Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Société

Affaire Clément Kanku : vers un débat houleux ?

2017-05-26
26.05.2017
2017-05-26
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/05-mai/22-28/kanku-clement-devant-parlement.jpg -

Vers une levée de l'immunité parlementaire du député Clément Kanku en raison de son implication présumée dans les massacres au Kasaï et ses relations présumées avec les miliciens Kamwena Nsapu. (Photo : Radio Okapi/John Bompengo)

En RD Congo, le PGR enquête. Mais, pour avancer dans ce travail, il devra attendre l’autorisation du Parlement. Et, là-dessus, Aubin Minaku Ndjalandjoko, le destinataire principal de sa correspondance, ne pourrait revenir à Kinshasa que vendredi 25 mai 2017, s’il n’y a pas de changement d’agenda de dernière minute, confie un des ses proches. Il était à Rabat, au Maroc, où il a clos, mardi dernier, les travaux de l’Assemblée parlementaire francophone.

Et, même-là, dès son retour, Minaku devrait actionner la procédure, en convoquant une réunion du Bureau, élargie aux Présidents des Commissions permanentes et des Groupes Parlementaires. Il ne s’arrêtera pas là. Car, comme l’Assemblée nationale est en pleine session ordinaire, une matière comme celle dans laquelle un député est pompeusement cité, ne peut se passer de la compétence de la plénière, s’il faut se référer au Règlement intérieur. D’où, le débat sera houleux en raison de l’ampleur de ce dossier et de ses ramifications présumées avec les miliciens Kamwena Nsapu. Le Mouvement pour le Renouveau, le parti de Kanku, est revenu encore, hier, sur le rejet, in globo, de toutes les accusations contenues dans l’article paru dans New York Times, en les qualifiant d’allégations burlesques.

A New York, cet enregistrement sonore attribué à Madame Zaida Catalan, la suédoise tuée à bout portant au même moment que son collègue américain, Michael Sharp, tous deux œuvrant pour le compte de l’ONU sur l’affaire des fosses communes et des tueries macabres dans le Grand Kasaï, sera versé au dossier d’enquête, déjà ouverte et dont les conclusions finales seront consignées dans un rapport qui ne sera disponible qu’à fin juillet 2017. Charles-Antoine Bambara, citant le porte-parole d’Antonio Guterres, l’a si bien dit et répété, hier, en marge de la traditionnelle conférence hebdomadaire de la Monusco à Kinshasa. Il n’a pas voulu, non plus, verser dans des commentaires sur la procédure engagée par le PGR, estimant qu’il était mieux qualifié pour répondre au nom de la justice congolaise.

Donc, parallèlement, le PGR est à pied d’œuvre. L’Assemblée nationale aussi. Alors que l’ONU y travaille, depuis qu’elle avait perdu ses deux experts et, même bien avant, avec ses multiples dénonciations liées notamment, aux fosses communes ainsi qu’aux nombreuses exactions. Ceci met, en tout cas, la classe politique en ébullition, en commençant par Kanku, lui-même, sa famille biologique, son parti politique et ses collègues députés, sans compter ses alliés et partenaires politiques.

A l’allure d’un tsunami, cette affaire de Kanku a tellement vraiment secoué le cocotier qu’elle peut faire tomber toutes les noix - mûres ou pas mûres ? D’ici-là, le pire reste à craindre. Des rebondissements surprenants ne sont pas à exclure. La CPI, toujours aux aguets, n’est pas loin d’y entrer, pour exorciser tous les démons de la confusion, si des zones d’ombre persistent.

LPM
La Prosperité / MCN, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 6 commentaires
8450 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


hypolite @OG8NCMB   Message  - Publié le 26.05.2017 à 10:33
A mon heuble avis, Kanku devrait dénoncer tout ceux qui fut impliqués dans l'affaire pourque la justice fasse son travail en équilibre.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @75QW4OF   Message  - Publié le 26.05.2017 à 10:11
Coût de théâtre comme d'habitude les géniteurs de kamwina nsapu sont là Kadima, boshab, kande Mwangu maker était également citer pour quoi le pgr s'attarde au dossier kanku et les autres???

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Antoine @GNF1HEC   Message  - Publié le 26.05.2017 à 10:02
Pour des faits tels que ceux-ci, on doit attendre le retour du président de l'assemblée nationale qui est le seul habilité à amorcer des procédures pour la levée des immunités d'un député, j’espère que ce n'est pas parce qu’il est de mèche avec eux? Quand il a fallu mettre hors d'état de nuire l'honorable Franck Diongo, car gênant dans leur souci de s'éterniser au pouvoir, on n'a pas eu besoin de la levée des immunités et c'est des urgences de la clinique ngaliema qu'il a été transporté de force au tribunal. Congo na biso pasi,

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
junkab @9PIV5AO   Message  - Publié le 26.05.2017 à 09:47
Wait and see

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Israël se réveille @UXUH9Z9   Message  - Publié le 26.05.2017 à 09:31
la CPI ne peut pas être dans la poche de JK! Attention

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
MWIN MANGAND @WIU5GXD   Message  - Publié le 26.05.2017 à 08:46
la CPI est dans la poche de KABILA, rien ne va se passer si ce n'est que Dieu lui-même. Mawa na biso !!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Violences au Kasaï central: Lucha interpelle la CPI
left
Article précédent Massacres au Kasaï : le rapport explosif de Sessanga

Les plus commentés

Afrique Mini-sommet d’Addis-Abeba : "Félix Tshisekedi et Paul Kagame n’ont pas le choix, ils doivent coopérer" (Azali Assoumani)

18.02.2024, 16 commentaires

Afrique Conflit rwando-congolais : l’UE insiste sur une « solution politique »

20.02.2024, 15 commentaires

Politique Corneille Nangaa: « Le M23 est le fils aîné sur lequel s'appuie cette composante qu'est l’AFC ! »

20.02.2024, 13 commentaires

Politique Union africaine : « pas question de négocier avec le M23 » (Félix Tshisekedi)

19.02.2024, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance