mediacongo.net - Actualités - Dialogue : le début des travaux préparatoire annoncé pour le 30 juillet

Retour Politique

Dialogue : le début des travaux préparatoire annoncé pour le 30 juillet

Dialogue : le début des travaux préparatoire annoncé pour le 30 juillet 2016-07-23
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/juil/du_18_au_24/kodjo-edem-en-conference-16-juil-2016.jpg Kinshasa-

Edem Kodjo, facilitateur du dialogue politique national

Edem Kodjo, facilitateur du dialogue politique national annonce le début effectif des travaux du comité préparatoire du dialogue pour le 30 juillet prochain à Kinshasa. Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée samedi 23 juillet, il a aussi fait la restitution des six mois de ses consultations avec la majorité présidentielle, l’opposition et la société civile, en vue de lever les obstacles à la tenue de ce forum.

Pour Edem Kodjo, ces obstacles sont presque tous levés et d’autres le sont en cours.

« Aujourd’hui je suis bien aise de constater que presque toutes les revendications de nature préjudicielles, c’est-à-dire des questions considérées comme questions préalables ont ou sont en train de trouver satisfaction », a affirmé Edem Kodjo qui se dit convaincu que « plus rien n’empêche d’aller au dialogue ».

Les travaux préparatoires seront précédés de la réunion de vérification des mandats des délégués au dialogue le 26 juillet.

Le comité préparatoire a pour rôle de :

Préparer l’ordre du jour du dialogue
Préparer un règlement intérieur
Résoudre toutes les questions logistiques et matérielles


Selon Edem Kodjo, après plus ou moins une semaine des travaux préparatoires, on pourra alors connaitre la date et le lieu du dialogue dont la durée souhaitée serait de 15 jours.

La durée des travaux pourra varier, a-t-il dit.

Ce forum a été annoncé par le chef de l’Etat Joseph Kabila depuis l’année passée. Il est censé permettre la tenue d’élections « crédibles » et « apaisées ». Le deuxième et dernier mandat du président Kabila doit s’achever en décembre prochain. Mais certains opposants le soupçonnent de vouloir se maintenir au pouvoir au-delà de son mandat.


RO
2164 suivent la conversation
12 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Alternance_voce - 25.07.2016 12:27

Mais qui sera dans ce fameuse groupe de préparation ?? Mais pourquoi il refuse le groupe de soutien au dialogue?? Monsieur KODJO paraît un facilitateur au maintient de Kabila au pouvoir...ALORS MR KODJO si c'est le cas... ferme ta valise et rentre chez toi... sinon les ancêtres vont l'accueillir dans leur monde ici au Kongo. À bon attendeur salut.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
zacharie imbana - 25.07.2016 08:59

Monsieur Kodjo,tu n'as pas la chance,tu dois donc terminer ta carrière sans succès car tu ne facilitera jamais un dialogue en RDC.Évite donc de te cramponner et fais ton valise et repart chez toi comme il est encore temps. Au congo,mon cher Kodjo les choses changent vite et vont mal subitement.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 24.07.2016 23:37

Mr Kodjo! Je vois que tu as du pain sur la planche avec les Fayulu, Olengankoy, Tshisekedi... Pole sana bwana Kodjo!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 24.07.2016 22:03

Il y a cette massive et non-transparante bureaucratie de l'union africaine qui court à gauche et à droite apliquer la politique du statu quo pour le bénéfice des affairistes. La démocratie devait être la démocratie au full veuillant que les pays africains ne soient pas des républiques-bananes. L'union européenne avec son eurocratie l'apprend ces jours à ses dépens avec le Brexit. A l'allure où vont les choses en Afrique le Brexit anglais finira par servir de modèle de comment départir des ensembles lourds et boiteux à jamais.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DANIELAnonyme - 24.07.2016 20:07

Le problème du Congo, est celui de remédier aux causes qui créent la situation actuelle des élections. Le glissement que certains voient aujourd'hui a commencé par les fraudes et la tricherie des élections de 2011.Il s'agit des 2 penaltys dont Katumbi parle. Tant qu'on aura pas épuiser le contentieux électoral de 2011, les mêmes causes produiront toujours les mêmes effets. En suite on devra installer un T.P.I pour le Congo immédiatement après le Dialogue. Sans ce tribunal pénal international pour le Congo, rien ne marchera au Congo.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eddy - 24.07.2016 16:54

Edem Kodjo, cesse de perdre ton temps car il est bon d'éviter le ridicule au quel sont habitué les congolais, les peuples t'inviteront en 2017 pour ça. Ta part que tu cherches sera encore là.L'actualité c'est le meeting attendu et non le dialogue!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
zacharie imbana - 24.07.2016 12:52

Ça n'aura jamais lieu ce dialogue là avant la fin du mandat de Joseph Kabila.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 24.07.2016 09:37

Le togolais Kodjo est entrain de s'en sortir petit à petit!

Non 4
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 24.07.2016 06:07

Il y va de la sincérité de toute les parties. Pourvu les choses marchent...

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 23.07.2016 23:45

Où est passé Mbikayi avec son fameux ultimatum lancé contre Kodjo!?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 23.07.2016 23:21

J'espère et souhaite que la transition soit accordée au président Étienne Tshisekedi!

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 23.07.2016 23:16

Oohhh! Enfin...

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa