mediacongo.net - Actualités - Lancement des opérations d’immatriculation des agents publics de l’Etat à la CNSSAP

Retour Société

Lancement des opérations d’immatriculation des agents publics de l’Etat à la CNSSAP

Lancement des opérations d’immatriculation des agents publics de l’Etat à la CNSSAP 2017-08-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/08-aout/28-31/bongongo_michel_17_0002.jpg -

Michel Bongongo, ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique

Le ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique, Michel Bongongo a officiellement lancé mardi 29 août 2017 à Kinshasa, les opérations d’immatriculation des agents publics de l’Etat à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale des Agents Publics de l’Etat (CNSSAP).

Le ministre d’Etat Bongongo a, à cet effet, souligné que la mise en place de ce système de gestion par un établissement public autonome devra permettre d’assurer aux différents bénéficiaires la prise en charge régulière, efficace et pérenne de leurs prestations de sécurité sociale.

Comptée parmi les priorités de la Réforme de l’Administration Publique, la CNSSAP, a-t-il indiqué a été créée pour organiser et gérer un régime contributif de sécurité sociale en faveur de dignes fils et filles du Pays qui rendent de loyaux services à la nation à travers l’exercice de leurs fonctions à divers échelons au sein de l’administration publique.

Organisation et fonctionnement

Guidé par le souci de doter la CNSSAP de tous les outils indispensables pour son organisation et son fonctionnement, le gouvernement a pris en date du 11 Juillet 2017, par l’entremise des ministères du Budget et des Finances ainsi que de la Fonction publique, une note circulaire interministérielle autorisant la retenue à la source des cotisations au profit de la CNSSAP.

Michel Bongongo, a également renouvelé la détermination  du gouvernement à offrir aux agents publics une retraite honorable, en cotisant pour leur compte à hauteur de 6% de leur salaire de base, dès le mois d’octobre 2017, au régime de sécurité sociale géré par la CNSSAP.

Il a souligné par ailleurs que les cotisations ne sont pas un impôt, au contraire, elles ouvrent le droit pour le fonctionnaire de l’Etat à une retraite décente « ad vitam aeternam » et constituent l’assurance d’un revenu de remplacement au moment de la vieillesse, ajoutant que les agents nouvellement admis à la retraite en Juillet 2017 sont tenus de s’immatriculer suivant le chronogramme qui leur sera communiqué par la CNSSAP, suivi par les agents de carrière des services publics en activité en vue de leur carte de sécurité sociale.

Gestion informatisée

Le système de gestion informatisée employé dans l’opérationnalisation des métiers de la CNSSAP, a relevé le ministre d’Etat, traduit toute l’importance que le gouvernement accorde à la sécurisation de la couverture sociale des agents publics ainsi que leurs familles.

« Le prochain objectif que nous nous fixons est le lancement du paiement de la première pension de retraite par la CNSSAP ainsi que l’extension de ses activités à l’ensemble des agents publics conformément aux statuts de la caisse », a-t-il déclaré.

Il a remercié les partenaires techniques et financiers du gouvernement, particulièrement la Banque mondiale, qui appuie tous les axes de la réforme de l’administration publique, les différentes organisations syndicales de l’administration publique ainsi que la population congolaise dans son ensemble à qui il demande de soutenir et de s’approprier ce nouveau régime de sécurité sociale.

Le chargé de mission de la CNSSAP, Tombola Muke, a pour sa part salué le leadership du ministre d’Etat, sa volonté ferme d’avancer ainsi que sa contribution dans la mise en place de cette caisse avant de lui rassurer de la mise en place d’un système d’informations performant ; moderne et efficace devant permettre le bon déroulement des opérations.


ACP / MCN
1204 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | J4TI6QP - posté le 30.08.2017 à 12:39

Trouvez la solution à la grève des médecins et des enseignants pas lancer des initiatives pour détourner des fonds. TSHIBALA la corruption se porte bien en RDC. Votre brevet à la fin 2017. et vous irez au RWANDA

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

L’opposition républicaine promet son appui au processus électoral en cours

Politique ..,

Fonction publique: le siège de la CNSSAP officiellement opérationnel

Société ..,

Fonaref : la réforme dans les régies financières et établissements publics se concrétise

Economie ..,

Vers un nouveau contrat social entre l'Etat et les fonctionnaires de l'Administration publique

Société .., Kinshasa