mediacongo.net - Actualités - Ituri : le gouverneur Abdallah Pene Mbaka et le chef de sa garde visés par une plainte pour meurtre d’un manifestant

Retour Provinces

Ituri : le gouverneur Abdallah Pene Mbaka et le chef de sa garde visés par une plainte pour meurtre d’un manifestant

Ituri : le gouverneur Abdallah Pene Mbaka et le chef de sa garde visés par une plainte pour meurtre d’un manifestant 2018-02-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/02-fevrier/19-25/pene-mbaka-abdalah-ituri-gouv.jpg Bunia, Ituri-

La famille de Basea Pierre, décédé par balle le 05 février dernier lors de manifestations consécutives aux deux journées sans activités que la communauté Hema avait décrété pour protester contre les massacres à Djugu, a déposé une plainte pour meurtre contre le lieutenant Feta Feta, chef de la garde rapprochée du gouverneur de l’Ituri, une information confirmée par l’auditeur militaire de garnison dans un entretien avec buniaactualite.com. Une descente a même été effectuée ce vendredi au lieu du crime, non loin du marché central, par le magistrat instructeur du dossier pour tenter de reconstituer les faits et requérir quelques témoignages.

Maître Pierrot Kasende Taombo, avocat de la famille, affirme avoir déposé une autre plainte contre le gouverneur Abdallah lui-même auprès du Procureur général de la république à Kinshasa pour avoir, selon lui, « donné l’ordre » de tirer sur des manifestants qui avaient tenté de barricader la route et jeter des projectiles sur son cortège.

« Le gouverneur est l’auteur intellectuel de ce meurtre, c’est lui qui avait donné l’ordre à sa garde, notamment au lieutenant Feta Feta, de tirer à bout portant sur le défunt Pierre Basea, alors que ce dernier n’était même pas dans la manifestation », a-t-il déclaré.

Pour preuve, l’avocat évoque la somme de 2 millions de francs congolais que l’autorité provinciale avait remis à la famille de la victime pour l’organisation des obsèques.

« Il avait remis cet argent parce qu’il était conscient de son forfait. Nous sommes en possession du rapport médical qui confirme que la victime est bel et bien morte par balle et un acte de décès a été établi par la mairie », affirme l’avocat.

Le défunt Pierre Basea, 46 ans, marié et père de 3 enfants, était un manutentionnaire de profession. Le jour des manifestations, il était en plein travail de charge d’un camion non loin du lieu des échauffourées.

« Il n’était pas concerné par la manifestation », confie un témoin qui dit avoir vécu l'évènement. La même source affirme avoir vu 4 policiers commis à la garde du gouverneur tirer plusieurs coups de balles pour disperser les manifestant alors qu’ils jetaient des pierres contre la jeep du gouverneur l’accusant de complice dans les massacres de Djugu.

Nous avons tenté, sans succès, de joindre le gouverneur pour sa réaction. Cependant, le lieutenant Feta feta, l’autre accusé dans cette affaire, a réagi promptement contre ces allégations les qualifiant de « non fondées » et affirmant que l’enquête va donner toute la lumière.

Côté victime, l’avocat et les témoins craignent pour leur sécurité car les deux accusés, notamment le gouverneur et le lieutenant Feta Feta sont jusque-là libres de leurs mouvements, plaidant pour l’arrestation immédiate de ce dernier.

Luc Malembe (Correspondant à Bunia)
mediacongo.net
1668 suivent la conversation
3 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
LUMPA - 26.02.2018 08:11

Toi!honte de l'islam.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! - 25.02.2018 15:41

pourquoi ne démet-ton pas ce gouverneur qui ne fait pratiquement rien à part alimenter le pouvoir de Kinshasa à Minerais de l'Ituri? Oublie-t-il que ce même gouvernement de kinshasa avait promis en 2006 et 2011 aux enfants de l'Ituri: 1. L'ASPHALTAGE DE LA ROUTE KOMANDA-GOLI; 2. L'ASPHALTAGE DE LA ROUTE AÉRO-VILLE DE BUNIA; 3. LA REMISE EN ÉTAT DE LA CENTRALE DE BUDANA; 4. LA CONNEXION ÉLECTRIQUE ENTRE L'OUGANDA ET MAHAGI D'UNE ET L'OUGANDA-ARU D'UNE PART ET L'OUGANDA-BENI-BUTEMBO D'AUTRE PART?

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Maître Ahehoumbo - 25.02.2018 10:18

CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (PUB)

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Ituri : début des travaux de réhabilitation de la route Iga Barrière-Mungwalu

Provinces ..,

Ouganda: la nouvelle vie des rescapés de l'Ituri

Diaspora .., Ituri

Ituri : 6 nouveaux assaillants arrêtés par l'armée à Djugu

Provinces .., Djugu, Ituri

Ituri : acquittement de Jean-Pierre Bemba par la CPI, une timide réjouissance observée à Bunia

Provinces .., Bunia, Ituri