mediacongo.net - Actualités - Des noms et listes circulent encore. Bruno Tshibala : la dernière ligne droite



Retour Politique

Des noms et listes circulent encore. Bruno Tshibala : la dernière ligne droite

Des noms et listes circulent encore. Bruno Tshibala : la dernière ligne droite 2017-04-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/03-09/tshibala-bruno-sortie-consultation-palais-nation.jpg Kinshasa-

Il aura  rencontré tout le monde, sauf la branche radicale de l’Opposition constituée essentiellement,   du Rassemblement des Forces Politiques et Sociales  Acquises au changement, menée par le duo Félix et Lumbi. Pendant ce temps, du côté de  l’Onu,  des USA, de  la France, de la Belgique, du  Canada, de l’Union Européenne et de   l’Union Africaine,  des appels au consensus se  multiplient. Alors que les Evêques  ont été dessaisis de leur mission de bons offices, depuis le 28 mars 2017,  la question de la signature de l’Arrangement Particulier, demeure, cependant,  la condition sine qua non, pour la mise en œuvre de l’Accord de la Saint Sylvestre.

Au plan social, la grogne alimentée par  la crise économique avec l’érosion monétaire et la flambée des prix sur le marché des biens et services,  plante, paradoxalement,   un décor qui exige, à la fois, des moyens ainsi que  la vraie cohésion nationale, pour le début de la  transition orientée  vers des élections apaisées,  libres, transparentes, justes  et démocratiques, à des échéances fixées à fin décembre 2017. 

Tractations

Là où les Félix récusent, avec véhémence,  la démarche de Maman Sambo Sidikou, le Représentant Spécial d’Antonio Guterres, le Secrétaire Général de l’Onu,  qui, ce week-end, à Kinshasa,  aurait parlé de l’inclusivité de ce  nouveau gouvernement,  Bruno Tshibala a, plutôt, reçu l’appui de l’Opposition signataire et non signataire de l’Accord du 18 octobre. Vital Kamerhe,  Azarias Ruberwa, José Makila, Steve Mbikayi et Jean-Lucien Bussa Togba ne lui  demandent  pas plus. Si ce n’est l’exigence de     leur  participation accrue au futur  gouvernement.

Tandis que M. Aubin Minaku Ndjalandjoko, agissant au nom de la Majorité Présidentielle, a conduit, pour sa part, une forte délégation qui, elle, est restée logique avec elle-même, au sujet des termes fixés par le Président Kabila, dans son discours du 5 avril dernier, lorsqu’il s’adressait aux Députés et Sénateurs, réunis en Congrès.  Bien d’autres groupes hétéroclites, venus de la Société civile signataire et non signataire, ont eu des entretiens nourris avec Bruno Tshibala. Le Cartel de  Partis de l’Opposition signataire, animé par Gaston Dyndo Zabondo, les alliés de Tshisekedi, avec Jean-Pierre Lisanga, en tête,  la Dynamique de l’Opposition  et le Rassemblement de Joseph Olenghankoy, Me Lumeya Dhu Maleghi, Ingele Ifoto, Roger Lumbala et consorts,  lui ont, tour à tour, transmis  leurs propositions sur la configuration du gouvernement de transition.

A la société civile, ça bouge. Tout risque de tourner au vinaigre. Car,  le tollé est général. Au moment où Tshibala met la dernière main sur les listes et les noms, Jean-Marie Ntantu Mey, craignant que  le désordre ne prenne  le dessus sur la raison, crie déjà à  la tricherie. Il semble que des  personnalités   qui ont vu, dernièrement,    Bruno Tshibala pour négocier  avec lui  leur entrée dans son équipe gouvernementale, n’auraient ni titre, ni qualité, pour engager la Société civile,  dixit l’un des ses  Doyens. Faut-il ou ne pas l’écouter? La question reste posée. Il appartient, néanmoins,  au nouveau Premier Ministre d’y répondre, après vérification.  Mais, quoi qu’il en soit, il n’y aura pas  de places pour tous les congolais au gouvernement de transition. La taille est strictement limitée.  Et,  les moyens aussi.

Cap sur les élections

L’essentiel, pour certains analystes, est d’aller aux élections. L’actuel débat centré sur la querelle des postes serait de nature à éluder les causes de la crise à laquelle la RD. Congo est confrontée.  Si, hier, l’objet de la crise était lié à la non-organisation des élections dans les délais constitutionnels, à la fin du deuxième et dernier mandat du Président  Kabila et  à l’institution d’une transition non prévue par la Constitution, celle d’aujourd’hui, prendrait une autre forme. Elle tiendrait, peut-être, du fait du non-respect du chrono et des échéances,  de la non-application intégrale de l’Accord du 31 décembre ou, à la limite, de celui du 18 octobre 2016, et, surtout,  en raison de la non-tenue  des élections dans les délais prévus par les deux Accords signés dans  l’espace de deux à  trois mois. Aujourd’hui plus qu’hier, la crise née de la rupture du dialogue au Centre catholique Interdiocésain, offre une perspective pernicieuse pour l’avenir du pays, si la gestion consensuelle, telle que négociée avec Etienne Tshisekedi wa Mulumba, décédé le 1er février 2017 et  dont le corps traîne encore à Bruxelles,   n’est pas organisée. Tshibala, l’un des ses disciples,  dès sa première sortie publique, il y a plus d’une semaine  à Lemba, son bastion naturel, à Kinshasa, aurait pris le pari de tout faire, pour appliquer l’Accord du 31 décembre 2017  et amener, par ricochet,  les congolais aux élections. Il sera, certainement,  jugé à la pièce. Car, les congolais, eux, loin d’être des moutons des panurges, savent bien  lire entre les lignes,  tous   les actes posés.

Vers un deuxième tête-à-tête

A l’issue de ses tractations, depuis qu’il a été nommé aux prestigieuses et juteuses   fonctions de Premier Ministre, le 7 avril 2017,  Bruno Tshibala Nzenzhe, devrait, en principe, revoir le Président Kabila, le mandant,  pour lui faire le point de la situation.  Une telle  rencontre, dans son format habituel, revêt toujours  un caractère solennel. Normalement, elle aurait  lieu, sans nul doute, dans les prochaines 24 ou 48  heures, si pas dans la journée d’aujourd’hui, s’il faut que le gouvernement soit connu cette semaine.   Ceci permettrait, par exemple,  au  Président de la République, en vertu de tous ses pouvoirs régaliens et des  listes et propositions formulées par Tshibala, de   signer, enfin,  l’Ordonnance portant nomination de 53  membres du Gouvernement de Transition, conformément à une des clauses de l’Arrangement Particulier, même si celui-ci n’avait pas été signé, en dépit de tous les efforts et sacrifices consentis par les Evêques, du 8 décembre  2016 au  27 mars 2017,  dernier jour des discussions directes,  au Centre Interdiocésain, à la Gombe.

LPM
La prospérité
10099 suivent la conversation
29 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

saint | G7W15ZR - posté le 23.04.2017 à 17:47

historien et spécialiste des grandes civilisations de l'antiquité,a expliqué« le magère de chien se réfere aux critere du desordre »

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
saint | G7W15ZR - posté le 23.04.2017 à 17:26

pourquoi vs le politicien congolais vous aimez de calcule,revoir le président pourquoi ?et en faire quoi ? qui vous est parlé que le peuple congolais cherche felix tshitshi «le peuple cherche les election se tout .»

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 18.04.2017 à 08:53

MEDIACONGO POURQUOI VOUS NE BLOQUER PAS CES ESCROCS DE ROGER TSHIZAU ET FLORENCE BULAMBO QUI VEULENT ARNAQUER LES GENS SUR VOTRE PAGE??

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mukoko | 4ZLZETI - posté le 17.04.2017 à 21:46

Olenga Nkoyi to monaka ye na Plateau de Bateke na concession ya SAM BILANGA toujours na une nouvelle figure ya ba jeune fille alors to ko bomela bino ye na station ya Total po mutu na ye e servir bana ya Congo comme Buatu ya kotika ba Rwandais na CPI

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Innocent | BR7F12T - posté le 17.04.2017 à 21:31

Félicitation Tshibala, nous sommes avec vous laissez les naïfs, septiques et les bavards nous allons tout droit aux élections

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mukoko | 4ZLZETI - posté le 17.04.2017 à 21:25

Ne faites plus des bruits il ya un coup d'état général qui se prépare en Angola et à Brazzaville dont toutes les autorités qui sont contre la volonté des peuples seront tous brûlées vives par la population à leur lieu d'habitation et certains seront brûlés au palais du peuple et au Fleuve Congo Hotel

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mukoko | 4ZLZETI - posté le 17.04.2017 à 21:15

Nous attendons seulement un coup d'état général prévu pour sauver les peules Congolais de la dictature Rwando-Tanzanienne

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
jumeau | 6OM3AXJ - posté le 17.04.2017 à 16:40

bruno preparez vous si pas election en decembre 2017. il y aura un un coup d'etat 2018 avec kamwina nsapu ns vaincrons mobotu akimaki ake na maroc ebongo bino? cpi akolanda bino tii na chine.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Balais Citoyen | NL5589L - posté le 17.04.2017 à 16:19

MAMAN SIDIKU n'a pas le courage de Martin KOBLER pour dire des choses en face. Peut être parce qu'il s'appelle maman

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KASAÏ N°1 | 4WV91MK - posté le 17.04.2017 à 15:44

Ne croyez pas que vous faites du mal au peuple congolais, mais vous le faites à vos enfants. Là vous marchez sur leurs avenir car le peuple gardera tout ceci dans sa memoire.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la ruine genese 30:30 | KGGO57H - posté le 17.04.2017 à 15:38

il faut un coup d'etat

Non 2
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yanel Havril | 6GPKS9H - posté le 17.04.2017 à 14:42

Jusqu'à quand impliquerez-vous la nébuleuse communauté internationale dans les affaires intérieures de votre pays? N'est-ce pas que c'est cette fameuse communauté diet internationale qui est à la base de ce que vivent les congolais? Bo kola!

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme de Tibidi | NIH75ZD - posté le 17.04.2017 à 14:28

C'est vilain!

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Manu | SBCINGJ - posté le 17.04.2017 à 14:22

Depuis la bible et Polituquement,les années 90, lors du multipartisme Mobutiste et à ces jours, Les traîtres finissent toujours par mourir politiquement. allant de Nguz a karl i Bond, Mulumba Lukoji, Birindwa,Mungul "Kiwuta", Gén. Mahele etc.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kitsasangombi | 7I642Y4 - posté le 17.04.2017 à 14:05

N'oubliez pas de mettre toutes les petites cheries de Olengha Nkoy comme vice ministres. Il est specialiste en sexe. Allez y, faites bien vos listes mais; nous allons tres bien nous rencontrer tres bientot dans la rue qd vs serez en petite culotte!

Non 3
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jjl | RG7VWCR - posté le 17.04.2017 à 13:46

Wait and see

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
entre nous | QW8VTDB - posté le 17.04.2017 à 13:13

allez y le gare

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TOTO | NEG8ZMB - posté le 17.04.2017 à 12:53

Florence Bulambo de Goma, Roger et Renné, nous n'allons pas vous excuser pour vos méssages inprévu. Allez le publier sur facebook où il ya trop de monde. Ici, nous commentons sur des articles publiés, pas de chose imprevues, on n'en a pas besoin. Allez vous faire foutre.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lulua@gmail.com | NNXZ3R8 - posté le 17.04.2017 à 12:22

Bruno Tshibala Nze vas-y, Elections kaka

Non 6
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ADNT | JBKPC2Z - posté le 17.04.2017 à 12:19

MASCARADE POLITIQUE ET MASCARAT SUR LE VISAGE DE KABILA ET TSHIBALA

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NENETTE | I82TDFS - posté le 17.04.2017 à 12:06

MEDIACONGO POURQUOI VOUS NE BLOQUER PAS CE ESCROC DE ROGER TSHIZAU QUI VEUT ARNAQUER LES GENS SUR VOTRE PAGE??

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
polyncib | BORHHPL - posté le 17.04.2017 à 12:01

A GOMA LES ENREPRISE QUI CONSTRUIT DES ROUTE DANS LA VILLE SONT PRECIER POUR LES ROUTES SONT EN DENGE

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Blaise Lengo Munzemba | 74V3FAJ - posté le 17.04.2017 à 11:56

Les implications juridiques et politiques du gouvernement de l'accord du 31:Entre le commerce juridique et la charpe de plomb centraliste de la MP au grand dam des ententes du peuple.En Afrique en général et en Afrique centrale en particulier, le Droit est le produit des rapports de force.En d'autres termes,c'est le pouvoir politique qui fabrique la loi.Le pouvoir s'inscrit maintenant dans la perspective nominative et le culte de personnalité a maintenant droit de cité. Vive le corbeau et le renard pour gagner sa place dans le gouvernement. On vous attend quand le pouvoir va redevenir électif. Malheur à ceux- là qui vont prêcher l'inertie pour ne pas dire l'incompétence.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
viviano | 65YXDSO - posté le 17.04.2017 à 11:55

la MONUSCO doit céssé avec sa complaisance à ce regime qui viole sa constitution en refusant d'organisé les élection,en roulant la classe politique dans la farine,en utilisant la theorie du cahos cad créer le cahos partout au congo en vue de retablir l'ordre autoritaire caporaliste tout en préparent le flou électorale par l'enrollement des sujets rwandais à GOMA,la destabilisation des kassaiens base electorale naturelle de l'UDPS.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois | Y5GIOO8 - posté le 17.04.2017 à 11:48

Donc monsieur Bruno n'a pas d'autres photos où il n'est pas avec olenga cuca na Lumbala? La population n'aime pas ces deux visages ils faut toujours les cacher même s'ils seront aux affaires.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | WDECN5W - posté le 17.04.2017 à 11:47

Est-ce que quand vous regardez vraiment la coiffure de Olenga Nkoy cela ne peux pas vraiment laisser croire qu'il s'agit de pire escro que le pays ait connu.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jjl | RG7VWCR - posté le 17.04.2017 à 11:46

Mawa trop

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOSOLO | Q9EJ45J - posté le 17.04.2017 à 11:32

TOUT CE MONDE QUE JE VOIS SUR CETTE PHOTO BAZO PALA-PALA MISU N'ONT PAS LE SOUCIS D'ARRANGER QUOI QUE CE SOIT DU VECU DES CONGOLAIS SI CE N'EST LEUR VENTRE ET CENTAINE DE MAKANGU QU'ILS ONT. EN MOINS DE TROIS MOIS BO BOSANI BA DISCOURS NA BINO CONTRE KABILA, BOKOMISI YE MOSANTU LIKOLO YA BA POSTES. FAUTE EZA NDE YA PEUPLE PCQ PONA BIEN NA BINO IL FAUT BO ZELA MOT D'ORDRE

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Roche | NWX9RCR - posté le 17.04.2017 à 11:19

L'implication réelle de la communauté internationale dans cette affaire peut résoudre cette crise mais si ils peuvent soutenir kabila avec toute ses aventures c'est triste pour l'avenir du Congo et la démocratie dans le monde.Le peuple veut avoir l'application effective de l'accord du 31 décembre pas une autre formule.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Congo Hold-up: l'Affaire des cartes Visa liées au Trésor refait aussi surface
AUTOUR DU SUJET

Poursuite judiciaire contre Tshibala pour détournement des fonds : son ancien Direcaba sort de...

Société ..,

Accusé, l'ex-Premier ministre Bruno Tshibala dézingue ses anciens collaborateurs

Politique ..,

39 ans de l'UDPS : Bruno Tshibala exhorte les cadres et combattants à demeurer dans la foi

Politique ..,

L’UDPS-Aile Tshibala salue l’abnégation d’Etienne Tshisekedi

Politique ..,