Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Politique

La communauté internationale inquiète de "l'impasse" politique en RDC

2017-02-16
16.02.2017
2017-02-16
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/02-fevrier/13-19/guterre_ua_sassou_kagame_17_0001.jpg -

Le secrétaire-général des Nations unies Antonio Guterres, au centre-droite, salue le président Paul Kagame lors de la 28e session ordinaire de l'assemblée de l'Union africaine, à Addis Ababa, Ethiopie

Les Nations unies, l'Union africaine, l'Union européenne, et l'Organisation internationale de la Francophonie se sont inquiétées ce jeudi 16 février 2017 de "l'impasse" des discussions sur l'application de l'accord de sortie de crise en République démocratique du Congo (RDC).

Les quatre organisations se sont dites "de plus en plus préoccupées par l'impasse persistante dans le dialogue entre les parties prenantes politiques en RDC sur les modalités de mise en oeuvre de l'accord politique du 31 décembre", ont-elle indiqué dans un communiqué commun.

"Cette situation porte en elle le risque de saper la volonté politique qui a permis la signature de l'accord", ont ajouté les quatre organisations.

"Dans ce contexte, les quatre organisations partenaires appellent toutes les parties prenantes, y compris la Majorité présidentielle et l'opposition, à redoubler, de bonne foi, les efforts qui sont les leurs aux fins de parachever promptement les pourparlers en cours", ont-elles conclu.

L'opposition et la majorité avaient signé le 31 décembre un accord de cogestion du pays jusqu'à l'élection d'un successeur au président Joseph Kabila, censée avoir lieu à la fin de l'année.

Cet accord doit sortir le pays de la crise liée au maintien au pouvoir du président Joseph Kabila, mais sa mise en oeuvre piétine alors que les négociations pour le partage des places au gouvernement sont dans l'impasse.

La mort à l'âge de 84 ans, le 1er février, de l'opposant historique Étienne Tshisekedi, qui devait prendre la tête du Conseil national de suivi de l'accord de la Saint-Sylvestre (CNSA), est par ailleurs venue compliquer les choses, car elle ouvre la voie à une lutte pour le titre envié de chef de l'opposition.

Près de deux semaines après sa mort, aucune date n'est encore fixée pour le retour en RDC de la dépouille de Tshisekedi, sa famille souhaitant de la part des autorités des garanties préalables, notamment sur le lieu de sépulture et sur la sécurité pendant les funérailles.


AFP / VOA / MCN

2017-02-17-09-18-56_Déclaration_conjointe_sur_la_République_démocratique_du_Congo.pdf (0.22Mb)

.pdf
C’est vous qui le dites : 16 commentaires
8644 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Mampuya @GFNVXBG   Message  - Publié le 17.02.2017 à 15:12
La communauté internazinale avait déjà trouvé la solution avec Edem Konjo. Communaute intervenue a notre démande. Non content parceque il fallait trouver un poste de prestige a Thsisekedi la Cenco claque la porte pour inizier la palabre congolaise, c à d le fameux arrangement. Les memes protanistes (opposants) vont dans les chancelleries, RF, France Inter à décrire un climat malsain a Kinshasa. il est logique que la communauté soit préoccuper. Nous devons apprendre à faire l'autocritique nous memes Nous n'avons pas l'autusuffisance économique Nous sommes à la mercie des bailleurs des fonds.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
KABILA NA TSHISEKEDI @9EZU6L1   Message  - Publié le 17.02.2017 à 14:20
UE, UA vous n'êtes que des pourritures. Au sein de vos organistions vous avez des acteurs qui sont très contents de la situation actuelle du Congo car cela permet de voler allègrement nos richesses sans aucun risque. Didier Renders qui a confirmé Kabila à son poste en 2006 ne doit plus rien dire sur le Congo! Kagame, Museveni, Sassou Nguesso, Jacob Zuma don't le fils pille les richesses du Congo, Louis Michel qui a des intérêts au Congo. Comme quoi la pourriture n'est pas qu'africaine!! Foutez nous la paix, nous règlerons nos problems nous même.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Infirmier @IMMQU8M   Message  - Publié le 17.02.2017 à 10:48
Vous voyez seulement ce qui se passe en RDC faisant semblant de ce qui se passe aux Etats-Unis où on marche contre les mauvaises actions de Trump . Chaque samedi aux E-U il y a marche de protestation. Laissez-nous tranquille, nous allons lavez nos linges sales ici en famille.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Roche @NWX9RCR   Message  - Publié le 17.02.2017 à 10:01
L'inquiétude oui mais une implication active dans le sens de trouver une solution rapide est mieux Surtout à l'UA nous demandons aux dirigeants africains des comprendre que le temps de la dictature est déjà passé et nous sommes pendant la nouvelle période celle de construire l'Afrique,de faire la paix,des institutions fortes que des hommes forts Avant que le pire arrive en RDC nous vous demandons d’exhorter kabila et son groupe de comprendre que le temps est révolue et il doit laisser le pouvoir .C'est ne plus le moment de diriger par défit.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Lulua@gmail.com @NNXZ3R8   Message  - Publié le 17.02.2017 à 05:45
Soyons vigilant, cette communauté dite internationale ne fait que s'inquiéter sans dire un mot de l'avancement de l'accord du 31/12 voilà une mise en scène de plus. Il ne faut jamais oublier tes sorciers.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Kitsasangombi @7I642Y4   Message  - Publié le 16.02.2017 à 20:47
Et Kirikou etait ou'?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @ZP2DZ5V   Message  - Publié le 16.02.2017 à 20:12
Mediacongo, pourquoi seulement cette photo de Kagame! Je considère ça comme une provocation!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
respect @AZLR11Q   Message  - Publié le 16.02.2017 à 20:06
KABILA ET LES SIENS DOIVENT SAVOIR QUE C'est le debut de l'apocalypse,il a eu le privilège de sortir par la grande porte dignement mais il prefaire suivre la logique de l'AMP à tous bloqué qui ne fera que précipité son départ car le peuple en a assez de tout discours politique et ce n'est pas en réprimant KAMUINA OU BUNDU DIA K que vont changer la colère et la détermination du peuple à accéder aux changements ...PEUPLE CONGOLAIS SOYEZ PRÊT CAR LE MOMENT EST VENU

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Kagabo Didier @B9GDJT8   Message  - Publié le 16.02.2017 à 17:10
Pure distraction, ils mangent ensemble avec Kabila la nuit et la journée ils se montrent compatissant avec le peuple. Ils poussent Kabila dans le noir à se maintenir et en public ils disent le contraire. Tozolala mingi

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
emmanuel @AWI2WUM   Message  - Publié le 16.02.2017 à 17:05
De grace ne nous faites pas la guerre. Vous commencez toujours comme ca. Et puis c'est la guerre qui s'en suit. Vous vous inquietez de quoi? francois Hollande a ete asperger de farine par une jeune femme. Les images nous les avons avec nous. il est le mal aimer des francais c'est la signification au diable democratie temperee bienvenue democratie tropicale.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Congo eza ya bisu @R4B9MGF   Message  - Publié le 16.02.2017 à 16:17
Bande des votours ! c est de la plaisaterie que kagame ,denis , ...sont entreint de dire ! les conseiller de mauvais gout de kabila !

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE @NQSTVQR   Message  - Publié le 16.02.2017 à 15:58
Il n y aura pas élections dans ce pays, ils ne l organiseront pas. Ils veulent tourner les gens en bourique et gagner en temps. La fin ne sera pas pacifique, c est comme ca avec toute les dictature. et pourquoi on met la photo de kagame?? c est pas clair ca

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @M84LOHP   Message  - Publié le 16.02.2017 à 15:48
Salima, a qui veux-tu qu'elle donne cela? Appliquer d'abord l'accord du 31 déc comme ça elle apportera son aide au gouvernement issu de cet accord.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zairois @Y5GIOO8   Message  - Publié le 16.02.2017 à 15:44
Ces organisations sont préoccupées mais quelle solution elles vont apporter si ce n'est qu'aider Kabila à se maintenir au pouvoir. Surtout l'union africaine qui est composée des dictateurs qui veulent même fuir la CPI de peur qu'un jour ils soient poursuivis.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 16.02.2017 à 15:32
UNE FAÇON D'AIDER C'EST DE DONNER LES 1800 MILLIONS DE DOLLARS OU DU MOINS DIRE QUE C'EST GARANTIE. ALORS FAITES CELA MESSIEURS COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @M84LOHP   Message  - Publié le 16.02.2017 à 15:26
Ah MENDE va encore nous dire que c'est de l'ingérence, et pourtant le petit peuple souffre mais eux de l'AMP continuent à poser des conditions pour nianiaaaaahhh.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Présidence du Rassemblement : le G7 menace !
left
Article précédent Du 14 au 15 février : le ministre britannique Tobias Ellwood en visite à Goma

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 17 commentaires

Politique Instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi : Augustin Kabuya déclare, « Ce que l’Assemblée Nationale fait, c’est prévu par la loi, nous n’avons pas formé un royaume pour sécuriser les malfaiteurs »

16.06.2024, 10 commentaires

Politique Gouvernement Suminwa : les ministres seront évalués tous les trois mois (Félix Tshisekedi)

15.06.2024, 9 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance