Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

Election : la course à la montre et dans toutes les directions

2017-08-18
18.08.2017
2017-08-18
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/05-11/kabila_adresse_nation_17_002.JPG -

En République Démocratique du Congo, un nouveau sprint final est lancé. Cinq mois chrono. Jusqu’au 31 décembre 2017. Cette date est censée marquer la fin de la courte période de transition décidée dans l’accord de la Saint Sylvestre. Or, la Commission électorale nationale indépendante l’a décidé, tenir une élection en 2017 sera impossible. Une décision contestée par l’opposition qui projette des manifestations.

Tandis qu’une grande partie de la communauté internationale (ONU, Union européenne, États-Unis) insiste sur le respect du compromis du 31 décembre 2016. Ancien premier ministre du gouvernement issu de l’accord de la Cité de l’Union africaine, et d’ordinaire, susceptible d’épouser les thèses des autorités congolaises en place, Samy Badibanga y est allé jeudi de son grain de sel en proposant qu’il soit convoqué la présidentielle… le 2 octobre 2017.

À l’image de l’ancien locataire de la rue du roi Beauduin, la classe politique congolaise se (re) cherche. Et elle va dans toutes les directions.

 

Félix à la place de Bruno

Le plan Badibanga est séduisant, mais il est loin de charmer la présidence de la république, qui s’active, plutôt, sur le dossier chaud de son « mercato », le recrutement du… président du Rassemblement. Mardi, l’ancien porte-parole du chef de l’État passé dans l’opposition, Kudura Kasongo, en était convaincu : fin septembre, Bruno Tshibala quittera la Primature et Félix Tshisekedi lui succèdera pour conduire une transition de deux ans, a-t-il dégainé s’attirant les foudres des partisans de l’alternance d’ici à la fin de l’année. Le tweet de l’ancien journaliste confirme pourtant nos informations qui font état des contacts persistants ces dernières semaines entre le fils du leader historique de l’Udps et le Pouvoir, visant à convaincre le premier à prendre les commandes d’un gouvernement censé permettre à Joseph Kabila de traverser sans heurts la date « fatidique » du 31 décembre 2017. Mais après le démenti du secrétaire général adjoint de l’Udps – qui « n’est ni demandeur, ni preneur d’un poste de Premier ministre » – cette piste semble avoir pris du plomb dans l’aile.

Les conditions du FMI, l’alternative russe

« L’entendement commun dans les milieux politiques congolais est que l’absorption de la crise politique actuelle passe essentiellement par l’application stricte de l’accord de la Saint Sylvestre », plaide Samy Badibanga. Le Fonds monétaire international (FMI), aussi. Attendue dans les prochaines semaines pour, espère-t-on, à Kinshasa, ouvrir les crédits provisoires et ainsi soulager un gouvernement dont les signaux économiques sont aux rouges (chute des prix des matières premières, instabilité du taux de change, secteur social qui gronde), l’institution financière internationale veut voir, d’abord, une « trajectoire visible vers la stabilité politique » avant de mettre la main à la poche.

 

À quelques jours de la visite de la délégation du FMI, tous les indicateurs (absence de calendrier électoral, vote qui tarde de la loi de répartition des sièges et révision toujours en cours du fichier électoral) montrent que ce prérequis ne sera pas respecté. Résultat, en cas du blocage du côté de Bretton Woods, une grande banque russe pourrait être une alternative, ainsi que le révèle Reuters. Selon l’agence britannique de presse, le Premier ministre Bruno Tshibala a reçu récemment Raymond O’Leary, vice-président de la VTB, deuxième grand établissement bancaire de la fédération de Russie, avec lequel il est question de discuter d’un eurobond (un emprunt) visant à permettre au gouvernent congolais de recueillir des fonds dont il a fortement besoin. Une démarche qui pose questions, étant donné que la VTB, à l’instar d’une bonne partie des banques russes, est sous sanctions des États-Unis, et que toute mise en commun des obligations VTB-RDC compliquera incontestablement les relations entre l’État congolais et ses principaux partenaires occidentaux.

Le fantôme de Sharp et Catalan

Dans l’entre-temps, la vérité sur le meurtre de deux humanitaires de l’ONU, Michael Sharp et Zaida Catalan au Kasaï menace dangereusement d’éclater au grand jour. Contre qui ? Le dernier rapport du Groupe d’experts de l’ONU laisse planer le doute. Mais recommande une enquête supplémentaire pour déterminer l’identité et les motifs des tueurs. Une suggestion qui n’est pas du goût des autorités congolaises, qui, par la voix du chef de la diplomatie, Léonard She Okitundu, ont insisté, mercredi, à New York, qu’elles comptent bien continuer à garder la main sur ce dossier.

 

Le bruit de fond du fantôme de deux experts de l’ONU, et la crise au Kasaï, de manière générale, rappellent que le gouvernement est engagé, dans une course folle, sur plusieurs fronts. Et le temps file. Très vite.


cas-info
C’est vous qui le dites : 10 commentaires
8552 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Merlin Massamba Amba @Y7P79AW   Message  - Publié le 21.08.2017 à 09:38
Malade je ne sais plus même son nom, fait ton propre pays et sois dictateur. Pas au Congo # Pona Congo

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Notre Congo_Rdc @D354S4K   Message  - Publié le 21.08.2017 à 09:31
Pas d’élections en décembre 2017? C'est connu de tous, l'OIF et les autres organisations l'ont déjà dit et redit il n'y aura pas élections en 2017. Mais deux ans plus tard c'est pourquoi, le FILS de la PROMESSE, le président PROPHÉTIQUE j'ai cité le Raïs JKK ne cesse de tendre sa main à tout celui qui aimerait procurer la paix sans laquelle aucune ELECTION ne sera organiser. Donc au 31 décembre 2017 il y aura la levée et le couché du soleil et le pays continuera à tourner.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
wonder @P84NNAA   Message  - Publié le 19.08.2017 à 12:35
J'insiste une fois de plus que Kabila est pres pour 999 dialogues pourvu qu'il reste au pouvoir> Cette fois,nous ne voulons plus de dialogue Nous voulons juste l'application de l'accord au cas au contraire qu'il quitte le pouvoir ce 31 dec Au Mali,au Burkina Faso,En RCA il yavait de regime transitoire pour organiser des elections Pourquoi pas nous. Le peuple est deconsideré et nous so,,es pris en otqge pqr les politiciens Ne nous parlé pas de F Tshisekedi premier ministre

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Je suis RDC @4EJDR32   Message  - Publié le 19.08.2017 à 10:26
Il nous a montré ses insuffisances, donc il doit nécessairement partir avec tout son système et ses fosses communes qui vont les coller aux fesses.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
PRECIEUX NKELA @ZMNKLCV   Message  - Publié le 19.08.2017 à 10:20
le navire chavire il a déjà pris de l'eau, le commandant de bord tante les manœuvres qui s’avèrent vains. il ne reste que le coulage si l' alternance ne s'en suis pas d ici 5 mois

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
DevelopaKongo @UHCQ16U   Message  - Publié le 19.08.2017 à 09:58
Le problème c'est l’alternance dans le délais. Félix ministre ou pas.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
AZARIAS RUBERWA @DQK5DYT   Message  - Publié le 19.08.2017 à 07:46
MUSA mon frère, FETSHI n'a trahi personne, c'est la MP qui veut nous faire croire que FATSHI est aussi faible comme VAN SAMY et TSHIBALO, or c'est le contraire, la carte joker de la MP est malle joué, FATSHI est très claire pus que l'eau de la REGIDESSO, le 31 Déc fin pour KABILA, comme MOKILI le dit, la CENCO va nous conduire pendant 6 mois de transition et il y aura les vraie élection, rassure toi, je suis AZARIAS RUBERWA, je connais ce dont je parle, qui vivra verra, KABILA destination CPI

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mokili @3MARRN3   Message  - Publié le 19.08.2017 à 04:23
Kabila est le probleme Il doit quitter . Le clergé qui a conduit les négociations de la CENCO va se charger de mettre l'accord du 31/12 en place pour l'organisation des élections

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Musa @G14FZFF   Message  - Publié le 18.08.2017 à 22:52
Samy Badibanga quand on t'avais nomme' premier ministre, tu avait dit que tu va t'occupe' du SOCIAL et les MAMANS vont coucher a l'hopital gratuit mais tu n'avait pas fait cela. Honte a toi, faut opposant. Tu sort du silence aujourd'hui pour dire qu les elections presidential soit convoque' le 2 Octobre 2017 mais Joseph Kabila a dit, il n'yaura pas des lections En Decembre 2017. Donc on se moque de qui? Concernant Felix Tshisekedi a la primature le Mois de Septembre 2017 et de donner Joseph Kabila 2 ans des glissements cela montre comment L'UDPS et le Rassemblement ont crache' et abandonne'le peuple Congolais. Quel trahison de la part de Felix Tshisekedi? Alors les peuples Congolais vont se liberer eux meme, plus confiance aux opposant puisque Felix Tshisekedi comme il a accepte' d'etre premier ministre de gouvernement en place donc il est Collabo. Les peuples Congolais vont se charger de lui. A bon attendeur SALUT.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
truth @WJDRZ7I   Message  - Publié le 18.08.2017 à 20:37
Mdrrrr mercato! Vraiment mercato à la Neymar,spéculations sur spéculations. A la différence de Neymar ,le concerné( Félix) se dit non intéressé Le PSG ( MP ) tient tjr à recruter le maitre du jeu de Barcelone( rassemblement). On se demande que deviendra cavani?( tshibala). Allons seulement, on est déjà à mi-chemin

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Négociations secrètes Majorité et Rassemblement : Christian Mwando révèle les dessous des cartes
left
Article précédent Elections en RDC : lancement d’un « manifeste du citoyen congolais » à Paris

Les plus commentés

Société Gims : "J'ai refusé l'offre de Bill Gates de m'utiliser pour vacciner toute la RDC"

17.07.2024, 12 commentaires

Science & env. Insalubrité à Kinshasa : une amende de 50 millions de FC à toute personne qui va jeter des immondices sur la voie publique

18.07.2024, 11 commentaires

Economie Commerce extérieur : des véhicules transportant du poisson à destination de la RDC bloqués en Ouganda

17.07.2024, 9 commentaires

Politique Est de la RDC : l’UE préconise un « cessez-le-feu permanent »

18.07.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance