Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Société

Kinshasa : au moins 37 morts après la pluie

2018-01-05
05.01.2018
Provinces
2018-01-05
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/innondation_rdc_17_007.jpg -

La grosse pluie qui s’est abattue la nuit de mercredi à jeudi 4 janvier à Kinshasa a fait au moins 37 morts et des dégâts matériels importants, selon les autorités provinciales. Les communes les plus touchées sont Limete, Bandalungwa, Ngaliema et Selembao. 

« Il y a eu non seulement des inondations, mais aussi des éboulements de terre, l'écroulement de quelques maisons et des débordements de rivière », a déclaré jeudi à l'AFP le ministre provincial des Affaires sociales, Dominique Weloli.

Il a fait état de "deux ou trois enfants" noyés dans la commune de Bandalungwa. Les pluies ont principalement frappé les communes de Ngaliema (13 morts) et Selembao (9 morts), selon le ministre provincial.

Quelques petits enfants du quartier Musoso à Limete poussaient encore des cris de détresse jeudi dans la mi-journée, selon les reporters de Radio Okapi. Eux et leurs parents ont fui leurs habitations sous eaux et se sont réfugiés sous une véranda de fortune.

Ils étaient tous traumatisés par la mort de papa Max, 73 ans, victime de l’écroulement du mur de sa maison. Sa fille, Bébête, éplorée,  décrit les circonstances du drame :

«Nous avons été alertés par les voisins, lorsqu’il a commencé à pleuvoir. Papa s’est dit : ‘Je vais aller voir’. Dès qu’il est sorti, l’eau est entrée dans notre maison avec une pression inouïe. J’ai réveillé ma mère. D’un coup, je me suis souvenue que papa était sorti. Nous avons commencé à le chercher. A un moment, j’ai senti que j’avais piétiné son bras. Je l’ai soulevé, malheureusement j’ai senti qu’il était inerte. J’ai appelé les jeunes du quartier et nous l’avons conduit à l’hôpital. Et quand on est arrivé là, on a constaté qu’il était déjà mort !»  
De l’autre côté du Boulevard Lumumba, le quartier Dilandos est complètement inonde. Pas de circulation. Les habitants sont cloitrés chez eux, plusieurs appareils électroménagers endommagés.

A Kingabwa, un mur mitoyen s’est écroulé sur une habitation, tuant sur le coup un homme et sa femme enceinte. Leur fille de 26 ans, s’en est sortie avec une blessure à la jambe.

A Bandalungwa aussi,  cinq personnes ont péri sous les eaux de pluie. Il s’agit des enfants d’une même famille, qui sont morts noyés sur l’avenue Biboanga, quartier Makelele. Leur maison a été inondée pendant ils dormaient, selon des témoins.


Radio Okapi /MCN
C’est vous qui le dites : 5 commentaires
8561 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


kulunga @HKJHBTZ   Message  - Publié le 05.01.2018 à 09:34
Quel sadisme qui anime nos dirigeants, malgré tous les indices qui montrent l’échec et l’incapacité sur tous les plans, ils s'accrochent au pouvoir sans honte ni pitié et tiennent à y rester mordicus. Bande des occultistes; le feu du ciel va bientôt vous dévorer comme vous commencez à toucher aux oints de Dieu. Maudits soient tous les auteurs, coauteurs et complices

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
bruno @NXVGIVN   Message  - Publié le 05.01.2018 à 08:57
naba pays mususu batindaka ba militaire ba sauvè batu naba inondation bino ba militaire kaka koboma batu pobazo marchè pona ba droit na bango botikape pouvoir bolingi te

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
banamura @RCI4Q6F   Message  - Publié le 05.01.2018 à 08:51
les cinq chantiers egal cinq calamités pour le peuple congolais mes condoleances

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 05.01.2018 à 08:11
On condamne les gens pour marcher ou manifester en disant qu'on sacrifie la vie des innocents. 37 morts dans la ville, pas au village. Kimbuta tu es gouverneur pendant plus de 10 ans, fais toi meme ton bilan et celui du taximan-barman. KINSHSA EKOMI KOLUMBA SOLO sur toute l'etandue MES CONDOLEANCES AUX FAMILLES EPROUVEES.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
MON PAYS @SCRFOY6   Message  - Publié le 05.01.2018 à 07:57
C'est la médiocrité pure et simple. Où sont passés les 5 chantiers?? Où est la révolution de la modernité?? On constate que la révolution de la médiocrité. Condoléances aux familles.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant L'église dénonce la répression sanglante de la marche des catholiques en RDC
left
Article précédent Marche du 31 décembre: l’UA exige à son tour une enquête

Les plus commentés

Politique Kabuya indéboulonnable, des aigris chapeaux à plumes confondus

12.07.2024, 9 commentaires

Politique Guerre à l’Est de la RDC : le silence de Kinshasa sur l’implication de l’Ouganda

12.07.2024, 6 commentaires

Société Justice : Koffi Olomide invité à la Cour de cassation ce lundi 15 juillet

12.07.2024, 6 commentaires

Politique L'Ouganda : allié des FARDC ou du M23 ?

11.07.2024, 5 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance