mediacongo.net - Actualités - Bruxelles: aux portes de la station de Maelbeek, bouclée et traumatisée



Retour Monde

Bruxelles: aux portes de la station de Maelbeek, bouclée et traumatisée

Bruxelles: aux portes de la station de Maelbeek, bouclée et traumatisée 2016-03-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016/Bruxelles_attentat_station_metro_Maalbeek.jpg Bruxelles-

La zone au cœur de toutes les attentions – la station de métro de Maelbeek, à quelques centaines de mètres de la Commission européenne – est bouclée par les forces de sécurité raconte le correspondant du journal Les Echos à Bruxelles.

Un quartier bouclé et une ambiance lourde. Quelques heures après l’attentat suicide qui a ensanglanté Bruxelles , et en plein cœur du secteur européen de la capitale belge, il flotte, ce mardi matin, une impression d’impuissance. La zone au cœur de toutes les attentions – la station de métro de Maelbeek, à quelques centaines de mètres de la Commission européenne – est bouclée par les forces de sécurité. On y aperçoit, le loin, des gyrophares nombreux. Derrière un cordon de sécurité, ce sont les médias du monde entier qui ont pris place, sur une rue de la Loi subitement vide, pour tenter d’obtenir quelques images et, mieux encore, un ou deux témoignages.

Chaque flot de personnes s’échappant de la zone est alors interrogé. La plupart étaient dans le quartier de la station et n’ont entendu qu’une vague explosion. Ils ont aperçu, durant leur évacuation, des gens sous le choc. Cette jeune femme évoque deux dames accompagnées d’un enfant, prenant refuge dans son bâtiment, les cheveux partiellement brûlés. Elle dit avoir vu des gens, assis ou allongés dans la rue, récemment évacués, dont certains vomissaient. Mais, ajoute-t-elle, « je n’ai pas pu regarder car je me suis mise à pleurer ».

Un flash, une explosion, des débris qui tombent
Une autre jeune femme, âgée d’à peine vingt ans, est en pleurs, soutenue physiquement par une proche qui tente poliment de l’extirper des questions des journalistes. Elle raconte : « j’étais dans le métro et il y a eu un flash, et une explosion. Toutes sortes de choses nous sont tombés dessus, des morceaux de vitre ». Elle dit avoir entendu une deuxième explosion et n’avoir « pas cherché à regarder ». Comme d’autres, elle a dû marcher dans le tunnel pour rejoindre la station Maelbeek avant d’être évacuée.

Le balai des ambulances et des voitures de police est permanent, le bruit des sirènes incessant. Un peu plus loin, c’est un militaire, déployé ici comme tous les jours pour assurer la surveillance les bâtiments des institutions européennes, que l’on voit accroupi devant un homme d’une soixantaine d’années, manifestement sous le choc et assis sur un banc. Celui-ci peine à utiliser son téléphone portable et demande, du bout des lèvres, au jeune soldat de l’y aider. Pendant ce temps, des victimes de l’attentat du métro sont encore en train d’être évacuées, sous la terre, à quelques dizaines de mètres de là. Et là aussi, on craint que le bilan ne soit très lourd. A 12H, on avance les chiffres de 15 morts et 55 blessés dans le métro.

 

 

Gabriel Gresillon
Les Echos
1189 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Coronavirus : quand l’Afrique met les Européens en quarantaine
AUTOUR DU SUJET

L’Allemagne sous le choc du terrorisme d’extrême droite

Monde ..,

L’Iran appelle les pays musulmans à combattre le « terrorisme économique » des États-Unis

Monde ..,

Groupes armés à l'est : Emmanuel Macron annonce un soutien opérationnel de la France

Politique ..,

Leïla Zerrougui: «Le terrorisme doit être combattu, vaincu et les victimes doivent être...

Société ..,