Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Politique

Arrangement particulier: la MP charge le Rassemblement

2017-03-28
28.03.2017 , Kinshasa
2017-03-28
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/03-mars/27-31/mp-conference-presse.jpg Kinshasa-

Quelques membres du bureau politique de la Majorité Présidentielle (© L'avenir)

C’est vraiment du lourd, voire de hauts calibres que la Majorité Présidentielle a brandis hier, pour dire toute la vérité à la presse congolaise, au regard des tergiversations maintes fois décriées du Rassemblement.

Le bureau politique de la MP, représenté par Aubin Minaku, Emmanuel Ramazani Shadary, Alexis Thambwe Mwamba, Modeste Bahati, Lambert Mende, Me Nkulu, Adolphe Lumanu, Geneviève Inagosi, André Kimbuta étaient tous là pour éclairer l’opinion tant nationale qu’internationale sur : « d’où venons-nous ? ; Qu’avons-nous fait ?; Quelles sont les concessions faites par la MP et où allons-nous ? ».

C’était sous la modération de l’Ambassadeur André-Alain Atundu. Le Secrétaire général de la Majorité Présidentielle, honorable Aubin Minaku a expliqué que les points d’achoppement, c’est au sujet du mode de désignation du Premier ministre et de la personne qui va présider le Conseil national de suivi de l’accord (CNSA), thème développé par Emmanuel Ramazani Shadary, Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité.

Le rôle de la CENCO ou son mandat dans les jours à venir et les accusations d’illégitimité de toutes les institutions de la République, par Me Nkulu ; Affectation des portefeuilles, par Modeste Bahati , ministre d’Etat en charge de l’Economie; Mesures de décrispation par Alexis Thambwe Mwamba, ministre d’Etat en charge de la Justice.

Kabila a un pouvoir de nomination et non d’entérinement

Premier à prendre la parole, le VPM Emmanuel Ramazani Shadary s’est penché sur la vérité de la MP concernant le mode de désignation et de nomination du Premier ministre, ainsi que la désignation du président du CNSA. Il a expliqué le principe constitutionnel selon lequel le président de la République nomme le Premier ministre au sein de la Majorité parlementaire, avant de démontrer les concessions faites par sa famille politique depuis l’accord de la Cité de l’Union africaine, jusqu’à celui de la Saint-Sylvestre. Selon ces concessions, le Premier ministre doit provenir du Rassemblement, mais les modalités pratiques de la mise en œuvre doivent être fixées par un arrangement particulier.

D’où, la nécessité pour le Rassemblement de proposer trois noms de candidats Premiers ministres au chef de l’Etat, pour lui donner la possibilité d’user de ses prérogatives constitutionnelles. Sinon, si on ne lui présente qu’un seul candidat, c’est comme si on demande au président de la République de prendre acte, en lui privant ainsi de ses prérogatives constitutionnelles.

La MP a démontré que depuis que s’est posée la question du choix du Premier ministre, le Rassemblement n’a convoqué aucune réunion pour discuter de la question, comme si on veut imposer un candidat. Ce qui démontre que le Rassemblement est bloqué, parce que tout est fait sur mesure. Au sujet du poste de président du Conseil national de suivi de l’accord, la MP revient et campe sur ses positions.

« Après discussions, et pour honorer le combat de feu Etienne Tshisekedi, ce poste lui a été accordé intuitu personnae. Et ce poste n’a pas été donné au Rassemblement, mais plutôt au président du CNSA », dit-il. Pour Shadary, la Majorité présidentielle n’est pas demanderesse de ce poste, et elle n’est même pas candidate. Elle veut tout simplement que tout le monde se retrouve pour qu’on aille aux élections.

C’est ici que la MP a rejeté la candidature de Pierre Lumbi, parce que contestée dans son propre camp, n’ayant pas la carrure de Tshisekedi. En plus, la MP ne veut pas donner de prime à la trahison. Sinon, cela tournerait contre elle. « Il faut une personnalité qui a le consensus de tout le monde. Et si la médiation présente ce nom ce soir, c’est un signe de non respect d’une composante, pouvant amener au blocage ».

« Nous pensons que le Rassemblement sera guidé par la raison et qu’il n’y aura pas de blocage. Ceci, parce que les trois noms proviennent du Rassemblement. Et le président de la République consultera le Rassemblement, avant de nommer le Premier ministre. Si le Rassemblement ne revient pas à la raison, il va assumer la responsabilité du retard dans la mise en œuvre de l’accord », répond Shadary.

A la même question, Aubin Minaku a souligné que le dossier est tel qu’il faille beaucoup d’humilité et de respect mutuel. « Il faut beaucoup de respect envers Joseph Kabila qui a un pouvoir de nomination et non d’entérinement. S’il y a un peu d’humilité, l’on ne peut qu’accepter le chemin proposé par le chef », dit-il.

La CENCO dépend du chef de l’Etat de qui elle a reçu mandat

Des évêques membres de la CENCO lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa (© Radio Okapi/John Bompengo)

Quid du rôle de la CENCO et l’illégitimité des institutions de la République, thème développé Me Nkulu. A l’en croire, la CENCO est une structure de l’Eglise catholique, qui fait partie des confessions religieuses, qui appartiennent à la société civile. Pour lui, la mission de la CENCO se termine par la signature de l’arrangement particulier. Et ce, même si les parties prenantes ont accepté que la CENCO ait un rôle d’observateur du CNSA.

Par rapport à l’illégitimité des institutions, Mme Nkulu a voulu savoir, qui détient la légitimité ? Qui al confère aux autorités ? Est-ce que le Rassemblement a la légitimité ? Pour lui, l’accord de la Saint-Sylvestre contribue à résoudre un problème politique, mais sans conférer la légitimité. Il n’y a donc pas de confusion entre les effets d’un accord, notamment l’organisation des élections, mais pas la légitimité.

Parce que, est légitime, celui qui a été élu conformément à la constitution et aux lois de la République. De son côté, le Secrétaire général de la Majorité présidentielle affirme que c’est le peuple qui est le détenteur du pouvoir. « Il confère ce pouvoir de vouloir et de faire à un groupe, à travers un soubassement constitutionnel », dit-il, tout en précisant que ce peuple-là a dit qu’au-delà du mandat, il faille attendre un autre élu. Pour lui, l’essentiel ici est d’aller aux élections.

Des mesures de décrispation

Dans ce chapitre, Alexis Thambwe Mwamba qui a loué la volonté du chef de l’Etat d’apaiser le climat, a dit avoir initié trois Ordonnances qui ont permis la libération de plusieurs personnes. Lors des débats, les cas emblématiques, c’est-à-dire, ceux qui étaient en instruction, le PGR a ordonné que les dossiers soient classés pour inopportunité des poursuites. Ceux qui ont été condamnés, ont obtenu la libération conditionnelle.

D’autres cas emblématiques, comme Roger Lumbala, Mbusa Nyamwisi et Moïse Moni Della, de même que Anzuluni, les poursuites ont été abandonnées. Toutefois, le cas Diomi ne rentrait pas en ligne de compte, parce que condamné pour violences sexuelles et crimes de sang. Pendant que Moïse Katumbi et Jean-Claude Muyambo font l’objet des procédures judiciaires.

Tout récemment, explique-t-il, un ambassadeur d’un pays membre permanent du Conseil de sécurité lui aurait remis une liste de 11 noms, qui ont été tous libérés. Quant à Lambert Mende, ministre des Médias intervenant sur le même sujet, a souligné qu’hormis deux cas de stations opérant dans le Katanga et une autre dans le Nord-Kivu qui ont de dossiers judiciaires, toutes les entreprises audiovisuelles ont été rouvertes. Il reste ouvert, a-t-il rassuré, pour toute entreprise ayant fait l’objet d’une mesure conservatoire.

Au sujet de la répartition des ministères, Modeste Bahati a expliqué comment l’on est parti d’un gouvernement à 100% MP, avant de partager le pouvoir avec l’Opposition Républicaine et aujourd’hui, après l’opposition signataire de l’accord de la Cité de l’Union africaine. Aujourd’hui, c’est le cas du Rassemblement, soit de 100% à 36% aujourd’hui.

« Là où nous n’avons pas compris l’attitude du Rassemblement qui, tout en ayant le poste de Premier ministre, veut pratiquement avoir tous les autres postes ministériels importants », dit-il, tout en espérant que les évêques parviendraient à les faire revenir à la raison. De son côté, Adolphe Lumanu a expliqué que l’accord et l’arrangement particulier ont besoin de cinq documents : formation du gouvernement, nomenclature des ministères, attributions des ministères par composantes, répartition des responsabilités au sein du CNSA et le chronogramme. A ce jour, le chronogramme ne peut pas être donné, parce que l’arrangement particulier n’est pas encore signé.

Jean-Marie Nkambua
L'avenir / MCN, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 27 commentaires
8571 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Christopher Columbus @VLQA7LZ   Message  - Publié le 28.03.2017 à 18:11
Résumé des belles idées développées ici : « Kabila a un pouvoir de nomination et non d’entérinement?:FAUX, son pouvoir de nomination s'est arrêté le 19/12/2016 ». « Un président élu par son peuple peut prendre le courage de parler librement avec son peuple. Nous souhaitons dans l'avenir avoir un président qui peut communiquer avec la population ». « Nous voyons Robert Mugabe, un vieillard moribond mais étant chef de l’état, ] ] prendre lui même la parole en toute responsabilité pour dire soit ses faussetés soit certaines vérités». « Le PEUPLE active l'article 64 de la Constitution:HYPPOLITTE KANAMBE, qu'il rentre au RWANDA ».

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
ADNT @JBKPC2Z   Message  - Publié le 28.03.2017 à 16:39
Nous voyons Robert Mugabe, un vieillard moribond mais étant chef de l’état, il n’hésite pas à prendre lui même la parole en toute responsabilité pour dire soit ses faussetés soit certaines vérités. nous voyons TRUMP, PUTINE, KAGAME, HELENE SHERLIEF, HOLLANDE, OUATTARA, MACKY SALL, KIM JONG UN, ZUMA, DOS SANTOS, SASSOU, KENYATA, IDRISS DEBI pour ne citer que ceux là qui parlent à leur peuple directement. EBONGO YA BINO, MAWA TROP. un seul mot SHAMEEEEEEEEE ON YOU Mister President. You are the shame of Africans leaders. So I'm Shame to be congolese.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Epela kaka moto @22OJA7Z   Message  - Publié le 28.03.2017 à 16:08
Shadary, bientôt au Maniema et Mende bientôt à chez le tête la, Article 64 ou on donne le pouvoir au sénat

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
leza muya @JF7W2ZM   Message  - Publié le 28.03.2017 à 16:01
Merci pour votre exposé intellectuel MAIS nous ne sommes pas dupe. Le blocage c'est VOUS malgré votre acharnement de donner cette conférence de presse

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Bonvuane @EDBRRY6   Message  - Publié le 28.03.2017 à 15:24
Bokosilis'ango!!! Kala te!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Je suis RDC @4EJDR32   Message  - Publié le 28.03.2017 à 15:18
Kabila a un pouvoir de nomination et non d’entérinement:FAUX son pouvoir de nomination s'est arrêté le 19/12/2016 D’après tout il n'est pas obligé d'appliquer l'accord NOUS ALLONS NOUS PRENDRE EN CHARGE, SELON ARTICLE 64 DE LA CONSTITUTION.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @ZG1IHY9   Message  - Publié le 28.03.2017 à 14:24
OLENGA NKOY, Bruno TSHIBALA,LUMBALA et complices vous êtez devenus les béquilles pour HYPOLITTE KANAMBE avec sa bande de voyous: Vos calculs vont vous conduire en enfer car le Peuple a déjà actionné l'Article 64 de sa constitution; KANAMBE, sa bande et ses béquilles seront arrêtés d'ici quelques jours LE PRINTEMPS CONGOLAIS(RDC) EST LA

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
BADIBANGA @2OFJGI6   Message  - Publié le 28.03.2017 à 13:20
Un président élu par son peuple peut prendre le courage de parler librement avec son peuple pour mettre fin à cette crise qui a tant durée. Nous souhaitons dans l'avenir avoir un président qui peut communiquer avec la population pour calmer toute tension.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @ZG1IHY9   Message  - Publié le 28.03.2017 à 12:57
Le PEUPLE active l'article 64 de la Constitution: c'est le PRINTEMPS EN RDC pour chasser HYPPOLITTE KANAMBE et qu'il rentre au RWANDA mais malheur aux complices de cette misère que vous infligez à la population

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
matiaba @9NESSBS   Message  - Publié le 28.03.2017 à 12:54
La majorité est responsable de la situation et les noms ont les connais

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mafuila Kumbunu Mala @9K1L7W2   Message  - Publié le 28.03.2017 à 12:51
JKK, saches que ces gents : Kabila,Minaku,Shadari,Boshab,Kimbuta,Atundu,Nkulu,Ntambwe Mwamba,Inagosi,Mende,Bahati; te trompent en te flatant qu'ils t'aiment! JKK, dans les 4 murs de Lahe, tu sera seul avec Olive comme J Bemba l'ai avec sa femme. Comment tu dois de lesser plonger dans une erreur auquel les opportunisses d'amenent comme un mouton sans que tu reflechise? Le temps ne pas du tout parti, prends courage comme un homme, décide toi, mettes contre mur ces opportinistes, la raison sera sur ton chemin. Si cela ne pas le cas, le soulevement de la population cette fois ci, tu ne saura pas la maitriser.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Le peuple congolais @X8TEIAZ   Message  - Publié le 28.03.2017 à 12:37
Ce commentaire a été supprimé (insulte)

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @SW8PIS1   Message  - Publié le 28.03.2017 à 12:32
Nkulu tu prends les congolais pour des imbécile ou quoi?L'orsqu'il sagit des vos intérin vs parlés des souverins primaires,alors que vs vs foutez des miseres de ceux derniers Ou soit les souverains primaire dont tu parle sont vos demon avec qui vs conhabité Souvien tu de l'injoction que tu avais donné a un crtn mistre de TRASCOM et tu as avais nué ta propre singature devant les deputés Tu es un petit diable. Je ne sais pas si vs etiez procréé par des monstres Si reellement vs polticiens vs etes des humains ayez pitiés de vos semblemble(peuple)

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Bondekwe @7Q9HYP3   Message  - Publié le 28.03.2017 à 12:30
C'est de l’immoralité de toute la classe politique. La MP a le jus sous la langue, un pouvoir pour s'enrichir seul et préparer leur progéniture a la succession au pouvoir. La ruse est le maître-mot pour rendre dupe tous ceux qui s'opposent et ici on justifie pourquoi on a inventé la crise. Bilan toujours positif en mains, sans honte ni dignité. Le RASSOP manque de stratégie. L'intransigeance n'a jamais payé. ça coûte quoi de proposer 3 noms ? Est-ce les compétences qui manquent ? Chacun n'y voit que son ventre creux.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
changwe wa bili @Y9YFPGM   Message  - Publié le 28.03.2017 à 12:10
Mwache fujo yenu, Mungu iko na watazama na anawajuwa, Congo ni Inchi ya wakristu, Mungu hata kubali watu wake wa angamie na ma adui, atatafutatu njia ya ku wa epusha.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Eclaireur @XTOD221   Message  - Publié le 28.03.2017 à 12:04
SHADARI, immoral. Tu viens de tromper ton RAIS que les miliciens Kamunina Nsapu se sont rendus et leur épopée appartient désormais au passé. Gouv Kimbuta, va preter l'argent de l'etat mais n'exagère pas le taux d'interet comme tu l'as fait avec Fayulu. Bahati, occupe-toi d'immeubles que tu construit partout à travers le pays. Mende, Atundu, Minaku, Inagosi, Adolphe bande de flatteurs sand honte et vergogne. C'est vous qui dirigez depuis 2006, vous avez l'imperium mais pourquoi le mal c'est tjrs les autres?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
WWW @SPM37N1   Message  - Publié le 28.03.2017 à 11:59
A supposer que vous ayez raison, alors quelle est la part du peuple? Rien Tout pour vous.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Pierre @SPV26T9   Message  - Publié le 28.03.2017 à 11:47
Je me demande c'est quel type des gents ceux ci, qui ne peuvent accepter l'erreur et corriger. Le pays vit ce cao par ce que vous avez ete incapable d'organiser les elections. Vous avez echoue Messieurs. Ayez quand meme l'humilite! Etes vous vraiments des voyoux en cravate?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Je suis Franck Diong @W33ONU8   Message  - Publié le 28.03.2017 à 11:45
Mr de MP,le peuple congolais connaît votre cupidité,nous ne sommes pas dupes Nous savons que depuis la signature de l'Accord de saint Sylvestre,vous ne l'aviez soutenu à cause de vos intérêts égoïstes Sachez que le pays ne vous appartient pas et ce vous dites c'est du mensonge Vous : Kabila,Minaku,Shadari,Boshab,Kimbuta,Atundu,Nkulu,Ntambwe Mwamba,Inagosi,Mende,Bahati et consorts,nous savons que vous parlez pour vos intérêts personnels Vous regretterez un jour ce que vous faites!Dieu voit tout !

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Infirmier @IMMQU8M   Message  - Publié le 28.03.2017 à 11:43
Pourquoi une liste de 3 noms a la primature? pourquoi un seul nom a la primature? les deux questions ici issu des MP et de l'opposition font que nos enfants ratent leurs examens aujourd'hui et que les voyous en profitent. c'est sorcier ça.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @GFNVXBG   Message  - Publié le 28.03.2017 à 11:42
Mr Kapuku le français est facile à ècrire pas a comprendre. Il y'a une différence entre minestères, qui sont les fonctions les attributions, et ministres qui sont les noms des personnes qui exercent ses fonctions. Le rassemblement se comporte comme s'il avait gagné les éléctions, en voulant plus des ministeres, donc plus des ministres. De toutes les façons le rassablement est trop divisé.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyma @XV8H4U6   Message  - Publié le 28.03.2017 à 11:33
Une bande des philoux qui ne cherhe qu'a`plaire a`leur pillon de Kabila pour continuer a`enfocer le peuple dans la souffrance et la misere. Si ME Nkulu avec toute son experieence ignore que la legitimite'des personnes et instituions s'etteint avec la fin de leurs mandats electifs, c'est malheureux! Il peut sacrifier tout son credit intellectuel pour des besoins de survie! Oui c'est le peuple qui donne la letimite', et comment elle se perd? Ne sait il pas que toutes les institutions sont devenues illegitmies ? Kengo l'a dit noir sur blanc au Senat, est il fou ou moins juriste! Mawa pour les ventroides comme les Nkulu et Tambwa Mwamba! L'histoire vous rattrapera tot ou tard!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
CIMAKINA @6WADIIB   Message  - Publié le 28.03.2017 à 11:31
SVP QUE KABILA NOUS HUMANISE CAR NOUS NOUS SOMMES PAS SES POULES CE PAYS NE MÉRITE PAS CE QUE NOUS VIVONS: AU MOINS 923 MORTS PAR JOUR AU KASAI, KATANGA ET EST

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
CIMAKINA @6WADIIB   Message  - Publié le 28.03.2017 à 11:26
D' APRÈS NOS SOURCES A KANANGA CENTRE VILLE, IL Y A 30' LA VILLE DE KANANGA EST ENCORE SOUS LES CRÉPITEMENT DE BALLE A NGANZA : DES ARMES LOURDES SE DÉCHARGENT CE MATIN DU 28 MARS A 9H17': A COMBIEN D'ARGENT MR KABILLA A ACHETÉ CE PAYS, A CHAQUE FOIS QU' IL BLOCAGE AU DIALOGUE LES MILICIENS S' ANNONCE DE MENER LE COMBAT POUR FAIRE RESPECTER LES ACCORDS SEUL DIEU EST AU DESSUS DE TOUT

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @EGV518K   Message  - Publié le 28.03.2017 à 11:25
La comédie de SAI SAI mawaaaa

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
LE PERE BLANC @8JD58UJ   Message  - Publié le 28.03.2017 à 11:22
VOUS FINIREZ EN ENFER VOUS ET VOTRE GÉNÉRATION APRÈS VOUS. CE QUE VS CHERCHEZ,VS ALLEZ L'AVOIR ET SA VA ÊTRE TROP TARD. TOUTE VOTRE VIE VS ALLEZ REGRETTER.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
kapuku @38K3TSX   Message  - Publié le 28.03.2017 à 11:15
notre gouvenement est cupides est plein de gens envahi par la haine ! qui dit qu'on doit avoir les memes personnes au gouvernement!mais pourkoi!que cette journée vs soit memorable un jour vs sere la entrain de lire et relire ce que vs proncez

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Christophe Lutundula : « La Majorité n’a jamais accepté l’accord de la Saint Sylvestre »
left
Article précédent Vives tensions à Kinshasa au lendemain de l’échec des négociations

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 17 commentaires

Politique Instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi : Augustin Kabuya déclare, « Ce que l’Assemblée Nationale fait, c’est prévu par la loi, nous n’avons pas formé un royaume pour sécuriser les malfaiteurs »

16.06.2024, 10 commentaires

Politique Gouvernement Suminwa : les ministres seront évalués tous les trois mois (Félix Tshisekedi)

15.06.2024, 9 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance