Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Afrique

Le Botswana demande plus de pressions internationales sur le régime Kabila

2018-02-26
26.02.2018
2018-02-26
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/02-fevrier/26-28/khama-iam-botswana.jpg -

Le président sortant du botswana, Ian Khama

Le ministère botswanais des Affaires étrangères a diffusé lundi un communiqué demandant « plus de pression » sur « les dirigeants de la République démocratique du Congo » (RDC) de la part de la communauté internationale.

Le communiqué de presse s’intitule « Refus de certains dirigeants de céder le pouvoir ». Il exprime la « préoccupation » du gouvernement de Gaborone devant la « tendance dérangeante » à voir des dirigeants politiques « refuser de renoncer au pouvoir quand leur mandat expire ». Ces dirigeants, poursuit le texte, « ont recours à des mesures telles que retarder la tenue des élections ou amender la Constitution pour effectivement étendre leur mandat ».

« Il est clair que de tels dirigeants sont conduits par leur propre intérêt au lieu de l’intérêt des gens qu’ils gouvernent ». Tel est, poursuit le communiqué, le cas de la RDC. « Nous continuons à être les témoins d’une aggravation de la situation humanitaire dans ce pays, principalement parce que son dirigeant a persisté à retarder les élections et a perdu le contrôle de la sécurité » nationale.

En conséquence, le Botswana « presse la communauté internationale de faire plus pression » sur les dirigeants de RDC pour qu’ils cèdent le pouvoir et se préparent à l’inauguration d’un nouveau paysage politique.

Déjà en fin janvier, le président sortant du Botswana, Ian Khama, qui quittera ses fonctions en mars, avait critiqué son homologue congolais, Joseph Kabila, pour avoir reporté les élections et l'avait appelé à respecter la Constitution congolaise.

« Nous avons un des leaders dans la région de la SADC qui n’est pas disposé à obéir à la règle de droit. Il a retardé les élections pour son intérêt personnel, ce qui est une mauvaise chose », avait déclaré le président Ian Khama lors d'une cérémonie d’adieux à Francistown, au Nord-Est de Gaborone.

 

Ci-joint le communiqué, en anglais, du ministère botswanais des Affaires étrangères :


La Libre / MCN, via mediacongo.net

2018-02-26-04-22-57_Communique_ministere_botswanais_des_Affaires_etrangeres.pdf (0.13Mb)

.pdf
C’est vous qui le dites : 29 commentaires
8401 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
Yo ba pesa yo okamba RDC okokoka yango? Un mois ya pamba okokima mbangu na makelele ya pamba ya ba Congolais. Je comprends comme tu es partant tu pense que tout le monde doit te suivre? Qu'est-ce que tu as dans ton pays comme richesse et peuple? Va te reposer en paix si tu le veux!!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Merci bcp Botwana pr le souci manifeste que vs avez de ce pays malheureusement victime de l'imposition des médiocres dirigeants qui l'ont transformé à l'abattoir humain. Ils oublient que tout se paie ici bas.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Clin d'œil de l'histoire ou rappel à l'ordre?Le Botswana (Gaborone) a servi de lieu de rencontre pour préparer le dialogue intercongolais(Sun City) et finaliser un Accord qui mettra fin à la guerre et son facilitateur Ketumile Masire,ancien président du Botswana sera présent lors de la promulgation de notre Constitution, qui va également mettre fin à la crise de légitimité ;Celle-là même, Constitution, que refuse de respecter Kabila aujourd'hui,hors mandat Au passage,le Botswana est ,dans la région ,un des pays les plus stables en matière démocratique !!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Botswana, Petit Pays par la superficie, mais grand par l'Esprit et les Idées. C'est qu'il faut demander, c'est plutôt une intervention militaire de la SADC pour déboulonner Kanambe qui a mis en place en RDKongo, un bouclier "Antidéboulonnement" constitué des milices tutshi de l'ouganda, du rwanda, du burundi et de la tanzanie. Tous les pays de l'Afrique orientale, veulent voir les tutshi régner au Kongo et exterminer le peuple Bantou, propriétaire des terres enviées par ces satanistes mis en opération par le régime sanguinaire du rwanda. Voilà la vérité et, les autres peuples bantous voisins du "Grand Kongo/Zaïre" doivent l'aider à se débarrasser de ce peuple diabolique. Je pense à l'Angola, le Kongo-Brazzaville, la RCA, le Zimbabwe.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Okolela - 26 02 2018 16:36, tu es un imbécile

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Pourquoi ne pas chasser ce pareil Monsieur de votre Organisation? Car une organisation demande le respect strict de la constitution et des lois de la nation. Mais un médiocre traine encore dans l'organisme pourquoi? Chassez de la SADEC!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
48), 2 284 420 habitants (2017). Croissance démographique, 1,78 % / an. Superficie, 581 726 km². Densité, 3,93 ...c'est ça la république du Botswana,qu'importe le chiffres, leur qualité fait la différence, et c'est à eux de nous faire de leçon de démocratie.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Merci le Président sortant, car il y a une vie après celle présidentielle que JKK ignore. A quoi bon de régner en faisant souffrir les individus gouvernés? JKK est très ingrat dans le sens que le Congo a fait de lui ce qu'il est aujourd'hui, le monde l'a connu parce que les congolais ont accepté qu"il dirige le pays après la mort précipitée de M'zée, l'amie à son son père Biologique KANAMBE. Voulant trop gagner, les amis qui l'entourent un jour le laisseront tout seul à cause de la manière dont-il se conduit. Un adage dit: "tant que vous serez heureux, vous compterez bon nombre d'amis, lorsque le ciel deviendra nuageux, vous resterez " Peuple botswanais, nous ne vous oublierons pas pour l'intérêt humanitaire que vous accordez pour la RDC.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Kabila n'aime pas des tels propos, bientot l'ambassade du Botswana sera fermé à Kinshasa

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Merci infiniment au peuple botswanais et à son Excellenece le président pour votre soutien au combat qu'amène le peuple vaillant congolais

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
@
Insérez un émoji
0 réponse
Merci son excellence président Ian Khama, merci la république de Botswana. le pasteur David Ekofo a dit que ceux qui nous aideront, nous ne leur serons jamais ingrats. Oui, nous nous souviendrons toujours de vous lorsque Kabila et ses médiocres ne seront plus au pouvoir. Vous serez toujours les bienvenus dans notre grand et beau pays. Honte à nos voisins qui lorgnent et convoitent nos richesses naturelles!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Ça chauffe du rouge!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Le président sortant du Botswana mérite d'être à la tête de la communauté internationale.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Meme si ce mot sortait de la bouche d'un chien il est le bien venu pourvu que le gouvernement sente que meme les chiens ne veut plus d'eux Merci les Botwannais

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Bravo et merci pour votre sens de responsabilité. En effet, lorsque le gouvernement d'Afrique du Sud sous le règne d'Apartheid, les pays épris de droit et de la paix, et malgré leurs intérêts économiques, s'étaient mobilisés en levant le point. Continuez chers Messieurs, tant le président sortant que le ministre des affaires étrangères, à exhorter vos homologues autour de vous en Afrique qu'auprès d'autres puissances afin d'accompagner le peuple congolais à sortir du bourbier dans lequel il se trouve avec des dirigeants indignes, médiocres, machiavéliques.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Dr Mukwege - 26 02 2018 19:01 tu te trompes. Au contraire, le fait que ce soit dit par des responsables africains est encore plus significatif!!! Tu verras comment d'autres voix africaines vont encore s'élever contre cette barbarie. La fin est proche!!! RDV dans quelques jours ou semaines!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Malheureusement le Botswana c'est juste un chien qui aboie et la caravane passe. Si des tels propos étaient venus d'un leader comme Macron ou Trump, Kabila allait trembler!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Oh c'est génial, il y a encore les Africains qui ont besoin de voir l'Afrique prospéré, merci son excellence, malheureusement notre abruti de président ne comprend rien, avec son entourage de la merde, c'est la malchance de la RDC un chauffeur de taxi à la tête d'un pays comme la RDC

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Voilà, un homme d'état qui qui aime son Pays et respecte son peuple. Bel exemple que les médiocres de la RDC et leurs alliés, Ougandais, Rwandais, Burundais, du Congo Brazzaville et autres, ne veulent pas suivre, tous ces présidents voyous et canailles finiront mal.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
« Il est clair que de tels dirigeants sont conduits par LEUR PROPRE INTERET au lieu de l’intérêt des gens qu’ils gouvernent ». Tel est le cas de la RDC dont le président, un des "leaders" (?) dans la région de la SADC, n’est pas disposé à obéir à la règle de droit. Il a retardé les élections pour son INTERET PERSONNEL, ce qui est une mauvaise chose ». Dit par un Africain . Tatu « Rat yisse! », même les Africains commencent à en avoir marre de toi, mais tu es fini !!! Tu as déjà ordonné à [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPRRIMEE POUR CAUSE D'INSULTES ] Okitundu de préparer la réciprocité pour « l’honneur souillé de la RDC » ? Boza na pasi.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Bravo et merci pour votre sens de responsabilité. En effet, lorsque le gouvernement d'Afrique du Sud sous le règne d'Apartheid, les pays épris de droit et de la paix, et malgré leurs intérêts économiques, s'étaient mobilisés en levant le point. Continuez chers Messieurs, tant le président sortant que le ministre des affaires étrangères, à exhorter vos homologues autour de vous en Afrique qu'auprès d'autres puissances afin d'accompagner le peuple congolais à sortir du bourbier dans lequel il se trouve avec des dirigeants indignes, médiocres, machiavéliques.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Merci, un gouvernement de plus qui enfonce le clou. Ils finiront à la CPI tôt ou tard.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Merci Botswana Leaders! Vous etes uniques et Dieu benira toujours ce petit pays! Mugabe et Zuma doivent venir retiter leur client mediocre de Kabila! Pays de merde et dirigeants mediocres!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Le Botswana,Pays démocratique et de bonne moralité, même pauvre, il continue à nous donner une bonne leçon de DÉMOCRATIE! Évidemment que maintenant la MP commencera à sortir toutes sortes de foutaises pour discréditer ce DIRIGEANT MODÈLE DU BOTSWANA Mais les congolaises et congolais disent MERCI au Botswana et espère que les autres dirigeants d'Afrique Australe aussi lui emboiteront le pas! Merci Et si la MP, sources des maux des congolais, fait le contraire, les pays de la SADEC peuvent mettre l'autorité morale de la MP avec tous les siens, hors d'état de nuire, dans très très peu de temps! Pensez-y! car la stabilité en RDC, c'est la RELANCE DE LA SADEC.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (PROPOS INJURIEUX et INCITATION AU MEURTRE)

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Kiekiekiekie Mais le crocodile de BOTSWANGA vient faire quoi dans la politique de la RDC? au lieu de voir ta maison,tu viens foutre ton nom chez le voisin. KABILA t'avais refuser le marche des minerais du congo, tu t'emprend a lui ou quoi? Pck vs tous se comme ca, qd on vs refuse les affaires au congo, vs devenez opposant du regime.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
D'autres doivent le dire à notre place Lumumba ne va pas ressusciter.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Merci, au moins toi( Botswana) mais l'UA zéro zéro libungutulu !

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Nigeria : le gouvernement confirme l'enlèvement de 110 élèves et dit suspecter Boko Haram
left
Article précédent Près de 65 supporters arrêtés à Marrakech après des violences

Les plus commentés

Politique Confidence de la rencontre de Luanda: João lourenço conseille à Félix Tshisekedi de consulter Kabila

08.02.2023, 27 commentaires

Politique « Certains animateurs de l’Église catholique s’arrogent le pouvoir d’utiliser leur chaire à des fins politiques » (JP Beleshay, UDPS-USA)

08.02.2023, 16 commentaires

Société Réduction du train de vie des institutions : l'ODEP propose la supression des émoluments des députés

07.02.2023, 15 commentaires

Politique Augustin Kabuya : « Au stade actuel, je dois jouer à fond mon rôle d’un vrai Mwana Bute du Chef de l’État»

06.02.2023, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance