mediacongo.net - Actualités - Marche du 21 janvier: Marie-Ange Mushobekwa demande à ce que "les violences policières soient punies"

Retour Société

Marche du 21 janvier: Marie-Ange Mushobekwa demande à ce que "les violences policières soient punies"

Marche du 21 janvier: Marie-Ange Mushobekwa demande à ce que "les violences policières soient punies" 2018-01-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/01-janvier/22-31/mushobekwa-marie-ange-interview-office.jpg Paris, France-

La ministre congolaise des Droits humains, Marie-Ange Mushobekwa

La ministre congolaise des Droits humains a souhaité que les violences policières de dimanche à Kinshasa "soient punies" dans un entretien diffusé mardi par Radio France internationale (RFI) où elle ajoute "ne pas comprendre comment les forces de l'ordre décident d'ouvrir le feu".

Alors que sur la RTNC, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, saluait le "comportement professionnel de la police" lors du compte rendu du conseil des ministres qui s'était tenu lundi en présence du chef de l'Etat, Joseph Kabila.

La ministre congolaise des Droits Humains, Marie-Ange Mushobekwa, a demandé sur Radio France Internationale (RFI) que les violences policières « soient punies », et que certaines personnalités du régime Kabila tentent de faire passer des vessies pour des lanternes.

"Au-delà des condamnations, il faut que les auteurs de ces actes soient punis et poursuivis par la justice congolaise", a déclaré à RFI la ministre congolaise des Droits humains, Marie-Ange Mushobekwa, qui se trouvait à Paris ces derniers jours.

"Il n'y a aucune explication. Je ne peux pas comprendre comment des forces de l'ordre décident d'ouvrir le feu. Les auteurs de ces actes ne resteront pas impunis", a poursuivi Mme Mushobekwa interrogé sur le cas d'une jeune femme tuée par les forces de sécurité d'un tir de rafale à l'entrée de la paroisse Saint-François de Salles dans la commune de Kintambo.

La ministre a réagi aux cas des observateurs des Nations unies molestés par les forces de l'ordre, d'après l'ONU: "Le gouvernement ne peut pas tolérer qu'on s'en prenne au personnel de l'ONU qui est là pour nous accompagner".

Le gouvernement a salué "le dévouement des agents de l'ordre" dans son compte-rendu du Conseil des ministres au lendemain des événements.

L'exécutif a dénoncé "des casseurs et autres badauds venus à la rescousse des manifestants qui ont agressé les agents de l'ordre et caillassé les véhicules de la police nationale congolaise", selon le compte-rendu lu par le porte-parole par intérim Félix Kabange Numbi.

"Des enquêtes sont en cours pour établir les responsabilités en rapport avec ces malheureux cas de décès constatés", selon le compte-rendu.

"Ces manifestations visent à torpiller le processus électoral pour lequel la République a investi d'énormes moyens", accuse le gouvernement.

Les marches étaient organisées à l'appel d'un collectif catholique qui demande au président Kabila - dont le second mandat a pris fin le 20 décembre 2016 - de dire publiquement qu'il ne briguera pas un troisième mandat, ce que lui interdit la Constitution.


AFP/Libre Afrique / MCN, via mediacongo.net
3245 suivent la conversation
20 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
mokilingonga - 25.01.2018 10:56

c'est l'hypocrisie du sucre

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kalemie - 24.01.2018 15:13

kabange mon frère,le régime de kabila prends sa fin;tu ira où?la vie humain est sacre,attention attention chers politicien congolais,leo kabange unaota meno ya yulu ok.merci

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 24.01.2018 14:13

De quels humains finalement cette femme est ministres des droits humains dans un régime qui fait le type des choses que son collègue Félix Numbi Kabanga s'est illustré de faire au tas de citoyens et citoyennes et leur prêtres qui ont pris refuge dans une parcelle chantier qui lui appartient?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KabilaDegage - 24.01.2018 13:30

CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (INSULTES ET MANQUE DE CIVILITES)

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Romario - 24.01.2018 13:26

Je crois que cette dame ne maîtrise pas ces déclarations. Elle se contredit suivant ses interviews. Retourne pour apprendre ma chère

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TROP C'EST TROP - 24.01.2018 13:24

Ouf, l'aventurisme au sommet de l'Etat. Tout le monde sait que personne ne sera sanctionnée, au contraire les sicaires déversés sur les rues vont être gratifiés en billets verts, véhicules, grades et autres, c'est un secret de polichinelle.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais débouts - 24.01.2018 11:47

Operation: (1) sans un seul FC au policier ou au militaire Congolais; (2) To yebi ndako na yo, ti ya bandeko na bango (3) Reduire au silence: Koko Niangi, Shadari, Mova Henri, General Kasongo, Colonel Pierrot Mwana Mputu, Aubin Minaku, Lambert Mende, Kambila DIRCABA Kabila, Tshierry Musenepo, Roger Lumbala, Tshibala, Patrick Mutombo (fils Tshibala et son conseiller aspecial), Kimbuta et son vice gouverneur du Palu, Kabange Numbi, Ndeko Basile Olongo, Therese Olenga, Kassamba de Tele50, Pasteur Mukuna, Pasteur Soni Kafuta, Pasteur Kankenza, Kalev Mutond d'ANR, Claude Mashala, Shala Mwana, Faux pasteur Makolokotambola, Lisanga Bonganga, Zoe Kabila, Jeanette Kabila, Marie-Ange Mushebekwa,...

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mawangu Sitra - 24.01.2018 11:45

Dobototoko - 24.01.2018 09:54 - ... [ CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME POUR CAUSE DE PROPOS INJURIEUX ENVERS UN INTERVENANT]

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! - 24.01.2018 11:34

On sait qu'elle ne peut pas être en contradiction avec le gouvernement auquel elle appartient! Dans le cas contraire qu'elle nous montre justement son mécontentement en démissionant de ce gournement! Sinon elle est complice et le moment venu elle sera traité comme tel!

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso - 24.01.2018 11:33

C'est leur technique aux kabilistes "noyer le poisson"; pour se disculper tenir un discours qui rassure sur la défense des droits des citoyens.En janvier 2015 Aubin Minaku "s'indignait"des morts de la répression et s'etonnait qui pouvait donner l'ordre de tuer son propre peuple...Mushobekwa tu soutiens la violation du droit de manifester.. défenseure droits de l'homme.Hyppocrite!!!

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Blanchard - 24.01.2018 11:19

est-il si difficile pour que Kabila dise que je ne serai plus candidat?

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mawangu Sitra - 24.01.2018 11:15

Rwandaise pur sang - Vous fuirez bientôt et rentrerez cette fois dans votre pays et non dans notre Kivu que vous avez envahi. Katana n'est pas chez vous.

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gustave - 24.01.2018 11:11

Nous devons arrêter de fêter lorsque nos voisins pleurent car la roue tourne ces policiers qui tirent sur nos frères et sœurs et sèment la désolation le jour ou ils tirerons sue l'un d'entre vous

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mawangu Sitra - 24.01.2018 11:08

Rwandaise pur sang - Vous fuirez bientôt et rentrerez cette fois dans votre pays et non dans notre Kivu que vous avez envahi.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwetu - 24.01.2018 10:39

Bobototoko, les mineurs n'ont pas droit de prier ou d'accompagner leurs parents a l'eglises?Que... [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME POUR CAUSE DE MANQUE DE SAVOIR-VIVRE ENVERS UN INTERVENANT].

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nzeze - 24.01.2018 10:16

c de l'hypocrisie

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kawasaki - 24.01.2018 10:03

MENDE ET NUMBI sont des oiseaux de même race. et s'ajoute MWANAMPUTU médiocre de sa valeur qui ment à la télé lors de son CR que les badauds qui ont molesté le véhicule de l'état. Quel l'état médiocre?

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dobototoko - 24.01.2018 09:54

Commencer par punir ceux qui ont aligné les mineurs a leur marche. Ces acolytes, mineurs, qui ont aligné, étaient venus a la messe pour marcher ou pour célébrer la messe? Quand vous detournez les mineurs vers les objectifs obscures, n'est-il pas là une infraction pénale relevant de la justice internationale? Pourquoi avoir condamné Thomas Lubanga et les autres miliciens pour utilisation de mineurs? Personne n'en parle de ces mineurs qu'on a invité a la marche.

Non 17
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 24.01.2018 09:44

aaaaahh quel pays ou les autorités salut le dévouement de ceux qui tue son propre peuple

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais débouts - 24.01.2018 09:39

Maman, tu trompe qui? Tu es complice et la justice populaire s'occupera de toi, traitre et médiocre! Quel le resultat de l'enquette que tu as fait pour le massacre du 31 janvier 2017? To role est d'aller forcer les pauvres victimes dans les hopitaux à signer des lettres que toi tu ecris avec promesse d'evacuation? On connais ta famille et ta maison

Non 2
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa: Rossy Mukendi Tshimanga enfin inhumé

Société ..,

Obsèques de Rossy Mukendi près de 3 mois après son assassinat à Kinshasa

Société ..,

Le renseignant considère Kabamba Kalehu comme l’auteur matériel de l’assasinat de l’AG du...

Société ..,

Procès Kamwina Nsapu aile Kinshasa : l'assassin de l'AG du marché central à la barre

Société ..,