mediacongo.net - Actualités - Indignation après le "meurtre" de l'activiste congolais Rossy Mukendi

Retour Société

Indignation après le "meurtre" de l'activiste congolais Rossy Mukendi

Indignation après le "meurtre" de l'activiste congolais Rossy Mukendi 2018-02-26
Sur le net
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/tshimanga_rossy_18_002_1.jpg -

La mort dimanche à Kinshasa d'un activiste congolais Rossy Mukendi pendant la répression des marches des catholiques contre le maintien au pouvoir de Kabila a suscité, lundi, une vague d'indignation en République démocratique du Congo.

Pour la troisième fois en deux mois, les fidèles ont persisté à vouloir défiler dimanche à la sortie de la messe contre la "dictature" de Joseph Kabila, dont le mandat a expiré depuis fin décembre 2016, mais ils se sont heurté aux forces de l'ordre.

Deux personnes au moins ont été tuées, selon l’épiscopat, les Nations unies et la police.

L’Association congolaise pour l’accès à la justice "condamne l’assassinat [meurtre avec préméditation] de Rossy Mukendi Tshimanga par des agents de sécurité devant la paroisse Saint Benoît de Lemba à Kinshasa".

Né en 1982, Rossy Mukendi était enseignant et père de deux enfants, activiste du "Collectif 2016", un mouvement citoyen congolais.

Une équipe de l'AFP était sur place lorsque des proches l'ont amené, encore vivant, à l’hôpital Saint Joseph de Limete, une commune de Kinshasa. Son corps a ensuite été emporté par une équipe du Comité international de la Croix-rouge.

Depuis mars 2015, les mouvements citoyens sont à la pointe de la contestation contre le maintien au pouvoir du président Kabila. Plusieurs militants ont été arrêtés, jugés ou condamnés depuis.

Un poster de Rossy Mukendi Tshimanga portant une affiche sur laquelle on pouvait lire : "Le peuple gagnera toujours" était largement partagé lundi sur les réseaux sociaux.

"Je suis choqué par ce meurtre de notre collègue Rossy Mukendi du mouvement citoyen collectif 2016. La barbarie de Kabila a débordé les bornes. Jusqu'où ira ce monsieur ? Je n'en reviens pas", a déclaré à l'AFP dans un message électronique Bienvenu Matumo, du mouvement Lutte pour le changement (Lucha).

Un autre militant a estimé pour sa part que "la barbarie de Kabila a atteint un niveau élevé, [elle] a franchi le rubicon".

'Combat jusqu'au bout'

La chef de la Mission de l'ONU au Congo, Leila Zerrouguia "regrette qu’au moins deux personnes aient été tuées" ainsi dimanche.

"On ne va pas lâcher le combat Rossy Tshimanga, ton sang criera vengeance un jour. Nous allons continuer le combat jusqu'au bout", écrit Christian Lumu, un autre activiste du mouvement Eccha sur son compte facebook.

La police, qui s'était félicitée la veille d'avoir atteint son objectif de "zéro mort", a reconnu la mort de deux personnes dont "le fauteur de troubles Rossy Mukendi", a dit son porte-parole, le colonel Rombaut-Pierrot Mwanamputu sur la Radio onusienne Okapi.

Une quinzaine de personnes ont été tuées dans la répression des deux précédentes marches interdites de catholiques les 31 décembre et 21 Janvier, selon l'ONU et l'épiscopat. Seulement deux morts, d'après les autorités.

La mort le 21 janvier d'une jeune aspirante à la vie religieuse, Thérèse Kapangala, fille d'un officier de police, avait suscité une indignation similaire. Sa famille a porté "plainte pour assassinat" contre le chef de la police de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo.

Le climat politique est très tendu en RDC. Le Comité laïc de coordination (CLC), un collectif proche de l’église catholique, organisatrice de ces marches demande à M. Kabila de "déclarer publiquement qu'il ne sera pas candidat à sa propre succession" lors de la présidentielle prévue le 23 décembre 2018.

"Il n'y aura pas de répit pour le pouvoir en place tant que nous n'aurons pas retrouvé notre dignité et notre liberté", promet le CLC.

 

 

Et la Lucha d'ajouter: "Nous continuons le combat, camarade ! Et nous gagnerons, car #LePeupleGagneToujours "

 


VOA / MCN, via mediacongo.net
2766 suivent la conversation
20 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
florent - 27.02.2018 09:32

ton nom sera gravé dans nos coeurs pour l'éternité, brave garçon, nouvel bakanja isidore, anuarite. martyr de la liberté

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
deboutcongolais@yahoo.fr - 27.02.2018 09:18

Rossy le martyr, tu n'es pas mort, mais Kabila nous dira un jour où tu es. Tu as donné de ta vie précieuse pour le bien de multitude des congolais en acceptant d'abandonner meme tes propres enfants et ta chère épouse. Cette expression d'amour supreme mérite une place de choix dans nos Coeurs et auprès de l'Eternel Dieu Tout Puissant. Rassures-toi que, ton sang sera vengé un jour quel que soit le temps.Car la liste de tous nos martyrs est bien gardée et se transmet de generation en generation. Repose en paix auprès de ton Père Céléste.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
florent - 27.02.2018 09:10

ton nom sera gravé dans nos coeurs pour l'éternité, brave garçon, nouvel bakanja isidore, anuarite. martyr de la liberté

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais débouts - 27.02.2018 09:05

Major CarineLokeso l'avait ciblé. Il etait son ennemi juré surtout qu'il luttait beaucoup pour le droit de l'homme dans Mont Amba. Son crime est d'avoir participé à la marche du 25 Fev 2018 avec les Chretiens de St Benoit. Il voulait fermer la porte de l'Eglise lors Carine va tirer à bout portant. Mais c'est son carde de corps qui est arreté pour epargner le reine Carine Lokeso

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pax dey - 27.02.2018 08:51

Tu n'es pas mort ignorant, ni derrière un mur pour trouver cachette mais plutôt comme un patriote sur champ de guerre entrain de défendre les valeurs démocratiques, l'humanisme de ta nation et ta patrie. Tu as en ce jour joué un rôle important pour un Congo réellement démocratique légué aux générations futures. tu es brave Paix à ton âme.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 27.02.2018 08:46

Sylvano kasongo,carine lokeso et pierrot Muana mputu, retenez que nous vengeront la mort de ce garcon contre vous, vos enfants et petits-enfantspartout oun nous serons: au service,a l'hopital, dans les ecoles et universités, et nous le feront meme contre les gens de memes tribus que vous! que la mort de Rossy hante vos esprits à jamais.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais débouts - 27.02.2018 08:43

Major CarineLokeso l'avait ciblé. Il etait son ennemi juré surtout qu'il luttait beaucoup pour le droit de l'homme dans Mont Amba. Son crime est d'avoir participé à la marche du 25 Fev 2018 avec les Chretiens de St Benoit. Il voulait fermer la porte de l'Eglise lors Carine va tirer à bout portant. Mais c'est son carde de corps qui est arreté pour epargner le reine Carine Lokeso

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 27.02.2018 08:38

ROSSY, pour moi tu es plus que Lumumba parce que face à la barbarie de nègre que nous sommes, tu as donné ta vie au bout du fusil d'un soldat qui ne sait pas pourquoi il est là!!! Nous sommes au 21 siècle, et ça se passe au Congo qui se veut pourtant Démocratique, que des lâches dans cette armée.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 27.02.2018 08:38

Okolela - 27.02.2018 06:51, si tu n'a rien a nous écrire,... [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME POUR CAUSE DE PROPOS GROSSIER ET INSULTES]

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
florent - 27.02.2018 08:33

ton nom sera gravé dans nos coeurs pour l'éternité, brave garçon, nouvel bakanja isidore, anuarite. martyr de la liberté

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
dada - 27.02.2018 08:25

Ne vous en faites pas ce monsieur là tot ou tard il mourra aussi

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Blanchard - 27.02.2018 08:07

Le peuple gagnera toujours

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
zebu - 27.02.2018 07:51

Des milliers et des milliers de congolais meurent quotidiennement juste pour que un rwandais se maintienne a la tête d'un pays qui n'est pas le sien. et pendant ce temps il y a des congolais qui se bavent au sein de la Médiocrité Présidentielle pour l'argent.Regrettable.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation - 27.02.2018 07:51

Qui prendra en charge ces deux enfants et son épouse ? je ne vois le gouvernement congolais entrain de le faire. Les ONGs nationales et internationales devraient leurs venir en aide.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela - 27.02.2018 06:51

je suis vraiment desole et triste pr ns avoir quitter sitot mon frere ROSSY MUKENDI. c'est qui est encore ttrsite et grave ce que apres 1 mois personne ne se souviendra de toi, ni ta femme ni meme aider ta petite famille que tu as laisser...le monde est remplit des ingrats. chacun oubliera le travail fait pr sauver ce congo. Rest in peace frero

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kwekwetumas - 27.02.2018 05:16

Pour avoir rêvé la victoire du peuple on est traité de fauteur de troubles par la police kabiliste? Et pour cela on mérite la mort?Mon pays va vraiment mal. Peu importe le temps, la victoire du peuple sur cette médiocrité est certaine.

Non 0
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo na bisso - 27.02.2018 04:17

LE PEUPLE GAGNE TOUJOURS... PEU IMPORTE LA DUREE DE LA NUIT LE SOLEIL FINIT TOUJOURS PAR APPARAITRE.

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 27.02.2018 01:47

Tu seras vengé par le peuple, ceux qui t'ont ôté la vie et leur commanditaire qui s'accroche au pouvoir le payeront au prix fort. Tu as été digne jusqu'au bout, il n'y a pas plus héroïque que donner sa vie pour son Pays. Rest in peace.

Non 0
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bruno - 27.02.2018 00:25

kanambe yo okokufa mabe na famille nayo naba mediocre nayo nionso kala mingi te

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOT95PARIS - 26.02.2018 23:54

INGETA ! INGETA! MUANA MBOKA ! RESPECT A TOI FRERE ON FINIRA LE BOULOT POUR TOI PROMIS , PROMIS LE COMBAT CONTINUE JUSQU'A LA VICTOIRE FINALE...

Non 0
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Haut-Katanga: Bévue de la police au marché de l’art de Lubumbashi

Provinces .., Lubumbashi, Haut-Katanga

Mali: 15 blessés et huit interpellations lors de la marche réprimée de l'opposition (Officiel)

Afrique .., Bamako, Mali

Kinshasa Bumbu : les marchés municipaux obstruent les artères principales

Politique ..,

Kinshasa : la persistance de l’insalubrité dans la ville inquiète

Société ..,