Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Politique

Colonel Mwana Mputu : « Tout rassemblement de plus de dix personnes sera dispersé »

2016-12-18
18.12.2016 , Kinshasa
2016-12-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/decembre/5-10/police_jeep_16_0001.jpg Kinshasa-

Une jeep de la Police Nationale Congolaise en patrouille

Le colonel Mwana Mputu, porte-parole de la police met en garde ceux qui vont tenter de troubler l’ordre public ou qui vont manifester sans autorisation, lundi 19 décembre.« La police empêchera l’exercice de toute manifestation publique à caractère politique non autorisé à travers toute l’étendue du territoire national, elle protégera la population et ses biens.

Sont notamment prohibées toute incitation de la population à la désobéissance civile et toute instrumentalisation de la jeunesse désœuvrée à la pose des barricades enflammées sur la chaussée et au jet des graviers sur les usagers. Ainsi, tout rassemblement de plus de dix personnes   étant d’office illicite, sera dispersé d’initiative », prévient le colonel Mwana Mputu.

Le porte-parole de la police a indiqué que la présence renforcée des forces militaire et policière dans la ville de Kinshasa et dans d’autres villes à travers le pays, rassure la population.  Il fait remarquer qu’il s’agit d’une prévention à la sécurité de la population.

 « Partant des menaces recensées dans certaines zones de turbulence et malgré de nombreux appels à l’apaisement et au calme lancé par de nombreux responsables des partis politiques d’opposition et de la Majorité présidentielle, la police nationale a été informée de la résolution et de la détermination de certains mauvais citoyens ayant levé l’option de poser des actes de vandalisme à la date du 19 décembre 2016, dans la finalité de briser la sérénité  établie », argumente le colonel Mwana Mputu.

Il note que, dans l’impératif de la sauvegarde de l’ordre public, « la Police nationale congolaise a été amenée de façon préventive à rassurer nos concitoyens en mettant en place un dispositif sécuritaire ».

« Nous avons ainsi investi des points chauds et des sites stratégiques  avec pour objectif de décourager toute velléité criminelle et de parer à la commission des actes répréhensibles à même d’énerver ou de violenter les dispositions du code pénal », affirme le porte-parole de la police.

Il indique que les instructions ont été données aux commandants des unités de la police pour que les droits humains soient respectés.

« La hiérarchie de la police a strictement instruit les commandants d’unités de veiller à l’encadrement des hommes sous leur commandement  et qu’aucune violation des droits humains ni celle des liberté publiques individuelles ne sera tolérée », rassure le colonel Mwana Mputu.


RO
C’est vous qui le dites : 23 commentaires
8354 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

0 réponse
KABILA yebela

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Félicitation a la police de la RDC, pour la sécurisation de la population et ses biens. Avec Dieu bokolonga.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Minute etikali ya kotanga, il ne vous reste que quelques heures, soient posé. Toute arme forgé contre nous peuple congolais sera nulle et sans effet.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Donc à 9 nous pouvons nous réunir?

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Belle initiative

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Buzoba.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Mwana Mputu! A la fin du pouvoir de Kanambe cette semaine, je vais te retirer tes galons pour avoir trahi le peuple! Pascal Zibula

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Mwana Mboka Mwana Mputu! Vous etes deja infiltré....boko liana bino na bino...tu vas voir! Inshaallah!

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Desobeissance civil à partir de minuit.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Pendant que lui meme et ses allies occupent illicitement le pouvoir , il reste à savoir s'il comprend vraiment e que veut dire cette phrase : "tout rassemblement de plus de dix personnes étant d’office illicite, sera dispersé d’initiative », prévient le colonel Mwana Mputu. Officie congolais mawa!

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Masoko ya Kabila na ya batu naye

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Seulement pour vos ventre et faire étudier vos enfants à l'étranger que vous êtes devenus tous les bandits et tueurs, sanguinaires à l'égard du peuple, mputu ou kanyama vos confrères du nord Kivu sont entrain de mourir comme des poulets par une centaines ADF que vous même armée congolaise vous avez créée pour tromper le peuple innocent, aveugler sans force ni defenseur

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Tout les officiers militaires de notre pays sont manipuler comme des petits enfants par un certain seigneur de guerre jkk, même les vieux de soit disant élus du peuple aplausissent qlq'un qui n'a jamais connus les cours universitaire,mais arrive à échappé a leur élites et savoir.j'ai la honte d'être appelé congolais de la RDC

Réagir

Répondre
@
0 réponse
C'est regrettables RDC un pays qui la honte de soit même à cause de ses fils et filles qui ne sait pas c q c'est la politique

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Col Mwana M. (=mwana mboka), on connait votre faciliter à appuyer sur la gâchette. Avec toute cette armada militaire déployée, nous resterons dans nos maisons lundi. On verra alors qui vous aller disperser. Bande de fous, d'occultistes et de voleurs! Yo penza oza lèche-cul!!!!

Réagir

Répondre
@
0 réponse
À PARTIR DU 19 DÉC 23H59 TOUT CELA SERA ILLÉGAL COMME LE SOUVERAIN PRIMAIRE EST EN DROIT DE DÉFENDRE SA CONSTITUTION

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Pourquoi tu ne fais pas ça à Beni où chaque jour des congolais meurrent comme des moustiques, ton arsenal ne servira à rien car nous n'avons peur de la kabilie; vous nous tuerez comme d'habitude. Demain tous dans la rue Bye bye kabila

Réagir

Répondre
@
0 réponse
COLONEL MWANA MPUTU SACHES QUE TU MERITE SOIT D'ETRE PASSER AUX ARMES OU LA PENDAISON PUBLIQUE A TOI DE CHOUSIR. CROIS TU AVEC TA POLICE ET TA GARDE REPUBLICAINE TU ARRIVERA A ARRETER LA COLORE ÉVITER DU PEUPLE A PARTIR DU 20 DÉCEMBRE 2016 QUI VACOMMENCER SA RÉVOLUTION POPULAIRE POUR CHASSER KANAMBE HYPOLITTE ALIAS JOSEPH KABILA DU POUVOIR POLITIQUE EN RDCONGO? QUI VIVRA VERRA.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
CONNARD, tu viens t'occuper de la population de Kinshasa alors que des faits sérieux se passent à Beni, là bas ce ne sont plus des menaces mais des meurtres à repetition, pourquoi n'amène tu pas tes policiers à Beni. Tokoboma yo!!

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Col Mwana Mputu, il existe de menaces contre nos compatriotes de Béni. Que font les FARDC et la PNC? Cette présence des forces armées, loin de rassurer, terrorise plutôt les populations. Manifester librement n'est pas synonyme d’insurrection! Enfin, qui autorisent toutes ces campagnes menées par le PPRD. Kimbuta et les autres flateurs de gouverneurs auraient-ils levé la mesure d'interdiction de manifestation publique pour une certaine catégorie de congolais? Vous êtes des complices et sur le collimateur de la vindicte populaire.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Mwana Mputu, tokolia yo lokola ntaba ya cabri.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Manifester sans autorisation? Un pays Democratique il faut avoir une autorisation pour s'exprimer par une manifestation? Donc les politiciens veulent chasser le peuple pour mieux gouverner ? Yambula questions, lobi manda esili .

Réagir

Répondre
@
0 réponse
KABILA DEGAGE Tic tac tac tic.. vous allez voir. Les ancêtres Sony en colère de l'occupation tutsi power qui œuvrent à la tuerie de nos frères.

Réagir

Répondre
@
right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent Blocs pétroliers : le dossier sur l’étude de faisabilité ayant abouti à l’exploration des blocs pétroliers s’invite à l’Assemblée nationale

Les plus commentés

Société Un Casque bleu tué, le SG de l’ONU en colère réagit

03.10.2022, 15 commentaires

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 15 commentaires

Politique "La guerre de l'Est est programmée et désirée par des étrangers à travers la Constitution de 2006" (Des scientifiques)

03.10.2022, 13 commentaires

Politique Géopolitique de la région des Grands Lacs. La fin d’un cycle : Paul Kagame du Rwanda sur les traces de Mobutu du Zaïre-Congo !

03.10.2022, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance