mediacongo.net - Actualités - Infrastructures : l’ACGT entame la réhabilitation de la route Bunagana-Rutshuru-Goma 


Retour Provinces

Infrastructures : l’ACGT entame la réhabilitation de la route Bunagana-Rutshuru-Goma

Infrastructures : l’ACGT entame la réhabilitation de la route Bunagana-Rutshuru-Goma 2016-11-10
Economie / Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/novembre/07_au_13/paluku_sino_hydro_16_004.jpg -

Une équipe de Sino Hydro au sortir des entretiens avec le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya

La route Bunagana-Rutshuru-Goma (Nord-Kivu) fera bientôt peau neuve. Les travaux de réhabilitation y relatifs ont été lancés le 6 novembre 2016. Le ministre des Infrastructures et Travaux publics y a été représenté par le directeur général de l’Agence congolaise de grands travaux, Médard Ilunga.

« Ces travaux font partie de la première phase du grand projet de réhabilitation et de modernisation de plus de 100 kilomètres de la route Bunagana-Rutshuru-Goma », a indiqué Médard Ilunga.

Longue de 15 kilomètres, la section de la route à asphalter dans cette phase partira de la sortie nord de la ville de Goma jusqu’à l’intérieur du territoire de Nyiragongo, non loin de la cité de Kibumba. La voie sera asphaltée sur une largeur d’au moins 9 mètres, comprenant 1 x 2 voies de 3,50 mètres chacune, avec accotements.

« Des ouvrages d’assainissement et de franchissement y seront également construits », a précisé Médard Ilunga.

Ce travail devra coûter 10 millions USD alors que le coût global du projet après études, s’élève à 13.936.248 Usd. Ce montant englobe notamment les frais d’études, les frais de contrôle et surveillance des travaux ainsi que les frais de réduction des impacts environnementaux et sociaux du projet, rendu obligatoire par la réglementation internationale.

La réalisation des travaux de ce projet est rendue possible grâce au nouveau financement obtenu de la Sicomines, aux termes des contrats signés avec la Société d’Infrastructures Sino-Congolaises, SISC S.A, en sigle. .

L’exécution proprement dite des travaux a été confiée à l’entreprise SINOHYDRO 13, en qualité de sous-traitant. Cependant, les études techniques du projet ont été réalisées conjointement par l’Agence Congolaise de Grands Travaux (ACGT) et la Société d’Infrastructures Sino-Congolaises, SISC SA. Le contrôle et la surveillance des travaux seront assurés par une mission de contrôle conduite par l’Agence Congolaise de Grands Travaux.


MCNTEAM / mediacongo.net
879 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Nsaki-Madeso Musaka Potopoto | 8JLUWPD - posté le 12.11.2016 à 10:09

Vous ne comprenez pas pourquoi on s'intéresse et s'occupe-t-on aujourd'hui de ce tronçon. N'est-ce pas que c'est le territoire où habitent les occupants envieux de nous prendre nos terres de ce côté-là ? Alors, il faut déjà bien l'aménager avant qu'il ne devienne réellement leur territoire (pays). Il y a du courant stable la-bas, ne le savez-vous pas ? Alors, mon peuple, ouvre grandement ton oeil et le bon. Aujourd'hui à Goma, sur dix maison, huit appartiennent aux "voisins" qui sont dans une grande opération de rachat de toute la ville de Goma, le savez-vous et vous posez-vous la question de savoir pourquoi ? Ne sois pas stupide et distrait mon peuple. Fungola Miso -...

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mfumu Ntoto | WPILH9I - posté le 11.11.2016 à 12:19

Franchement, c'est un grand problème d'organisation. By Pass jamais terminé, abandonné et les chinois ne se font plus voir. Kianza, on n'en parle plus. Aujourd'hui on est à Bunagana. ça n'arrive qu'au Congo démo crash tique.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Evangéliste Robert KIKIDI | 7KOUIUM - posté le 10.11.2016 à 14:39

DEPUIS PLUS DE 5 ANS où les chinois ont -ils fait passé la construction de la route By - Pass de la station Salongo à LEMBA et au croisement cité verte de Mont-Ngafula à Kinshasa sous le contrôle de l’Agence Congolaise de Grands Travaux.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa : lancement des travaux de réhabilitation de la route nationale nº1 à Mitendi

Provinces ..,

Boulevard Lumumba : les raisons de la suspension des travaux d’aménagement de l’espace vert

Société ..,

Mobilité : 65 millions d’USD pour deux lignes de téléphériques à Kinshasa

Economie ..,

Kinshasa : 9 000 arbres à planter pour embellir le tronçon du boulevard Lumumba !

Société .., Kinshasa, RDC