonnable, des aigris chapeaux à plumes confondus

12.07.2024, 9 commentaires

Politique Guerre à l’Est de la RDC : le silence de Kinshasa sur l’implication de l’Ouganda

12.07.2024, 6 commentaires

Société Justice : Koffi Olomide invité à la Cour de cassation ce lundi 15 juillet

12.07.2024, 6 commentaires

Politique L'Ouganda : allié des FARDC ou du M23 ?

11.07.2024, 5 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance