Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

Pourquoi, malgré Nikki Haley, Joseph Kabila garde toujours la main ?

2017-10-29
29.10.2017 , Kinshasa
2017-10-29
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/10-octobre/haley_nangaa_17_002.jpg Kinshasa-

Nikki Haley est à peine partie que les langues se délient autant du côté de la Majorité présidentielle que de l’Opposition. Au milieu de ces feux croisés, une échéance, fixée par l’ambassadrice des États-Unis à l’ONU pour les élections : 2018.

Ainsi, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende rouspéctait vendredi soir, qu’il ne revenait pas à « un gouvernement étranger de fixer un calendrier électoral, mais à la CENI ». Sceptique, elle aussi, même l’Opposition, à l’image de Claudel Lubaya, ne croit pas au plan Haley. Le président de l’UDA assure respecter la proposition des États-Unis, mais pour lui, la « volonté » du peuple congolais est de voir Joseph Kabila « quitter » le Pouvoir le 31 décembre 2017.

Claudel Lubaya reste donc prudent. Sans doute, avec raison, vue la réalité en face. Elle se résume en deux mots : les institutions. Joseph Kabila a beau été bousculé par la visite houleuse de Haley. Il n’en demeure pas moins le maitre des horloges. Comme le ministre des affaires étrangères Leonard She Okitundu n’a d’ailleurs pas tardé à le démontrer. « On ne peut pas décréter une date pour organiser les élections. On organise les élections en tenant compte de tous les paramètres techniques, logistiques et financiers », a déclaré le chef de la diplomatie congolaise samedi sur RFI en demandant ironiquement à Nikki Haley de donner si elle l’a, « une recette magique ». Autrement dit, le gouvernement congolais a un agenda et compte bien s’y tenir.

Car si Joseph Kabila semble avoir épuisé toutes ses cartes : dialogues, répression, exil et emprisonnement des opposants, il lui reste encore le solide pilier institutionnel. La première de ces institutions, qui se veut incontournable, s’appelle la Commission électorale nationale indépendante. Elle est aujourd’hui l’Alpha et l’Omega des élections. C’est elle qui enrôle les électeurs, à son rythme (Un an et 3 mois pour l’ensemble du pays hormis le Kasaï, et désormais 3 mois prévus pour inscrire les électeurs Kasaïens sur les listes électorales). C’est aussi la CENI qui décrète en juillet 2017 et de manière unilatérale, l’« impossibilité » de tenir les élections en 2017. Avant de lancer, mi-octobre, les fameux 504 jours qu’il lui faut pour envoyer les Congolais aux urnes.

Outre la CENI, l’Assemblée nationale doit voter des lois importantes répartition des sièges, fonctionnement du Conseil national du suivi de l’accord (CNSA) indispensables à l’organisation des élections. Et rien ne dit qu’au Palais du peuple, on appuiera de sitôt sur l’accélérateur. Fort de ce doute, l’Opposition insiste sur l’idée d’évincer Joseph Kabila de la séquence de l’après 31 décembre, seule possibilité argumente-t-on à Limete, pour un processus « sûr ». Un énorme défi, aussi.


cas-info
C’est vous qui le dites : 25 commentaires
8677 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Notre Congo_Rdc @D354S4K   Message  - Publié le 30.10.2017 à 15:11
REPONDEZ à ma question mes chers Opposants. Si le 1er Janvier 2018 le Raïs JKK se réveillait PRÉSIDENT de la République, que deviendra l'opposition plurielle surtout le RASSOP/LIMETE et ses militants? Besoin de vos réponses chers opposants.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Asinge @ZBZ8KFW   Message  - Publié le 30.10.2017 à 10:08
Est-ce il a vraiment la main? J'en doute fort. Décrypter le contenu de leur entretien avant de conclure.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Prof. Dr.Robert KIKI @WE8J2GQ   Message  - Publié le 30.10.2017 à 09:58
LES ELECTIONS UNE DES GRANDES SOLUTIONS DE LA SORTIE DU CHAOS SOCIOPOLITIQUE ET ECONOMICO-CULTURELLE DE LA RDC. En effet,les élections démocratiques, libres, transparentes et l’alternance favorise grandement la qualité et l’efficacité de la gouvernance et renforce la vraie démocratie, alors que la permanence indéfinie des mêmes hommes aux institutions parfois entouré que de flatteurs ou sous couvert d’exigence populaire soigneusement orchestrée finit toujours par devenir un facteur d’instabilité. Il importe donc de convaincre ou de signaler les détenteurs du pouvoir qu’« il n’existe pas de sagesse plus vraie que la crainte de DIEU »

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mukumbane @357333X   Message  - Publié le 30.10.2017 à 09:15
Voilà encore une déception de ceux qui pensaient que la date des élections au Congo Kinshasa serait dictée par WASHINGTON. C'est à la CENI et elle seule que revient ce prorogative, donc les 504 jours sont une réalité, à moins que la manne financière nous tombe dessus pour écourter ce nombre de jours. Pour ceux qui pense qu'un soulèvement populaire peut être l'alternative, alors qu'il prêche par l'exemple en se plaçant première ligne avec leur membres de famille, puis nous les suivront Les Fayulu, le Bazaiba, le Kudura l'ont fait à un moment, puis plus rien, plus de courage et vous voulez que moi et les miens le fassent????? Mawa!!!!!. On attend nos 504 jours le RDC continuera à exister.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Notre Congo_Rdc @D354S4K   Message  - Publié le 30.10.2017 à 09:04
Et si le 1er Janvier 2018 le Raïs JKK se réveillait PRÉSIDENT de la République, que deviendra l'opposition plurielle surtout le RASSOP/LIMETE? Besoin de vos réponses chers opposants.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Erick @FUER9FH   Message  - Publié le 30.10.2017 à 08:44
La vérité n'a jamais été dans la foule, les congolais refleurissent très peu, le rationalisme n'est pas l'apanage des congolais, raison pour laquelle on continue à souffrir. Les sentiments primes sur l'important

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
AZARIAS RUBERWA @DQK5DYT   Message  - Publié le 30.10.2017 à 08:33
La solution finale, un soulèvement populaire armé contre ce monsieur KABILA et c'est de cette façon que les USA et communauté internationale vont comprendre rapidement

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
ML @VUGS22F   Message  - Publié le 30.10.2017 à 07:59
Chers COMPATRIOTES, ne soyons pas naïf jusqu'à la 89ème minute du match en croyant de KABILA sera parti sur demande des américains, de français, que sais-je encore? KABILA partira vouloir ou pas que lorsque le dernier des congolais comprendra qu'il est temps de changer les choses. Bref, le départ de Kabila doit être couplé au changement TOTAL du système hérité de Mobutu qui entoure Kabila aujourd'hui, sans cela, NIKKI et sa bande avec Kabila au mileiu vont se moquer toujours de nous Kabila n'est pas le mal en soi, c'est tout un système que nous devons renverser et changer les valeurs.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Notre Congo_Rdc @D354S4K   Message  - Publié le 30.10.2017 à 07:23
La réponse est claire comme de l'eau bénite. Un pouvoir qui émane de DIEU PERE ESPRIT SAINT, seul ce dernier peut le faire partir par sa propre volonté et non la volonté de qui que se soit. Voila le pourquoi le Raîs JKK malgré vos espoir de le faire partir par la force n'aboutiront pas. Et d'ailleurs après le 31/12/2017 la RDC sera comme la RDC celui qui osera semer les troubles à travers le pays verra la colère céleste s'abattre sur lui. N'est-ce pas vrai mes compatriotes? C'est vrai chef!!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 30.10.2017 à 06:46
Quand tu regardes l'eau de l'ocean semble calme quand il n y a rien, mais des que la TEMPETE se leve cet EAU emporte TOUT A son passage. Ce barman-taximan et sa bande des vauriens seront surpris comme Mobutu, ses garde corps vont le forcer de fuire.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zairois @Y5GIOO8   Message  - Publié le 30.10.2017 à 06:30
Les intérêts des uns et des autres font à ce que Kabila soit toujours là mais bientôt c'est la population qui va se libérer.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
KANAMBE ALIAS H @XYHQLF1   Message  - Publié le 29.10.2017 à 20:31
qu'il parte ce foutron unitule

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
steti @8AI3MBX   Message  - Publié le 29.10.2017 à 20:21
cette dame est plus qu'un. President Africain Kabira a peur d'elle car son sor depend d'elle

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
steti @8AI3MBX   Message  - Publié le 29.10.2017 à 20:17
kabila doit partir

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
"Justice" ya mboka n @TYE1YEX   Message  - Publié le 29.10.2017 à 19:38
S'interroger sur cet atout(!) revient à reconnaître que la Céni joue le jeu de Kabila et donc paradoxalement ça légitime l'idée d'une transition citoyenne pour des élections certaines,sans l'obstacle Kabila, sans un calendrier fantaisiste de Nangaa et sans la duplicité d'une Assemblée aux ordres Le problème reste entier et ne démobilise aucunement l'opposition !!Reste à savoir si Kabila "annoncera" les élections pour 2018(deal pour limiter les effets d'une sortie compliquée ?)

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Renouvellement de la @UYB6Z2W   Message  - Publié le 29.10.2017 à 19:25
Totalement d'accord avec toi "Le Peuple vaincra"!!! Ils se rendront compte de la force que nous avons mais seulement quand ils seront déjà en train de traverser le fleuve Congo à la nage fuyant c'est même peuple qu'ils pensaient toujours assujettir à leur guise. Encore 64 jours!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Libre de penser @I1PHD95   Message  - Publié le 29.10.2017 à 19:23
jours j-20

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
QUI ES-TU ? @Z5RPOGD   Message  - Publié le 29.10.2017 à 19:21
Kabila ne partira pas sans qu'on lui mette une balle dans la tête, voila la recette, le reste c'est du n'importe kwa!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Le peuple vaincra @XSH5DLX   Message  - Publié le 29.10.2017 à 18:53
Continuer à croire chers Messieurs qu'il est impossible de faire partir le pyromane Kanambe d'ici au 31 Décembre. Vous serez tous surpris désagréablement.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @GFNVXBG   Message  - Publié le 29.10.2017 à 18:20
Parceque c'est un garçon sérieux. les aventuriers ne savent pas que veut dire etre serieux.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Musa @G14FZFF   Message  - Publié le 29.10.2017 à 17:06
Joseph Kabila a pris le pays en ottage et il veut BALCANISER la RDC. Prenons nous en charge donc on a besoins des actions maintenant pour chasser ce Rwandais au pouvoir. Mobilisons nous maintenant pour aller dans les rues de faire partir ce monsieur qui est a la tete de notre pays. N'attendons pas le 31 Decembre 2017 sinon Joseph Kabila va GLISSER et il va rester au pouvoir ETRNELLEMENT.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Kolo Mboka @IMDUO2Q   Message  - Publié le 29.10.2017 à 17:00
Pourquoi, malgré Nikki Haley, Joseph Kabila garde toujours la main ? La réponse est claire, parce-que le peuple n'a pas encore décidé. Mais bientôt vous comprendrez que le pouvoir nous appartient.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme! @ET86R2M   Message  - Publié le 29.10.2017 à 16:43
C'EST AUX E U d'aider les congolais à faire disparaître cette CENI et son Chef; le vrai qui est Kanambe car s'il n'a pas respecté l'échéance de 2016 et ne respectera pas non plus celle de 2017, et donc pourra non plus n'est pas respecté celle de 2018! C'EST AUX CONGOLAISES ET CONGOLAIS DE SE PRENDRE EN CHARGE DÉSORMAIS POUR SE LIBÉRER DE CE RÉGIME! Ce ne sont pas les étrangers qui nour rendront notre liberté et moins encor Kabila! Libérons-nous!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant RDC : Samy Badibanga créé la plateforme politique Les Progressistes
left
Article précédent Élections en 2018 : une frange de formations politiques en désaccord avec Nikki Haley

Les plus commentés

Société Gims : "J'ai refusé l'offre de Bill Gates de m'utiliser pour vacciner toute la RDC"

17.07.2024, 10 commentaires

Science & env. Insalubrité à Kinshasa : une amende de 50 millions de FC à toute personne qui va jeter des immondices sur la voie publique

18.07.2024, 10 commentaires

Economie Commerce extérieur : des véhicules transportant du poisson à destination de la RDC bloqués en Ouganda

17.07.2024, 9 commentaires

Politique Est de la RDC : l’UE préconise un « cessez-le-feu permanent »

18.07.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance