Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Politique

CNSA : le retour de Kengo relance les consultations

2017-07-21
21.07.2017
2017-07-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/07-juil/03-09/kengo_leon_minaku_aubin_17_0001.jpg -

Ils sont tous deux à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo. Ils, c’est Léon Kengo et Aubin Minaku, les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale. En effet, c’est hier, jeudi 20 juillet 2017, que Léon Kengo wa Dondo a signé son comeback au pays, après un séjour européen pour raison de santé. Juste le temps de déposer ses valises, le président du Sénat a reçu, dans la soirée, les délégués des parties prenantes aux discussions directes du Centre interdiocésain.

Les 28, comme il convient désormais de les appeler, représentent la Majorité présidentielle ; l’Opposition politique, principalement le Rassemblement/Kasa-Vubu ainsi que la Société Civile. On rappellera que lundi 3 juillet dernier, recevant les 28, Aubin Minaku avait déclaré que la séance avait permis de valider les membres du CNSA. Et que la prochaine réunion, la toute première alors, selon lui, devait avoir lieu dès que son colistier Kengo serait de retour.

« Cette première réunion du CNSA sera convoquée incessamment lorsque le président du Sénat retournera au pays », rassurait-il. Il reste que Kengo et Minaku se rencontrent, pour harmoniser les vues afin de convoquer la prochaine réunion qui, sans nul doute, balisera la voie à la mise en place effective du CNSA.

Bataille relancée

Avec ce retour de Kengo et l’entrevue avec les 28, il faut dire que la bataille pour la présidence du CNSA est bel et bien relancée. Mais, ce qui est sûr, ce que le processus de mise en place du CNSA va s’accélérer. La semaine qui commence lundi prochain sera décisive.

Même si, sur la scène politique, se trouvent d’autres voix opposées à la démarche de Kengo et Minaku. C’est, évidemment, le cas du Rassemblement que mènent Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi. Déjà, avant même la fixation d’une date pour la réunion du CNSA avec Kengo à bord, le Rassop/Limete, qui entre en conclave dès aujourd’hui, promet de dévoiler ses stratégies pour exiger la tenue des élections en 2017, ce samedi 22 juillet. 

Dans le lot de réfractaires, l’opinion se demande s’il faille inscrire l’UNC de Kamerhe et une bonne partie des ténors de l’Opposition signataire de l’Accord de la Saint Sylvestre. En effet, s’il faut s’en tenir à leurs dernières prises de position, le tandem Kengo-Minaku n’a pas qualité de conduire les assises de la mise en place du CNSA. Et, en sus, les délégués reçus le lundi 3 juillet n’ont, eux-aussi, pas qualité pour élire le successeur d’Etienne Tshisekedi à la présidence de cette impérieuse structure.

A qui la couronne ?

La question taraude les esprits. Si loin de faire machine en arrière, la dynamique actuelle continue, à qui ira la présidence du Conseil national du suivi de l’accord ? Est-ce à Olenghankoy, le président du Rassop/Kasa-Vubu où a été tiré le Premier ministre Tshibala ? Est-ce à Babala Fidèle ou Eve Bazaïba pour le compte du front pour le respect de la constitution ? Ou, enfin, à Vital Kamerhe, pour tempérer ses ardeurs ? Et, même si ce poste était attribué à l’un des trois, quid du Rassop de Limete ? Ces lancinantes préoccupations perdurent.

Et, Nangaa sera sauvé

En effet, depuis les propos de Corneille Nangaa sur l’impossibilité de l’organisation des élections d’ici le 31 décembre 2017, les regards se fixent sur le verdict que devra rendre la tripartite Ceni-CNSA-Gouvernement. Qui, eu égard aux dispositions du compromis de la Saint Sylvestre en son article VI point 2, a qualité de pouvoir accorder une rallonge aux délais de l’organisation des élections.


La Prosperité
C’est vous qui le dites : 6 commentaires
8402 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

0 réponse
non evenement

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Kengo, quel héritage laisseras-tu à ce pays? Depuis Mobutu, en passant par M'Zée et Kanambe aujourd'hui?; Un jour, tu iras de la même façon qu'hier en Europe pour des soins et la nature te retiendrait là bas, pour revenir au pays comme Papa Wemba. Honorable Minaku, tu as une tête bien faite; fais tes valises, démissionne bien avant, nous avons encore besoin de toi; que ce sanguinnaire qu'est Kabila ne puisse pas te recompenser comme Général Mahele l'a été avec Mobutu le jour de son départ précipité

Réagir

Répondre
@
0 réponse
avec leurs consciences étouffées de la KABILIE et leur système WUMELAGRATIE , nous nous posons la question de savoir si de ces 2 Messieurs sortira une bonne suite!!!!!!!

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Bon retour vieux Léon. Vite, nous voulons avoir le bureau du CNSA pour aller vite en ce qui concerne les préparatifs des élections dès que possible.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Prions Dieu que Kengo et Minaku fassent correctement leurs travaux

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Agariya ka ribala na mou tou meno twa koza.ka kengo shika kufweko ata kesho ba nduku?

Réagir

Répondre
@
right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent Quel regard pour les femmes dans les partis politiques ?

Les plus commentés

Diaspora Incursion rwandaise en RDC : après New-York, Félix Tshisekedi a sollicité le soutien de la diaspora congolaise à Bruxelles !

29.09.2022, 26 commentaires

Politique Reynders, Forrest, beaucoup de manœuvres pour faire accéder Katumbi au pouvoir à tout prix !

30.09.2022, 16 commentaires

Politique Allégations sur les 21.000 d'émoluments aux députés : « Je suis serein », répond Delly Sesanga après sa convocation

29.09.2022, 12 commentaires

Economie La RDC, le pays le moins endetté d’Afrique

29.09.2022, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance