Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Provinces

Rutshuru : violents combats après une incursion de l'armée rwandaise en RDC

2018-02-15
15.02.2018
2018-02-15
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/02-fevrier/12-18/fardc-soldat-en-position-attaque.jpg -

Soldat FARDC en position d'attaque, le 4 novembre 2013. (© Kenny Katombe/Reuters)

De violents combats ont éclaté mardi dans le territoire de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu après une incursion de l'armée rwandaise en territoire congolais.

"Nos troupes ont mené des combats sur le sol congolais à la frontière avec le Rwanda au pied du mont Nikeno", dans le territoire de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu, a déclaré à l'AFP le major Guillaume Djike, un porte-parole de l'armée congolaise.

"Il y a eu des morts de part et d'autre", a déclaré à l'AFP un haut gradé de l'armée de la RDC, sous couvert d'anonymat.

Il semble s'agir d'un problème de démarcation frontalière et le mécanisme conjoint de vérification des frontières (une structure régionale basé à Goma, capitale du Nord-Kivu) a été saisi pour enquête.

Le mont Nikeno, où se sont déroulés les combats, est situé à environ 200 mètres de la frontière entre la RDC, le Rwanda et l'Ouganda.


AFP / MCN, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 8 commentaires
8785 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Mukumbane @357333X   Message  - Publié le 15.02.2018 à 18:16
Congolais irresponsables!!!!!, vous pensez qu'après le changement de régime ça va changer si vous continuer à être ce que vous êtes des traitres et profiteurs prêts à vendre ou comploter contre leur propre pays pour de miettes?????C'est pourquoi vos enfants seront vos propres juges de votre légèreté. Continuer à commenter avec légèreté jusqu'au jour où nous perdrons ce pays.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @5FV4S9K   Message  - Publié le 15.02.2018 à 11:30
theatres rwando-rwandaises! quand cet enfant de la rue partira,tout s'arretera et c'est pour bientot!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Evangéliste Robert @E84K2UF   Message  - Publié le 15.02.2018 à 11:28
Les accrochages se sont déroulés mardi 13 février après-midi vers Bikenge, dans le parc des Virunga, au pied du mont Visoke Selon AFRIQUE-SANTE,asbl, il s'agit bien d'une « incursion » de l'armée rwandaise avec sa vision expensionniste. Mais les bornes censées matérialiser la démarcation entre les deux pays ne sont toujours pas installées. En urgence mardi, Kinshasa a donc saisi le mécanisme régional chargé des frontières. « Les premières coordonnées que nous avons établies montrent que l'armée rwandaise était positionnée un peu chez nous, à 200 à 400 m de profondeur. Néanmoins, nous avons demandé au mécanisme conjoint de vérifier ces coordonnées. C'est après cette vérification que nous pourrons trouver des solutions définitives », Valérien Mbalutwirandi, ministre provincial de l'Intérieur pour le Nord-Kivu Le mécanisme conjoint a dépêché une équipe côté rwandais dès mercredi soir et espère rendre ses conclusions d'ici une semaine. Aucune déclaration officielle du côté rwandais Aucun bilan des affrontements n'a été fourni. Des sources militaires évoquent des morts des deux côtés

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Robespierre @QVALSR6   Message  - Publié le 15.02.2018 à 10:50
Bravo à ce commandant qui a pris l'initiative de riposter à l'incursion rwandaise comme le Général Mbudja Mabe l'avait fait lors de la prise de Bukavu. Cela prouve que les rwandais sont aussi mortels comme tout etre humain

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
CONGO @34C1VQ8   Message  - Publié le 15.02.2018 à 10:31
Un stratagème pour declarer l'etat de guèrre et frainer les élèctions kabila, n'oublie pas que zuma vient de demissioner

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @NY5VDP3   Message  - Publié le 15.02.2018 à 08:57
Théatres avec metteurs en scene Kagame et son neuveu Kanambe Les érections doivent avoir lieu, sinon, une transition sans toi.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mamadou ndala @8PJPK6K   Message  - Publié le 15.02.2018 à 08:57
C'est bon mais nous craignons pour le commandant d'armée congolaise qui a ordonné d'attaquer l'armée Rawandaise,car il sera interpellé à Kanshasa pour avoir defendu la souveraineté de la RDc. attandons voir!!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Lumumba Mulele @GTDRBY6   Message  - Publié le 15.02.2018 à 07:35
l'armée congolaise a bien changé! a l'époque elle s'enfuyait des qu'elle voyait les rwandais en face. cela dit, ce genre d'affrontement doit cesser. le Rwanda et le congo doivent collaborer pour éliminer les rebellions a leurs frontières, établir la paix pour que le développement des deux pays reprenne enfin VIVE L'AFRIQUE UNIE

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Ituri : le ministre de l’Intérieur en mission d'évaluation de la situation
left
Article précédent Lubumbashi : Me Timothée Mbuya libéré après six mois de détention

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 12 commentaires

Religion L'Église La Compassion en deuil : Blanche Tunasi, épouse du pasteur Marcello Tunasi, victime d'une crise cardiaque qui l'a emportée

12.06.2024, 7 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Politique Assemblée nationale: le gouvernement Suminwa investi

12.06.2024, 6 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance