Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Afrique

Mugabe s’en va, Kabila perd un allié de taille

2017-11-22
22.11.2017
2017-11-22
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/mugabe_remise_diplome_17_003.jpg -

Depuis le début de la crise à Harare, la télévision nationale congolaise n’a jamais fait allusion à cette situation, alors que tous les autres médias du monde ne cessaient d’en parler, suivant à la minute l’évolution de la situation.

Kinshasa doit, sans nul doute, être consterné par le départ précipité de Mugabe, allié de taille de Joseph Kabila, l’unique chef de l’Etat qui a effectué le déplacement de la capitale congolaise le 21 décembre 2011 pour assister à la dernière prestation de serment du Raïs congolais après les élections du 28 novembre 2011.

Il faut noter également que depuis l’arrivée de l’Afdl, le Zimbabwe a toujours été un important partenaire militaire de la République démocratique du Congo. Il est intervenu efficacement les 20, 21 et 22 août 1997, aux côtés de Laurent-Désiré Kabila, lorsque la ville de Kinshasa était attaquée par l’armée rwandaise, sous le sceau du RCD.
A la mort de Laurent-Désiré Kabila, sa dépouille est allée au Zimbabwe, pour des raisons qu’on ignore, avant de retourner à Kinshasa dans la bière pour des obsèques.

Scènes de liesse à Harare

Scènes de liesse, klaxons, cris de joie, exhibitions de pas de danse… voilà l’ambiance qui caractérise, depuis ce mardi 21 novembre 2017, vers 16h00’ la ville d’Harare et toutes les autres provinces de la République du Zimbabwe, après la démission du président Robert Mugabe.

La population manifeste la joie après 37 ans de dictature acharnée de ce vieux dictateur qui a géré le Zimbabwe comme sa propre parcelle, ne laissant aucun espace d’expression à l’Opposition qu’il a maltraitée durant près de quatre décennies de règne sans partage. Un président isolé, depuis plusieurs années, sur le plan diplomatique, par la communauté internationale à cause de son pouvoir sanguinaire, mais curieusement soutenu par ses pairs de l’Union africaine.

37 ans de pouvoir balayés d’un revers de la main

Agé de 93 ans, Mugabe a accédé au pouvoir alors qu’il avait 56 ans. Son départ est comparable à un château des cartes qui s’écroule, à l’instar du beurre qui fond sous une forte chaleur. Pourtant, l’homme avait juré de mourir au pouvoir, comme l’avait également prétendu le maréchal Mobutu. Malheureusement, ils ont été confondus par la réalité sur le terrain. Mobutu est mort ex président de la République, ce qui sera la même chose pour Robert Mugabe.

La liesse populaire observée dans les rues d’Harare est à la hauteur du degré de la misère du peuple zimbabwéen. Un peuple clochardisé, mais incapable de manifester, vu le système de terreur mis en place par ce dernier dinosaure. Il a fallu que l’armée prenne le devant pour déclencher, sans tirer une seule balle, le processus de son éviction. Le Parlement a fait fonctionner l’engrenage législatif, le parti Zanu-PF a joué sa partition, et le « vieux » est finalement parti, malgré quelques résistances.

La date du 21 novembre 2017 restera à jamais gravée dans les mémoires des Zimbabwéens et de tous les Africains qui aspirent à la démocratie. C’est comme si le Zimbabwe arrachait, pour la deuxième fois, son indépendance, après avoir longtemps été colonisés par son propre fils. L’opinion internationale salue la nature pacifique du mouvement militaire.


MCN TEAM / mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 28 commentaires
8841 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Prof. Dr.Robert KIKI @WE8J2GQ   Message  - Publié le 23.11.2017 à 15:48
Le Panafricain Président Robert MUGABE est part du faute de l'usure du pouvoir, bien qu'il est le vrai son combat acharné fut d’assurer aux Zimbabwéens une indépendance politique et économique et il a travaillé dur pour que les ressources naturelles et les terres soient rendues à leur juste valeur aux PROPRIÉTAIRES qui sont le peuple noir du Zimbabwe.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Prof. Dr.Robert KIKI @WE8J2GQ   Message  - Publié le 23.11.2017 à 11:32
SEM le Président Joseph Kabila, dans l'urgence et impérieuse nécessité, devrait revisiter ses stratégies et son entourage face au départ précipité de l'allié de taille ,le Panafricaniste Robert Mugabe, qui était le chef de l’Etat accroché malgré l'usure du pouvoir au Zimbabwe.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Yan @MNUZR4Z   Message  - Publié le 22.11.2017 à 13:34
Le duo "départ forcé de Kabila" et élections , sans Etre déséquilibré, ne pourra pas amener la paix dans le pays. Le peuple doit se reveiller et cesser de rever sur le modele de Zimbabwe, par ce que l'armee congolaise est dirigée par les étrangers. Les congolais doivent inventer leur propre modèle pour sortir de la crise. Des espèces comme Joseph Olengankoy sont des chantres du pouvoir au meme titre que le Mende , Naanga et consort. On devrait penser une strategie pour mettre fin au PM

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
RDC @S26YJGN   Message  - Publié le 22.11.2017 à 11:34
Voila une armée responsable qui fait ce qu'il faut pour son peuple! tandis que en RDC!!! l'armée et la police ont oublié leurs devoirs pour servir un individu Mawa fort

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Asinge @ZBZ8KFW   Message  - Publié le 22.11.2017 à 10:41
La phrase qui m'intéresse: Son départ est comparable au beurre qui fond sous une forte chaleur. Kiekiekiekie: Eteya pe ba misusu! Où sont passés les membres de son entourage? Baye bazua makama kala ba pesaka biso leçon.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zairois @Y5GIOO8   Message  - Publié le 22.11.2017 à 09:54
Au lieu de faire respecter la constitution, l'armée a choisi soutenir ceux qui ont l'argent cash! Au Zimbabwe c'est l'armée qui vient finir une dictature de 4 décennies.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zairois @Y5GIOO8   Message  - Publié le 22.11.2017 à 09:48
Ce qui se passe aujourd'hui au Zimbabwe devrait se passer en RDC depuis décembre 2016 mais avec quelle armée?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Bondekwe @7Q9HYP3   Message  - Publié le 22.11.2017 à 09:36
la télévision nationale congolaise n’a jamais fait allusion à cette situation, alors que tous les autres médias du monde ne cessaient d’en parler Que voulez-vous ? Que Mende arrete sa carriere de ministre ? Ou que Nicole cesse de s'accrocher ? En RDC, c'est la flatterie. Je suis tjrs hors de moi quand je me rappelle que le Gen. Etumba a dit a une occasion "rendre les hommages merites au Chef de l'Etat", ce langage filtre du PPRD. Aucun courageux pour dire a Kabila de preserver son honneur.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
TROP C'EST TROP @O4W9648   Message  - Publié le 22.11.2017 à 09:35
Et la ligue des jeune de la ZANU-PF dans tout ça? Ne peut-elle pas défendre son dieu MUGABE? N'est ce pas qu'elle jurait de mourir avec ce dernier, ou est elle finalement? Soutien aveugle motivé par la flatterie juste pour le ventre. Elle en a eu pour son compte, que cela serve de leçon à toutes les ligues des jeunes de partis au pouvoir à travers le monde que vaut mieux se mettre au côté de la population que de soutenir un individu vomi par son peuple.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Patriote B. @RM6X4SU   Message  - Publié le 22.11.2017 à 09:32
Il y a toujours une fin à tout règne: mais les traces des succès et bavures restent indélébiles pour plusieurs générations. Le respect des mandats, se retirer avant qu'on vous vomisse sont des cates des hommes sages, comme Mandela, Léopold Senghor mais pas comme Bokassa, Mobutu, Mugabe,etc. yebela, Papa na ngai, yo na Ba Dinosaures na yo !

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
TROP C'EST TROP @O4W9648   Message  - Publié le 22.11.2017 à 09:25
Voilà au moins une armée républicaine qui sait dire stop à de velléités dictatoriales d'un président assoiffé du pouvoir juste pour son honneur, peu importe l'opinion populaire. Dommage qu'il soit rattrapé par son passé, quelle honte alors qu'il aurait dû laisser le pouvoir à temps et devenir ainsi grand parmi les grands de ce monde. La longévité au pouvoir au delà des délais constitutionnels devrait faire l'objet de honte à tous ces presidents de par le monde qui se croient irremplaçable. Certes tous les citoyens d'un pays sont très importants pour le développement de leur nation mais aucun citoyen n'est indispensable, état une créature mortelle.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Asinge @ZBZ8KFW   Message  - Publié le 22.11.2017 à 09:20
La phrase qui m'intéresse: Son départ est comparable au beurre qui fond sous une forte chaleur. Kiekiekiekie: Eteya pe ba misusu! Où sont passés les membres de son entourage? Baye bazua makama kala ba pesaka biso leçon.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mutombenakapot @BC9NJC4   Message  - Publié le 22.11.2017 à 09:04
Les nègres ne comprennent toujours pas que toute chose a un début et une fin. Les deux extrêmes sont inévitables. Le regime actuel passera et deviendra de l'histoire. Les immeubles qu'il construit partout vont rester et ou seront rachetés par les autres pendant que les actuels propriétaires despots seront en train de pourir dans leurs tombes. Vive la vie et ses réalités

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
banamura @RCI4Q6F   Message  - Publié le 22.11.2017 à 09:01
si la famille Kabile pouvait tirer des lecons

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Nguma @5REW87T   Message  - Publié le 22.11.2017 à 08:40
Moi Joseph Kabila K (c'est selon) m’étant rendu compte que mes deux mandats constitutionnels sont arrivés à terme depuis décembre 2016 et soucieux de voir ma famille et biens préservés, je viens formellement devant la nation qui m'avait accepté depuis 2001 sans trop savoir qui j’étais, présenter ma démission. Ceci ouvrira la porte à une transition pacifique qui conduira le pays vers des élections libres, démocratiques et transparentes. Je prie le peuple congolais de pouvoir excuser toutes les erreurs que j'ai pu commettre durant mes 17 ans de règne. Par cette même occasion je demande au P P R D ma formation politique de se trouver un autre chef pour son avenir. Signé JKK

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
fausseliberation @79WIPZ6   Message  - Publié le 22.11.2017 à 08:15
verité libère - 22 11 2017 05:17 On n'est pas des idiots Ces présidents sont des hommes, ils peuvent mourir d'un jour à l'autre. Ils ne sont pas éternels. Le problème ce qu'ils ne préparent pas leurs successions tellement qu'ils sont dictateurs.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
NGAY'OYO @19S81KZ   Message  - Publié le 22.11.2017 à 08:13
EYOKANI

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Ntshiakala @STKU9P3   Message  - Publié le 22.11.2017 à 08:13
Le diamant du Kasaï qu'il a téléchargé le poursuivra jusque dans sa tombe Que le Président intérimaire qui sera nommé aujourd'hui vienne récupérer les mercenaires zimbabweiens qui pilulent à Kinshasa.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @J4TI6QP   Message  - Publié le 22.11.2017 à 08:10
Où est passé le bain de foule dédié à Grace Mugabe; oh le régime sanguinaire de KANAMBE vous croyez que les achats opérés pour remplir toutes vos sorties sont une base pour vous. Detrompez vous. Le peuple RDCongolais n'est pas avec le régime sanguinaire de KANAMBE et ses acolytes

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @J4TI6QP   Message  - Publié le 22.11.2017 à 07:51
L'amour intérêt de Grâce Mugabe prendra fin et où sont partis les 40proches de Mugabe. Les flatteurs finissent par s'evaporer dans la nature

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 22.11.2017 à 07:17
C'est quelle facon de raisonner ca ??? Quel est le bilan de MUGABE, MOBUTU, kanambe etc ils sont passe' de 0 A -, donc endessous de zero. Regarde les infos, tu veras comment les Zimbabeans se rejouissent du depart de Mugabe. Si les gens se rejouissent de ton malheur donc tu es un diable.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
MWIN MANGAND @WIU5GXD   Message  - Publié le 22.11.2017 à 07:09
Le vrai problème c'est pas MUGABE, mais l'entourage, la dictature de celui-ci était exprimé à travers son vice president et l'armé, tant que ces derniers restent en place rien ne changera, Avant MUGABE est égale à Apres MUGABE c'est juste déshabillé saint Pierre pour habillé saint Paul

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
verité libère @3L98NWI   Message  - Publié le 22.11.2017 à 05:17
L'Afrique voyons et réflèchissons après MUGABE, MOBUTU, KADAFI et Plusieurs quel est le Bilan et le Changement Rêver Débout ce bien mais vous etes des Idiots

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Somalie: une frappe américaine tue plus de 100 shebabs, annonce le Pentagone
left
Article précédent Togo : Faure Gnassingbé annonce un dialogue

Les plus commentés

Politique Kabuya indéboulonnable, des aigris chapeaux à plumes confondus

12.07.2024, 9 commentaires

Politique Guerre à l’Est de la RDC : le silence de Kinshasa sur l’implication de l’Ouganda

12.07.2024, 6 commentaires

Société Justice : Koffi Olomide invité à la Cour de cassation ce lundi 15 juillet

12.07.2024, 6 commentaires

Politique L'Ouganda : allié des FARDC ou du M23 ?

11.07.2024, 5 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance