Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Politique

CENI - candidats Président : Le suspense

2023-11-13
13.11.2023
2023-11-13
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/11-novembre/13-19/kadima_denis_23_2323.jpg -

À dater de ce lundi 13 novembre 2023, il ne reste plus aux candidats Président de la République que six (6) jours, pour se lancer dans la campagne électorale. C'est une période où chaque candidat Président de la République reste focus sur les derniers réglages, avant de se jeter à l'eau. Et la CENI -Commission électorale nationale indépendante le sait parfaitement bien.

Contre toute attente, avec l'annonce du cadre de concertations, la Centrale électorale vient d'ajouter le suspense à l'effervescence des préparatifs. Mieux, la CENI vient d'accentuer le suspense autour de la rumeur qui fait jaser sur la toile. Rumeur selon laquelle il n'y aura pas élections le 20 décembre 2023. Est-ce pour annoncer et confirmer la non tenue des scrutins à la date prévue, suite à des contraintes multiples, et solliciter l'indulgence des candidats Président de la République pour le glissement, que la CENI a organisé ce qui paraît comme l'ultime cadre de concertations ?

Décidément, c'est la question qui s'échappe des lèvres de plus d'un Congolais, à quelques heures du coup d'envoi de ce cadre de concertations, qui débute ce lundi 13 novembre, entre la CENI  (Commission électorale nationale indépendante) et les candidats Président de la République, à Fleuve Congo Hôtel.

Normal, selon certains analystes, que l'opinion sur ce qui sera dit à ce cadre de concertations, dès lors on sait que ces derniers temps, les folles rumeurs devenues virales sur les réseaux sociaux faisaient déjà état d'une imminente convocation, par Denis Kadima, des candidats Président de la République, pour leur annoncer un éventuel glissement.

Rien d'étonnant, donc, pour ces Congolais, soutiennent ces analystes, à l'annonce de cette rencontre CENI - candidats Président de la République, qui, selon eux, n'est rien d'autre que l'imminente convocation qui a fait tache d'huile.

Surtout avec la récente déclaration de Corneille Nangaa, ancien président de la CENI, divulguer sur la toile. Déclaration selon laquelle il n'y aura pas élections le 20 décembre prochain.

Comment douter de Nangaa, quand on sait qu'il est expert en matière électorale, de surcroît, ancien patron de l'administration électorale rd-congolaise ?

Qui, mieux que Nangaa, maîtrise comment évolue un processus électoral, jusqu'à aboutir à l'organisation effective des scrutins ?

En tout cas, si l'on s'en tient à la réalité sur le terrain, il y a lieu de croire que ce cadre de concertations est organisé justement pour annoncer aux candidats Président de la République, l'impossibilité pour la Centrale électorale d'organiser les élections à la date prévue dans son chronogramme électoral.

Tenez : Même si, récemment en séjour à Séoul, capitale sud-coréenne, Denis Kadima avait confirmé qu'il y aura bel et bien élections le 20 décembre prochain, jusqu'à ce jour, la CENI n'a pas encore déployé les kits électoraux dans toutes les circonscriptions électorales disséminées à travers la République. Y compris dans les cinq pays (États-Unis d'Amérique, France, Belgique, Afrique du Sud et Angola) où les Congolais de la diaspora devront élire le Président de la République.

Les Congolais se demandent, avec le temps qui reste, comment la Centrale électorale parviendra-t-elle à déployer tous les kits électoraux à travers ce pays à la dimension continentale, et organiser les joutes électorales à la date prévue.

D'autant plus que, faudra-t-il le souligner, il va se poser un sérieux problème de transport de ces kits électoraux, avec les difficultés du transport aérien, dues notamment au manque d'aéronefs par la compagnie nationale d'aviation Congo Airways.

Même si le doute plane et les incertitudes demeurent, certains Congolais, eux, restent très optimistes quant à la tenue des scrutins le 20 décembre 2023. Pour eux, ce cadre de concertations est plutôt une occasion offerte, pour les dernières informations devant permettre à chaque candidat Président de la République, les candidats indépendants, les partis et regroupements politiques, ainsi que la Société civile dans toute sa diversité, de se préparer pour les élections, et non se fier aux rumeurs distillées sur les réseaux sociaux.

Pour autant, la grande question demeure : Que va dire exactement Denis Kadima aux candidats Président de la République ?

Trêve de supputations. Le rendez-vous, c'est dans quelques heures. L'issue n'est donc pas loin d'être connue.


OPINION INFO / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 2 commentaires
3311 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Akap @4PAF9U9   Message  - Publié le 13.11.2023 à 11:25
Depuis quang Congo Airways achemine des kits électoraux? La distribution se fait par des avions cargos, que l'on peut facilement louer aux affreteurs locaux ou régionaux qui sont nombreux, y compris des transporteurs par camions.

Réagir

3
2
Répondre
@
Insérez un émoji
Les Sans Foufous @5G4VXIJ   Message  - Publié le 13.11.2023 à 10:29
Qui vivra monera.

Réagir

9
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Présidentielle de décembre: à Pretoria, l’opposition peut-elle parvenir à une candidature commune?
left
Article précédent Élections 2023 : Francis Kalombo dénonce l'existence des bureaux fictifs!

Les plus commentés

Afrique "Nous avons demandé : le M23, les membres de ce groupe sont-ils des Rwandais ou des Congolais ? Et la RDC nous a dit : ce sont des Congolais. Fin du débat" (William Ruto)

22.05.2024, 22 commentaires

Politique Coup d’État raté à Kinshasa : « Ces agents étrangers sont liés au Rwanda et ses alliés » , (L’opposant français Jean-Luc Mélenchon)

20.05.2024, 15 commentaires

Politique Tentative de coup d’état : « stratagème de diversion à la Poutine pour détourner l’attention des congolais du chaos actuel », [Prince Epenge]

21.05.2024, 11 commentaires

Politique Assemblée nationale : 2 candidats de l'opposition retenus pour l'élection du bureau définitif

22.05.2024, 10 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance