Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Politique

Elections 2023 : « Je crains que la CENI fasse le lit d'une révolution » (Nshole)

2023-08-29
29.08.2023
2023-08-29
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/8-aout/28-31/nshole_donatien_mgr_231.jpg -

Mgr Donatien Nshole, Secrétaire général de la Cenco

"Si la CENI ne comprend pas la pertinence de notre insistance pour renforcer la confiance au sein de la population, si elle minimise la perception de son travail dans l'opinion, à moins qu'il y ait des correctifs significatifs, je crains qu'elle fasse le lit d'un environnement fertile pour une révolution qui n'attendra qu'un leader courageux", alerte, invité du Magazine Face-à-Face sur Top Congo FM, Monseigneur Donatien Nshole.

"Beaucoup de gens ne veulent pas aller aux élections. Nous allons travailler pour les convaincre. Mais si on va aux élections dans ces conditions de méfiance, moi, je ne serai pas surpris qu'après les élections, nous puissions vivre une crise que tout le pays va regretter", prévient le porte-parole de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO). 

Qui estime que "nous voulons tout simplement aider la CENI. Dieu me voit, personnellement, je n'ai rien contre le président Kadima. Nous ne pouvons pas nous engager dans une voie pour faire du mal au pays. C'est méconnaitre cette église que lui prêter des intentions de mettre le pays sur la voie du chaos".

Manara, traître et problème


Didier Manara

Mgr Donatien Nshole refuse de répondre au deuxième vice-président de la CENI, Didi Manara, qui l'avait accusé de jouer le jeu des rebelles du M23 et d'être membre de l'opposition et de déstabiliser le pays.

"Je serais plus à l'aise si c'était le président, le 1er vice-président ou le rapporteur de la CENI qui l'aurait dit. Malheureusement, celui qui l'a dit, dans la littérature de ce processus électoral, je parle de Manara, sera mentionné comme un des problèmes", lance Mgr Donatien Nshole.

"L'histoire retiendra qu'il a trahi sa famille politique. Je crois qu'une parole venant de lui n'est pas vraiment à prendre au sérieux".

Travail d'observateurs

"Ce que nous voulons est simple. Comme observateurs, nous ne demandons pas à la CENI de nous donner son fichier. Nous venons de proposer un logiciel qui ne servira qu'à une sélection d'un échantillon de façon automatique. Dans ce fichier, on aura les noms des enrôlés et leurs adresses. Deuxième étape, nous allons dans la rue, nous prenons les électeurs qui ont des cartes d'électeurs et nous les enregistrons et nous rentrons à la CENI pour vérifier s'ils se retrouvent réellement dans le fichier", explique Donatien Nshole dont l'institution, en collaboration avec l'Église du Christ au Congo (ECC), exige un audit citoyen du fichier électoral. 

"Nous ferons tout simplement le travail de l'observateur. Ce n'est même pas un grand audit. On n'a pas compris que cela ait soulevé les agitations", indique-t-il.

"Nous voulons aller aux élections qui soient crédibles, transparentes et apaisées. Cela a un coût. S'en tenir à la date sans remplir ces conditions, cela n'a pas de sens. J'ai toujours soutenu qu'en cas de force majeure, un petit retard pour améliorer ne ferait pas du mal au pays. S'il faut aller de l'avant avec cette perception, la CENI pourra publier les résultats qui seront peut-être bons, mais le président de la République (sera) élu dans les doutes", signale Monseigneur Donatien Nshole. 

Conseil à Martin Fayulu


Martin Fayulu

"Selon certaines informations, on continue à nettoyer le fichier. Peut-être que la CENI est consciente que son fichier n'est pas bon et continue à l'améliorer. Tant mieux. La CENCO et l'ECC n'ont pas décidé de quitter le processus comme certains politiciens l'ont fait. Il y a d'autres étapes aussi importantes", révèle-t-il. 

"Le conseil que je donne à Martin Fayulu est que le fichier peut être ce qu'il est, mais si on prend des dispositions pour une bonne observation et qu'on affiche les résultats, le défi sera dans la défense du vote de la population. Nous devons tirer leçon de l'expérience passée. Cette fois-ci, le défi est que nous devons être présents dans tous les centres".

Les mains liées de Dodo Kamba

"Je ne sais pas à quel niveau se trouve la division avec les autres confessions religieuses. Il y a de la divergence dans les discussions. Ce qui se faisait au nom de la plateforme religieuse n'avait plus rien de religieux, c’est pourquoi l'Église catholique s'est retirée", se souvient le secrétaire général de la CENCO, qui s'est retirée de la plateforme des confessions religieuses dirigée, aujourd’hui, par le prophète Dodo Kamba. 

"Mais nous sommes ensemble. On peut prier ensemble. On peut se retrouver ensemble pour organiser les œuvres de charité. Seules les questions socio-politiques socio-politiques nous divisent. Tout simplement parce que nous avons constaté, et je le confirme, que nos frères ont des mains liées", déplore-t-il.

"Quand j'ai lu le discours de Monseigneur Bokundua (président et représentant légal de l'ECC) à l'ouverture à la clôture de leur synode, j'ai vu que nous avons dans le fond la même doctrine sociale. Et c'est ce qui nous met à l'aise pour travailler avec les protestants. C'est peut-être ce qui manque à d'autres églises".

Dénis Kadima, expertise avérée


Denis Kadima, président de la Ceni

"Quand il était question de la mise en place du bureau Kadima, nous n'avons pas contesté son expertise. Jusqu’aujourd’hui nous lui reconnaissons d’ailleurs cette expertise. C'était juste par le fait que sa candidature était portée par les politiques. Mais, cela ne veut pas dire qu'il ne va pas bien travailler. Voilà pourquoi nous sommes allés chez lui pour lui dire que ce qui s'est passé est passé, maintenant le pays a intérêt que nous soyions des alliés, que nous travaillions ensemble et regardions dans la même direction".

 

Barick Bwematelwa
Top Congo FM / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 32 commentaires
4197 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Ychaackson17 @G3H3U1L   Message  - Publié le 01.09.2023 à 09:02
Heureusema, Shole n pa La Bouche autorisée d Dieu, donc il na pa L'absolue he is speaking as canal man, full of canal minds,feelings and Hatred Soki NZambe te, mbele tokoma bahumbu ya Catholic system Les âmes se meurent tous Le jour, et vous,vous etez busy with Political issues Le roi Henry de la Grende Bretagne, fut en desaccords avec l' ingerance d Catholic church, doù la naissance d Anglican Church Bientot il n'aura Catholic congo church

Réagir

3
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Le sérieux @ITYD3Q5   Message  - Publié le 30.08.2023 à 16:42
Messieurs Ambongo et Shole, vous risquez d'être les premières victimes de la contre-révolution.

Réagir

37
6
4
1
Répondre
dengombi @TAGYXKS   Message  - Publié le 31.08.2023 à 12:06
Monseigneur Nshole avait parlé avant le coup d'Etat au Gabon. Que ceux qui croient qu'il a prêché dans le désert méditent un peu sur les événements ayant eu lieu dans ce pays où les résultats des élections ont été tronqués.

Réagir

47
1
@
Insérez un émoji
Krokodile @SPRCNFK   Message  - Publié le 30.08.2023 à 16:09
Dormez calmement. La politique est une patate chaude. Il faut des mains de fer pour la retenir. Ceux qui sont incapables de respecter leur charte n'ont qu'à se repentir pour bien servir les autres. Repentez vous.

Réagir

27
12
2
Répondre
@
Insérez un émoji
Mwana Congo @9EJ2677   Message  - Publié le 30.08.2023 à 13:19
Bien parlé, Monseigneur !

Réagir

45
3
Répondre
@
Insérez un émoji
2 réponses
Merlin Massamba Amba @Y7P79AW   Message  - Publié le 30.08.2023 à 07:41
Je voulais dire que je honte de l'eglise, en bon chretien je dois separer l'eglise de Monsieur Ambongo et Monsieur Shole Les deux font la honte de l'eglise!

Réagir

57
6
Répondre
Merlin Massamba Amba @Y7P79AW   Message  - Publié le 30.08.2023 à 15:28
On se cache derriere un psedo pour faire de moi la honte de congolais sensEs !

Réagir

13
2
2
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 10:31
@Merlin Massamba AMBA , vous faites la honte de tous les congolais sensés.

Réagir

34
5
1
@
Insérez un émoji
1 réponse
Grace de Dieu @BAXR2BG   Message  - Publié le 30.08.2023 à 06:12
Tout le monde est permis d’être fou en RDC. Et surtout quand on s’appelle Monseigneur. Je me demande comment font ils pour bénir les fidèles sans amour du prochain. Le peuple devrait punir ces individus « satanabolises »

Réagir

47
5
3
1
Répondre
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 10:27
@Grace de Dieu @BAXR2BG, vous êtes peut -être vous-même fou !

Réagir

34
2
1
@
Insérez un émoji
1 réponse
Anonyme @4P1LFOF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 01:34
Ça se voit que vous luttez pour vos propres intérêts. Votre problème, est - ce seulement la gratuité, ou autres choses encore ?

Réagir

29
4
Répondre
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 10:36
Quelle gratuité sans bancs , sans tableaux noirs, moniteurs impayés ou malpayés !

Réagir

39
21
1
@
Insérez un émoji
1 réponse
Anonyme @GKA71M8   Message  - Publié le 29.08.2023 à 22:03
Le pretre de la honte

Réagir

71
7
4
1
Répondre
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 10:41
@anonyme @GKA71M8, Vous faites la honte des congolais normaux, on dirait les gens de l'UDPS sous les arbres pendant plus de 37 ans pour rien !

Réagir

30
12
2
@
Insérez un émoji
2 réponses
Jacque @TPUK6ZK   Message  - Publié le 29.08.2023 à 20:20
Shole botika biso yo na ambongo boza miyibi toyebi bino deja botika ko distraire ba congolais

Réagir

50
10
8
3
Répondre
Ananie @PXV9MLR   Message  - Publié le 31.08.2023 à 01:13
Bienvenu dans ce parti où vous n'avez pas besoin d'un cerveau.

Réagir

2
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 10:44
Ba zoba balingaka conseils te.

Réagir

25
3
@
Insérez un émoji
1 réponse
Le Double @HBBPNKC   Message  - Publié le 29.08.2023 à 20:19
Très bonne lecture malheureusement qui ne sera pas suivie par les oiseaux de même plumage ( mashi a mumenu). Cher Kadima comment veux-tu que la population te donne confiance pendant que tu ne veux pas que l'audit du fichier électoral soit fait par une expertise indépendante ! Tu caches quoi! Tshilombo ne passera pas Mr

Réagir

75
1
Répondre
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 10:45
OK, bien dit.

Réagir

15
@
Insérez un émoji
1 réponse
Okolela @V73Q7NS   Message  - Publié le 29.08.2023 à 19:09
Abbe N'SHOLE se poumone pour rien , KADIMA a deja recu des instructions claires aupres de son mentor, il n'y aura rien qui va se faire.

Réagir

9
9
7
1
Répondre
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 10:47
On le sait et on doit énoncer.

Réagir

1
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 29.08.2023 à 18:44
En Europe, il y'a désaffection des électeurs, suite aux attentes des peuples non réalisées, à la vie plus difficile eecc. De même en RDC,il y'aura désaffection, mot d'ordre des acteurs, à la fin tout devient folklore. Non una compétition à la résolution des problèmes des congolais

Réagir

6
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
VALAVALA @P9MCDS5   Message  - Publié le 29.08.2023 à 18:26
Que Signifie le Mot " BANYAMULENGE" ? Le mot "BANYAMULENGE " est une appellation frauduleuse que les refugiés Tutsi rwandais (BANYARWANDA) se sont octroyés pour infiltrer la RDC et forcer à obtenir l'identité congolaise . MULENGE est une colline appartenant à la Tribu BAFULIRU sur laquelle ont été accueillis les refugiés tutsi rwandais en 1961 et 1963 par le HCR . En 1964 , il était interdit aux refugiés Tutsi BANYARWANDA installés sur les sites de MULENGE , KATOBO et LEMERA de faire la politique au Congo conformément à un circulaire de l'Administration coloniale Belge et du HCR. Qui les a autorisé à faire la politique au Congo ? Rappelons que sur 450 Tribus existantes au Congo et archivées par l'administration coloniale belge, il n'existe pas en RDC une tribu appelée BANYAMULENGE . Le Mot " BANYAMULENGE " a été crée en 1978 par Gisaro , un Tutsi Rwandais ( soit 18 ans après l'indépendance du Congo) . Selon l'article 10 de la constitution de 2006 , il n'existait au Congo Aucun groupe ethnique appelé " BANYAMULENGE" à la date du 30 JUIN 1960. Ce sont des Tutsi "BANYARWANDA "( citoyens Rwandais) en quête des terres et de l'identité congolaise

Réagir

41
8
4
3
2
1
Répondre
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 10:50
Hors sujet

Réagir

16
@
Insérez un émoji
1 réponse
TKJ @YNVPS3C   Message  - Publié le 29.08.2023 à 17:55
Il y a plusieurs missions d’observation pourquoi seulement eux s’arrogent les prérogatives de contrôle. Si tu demandes à quelqu’un une chose sur la tu n’as pas droit et qu’il refuse. Pourquoi insister en stigmatisant qu’une tribu s’est approprié le processus électoral. Le problème c’est la tribu ou le contrôle? On pouvait comprendre si cela venez d’un politique mais lorsqu’il s’agit de quelqu’un qui s’appelle « pasteur ». C’est grave.

Réagir

45
1
1
Répondre
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 10:53
Il n'y a que des imbéciles qui refusent la régularité du processus électoral !

Réagir

42
@
Insérez un émoji
1 réponse
Light @9PFIY6J   Message  - Publié le 29.08.2023 à 17:50
Mgr Nshole, qu’en est-il de votre lobbying aux USA, le chien aboi et la caravane passe, entre temps la RDC avance et avancera toujours

Réagir

50
8
7
4
1
Répondre
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 10:58
La RDC n'avance pas avec l'USAN, au contraire elle coule, s'enfonce dans l'eau ! @Light ne s'en rend pas compte.

Réagir

23
1
@
Insérez un émoji
1 réponse
Kalume @ERWNEWG   Message  - Publié le 29.08.2023 à 17:40
Nshole tika intimidation ,de quel peuple parlez vous ,il faut spécifier

Réagir

42
10
6
4
2
Répondre
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 11:02
@Kalume, le peuple , c'est nous qui avons la même perception qu'Ambongo et Shole.

Réagir

25
1
@
Insérez un émoji
1 réponse
Citoyen Lambda @HOEVOJK   Message  - Publié le 29.08.2023 à 17:16
Mgr Nshole, tu pourrais adopter l’attitude la plus conciliante possible et le régime ne te comprendrais pas. Ils ont leur petite idée derrière la tête. Ils veulent encore une fois voler les élections. Ils ont décidé que leur soi-disant champion resterait au pouvoir coûte que coûte.

Réagir

51
5
3
1
Répondre
NOUZO @SN5JCVF   Message  - Publié le 30.08.2023 à 11:04
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Qu'ils trichent !

Réagir

25
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Elections 2023 à l'USN : Tshisekedi notre candidat, Tshisekedi notre choix, par amour ou par intérêt ?
left
Article précédent Élections 2023 : la Belgique va bientôt envoyer des observateurs électoraux en RDC

Les plus commentés

Afrique "Nous avons demandé : le M23, les membres de ce groupe sont-ils des Rwandais ou des Congolais ? Et la RDC nous a dit : ce sont des Congolais. Fin du débat" (William Ruto)

22.05.2024, 22 commentaires

Politique Coup d’État raté à Kinshasa : « Ces agents étrangers sont liés au Rwanda et ses alliés » , (L’opposant français Jean-Luc Mélenchon)

20.05.2024, 15 commentaires

Politique Tentative de coup d’état : « stratagème de diversion à la Poutine pour détourner l’attention des congolais du chaos actuel », [Prince Epenge]

21.05.2024, 11 commentaires

Politique Assemblée nationale : 2 candidats de l'opposition retenus pour l'élection du bureau définitif

22.05.2024, 10 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance