mediacongo.net - Actualités - Experts de l’Onu tués : le gouvernement congolais rejette toute idée d’une enquête internationale



Retour Société

Experts de l’Onu tués : le gouvernement congolais rejette toute idée d’une enquête internationale

Experts de l’Onu tués : le gouvernement congolais rejette toute idée d’une enquête internationale 2017-05-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/05-mai/15-21/michael_sharp_zaida_catalan_17_0001.jpg -

En RDC, on attend l'arrivée dans les prochains jours d’une équipe d'enquête administrative de l’ONU suite à l'assassinat de deux de ses experts en mars dernier. Près d'un mois après avoir été constituée, quel sera le rôle de cette équipe de six personnes alors que l’ONU a, pour la première fois mardi 23 mai, mis en doute les conclusions de l’enquête menée par la justice militaire congolaise.

La mission de l’équipe onusienne sera-t-elle d’enquêter sur la gestion en interne de ce drame et le respect des procédures onusiennes ou plus que ça ?

C’est bien une enquête administrative que les six membres de l’équipe onusienne vont mener en RDC. Leur mission sera de vérifier si les protocoles de sécurité de l’ONU ont été respectés par les experts assassinés mais aussi si des erreurs ont été commises en interne dans la gestion de ce drame. Cette procédure est automatique, à chaque incident qui vise un salarié de l’ONU une équipe est chargée d’enquêter sur l’incident en interne.

Mais dans le cas des deux experts suédois et américains tués début mars, l’ONU assure qu’elle va faire plus : se pencher sur les procédures mais aussi chercher à identifier les responsables de cet assassinat.

Pour preuve, affirment des sources onusiennes, la composition de l’équipe, avec à sa tête un ancien chef de la sécurité du département d’Etat américain, ex. chef aussi de l'agence en charge de la sécurité à l’ONU ; mais aussi cinq anciens employés des Nations unies de haut niveau. Reste que beaucoup s’interrogent sur le temps pris par l’ONU avant de se rendre en RDC : plus de 2 mois après l’assassinat des experts. Sur leur capacité aussi à faire la lumière sur les circonstances du meurtre alors qu’aucun des enquêteurs ne connait vraiment le pays.

L’objectif final est de faire un rapport au secrétaire général de l’ONU d’ici le 31 juillet. Des informations qui aideront Antonio Gutteres à décider de la nécessité ou non de créer une commission d’enquête à part entière.

Pour les familles des deux experts, ces meurtres étaient « prémédités »

Les parents de Zaida Catalan et Michael Sharp prennent la parole dans la presse. Et une fois de plus, c’est le Journal américain, le New York Times qui est allé les chercher.

Point, par point, les deux familles démontent ce qu’ils considèrent comme contre-vérités autour de ce double assassinat. À commencer par les dernières affirmations du tabloïd qui suggéraient que les deux experts étaient tués parce qu’ils manquaient de formation.

Pour eux, ils ont été tués parce qu’ils étaient des enquêteurs expérimentés et rares témoins à des atrocités, rapporte le NYT.

« Il existe des preuves abondantes que ces meurtres étaient prémédités », ont, en ensuite, insisté les proches de deux agents onusiens qui appellent le Secrétaire général de l’Onu de nommer une équipe d’enquête criminelle internationale « indépendante » afin d’identifier les auteurs et leur chaîne de commandement et d’aider pour que les responsables soient traduits devant la justice.

Un appel également lancé à tous les Etats membres des Nations unies « de ne pas se reposer jusqu’à ce qu’une telle enquête soit déclenchée ».

Les autorités congolaises en colère

Le gouvernement congolais s'en prend à certains membres du Conseil de sécurité de l'ONU. Le Conseil s'était réuni mardi pour discuter de l'enquête congolaise sur le meurtre des deux experts des Nations unies. L'ONU a mis en doute les conclusions de cette enquête. Le ministre congolais des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu, ne décolère pas. Pour lui, pas question qu'il y ait une enquête internationale dans cette affaire.

« Nous sommes surpris par l’instrumentalisation du Conseil de sécurité par certains membres qui veulent à tout prix décrédibiliser les autorités de la RDC. L’enquête suit son cours. Il y a des éléments qui ont été réunis, par conséquent il faut respecter l’expertise congolaise en la matière », a tonné Léonard Shé Okitundu.

Pour le chef de la diplomatie congolaise, s’il y a des gens qui ont des éléments à charge, ils n’ont qu’à les verser dans la justice congolaise afin qu’on établisse la vérité. « Il n’est nulle question de substituer la justice internationale à la justice congolaise », a poursuivi le ministre tout en dénonçant une «opération de déstabilisation ».

Cette polémique éclate 5 jours après les révélations des enregistrements sonores mettant en cause le député Clément Kanku, lequel fait désormais l’objet d’une enquête du Procureur général de la République sur une possible participation aux « assassinats » et à un « mouvement insurrectionnel ».

Mais Il semble bien qu’entre l’Onu et le gouvernement congolais c’est la guerre des nerfs qui s’engage autour de cette affaire.


RFI / Cas-info / MCN, via mediacongo.net
5659 suivent la conversation
22 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Kongolais | Z64DXVF - posté le 26.05.2017 à 11:04

Lorsque nous disions qu'au Congo il n'y a pas la justice quelques-uns en douter maintenant c'est bien claire et meme la communauté internationale le comprend très bien, alors She Okitundu devrait avoir honte de demander à l'ONU de respecter la justice congolaise qui est très corrompu et politisée au seul service de la Kabilie. On ne peut pas respecter des gens corruptibles comme les juges congolais.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis RDC | 4EJDR32 - posté le 26.05.2017 à 10:16

Bolukaka ango = boko silisa ango... Bande de sanguinaire

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Peterse | ZQAPJ6G - posté le 26.05.2017 à 09:38

Il n'y a que She okitundu qui ignore que la justice du Congo est tordue. par leur manière d'agir, il prétend que tous les actes qu'ils ont posé étaient bons, son régime ne se reproche de rien. Voilà pourquoi la RD Congo n'évolue pas car elle est dirigé par des personnes inconscients et manquent des stratégies politiques efficaces

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kagabo Didier | B9GDJT8 - posté le 26.05.2017 à 06:26

Et qui enquêtera sur les milliers des congolais morts dans le même conflit au Kasaï ?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kilulu | UHD85ZF - posté le 25.05.2017 à 17:40

Qui se sent morveux, qu'il se mouche dit un adage. Tout Congolais est conscient du fait que notre justice est corrompue et tordue. Aucun Congolais, quelque soit son niveau, laisse la justice suivre son cours. Soit on intervient, soit on sollicite une intervention. Dans tous les cas, une enveloppe ne manque jamais. Celà est bien connu de nous tous. Ne nous voilons pas la face.

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 25.05.2017 à 17:33

TRÈS SERIEUSEMENT LÀ; DE QUOI A-T-ON PEUR? SI L'ÉTAT CONGOLAIS, À TRAVERS SES AUTORITÉS ACTUELLES, EST INNOCENT, ALORS JE NE COMPREND VRAIMENT CETTE AGITATION DE LA PART DE OKITUNDU. VOULEZ-VOUS PRENDRE LA JUSTICE CONGOLAISE EN OTAGE! ALORS OUVREZ, POUR MONTRER QUE VOUS ÊTES TRANSPARENTS, LES DOSSIERS: 1. DE PANAMA PAPERS; 2. DE PASSEPORT; 3. DE 32000000 VOLÉS DANS UNE BANQUE DE LA RDC... DONNER L'INJOCTION AU PGR D'OUVRIR TOUS CES DOSSIERS AVEC LA MÊME DEXTÉRITÉ QUE CELUI DE CLÉMENT KANKU. NB. UN JOUR MOBUTU AVAIT DIT À CELUI QUI ÉTAIT SOUTENU PAR L'EXTÉRIEUR POUR LE CHASSER: SACHE-BIEN QUE CE SONT CES MÊMES PERSONNES QUI M'ONT SOUTENUS DURANT TOUT CE...

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean | 4T1FMOV - posté le 25.05.2017 à 17:24

La vérité c'est comme une goute d'huile dans l"océan, elle fini toujours par apparaitre. si les autorités congolaises ne reprochent de rien dans cette assassinat, laissez l'ONU mener son enquête en toute quiétude;

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean | 4T1FMOV - posté le 25.05.2017 à 17:20

La vérité c'est comme une goute d'huile dans l"océan, elle fini toujours par apparaitre. si les autorités congolaises ne reprochent de rien dans cette assassinat, laissez l'ONU mener son enquête en toute quiétude;

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yanel Havril | 6GPKS9H - posté le 25.05.2017 à 17:06

Les congolais seraient-ils en déphasage avec le cours normal des choses et/ou aimeraient-ils être le seul peuple au monde, à naviguer à contre-vent de la réalité des choses? Comment peuvent-ils à tout s'emprendre à leurs dirigeants et servir de lit, l'opprobre jeté à tout memont par certains fonctionnaires internationaux sur leur pays? CVe que veut faire l'ONU ne Rdc,nul pays au monde ne l'accepterait. Kitundu fait bien ton travail papa!

Non 18
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ntshiakala | STKU9P3 - posté le 25.05.2017 à 16:01

Okitundu mal habitué au non-droit doit s'agiter à l'approche des gens sérieux;quoi d'étonnant.

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le combattant et résistant silencieux | OXNG9KX - posté le 25.05.2017 à 15:52

C kanachien le commanditaire. Il a peur c tout.

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kibula | WY9NCFY - posté le 25.05.2017 à 15:35

QUE NOUS DISENT LES EXPERTS EN DROIT INTERNATIONAL? QUELLE EST LA PROCEDURE? L'ONU NE DIT PAS QUE LES AUTORITES DE LA RDC ONT TUE, D'AILLEURS ILS ONT DEJA IDENTIFIE LES TUEURS ET PRESENTE LA VIDEO AU MONDE ENTIER. DONC LAISSONS LES EXPERTS DE L'ONU VENIR. PEUT ETRE KAMUINA NSAPU VA ENCORE LES EGORGER ET L'AFFAIRE SERA FINIE. N'EST CE PAS PAPA SHE OKITUNDU????

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Antoine | GNF1HEC - posté le 25.05.2017 à 15:27

Mais quoi donc, on a peur d'une contre enquête? Se repproche-t-on de quelque chose? Si les enquêtes menées par la justice militaire congolaise sont sincères, donc, les résultats de l'enquête de l'ONU seront les mêmes que ceux de la justice congolaise; alors, pourquoi cette peur? La réaction du ministre prouve à suffisance que les autorités du pays en sont pour quelque chose dans cet assassinat.

Non 1
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mfumu Ntoto | WPILH9I - posté le 25.05.2017 à 14:51

Monsieur le Ministre, avez vous peur de l'nquête internationale? Savez vous quelque chose du dossier des meutres des agents onusiens? Si non, pourquoi alors cette peur? Aussi, l'enquête n'emène pas une destabilisation. C'est plutôt le mensonge qui destabilise quand il est dévoilé. Cachez vous quelque chose concernant cette affaire? Avez vous enfin peur de vous retrouver à la CPI avec Bemba? Sachez que pour ce dernier, tout est parti des enquêtes internationales après le non lieu centrafricain. Qui vivra verra!!!!

Non 1
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Peterse | ZQAPJ6G - posté le 25.05.2017 à 12:39

Chasser les naturels, ils reviendrons au galop La vérité est têtue, elle fini par s'annoncer Si à ta gauche et à ta droite personne ne t'as vu cela ne signifie pas que tu es seul, peut être quelqu'un te vois par satellite à une grande portée.

Non 2
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MUKISHI | 9HYBYAV - posté le 25.05.2017 à 12:31

OYO AKOZUA TEMPS YA KOKIMA TE ETALI YE!!! Cette commission vient établir le motif officiel de la guerre que l'on va vous faire très bientôt...Souvenez vous du passage du président zambien à Paris, du ministre angolais de la défense au pentagone, du déploiement de l'armée angolaise à sa frontière avec la RDC,associer le tout avec le parcours de TRUMP...

Non 1
Oui 26
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Goma | 3L97NFT - posté le 25.05.2017 à 12:28

Ce ministre en colere en connait quelque chose. Pourqua vous avez peur? Vous corrompez la justice congolaise mais la vous etes cloues au mur.

Non 3
Oui 28
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mabrouki | AOWTUL5 - posté le 25.05.2017 à 12:26

Vous êtes très habitué à étouffer les enquêtes sur le sans des congolais qui meurt chaque jour qui passe. pour cette fois ci vous allez vomir les deux experts. eyindaka mabe!!!

Non 3
Oui 35
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo eza ya bisu | R4B9MGF - posté le 25.05.2017 à 12:08

Pourquoi Cheo peur ? cela prouve qu'il se reproche de quelques chose? bande des Sanguinaires

Non 2
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus | VLQA7LZ - posté le 25.05.2017 à 10:50

Cette enquête va servir à rétablir la vérité et les vraies responsabilités mr le journaliste. L'ONU a mis en doute les conclusions de cette enquête, et, franchement, moi aussi. Et les protestations hypocrites de Léonard Shé Okitundu n’y changeront rien. Bobomaka ba congolais lokola ba nzinzi, sans que personne ne bronche, bokanisi que ba américains pe ekozala ndenge moko ? Mais, Léonard, si votre enquête a été sincère, dans ce cas, celle de l’ONU va aboutir aux mêmes conclusions, de quoi avez-vous peur ????

Non 0
Oui 51
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kapuku | 38K3TSX - posté le 25.05.2017 à 10:48

biliaki bango bikoki! kitundu en colère et pas question d'une enquête international vs êtes dans la sauce! crier partout pas d’ingérence internationale mais restez dans votre pays sans tourner les yeux à l’internationale ! le 6000000$ vs avez donner ce cadeau ou un dont gratuit aux états unis

Non 2
Oui 40
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Meurtre des experts de l’ONU : les 47 accusés désormais devant la Cour militaire

Société ..,

Kasaï central : les écoles privées de plus en plus désertées à Kananga

Provinces .., Kananga, Kasaï Central

Une maladie d’origine inconnue décime les animaux domestiques du territoire de Katanda

Provinces ..,

Kasaï : le parti politique Envol annonce des matinées "politiques de vérité"

Provinces ..,