mediacongo.net - Actualités - Kongo-Central : Jacques Mbadu remanie son gouvernement en raison de la « crise financière »

Retour Provinces

Kongo-Central : Jacques Mbadu remanie son gouvernement en raison de la « crise financière »

Kongo-Central : Jacques Mbadu remanie son gouvernement en raison de la « crise financière » 2017-05-05
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/05-mai/1-7/mbadu-jacques-gouv-kongo-central.jpg -

L'actuel Gouverneur du Kongo Central, Jacques Mbadu Nsitu

Le gouvernement de la province du Kongo-Central a été soumis à une cure d’amaigrissement en réduisant le nombre de ses membres de 10 à 6 pour  « des raisons politiques et des difficultés pécuniaires qu’éprouve la province ». Ainsi motivent les différents arrêtés signés le 29 avril dernier par le gouverneur Jacques Mbadu. La particularité de ce nouveau gouvernement provincial est de n’avoir aucune femme à son sein.

Adolphe Sambu garde son poste de ministre provincial du Budget, de l'Economie et la Fonction publique. Félicien Mbedi ya Kitembidi fait son entrée. Il assume le poste du ministre provincial de l’Administration provinciale et de l’Ordre public, de la Décentralisation, des Affaires coutumières et de la Justice.

Florian Massaki change de portefeuille. Il est désigné ministre de la Santé, de l'Education, de la Culture et des Arts, des Sports et Loisirs, Mobilisation des masses populaires et de mouvement des jeunes, Presse, Médias et porte-parole adjoint du gouvernement provincial.

Michael Lukoki, ce nouveau membre du gouvernement assume le poste de ministre des Mines, Energie, Transports, Travaux publics.

Pierre Kabangu conserve son poste de ministre en charge de l’Agriculture, de la Pêche, de l'Elevage et du Développement rural, de l'Environnement, de la Conservation de la nature et du Tourisme mais devient aussi porte-parole du gouvernement provincial.

Maurice Vodikulwakidi est nommé ministre près le gouverneur de province en charge des Finances et de l’Administration du gouvernorat.

Sept quittent et trois font leur entrée. L’arrêté signale aussi que Léonard Fuka Unzola, ancien ministre de l’Administration provinciale et de l’Ordre public, de la Décentralisation, des Affaires coutumières a lui-même sollicité de réintégrer l’Assemblée provinciale.

« Les avantages financiers et matériels accordés aux animateurs de différentes institutions provinciales et à nos collaborateurs n’ont pas résisté devant l’ampleur de la crise financière qui a vu non seulement l’enveloppe provinciale rabattue d’environ 50% depuis avril 2016, mais en sus, les recettes additionnelles devant provenir de la Direction générale des recettes n’ont pas pu amortir le choc financier que la province a subi », poursuit l’arrêté.

Le nombre de conseillers du gouvernement provincial a par ailleurs été réduit de dix à quatre. Un nouveau secrétaire du gouvernement a été nommé et son adjoint. Les postes de directeur de cabinet et directeur de cabinet adjoint, ont été, quant à eux, supprimés.

Anne-Marie Tsasa, ancienne ministre de la Justice remplace Eli Ngoma Binda au poste de Secrétaire général du gouvernement provincial. Léon Ngoy assume le poste de secrétaire général adjoint en remplacement de Simon Mboso.

L’arrêté promet que « cette restructuration va aussi se poursuivre au niveau des services commis aux frontières dont le laxisme dans la collecte des recettes est notamment à la base des mesures de redimensionnement sus évoquées ».

Il est prévu que ceux qui ont quitté reçoivent leurs arriérés de traitements et leurs six mois d’indemnités de sortie avant la fin de l’année en cours.

Kléber Kungu
L'Observateur/MCN, via mediacongo.net
3161 suivent la conversation
7 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Je suis Kongo | VURZXCD - posté le 10.05.2017 à 09:42

C'est un non événement.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo Mature | HV3546H - posté le 05.05.2017 à 17:55

Moi je veux comprendre une chose, remanier le gouvernement pour en raison de la crise financière... Question: C'est quoi concrètement le rôle du Gouvernement au Congo??? Produire ou bien consommer seulement????

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Manu | SBCINGJ - posté le 05.05.2017 à 17:26

C'est bien mais les raisons avancées ne sont pas fondées. Ces Ministres et les membres de leurs cabinets accusent un retard de plus de 6 mois d'impayements, le Personnel d'Appoint du Gouvernorat sont dans la même situation et sans compter les fonctionnaires de l'Etat qui ne touchent plus leurs primes.Tandis que le Gouverneur et son entourage des "Tenants du Pouvoir à l'Assemblée provinciale" touchent des enveloppes kaki, vivent Patrons, des Grands investisseurs dans leurs Territoires d'Origine ou leurs Fiefs électoraux. Les ETD n'ont vu être rétrocédées d'il y a plus de 40 mois.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DIEU EST BON | HDQKDQ2 - posté le 05.05.2017 à 16:05

Il a instauré des taxes sur le ciment TUNGA et SINANGOL ce qui a fait augmenté le prix du ciment, le péage sur la route de LUFU alors que la loi interdit le péage sur une route à terre battue comme celle-là, il s'est acheté une maison sur le boulevard du 30juin,...il nous parle de la crise financière? qu'il diminue aussi son salaire et ses dépenses

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PIERRE MOUTUARI | PH6JGZT - posté le 05.05.2017 à 15:45

il faut que lui-même aussi démissionne pour incompétence notoire pas de route dans le bas-fleuve surtout tronçon Boma Tshela et ailleurs dans le madimba que sais je encore

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nolondeleka | OEC55IK - posté le 05.05.2017 à 15:01

A tous les niveaux il faudra envisager une restructuration en tenant compte du contexte. "notion d'efficience, facteur coût efficacité".

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
djumles | FRQDJV2 - posté le 05.05.2017 à 14:47

Il faux que cela puisse se faire dans toutes les provinces et pourquoi pas au niveau national

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Kongo Central : Stephen Bwansa mobilise pour la victoire d’Emmanuel Shadary

Provinces ..,

Déploiement de matériel électoral : 35 camions de la Ceni en route pour le Kongo central

Provinces ..,

Matadi : une candidate à la députation provinciale dépouillée des t-shirts

Insolite .., Matadi, Kongo Central

Campagne au Kongo Central: la société civile appelle les jeunes à la tolérance et au respect...

Provinces ..,