mediacongo.net - Actualités - Budget 2017 : Bruno Tshibala face aux députés ce mercredi à l’hémicycle



Retour Politique

Budget 2017 : Bruno Tshibala face aux députés ce mercredi à l’hémicycle

Budget 2017 : Bruno Tshibala face aux députés ce mercredi à l’hémicycle 2017-05-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/05-mai/29-31/tshibala-assemblee-investiture.jpeg -

Le Premier ministre, Bruno Tshibala, devant l’Assemblée nationale lors de l’investiture de son gouvernement, le 16 mai 2017. (© DR)

Hier, le Premier ministre et quelques membres de son équipe ont eu une séance de travail avec le Bureau de l’Assemblée nationale pour harmoniser leurs vues.

Le chef du Gouvernement, Bruno Tshibala, sera, ce mercredi 31 mai, devant la Représentation nationale pour défendre le projet de loi de finances exercice 2017 qu’il a déposé le 26 mai, quelque 10 jours seulement après l’investiture de son Cabinet. Le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, avait demandé au Premier ministre de déposer, dans un délai court, le projet de loi de finances 2017.

Bruno Tshibala s’entretient avec le bureau de l’Assemblée nationale (© Primature)

Bien que le chef du Gouvernement n’ait officiellement communiqué aucun chiffre lors du dépôt, préférant réserver la primeur aux élus, des informations croisées font état d’une enveloppe globale de près de 7 milliards de dollars. Ce qui fait dire aux experts une hausse de plus de 68,8% par rapport au budget de l’année dernière.

Ce projet de budget, avait déclaré Bruno Tshibala, « prend en compte les préoccupations essentielles qui résument les missions principales assignées à notre Gouvernement ».

Les élections en point de mire ?

Le Premier ministre, Bruno Tshibala lors de son investiture à l'Assemblée nationale à Kinshasa, le 16/05/2017. (© Radio Okapi/Ph. John Bompengo)

Lors de l’investiture de son équipe le 16 mai par l’Assemblée nationale, Bruno Tshibala avait présenté un programme ambitieux articulé sur quatre priorités tirées de l’Accord du 31 décembre 2016. Il s’agit de l’organisation des élections dans le délai convenu, la stabilisation et la relance de l’économie nationale, l’amélioration des conditions de vie de la population ainsi que la restauration de la sécurité des personnes et de leurs biens.

En ce qui concerne l’organisation des élections d’ici la fin de cette année, le Premier ministre Tshibala a promis d’offrir au peuple congolais les meilleures élections de l’histoire du pays.

« Je tiens à affirmer devant la représentation nationale l’ambition, la volonté et la détermination du Gouvernement d’union nationale d’offrir au peuple congolais, les meilleures élections de son histoire, dans le délai convenu. Mais je dois aussi dire, pour éviter toute confusion dans ce domaine, que c’est la CENI, institution d’appui à la démocratie, et non le Gouvernement, qui est l’autorité compétente et indépendante chargée de l’organisation des élections par la constitution et les lois de la République », avait déclaré Bruno Tshibala.

Il avait fait savoir que l’organisation des élections générales crédibles, transparentes et apaisées avait pour objectif primordial de « résoudre la question de la légitimité des institutions de la République ». Le Premier ministre avait également plaidé pour la réduction des coûts des opérations électorales.

« Comme nous savons tous, le financement des élections coûte très cher dans notre pays. Il est donc nécessaire d’étudier la possibilité de réduire le coût des opérations électorales », avait-il souhaité.

Quant à la stabilisation et la relance de l’économie nationale, Bruno Tshibala avait promis d’initier plusieurs actions pour relancer la production locale et améliorer le climat des affaires.

Concernant l’amélioration des conditions de vie de la population, le Premier ministre s’était gardé « d’avancer des promesses fallacieuses et non réalisables », tout en appelant ses compatriotes à consentir des sacrifices pour « sortir le pays de cette crise ».

Le patron de l’Exécutif national s’était également engagé, sur le plan sécuritaire, à mener des actions pour restaurer la sécurité des personnes et de leurs biens dans les provinces du Kasaï, Kasaï central, le Tanganyika et dans d’autres coins du pays.

C’est sur toutes ces questions que le Premier ministre est attendu mercredi à l’Hémicycle… 

Mamou et Didier Kebongo
Forum des As / MCN, via mediacongo.net
3162 suivent la conversation
12 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mwana Na Congo | 7C1I7V3 - posté le 30.05.2017 à 12:32

Je pense que ses jours à la primature sont comptés au bout du doigt. Au lieu de parloter, il devrait directement passer par les actions ! On n’a pas besoin de savoir si les élections seront meilleures ou pas ! On a besoin de voir cela ! Les Dirigeants de ce pays sont maux habitués : Ils pensent que les théories plaisent le peuple ? Le bon français, on en a marre depuis longtemps. Commencez à agir sur terrain et va le constater !!!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makiki | WBCDIVE - posté le 30.05.2017 à 11:52

On va voir demain

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis Kongo | VURZXCD - posté le 30.05.2017 à 11:10

On ne devient pas souverain en faisant la gueule, on le devient en travaillant. Quels sont les secteurs de la République qui fonctionnent réellement pour se faire un tel faux espoir? Quelle gouvernance il y a pour se permettre un tel optimisme? Quelle autorité a Bruno pour faire prévaloir sa "bonne foi"? Bruno connait quelles sont les contraintes qui ont accompagné la mise en place de son gouvernement. Il est là malgré lui, il le sait. Quand il s'agit réfléchir pour la République, soyons conséquents. Le pays va très mal sur tous les plans.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis Kongo | VURZXCD - posté le 30.05.2017 à 10:51

Compter sur nos efforts? Génial, mais cela implique que les unités de production doivent fonctionner. Chacun connait la réalité. Penser ne pas avoir besoin des autres alors qu'il rien comme efforts pour voler de ses propres ailes, c'est bien dit, mais pas réaliste. Il nous reste six mois et vous pensez avoir des élections dans six mois? Un Ministre de Samy l'avait dit et il était sincère que c'est impossible dans ce délai là.Ce n'est pas parce qu'on tire les bénéfices d'un gouvernement qu'il faut ignorer la réalité.Avec quel budget? Produit où? Laissez faire dormir le peuple débout. Nous avons les yeux pour voir.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis Kongo | VURZXCD - posté le 30.05.2017 à 10:43

Élections dans le délai convenu, c'est impressionnant et félicitations Bruno. Mais certainement Son Excellence a oublié que le délai est déjà entamé par la mise en place d'un gouvernement souhaité et il prétend malgré cela organiser les élections crédibles dans le délai. On se demande souvent si ces autorités ont des conseillers ou ils naviguent au gré de vagues.Il faut dire au peuple la vérité.Leurs discours souvent donnent de la nausée et c'est fatiguant de les écouter. Quand on connait la manière dont lui même est venu au pouvoir, il y a lieu de savoir si à qui obéit Bruno pour prétendre produire du crédible lui qui est issue du non crédible.Qui vivra verra.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis Kongo | VURZXCD - posté le 30.05.2017 à 10:20

Théâtre de chez nous. Tshibala va résoudre le problème de la sécurité qui date depuis plus d'une décennie en une année? Quel autre problème qu'il va résoudre, la dégringolade du FC aux enfers? Lui aussi va promettre la gratuité des soins comme Samy alors que toutes les zones de santé de la RDC sont prises en charge par les partenaires extérieures? La gratuité de l'école? Et tout cela dans un contexte de l'absence d'une volonté politique.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 30.05.2017 à 10:12

Laissons TSHIBALA faire son travail et jugeons lui dans les actes (élection). Il peut tout faire si on n'a pas les élections, c'est ZERO.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert Ilunga | KEEN5J3 - posté le 30.05.2017 à 10:08

Tshibala doit fermer ses oreilles face aux élucubrations des collabos de l'UE et nous amener directement aux élections sans compter sur la contribution de l'UE qui fait tout pour torpiller son action. Pour sauvegarder notre souveraineté, il doit refuser l'aide de l'Eu comme aux élections de 2006. Comptons sur nos propres efforts.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis Kongo | VURZXCD - posté le 30.05.2017 à 10:06

Théâtre de chez nous. Tshibala va résoudre le problème de la sécurité qui date depuis plus d'une décennie en une année? Quel autre problème qu'il va résoudre, la dégringolade du FC aux enfers? Lui aussi va promettre la gratuité des soins comme Samy alors que toutes les zones de santé de la RDC sont prises en charge par les partenaires extérieures? La gratuité de l'école? Et tout cela dans un contexte de l'absence d'une volonté politique.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | EGV518K - posté le 30.05.2017 à 09:53

Les autorités criminelles sans cœur,le sang coule chaque dans le Kasai plus d'un million de déplacés. et de quel budget 2017 parlez vous???

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Indépendant | Z7G3VMA - posté le 30.05.2017 à 09:46

Petite réflexion. Chaque jour qui passe, la RDC tombe dans des niveaux inférieurs à ceux des mois et années avant, et cela sur TOUS les plans: routes et voiries, desserte en eau et électricité, sécurité, criminalité, pouvoir d'achat, etc. Ainsi, les conditions de vie d'hier, du mois passé, de l'année passée, de la période de Mobutu valent mieux que celles qui nous sont offertes aujourd'hui. Et personne ne prend vraiment la mesure de cette déchéance effrénée. Demain est chaotique, apocalyptique, à ce rythme!

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Congo Hold-up: l'Affaire des cartes Visa liées au Trésor refait aussi surface
AUTOUR DU SUJET

CENI : Bruno Tshibala appelle les congolais à ne pas reconnaître Denis Kadima comme président

Politique ..,

Malaise au sein du FCC : Constant Mutamba boude la décision de la cellule de crise et convoque...

Politique ..,

Poursuite judiciaire contre Tshibala pour détournement des fonds : son ancien Direcaba sort de...

Société ..,

Accusé, l'ex-Premier ministre Bruno Tshibala dézingue ses anciens collaborateurs

Politique ..,