Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Politique

Elections 2023 : le docteur Mukwege craint des fraudes électorales et appelle les Congolais à un sursaut

2023-08-28
28.08.2023
2023-08-28
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/8-aout/28-31/mukwege_denis_election_23_233.JPG -

Quatre mois avant les scrutins prévus en décembre, le prix Nobel de la paix 2018 dénonce les irrégularités du processus électoral en cours. Lors d’une adresse à la jeunesse du Sud-Kivu dimanche à Bukavu, « l’homme qui répare les femmes » n'a pas annoncé sa candidature à la prochaine présidentielle, comme certains l'espéraient, mais il a estimé que le format actuel des élections augure une fraude électorale et appelle la population congolaise à s’indigner face au mal.

Devant plusieurs centaines de jeunes venus l’écouter à la Fondation Panzi, le docteur Denis Mukwege a surtout critiqué les cartes d’électeurs qui se sont déjà effacées seulement quelque temps après la révision du fichier électoral. Pour lui, c’est un mauvais signe :

« Quand on a des irrégularités de ce type, et que nous ne sommes pas capables de nous indigner pour dire que la voie qui nous permet de faire notre choix est déjà biaisée, qu’est-ce que nous pouvons espérer ? Je pense qu’aujourd’hui la grande indignation serait que tous ceux qui ont leurs cartes d’électeurs effacées manifestent pour dire : "si vous avez payé des mauvaises cartes d’électeurs vous devez assumer la responsabilité." Mais si nous nous taisons et nous allons aux élections qui étaient préparées pour être fraudées, je dois vous dire : lisez l’histoire du Congo et vous verrez que, depuis 1885 à ce jour, les Congolais n’ont jamais choisi leurs dirigeants. »

Le docteur Mukwege appelle à sortir de l’amnésie patriotique pour la refondation de la RDC. Il estime que le silence des Congolais face à leurs maux est une trahison.

Cependant, la jeunesse présente a estimé que Denis Mukwege entretient le suspense au lieu d’être clair politiquement. Marie Sifa sort de la salle de conférence, elle s’attendait à une grande annonce : « J’aurais aimé qu’il se prononce parce qu’au vu de ses actions, ses paroles, nous voyons qu’il mérite d'être président de la République. Je souhaite qu’il puisse le faire même ouvertement, ça peut être mieux. »

L'entourage du docteur Mukwege dit toujours croire en cette candidature en vue de la présidentielle du 20 décembre.


RFI / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 19 commentaires
4764 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


1 réponse
Jean Jacques Bukasa @GFA7ICS   Message  - Publié le 29.08.2023 à 22:00
Mukwerega est un loup dans la bergerie que les occidentaux ont habillé avec une peau d’agneau avec beaucoup de médailles et est surement un Rwandais extrémiste que l’on a voulu faire passer pour un sauveur de femmes Congolaises pour venir mâter les Congolais lorsqu’ils seront distraits. Comment a-t-il pu survivre à découvert dans ce feu de l’Est si ce n'est pas qu'il est protégé par les mêmes qu'il critique matin et soir pour tout voiler ?

Réagir

63
4
1
1
Répondre
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 10:05
Avec de cartes d'électeur qui s'effacent dans moins d'une année( alors les cartes de 2006 sont encore intactes) et un audit du ficher électoral biaisé. Quel est l'objectif de tout ça???

Réagir

43
1
1
@
Insérez un émoji
1 réponse
VALAVALA @P9MCDS5   Message  - Publié le 28.08.2023 à 19:31
Que Signifie le Mot " BANYAMULENGE" ? Le mot "BANYAMULENGE " est une appellation frauduleuse que les refugiés Tutsi rwandais (BANYARWANDA) se sont octroyés pour infiltrer la RDC et forcer à obtenir l'identité congolaise . MULENGE est une colline appartenant à la Tribu BAFULIRU sur laquelle ont été accueillis les refugiés tutsi rwandais en 1961 et 1963 par le HCR . En 1964 , il était interdit aux refugiés Tutsi BANYARWANDA installés sur les sites de MULENGE , KATOBO et LEMERA de faire la politique au Congo conformément à un circulaire de l'Administration coloniale Belge et du HCR. Qui les a autorisé à faire la politique au Congo ? Rappelons que sur 450 Tribus existantes au Congo et archivées par l'administration coloniale belge, il n'existe pas en RDC une tribu appelée BANYAMULENGE . Le Mot " BANYAMULENGE " a été crée en 1978 par Gisaro , un Tutsi Rwandais ( soit 18 ans après l'indépendance du Congo) . Selon l'article 10 de la constitution de 2006 , il n'existait au Congo Aucun groupe ethnique appelé " BANYAMULENGE" à la date du 30 JUIN 1960. Ce sont des "BANYARWANDA "( citoyens Rwandais) en quête des terres et de l'identité congolaise

Réagir

50
1
1
Répondre
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 10:03
Des cartes d'électeurs qui s'effacent dans moins d'une année( alors les cartes de 2006 sont encore intactes) et un audit du ficher électoral biaisé. Quel est l'objectif de tout ça???

Réagir

1
1
@
Insérez un émoji
1 réponse
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 28.08.2023 à 13:38
Le docteur est un intellectuel. Pitoyable qu'il déclare que "depuis 1885 à ce jour, les congolais n'ont jamais choisi leurs dirigeants". Même pendant les élections de 1960? C'est un insulte de sa part au Congo. Il pense peut-être que l'élire lui avec son apparatus Fondation Panzi, un cheval de Troyes des occidentaux qui l'ont infiltré avec espoir d'influencer sa personne et politique etc, ça sera le premier Congo depuis 1885 à être élu démocratiquement. Une sorte de Bazoum au Congo alors.

Réagir

102
9
8
2
Répondre
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 10:00
Le message principal du Docteur est que les cartes d'électeurs sont presque tous devenus illisibles et complètement effacés. Ce n'est pas un bon signe. Le reste des propos du Docteur, c'est des commentaires, ce n'est pas le message principal.

Réagir

13
@
Insérez un émoji
1 réponse
Anonyme @LHU88P9   Message  - Publié le 28.08.2023 à 12:49
Papa Dr Mukwenge, ce que tu tiens comme discours c'est ce que les opposants nous ont toujours dit depuis 2006. En 2006 on nous disait que Malu Malu marchait avec le nom de Kabila dans sa poche ; en 2011 Etienne Tshisekedi et Ngoy Mulunda se sont dits de pleurer chacun dans sa langue maternelle; en 2018 on a dit que le nom de Shadary était déjà incorporé dans la machine à voter dite"machine à tricher". Donc c'est que tu dis c'est du déjà dit et du déjà entendu et nous en sommes déjà habitués en ce qui concerne l'organisation des élections dans ce pays et même partout en Afrique. Je suis entrain de suivre ça au Gabon et au Zimbabwe.

Réagir

48
5
1
1
Répondre
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 10:18
Cartes d'électeurs effacées dans moins d'une année( alors que les cartes de 2006 sont encore intactes) et pas d'audit du ficher électoral biaisé. Quel est l'objectif de tout ça???

Réagir

14
1
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 28.08.2023 à 12:20
(Suite) Ainsi la prochaine législature sera consacrée aux polémiques politiciennes sur la constitution, et autres banalités. Le développement du pays va attendre longtemps, peut-être la division du pays va arriver avant le développement.

Réagir

17
3
Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 28.08.2023 à 12:08
Le grand problème c'est la mauvaise compréhension du peuple. Il y'a une différence entre le respect de la constitution et textes et le respect du délai constitutionnel. Le respect du délai constitutionnel et non de la constitution, c'est une boîte vide. Une partie du peuple n'arrive pas à distinguer ces 2 faits. Pour cette partie du peuple, aller aux élections, tout court, c'est la démocratie. En 2006, c'est à dire aux premières élections démocratiques, le respect des textes était un dogme, qui venait avant tout. L'udps qui avait boycottée ces élections là, était un simple goût du pouvoir. Aujourd'hui parler le langage de 2006, langage de l'opposition d'alors, respect des textes et lois n'est plus dogme. Le peuple est floué par des banalités "Kabila faisait ça ". Or, l'opposition, la communauté internationale tenait Kabila au respect des textes. Aujourd'hui nous avons, la violation des textes et constitution, en plus des fraudes massives. Mais demain quelle législature nous aurons, et avec quelle constitution et lois ? Ainsi la prochaine législature sera consacrée aux polémiques politiciennes sur la constitution, et autres banalités. Le développement...

Réagir

35
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Lanceur d'alerte @WUSQ2J3   Message  - Publié le 28.08.2023 à 11:22
Il faut éviter un raisonnement partisan. Nous ne sommes pas dans la jungle,chaque socièté est dirigée par des lois. Avec de cartes d'electeur qui s'éffacent dans moins d'une année( alors les cartes de 2006 sont encore intactes) et un audit du ficher électoral biaisé. Quel est l'objectif de tout ça???

Réagir

51
20
6
3
1
Répondre
who can save us @Z131H8R   Message  - Publié le 31.08.2023 à 16:22
la tienne s'est effacée ? Si tu as enlevé le plastique du dessus, c'est la faute à qui ?

Réagir

1
@
Insérez un émoji
Lanceur d'alerte @WUSQ2J3   Message  - Publié le 28.08.2023 à 11:14
@Kembakoko: tu semble être malade et il faut aller te faire soigner. C'est pour la 1ère fois que tu accède à l'internet et tu pretends être mieux informé que moi. De quelle école es-tu? La Ceni nous disait que la mauvaise qualité des cartes était due au fait que la ceni nous disait que la carte d'electeur était temporaire,car elle devait être remplacer par la carte de l'onip et pourquoi on la remplace aujourd'hui? ( dans kel rubrique budgétaire?)

Réagir

35
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Kembakoko @S5U9GGM   Message  - Publié le 28.08.2023 à 10:29
Lanceur: c'est comme si tu ne suis pas les informations de notre pays.

Réagir

47
4
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Benoit kangoma @DL8NMG7   Message  - Publié le 28.08.2023 à 08:22
Nous allons observer si les congolais écouterons son mot d'ordre; ces genres d'opposant ne sont pas écouter par les peuples !!

Réagir

49
13
13
7
5
Répondre
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 10:08
Avec de cartes d'électeurs qui s'effacent dans moins d'une année( alors les cartes de 2006 sont encore intactes) et un audit du ficher électoral biaisé. Quel est l'objectif de tout ça???

Réagir

10
@
Insérez un émoji
Lanceur d'alerte @WUSQ2J3   Message  - Publié le 28.08.2023 à 07:26
Avec que budget la Ceni remplace-t-elle les cartes d'electeur?? Au depart,la ceni justifiait la mauvaise qualitité des cartes sous pretexte qu'elle minimiser les dépenses et que l'ONIP devait nous délivrer les cartes d'identité. Où en sommes nous?? Voilà la fraude à ciel ouvert

Réagir

46
14
7
1
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Kembakoko @S5U9GGM   Message  - Publié le 28.08.2023 à 06:12
L'homme qui répare les vag*ns ne sait pas que la CENI est en train de remplacer ces cartes d'électeur défectueuses ? Qu'il se prononce clairement comme candidat Président de la république au lieu de chercher des poux sur la tête d'un chauve. D'ailleurs, c'est un mauvais gestionnaire. Il paie mal le personnel de son hopital de Panzi. C'est comme ça qu'il compte diriger le pays ?

Réagir

77
24
14
10
10
8
Répondre
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 10:12
Où remplace - t- on ces cartes d'électeurs ?

Réagir

2
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Élections 2023 : "La CENI travaille avec les parties prenantes bien que certaines refusent, il ne faut pas les forcer" (Jean-Marc Châtaigner)
left
Article précédent Changement de la durée du mandat présidentiel : la science économique n’est pas du côté de l’historien Isidore Ndaywel (*Tribune d’Oasis Kodila*)

Les plus commentés

Politique L'Union Sacrée annonce la sortie du gouvernement ce week-end

25.05.2024, 14 commentaires

Politique Augustin Matata Ponyo: « Un coup d’Etat ne vise pas un ancien ministre de l’Economie mais un Président en fonction »

24.05.2024, 12 commentaires

Politique Formation du Gouvernement : la Première Ministre Suminwa Tuluka soumet une liste de candidats triés sur le volet au Président Tshisekedi

24.05.2024, 11 commentaires

Politique L'attaque du 19 mai pourrait-elle attiser des tensions au sein de l'Union Sacrée ?

24.05.2024, 8 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance