mediacongo.net - Actualités - Processus électoral: la Monusco ne compte pas certifier la machine à voter



Retour Politique

Processus électoral: la Monusco ne compte pas certifier la machine à voter

Processus électoral: la Monusco ne compte pas certifier la machine à voter 2018-02-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/02-fevrier/19-25/ceni-nangaa-monusco-partenaires-machine-a-voter.jpg Kinshasa, RDC-

C’est du moins la position révélée hier à la suite d’une question posée par La Prospérité à la conférence de presse de la Mission des Nations-Unies au Congo. Florence Marshal, porte-parole de la Monusco, face à l’interrogation de savoir si la mission onusienne pourrait s’exercer à la certification de la machine à voter, a clairement répondu en deux phases.

Primo, aucune demande, jusque-là, n’a été formulée en ce sens. Secundo, les actes posés par la Monusco sont décrits dans sa feuille de route contenue, pour le moment, dans la dernière Résolution du Conseil de sécurité qui donne les contours du mandat de cette mission de l’ONU en RDC.

La Résolution 2348, justement, s’astreint à parler que "d’une aide logistique à apporter à la Commission électorale nationale indépendante –Ceni". Bref, sauf autres directives de la hiérarchie coulées dans une nouvelle Résolution, la Mission des Nations-Unies au pays ne compte donc pas certifier la machine à voter. Mieux, cela ne le concerne pas puisque n’entrant pas dans sa feuille de route. 

Il ne se passe plus une seule journée en République démocratique du Congo sans que l’on se triture les méninges sur les contours de l’impasse électorale et du processus électoral. Réflexions qui, ces jours ci, se concentrent sur les controverses autour de la machine à voter. Même au Conseil de sécurité, à des milliers de Kilomètres de Kinshasa, les voix ne résonnent pas à l’unisson.

Voix de la sagesse

Au feu des contradictions, c’est des Evêques catholiques qu’est sortie la voix de la sagesse sur le brûlant dossier de la machine à voter dont le décor de l’usage posé par la Ceni parait irréversible d’après certaines allégations attribuées à Corneille Nangaa Yobeluo. C’est pour éviter que les élections prévues au mois de décembre 2018 n’aient à être boudées à cause du recours à cette machine que les princes de l’église catholique, à travers la CENCO, ont recommandé à la centrale électorale d’accepter la certification par des experts avérés, d’ici ou d’ailleurs, de "cette machine" dite à voter par la Ceni, à "tricher" par l’opposition radicale et, presque qualifiée de "machine source de contestation des verdicts des urnes’’ par les USA et Cie.

Nangaa d’accord mais…

La recommandation de la certification n’est plus à percevoir comme une idée lancée sans écho retour par les Evêques catholiques. Le retour a été favorable du côté de la Ceni. C’est le cas puisque la Commission électorale nationale indépendante, engagée par son président Nangaa, n’est pas opposée à cela d’autant qu’il s’agit là d’une approche participative. Mais, seulement, seule la Ceni devra détenir le mot final, a dit Nangaa.

Sujet brûlant

Qui va opter de saisir la balle au bond pour s’exercer à la certification de la machine à voter choisie par la Ceni ? La question a des multiples contours et conséquences tant les enjeux sont importants. Comment valider les échantillons sans pouvoir faire la même vérification sur la série ? Où se fera cet examen ? A la Ceni, en RDC, ou à l’entreprise-mère en Corée du Sud ?

Ces interrogations, la Monusco n’aura pas à se les poser, encore moins à y répondre. Ce, jusqu’à ce qu’une nouvelle résolution venue de New York n’ait à ordonner le contraire. A présent que la mission onusienne n’est pas partante, l’opinion devrait se tourner vers d’autres structures telles l’OIF et, enfin, l’ONU, elle-même. Y aura-t-il seulement une seule organisation qui acceptera l’épreuve de la certification ?

New York en désaccord 

A l’ONU, l’option du rejet de la machine à voter est encore persistante. Assez aisément, l’opinion se souvient des propos de Nikki Haley, la voix de l’Amérique au Conseil de sécurité. Avant de rêver voir la Monusco être habilitée à faire une quelconque certification, il faudra que les violons soient accordés à New York sur la voix optée par les évêques catholiques. Car, en effet, lors de la séance sur le processus électoral, toutes les nations n’ont pas émis sur la même longueur d’onde.

Danny Ngubaa
La Prospérité
5301 suivent la conversation
24 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 23.02.2018 à 14:12

La souveraineté de la RDC et l'indépendance de la CENI ne dépendent pas de la MONUSCO. CN et la CENI nous ont déjà dit la machine sera utilisée en RDC. Le mieux serait d'envoyer des observateurs en sur nombre dans les coins et recoins de la RDC pour la véracité des urnes. Réfutez tout aujourd'hui c'est vouloir embrasé notre pays dans une guerre civile sans précédent.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DBB | F3N8FCQ - posté le 23.02.2018 à 09:56

2006 et 2011,il y a eu des elections avec bulettins de vote,il y a eu contestations,guerre en plein kinshasa et Verité des urnes de monsengwo avec un president fantôme à limete Finalement le congolais est mediocre parcequ'il ne sait même pas ce qu'il veut et on le malmène comme des moutons par le pouvoir,l'opposition et les eglises Au Congo democratique,même si Jesus Christ préside la CENI,il y aura toujours contestation comme les juifs qui attendent encore son arrivée

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TANGO, LA VOIX DU ZAIRE | L2SJCR1 - posté le 22.02.2018 à 23:26

N'OUBLIEZ PAS QUE NANGAA EST DE LA M.P. LA M.P EST UNE ASSOCIATION DES GENS QUI NE FONT JAMAIS LA VOLONTE DU PEUPLE. NANGAA AUSSI SAVAIT QUE LE PEUPLE N'AIMERA PAS LA MACHINE A VOTER CAR AUCUN CONGOLAIS N'A JAMAIS FABRIQUE MEME UNE LAME DE RASOIRE. IL INSISTE D'UTILISER CETTE MACHINE PARCE QU'IL SAIT QUE CA N'IRA PAS ET CA SERA UNE BELLE OCCASION POUR REPPORTER LES ELECTIONS EN JUILLET 2019. MERDE

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 22.02.2018 à 18:35

Certification(technique)et souveraineté,quel rapport?? Si les gens n'ont pas confiance,Nangaa,à moins de les ignorer, il faut des garanties que "l'imprimante" fonctionnera bien(une fois le bouton appuyé,le papier imprimé,...).Ne badine avec Nikky Halley,elle sait de quoi elle parle AL Gore s'en mord encore les doigts avec des machines à voter en Floride simple en apparence( 2 colonnes et des trous à perforer)!!!

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Historien | J8EV9MI - posté le 22.02.2018 à 17:44

Lumumba Mulele. Commentaire pitoyable avec un côté desopillant. Parce qu'il y a des gens qui ont des bilans à présenter?

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais LAMUKA! | TSWZGT3 - posté le 22.02.2018 à 17:31

Naanga est un mec a abattre. Il est mediocre

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lumumba Mulele | GTDRBY6 - posté le 22.02.2018 à 17:19

Les gens ont peur d’aller aux élections, ils multiplient les manœuvres dilatoire. Si c’était des bulletins, ils diraient qu’ils y trop de candidats, trop de papiers à transporter, il y sûrement des urnes bourrée.... quand un politicien n’a aucun programme, aucun bilan à présenter, c’est ce qu’il fait. Ils croient que c’est l’ambassadeu américain qui nomme le président du Congo. Les nostalgiques de la colonisation vont souffrir. VIVE LE CONGO LIBRE, SOUVERAIN ET PUISSANT.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 22.02.2018 à 16:59

Si la Monusco doit aussi ne compte pas certifier cette machine à voter, ne serait-il pas mieux qu'elle lave ses mains dessus en refusant même de les embarquer dans ses aeronaves pour distribution aux 4 coins du Congo. La Monusco joue un drôle de jeu en appuyant des malfaiteurs.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 22.02.2018 à 16:56

FAISONS SIMPLE: LA MACHINE SERA MANUPILÉE EN AMONT! DONC LE VOTE SERA NUL. CAR NANGAA VA JUSTE ADAPTÉ VOTRE VOTE À CELUI QU'IL A EN AMONT! LE CALCUL ÉTANT DÉJÀ BIEN FAIT; IL RÉAJUSTERA JUSTE SON VOTE DÉJÀ DANS LA MACHINE AVEC VOTRE CHIFFRE... LE CHIFFRE ÉTANT BIEN ENREGISTRÉ,ET CONNAISSANT DÉJÀ LE BASTION DE L'OPPOSITION, IL FERA PASSÉ CETTE DERNIÈRE LÉGÈREMENT DANS SES BASTIONS ET AUX BASTIONS DE LA MAJORITÉ, IL DONNERA À CETTE DERNIÈRE ENTRE 95 À 98% DE VOTE(et le jeu est fait...) BREF: IL FAUT TOUT SIMPLEMENT REFUSER CES MACHINES CHERS COMPATRIOTES!

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gardien du Monastère | NIFLBHF - posté le 22.02.2018 à 16:52

Chers amis, Tous ceux qui soutiennent la machine à voter n'ont rien compris de l'informatique. J'ai pitié de me rendre compte que jusqu'au 21è siècle nous avons des RD Congolais qui peuvent tout faire sauf comprendre que cette machine est un outil conçu pour la triche.Pourquoi les pays les plus avancés comme les USA, la Russie, la France et les autres ne l'utilisent-ils pas? Arrêtons de créer un précédent négatif pour un pays qui a tout à refaire. S'il y aura vote, les RD Congolais voteront comme d'habitude, sans machiner à tricher. Boyoka bien!

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Historien | J8EV9MI - posté le 22.02.2018 à 16:51

SaveTheKongo. Officiellement Corée du Sud.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SaveTheKongo | K4CEI7Y - posté le 22.02.2018 à 16:45

Juste savoir, cette machine à voter est une invention de quel pays. C'est qui le fournisseur?

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gis | UDQ3WPS - posté le 22.02.2018 à 16:38

Franchement ce NANGA , c'est vraiment un idiot et un vrai médiocre. Si possible comme ingénieur informaticien, je peux le prouver noir sur blanc comme je peux manipuler cette machine à tout moment pour changer de données. Arrêtons avec la vie de Congolais qui souffrent et meurent avec les armes de KABILA mais bientôt DIEU va agir et ce peuple retrouvera la joie. Pas de machines à tricher mes frères et sœurs. Le logiciel en place peut être commander et désorienter les choix des électeurs.

Non 4
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 5FV4S9K - posté le 22.02.2018 à 16:33

tu sera en fuite entrain de faire voter ta pauvre mere en brousse avec ta putaine machine à violer,nyama moko boye

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOB LEADER | WY7WLXT - posté le 22.02.2018 à 16:31

PAS DE MACHINE A VOTER. NAANGA TRAVAILLE DANS LE SENS DE LA PAIX. OU BIEN TU DEPOSE CARREMENT. LA RDC MERITE MIEUX.

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gis | UDQ3WPS - posté le 22.02.2018 à 16:31

Franchement ce NANGA , c'est vraiment un idiot et un vrai médiocre. Si possible comme ingénieur informaticien, je peux le prouver noir sur blanc comme je peux manipuler cette machine à tout moment pour changer de données. Arrêtons avec la vie de Congolais qui souffrent et meurent avec les armes de KABILA mais bientôt DIEU va agir et ce peuple retrouvera la joie. Pas de machines à tricher mes frères et sœurs. Le logiciel en place peut être commander et désorienter les choix des électeurs.

Non 4
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
papillon | 8UVJQHI - posté le 22.02.2018 à 16:26

avec tout ce ci,franchement il n'y aura pas election.mobilisons-nous pour attraper kabila et sa bande et le congo sera benit

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA | DQK5DYT - posté le 22.02.2018 à 16:02

si l’imbécile de NANGA a un mot final pour utiliser sa machine à tricher, à quoi sert bon de passer le temps pour un soit disant campagne de visualisation pour tester cette machine conçue pour tricher ?????? il n'y aura jamais élection tant que nous n'avons pas encore fini avec l'occupant rwandais KABILA, les trois solution sont, sa fuite, sa capture pour qu'il soit jugé ou sa mort et après transition pour les élection, NANGA tu pers ton temps.

Non 5
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo Hope | 5VHBADK - posté le 22.02.2018 à 15:49

Article bidon.La Prospérité vous manquez des questions ou quoi? Mediacongo.net vous aussi!

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mukumbane | 357333X - posté le 22.02.2018 à 15:44

Qui leur a fait demande de certifier cette machine ????? Voilà ce qu'on appelle s'octroyer un droit de regard là où il ne faut pas.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 22.02.2018 à 15:28

La souveraineté de la RDC ne dépend pas de la MONUSCO. CN et la CENI nous ont déjà dit la machine sera utilisée en RDC.

Non 10
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 22.02.2018 à 14:15

Cette mediocrite' commence A exagerer, meme si nous comprenons parfois que vous etes mediocres il ne faut pas exagerer, donc votre travail maintenant c'est vous defender, tout le monde a tord sauf les mediocres ?? C'est par ici qu'il faut vous render compte qu'il ya quelques vices qui sont deja tombe's .MDR

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Elie Du Jardin | SDBHZ4B - posté le 22.02.2018 à 12:41

Une honte pour ce journaleux du journal la prospérité qui dot encore rentrer à l'école du journalisme et qui doit aussi faire un effort de beaucoup lire afin de ne pas se limiter que dans le seul cercle des locaux de son journal situé au quartier Ma campagne à la hauteur du quartier Kintambo magasin. C'est vraiment malheureux pour ce papier raté du journal la prospérité. La Monusco a un mandat bien précis et concis. Mawa!

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 22.02.2018 à 11:58

La souveraineté du Congo est inviolable, à l'onu ils le savent bien.

Non 12
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

La RDC désignée membre du Conseil exécutif de l'Association mondiale des Organisations de...

Afrique ..,

Abbé Nshole à Guterres : les élections en RDC sont à améliorer

Société ..,

« Le CNSA sera dissous après l’organisation des élections locales et municipales »,...

Politique ..,

2 millions de signatures pour la tenue des élections locales

Société ..,