Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Provinces

Rutshuru : Corneille Nangaa annonce son intention de "marcher sur Kinshasa" aux côtés des membres du M23

2024-01-03
03.01.2024
Spécial Elections / Politique
2024-01-03
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/12-decembre/25-31/corneille_nangaa_associe_des_rebelles_du_m23.jpg -

Le jour de la proclamation des résultats provisoires de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo, l'ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa, a fait une déclaration surprenante. Il a annoncé son intention de "marcher sur Kinshasa" et a pris la pose dans la ville de Rutshuru aux côtés des rebelles du M23.

Cette déclaration et cette photo ont suscité de vives réactions dans le pays et à l'étranger. Corneille Nangaa était l'un des acteurs clés de l'organisation de l'élection présidentielle, et son comportement après la proclamation des résultats provisoires soulève des questions sur son impartialité et sa neutralité.

Le M23 est un groupe rebelle qui a été actif en République démocratique du Congo entre 2012 et 2013. Il était composé de dissidents de l'armée congolaise et a mené des opérations militaires dans l'est du pays. Le groupe a été accusé de nombreuses violations des droits de l'homme, notamment de viols, de meurtres et de recrutement d'enfants soldats.

La présence de Corneille Nangaa aux côtés des membres du M23 soulève des interrogations sur ses liens avec ce groupe rebelle et sur son rôle dans la crise qui a secoué l'est du pays. Certains estiment que cette photo est une preuve de sa complicité avec les rebelles et remet en question l'intégrité du processus électoral.

Il est important de souligner que les résultats provisoires de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo ont été contestés par plusieurs candidats et ont été critiqués par des observateurs nationaux et internationaux. Des allégations de fraude et d'irrégularités ont été soulevées, et la déclaration de Corneille Nangaa ne fait qu'ajouter à la controverse entourant ces résultats.

Il reste à voir quelles seront les conséquences de cette déclaration et de cette photo pour Corneille Nangaa et pour le processus électoral en République démocratique du Congo. Les autorités congolaises devront enquêter sur cette affaire et prendre les mesures nécessaires pour garantir la transparence et l'intégrité du processus électoral.


Libre Grands Lacs / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 12 commentaires
6040 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


1 réponse
GERTRUDE TSHEZA @PCK5MGU   Message  - Publié le 04.01.2024 à 09:31
Qui est le véritable soutien connu du M23 entre Nanga et Tshisekedi? Le M23 a été logé ici à Kinshasa par Tshisekedi pendant 14 mois et ses émissaires viennent régulièrement ici. Félix a rencontré le M23 pendant la campagne électorale à Goma. Qui est le véritable soutien du M23? Soyons prudents et réservés. Nanga et Tshisekedi ne sont-ils pas ensemble? Nanga est une nouvelle équation à plusieurs inconnues de trop dans tout ce qui se passe à l’Est de notre pays. Attention! Attention! Tshisekedi ne fera rien du tout.

Réagir

4
2
1
1
Répondre
Younès zola @ALBFCGU   Message  - Publié le 04.01.2024 à 18:27
Ce petit singe au pseudo de tshieza , laves ton cerveau à travers la lecture c'est plus propre parce que tu es pareille à un gros singe 🦍

Réagir

1
1
@
Insérez un émoji
MBK @SQHP93G   Message  - Publié le 04.01.2024 à 08:06
Ce type mérite une balle dans le cul.

Réagir

3
2
2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Les Sans Foufous @5G4VXIJ   Message  - Publié le 04.01.2024 à 07:57
Un contre-poids éhonté. Wait and see !

Réagir

2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Jacque @TPUK6ZK   Message  - Publié le 04.01.2024 à 07:41
Yo naanga soki tozuiyo place nayo ezà prison te mais cimetière

Réagir

8
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Krokodile @SPRCNFK   Message  - Publié le 04.01.2024 à 07:17
Repentez vous. Cessez de faire le mal. Laurent Kabila qui avait pris les armes : quel etait le bénéfice ou l'interet. Comment a-t-il fini? Cessez de faire le mal. Cessez les chimeres et les utopies. Vivez le present dans la verité. Cessez l'imbecilité et les idiocies. Cessez de faire le mal.

Réagir

3
2
1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @ED13KOB   Message  - Publié le 04.01.2024 à 06:13
Kagame uses Nangaa, m23 and Minembwe military to destroy the whole Congo behind Rwanda Hutu genocide military. Kagame want world to solve problems with Hutu genocidal military first in foreign soil. Who is Nangaa, M23 and banyamulengle military? What they want to do in Congo?

Réagir

3
2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
LE CONGOMANI @HPHMW34   Message  - Publié le 04.01.2024 à 06:09
Parfois nous nous plaignons de ce que les occidentaux nous font, quand ils soutiennent des groupes armés. Mais quand un homme qui était Président d'une institution qui organise les élections devient terroriste et se joint à un mouvement comme le M23, je pense que ces mêmes occidentaux rient à gorge déployée et voient en nous des macaques qui ne méritent rien de bon.

Réagir

6
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
kap @DR16Q1Y   Message  - Publié le 04.01.2024 à 03:51
Nangaa sera tué par le même Rwanda.

Réagir

3
3
Répondre
@
Insérez un émoji
Congo Nouveau @RPTX2JX   Message  - Publié le 04.01.2024 à 02:03
Celui qui soutien un groupe terroriste sera traité de terroriste; rien d'autre. Le temps des groupes armés en Afrique est révolu. Nangaa a le droit de rêver qu'il pourra prendre le pouvoir par les armes, cependant, il croisera les congolais de père et de mère sur son chemin

Réagir

9
5
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 04.01.2024 à 01:41
Ce que les congolais doivent comprendre, c'est la rage de Nanga envers Tshilombo, d'où elle provient. Analysons les paroles de Nanga : je sais d'où il vient. J'avais eu beaucoup des pressions pour l'accepter comme candidat. Cela veut dire, Nanga avait dû faire des coseris et compromis avec Tshilombo. Je pense que Nanga doit sentir le poids de ses erreurs ou fautes de casting. Si Nanga devait nous dire, d'où venait ces pressions, nous allons comprendre la traîtrise de Tshilombo, envers la Nation et ses amis. Personne avec un minimum de bon sens aime être narguer. Il doit avoir beaucoup des remords.

Réagir

11
8
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @D4OJYPY   Message  - Publié le 04.01.2024 à 01:03
C’est un aventurier. Il regrettera ses farces aveugles.

Réagir

8
8
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Réélection de Félix Tshisekedi : au Sud-Kivu, Blaise Maseka (FPCN) parle d’une victoire politique qui était « prévisible »
left
Article précédent Agression de la RDC : un nouveau rapport des experts de l’ONU confirme la présence des éléments de l’armée rwandaise sur le sol congolais

Les plus commentés

Société Koffi Olomide fait des victimes à la RTNC : Jessy Kabasele suspendu

10.07.2024, 16 commentaires

Politique Implication de l’Ouganda dans la guerre du M23 : Jonas Tshiombela dénonce l’attitude «timide» du gouvernement congolais

10.07.2024, 10 commentaires

Politique Kabuya indéboulonnable, des aigris chapeaux à plumes confondus

12.07.2024, 9 commentaires

Politique Révision ou changement de la Constitution: un vrai-faux débat

10.07.2024, 8 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance