mediacongo.net - Actualités - Journée des Femmes: femmes congolaises, réveillons-nous !

Retour Femme

Journée des Femmes: femmes congolaises, réveillons-nous !

Journée des Femmes: femmes congolaises, réveillons-nous ! 2018-03-08
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/femme_africaine_18_003.jpg -

8 mars 2018, encore une journée où le monde entier doit parler de la femme. Bien sûr que c’est une bonne chose. Mais je me demande si ça sert à quelque chose que les hommes parlent des femmes pendant que les femmes elles-mêmes gardent le silence. Tant qu’elles croiseront les bras, elles n’auront que leurs yeux pour pleurer. L’heure est venue où nous femmes congolaises, devons nous réveiller et prendre nos responsabilités.

Il ne sert à rien de pleurnicher en brandissant notre féminité comme excuse. Nous pouvons changer le monde si jamais nous prenons conscience de ce que nous pouvons apporter comme contribution pour une société plus égalitaire. L’écrivain nigérian Wole Soyinka n’a-t-il pas dit : « Le tigre ne chante pas sa tigritude, il bondit directement sur sa proie. » Moi aussi je dis que les femmes ne doivent pas juste se contenter du seul fait qu’elles sont femmes pour prétendre à quelques avantages que ce soit. Il y a mieux à faire que ça.

L’heure est venue…

Où est le vrai engagement des femmes congolaises ? À quoi sert cette multitude d’associations de femmes dont le rôle est de se faire de l’argent en flattant ceux-là même qui foulent aux pieds nos droits ? Nous avons longtemps laissé les hommes diriger nos affaires, le pays et ce qui nous concerne, mais rien n’a changé. L’heure n’est-elle pas venue pour nous de nous prendre en charge ? Il nous faut agir et transformer nos conditions de vie par le travail. Nous en sommes capables, nous en avons les compétences. Travailler à notre autonomisation dans tous les domaines, nous pouvons le faire, nous allons le faire ! Femmes, levons-nous et bâtissons notre avenir!

L’égalité des droits doit se traduire dans les actes. Que les décideurs le sachent et l’appliquent. Ainsi, le 8 mars deviendra pour nous une journée de droits conquis et non de droits à espérer. L’heure est venue où les femmes doivent résister et mettre fin aux différentes violences dont elles sont victimes, au travail, en politique, au foyer… Il est temps de dénoncer l’assujettissement de la femme, de prôner la justice, le respect et le partage équitable. La discrimination doit cesser. Pendant des années, femmes congolaises, nous étions plongées dans un long sommeil, ce temps est maintenant révolu. Nous devons sortir de notre sommeil.


habari
1261 suivent la conversation
4 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
"Justice" ya mboka na biso - 08.03.2018 17:43

... et pour terminer le sexisme ordinaire:je ne veux plus débattre avec "la petite-là" pauvre Christelle,certes femme et journaliste de...talent.Bravo et courage,madame Vuanga LA LUTTE CONTINUE !!!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso - 08.03.2018 17:36

Ce qui me dérange dans cette journée sans réflexion c'est le catalogue des bonnes intentions et la mentalité ambiante:jour...du pagne,des cadeaux,de la beuverie,des conférences inutiles,de la lutte contre les viols,la violence conjugale,contre la discrimination salariale,du planning des grossesses,de la femme indépendante(finance) méprisée par la société,intello(CV) marginalisée...??Tout ça à la fois et rien du tout! tant que l'éducation des garçons et filles par les pères et mères(femmes)ne changeront pas:sexe faible,muasi ndoki,atongaka mboka te; Emancipe-toi mais soumets-toi à ton mari,père, frère,oncle et pour terminer le sexisme ordinaire:je ne veux plus ...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 08.03.2018 15:52

Courages à vous nos mères,sœurs et femmes rurales! Vous ne devez pas continuer de travailler dans la souffrance et misère! Depuis que kanambe est au pouvoir pasi na pasi, trop c'est trop! Botelema elongo biso nyonso pour chasser les médiocres. Lobi biso nyonso toko vanda na ba ndaku ata ko tozanga ya kolia,tokanga motema poto bengana banguna. Lokumu na yo Maman ya Mboka.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»
AUTOUR DU SUJET

Maman Olangi sera inhumée le 23 juin

Religion ..,

Quand les kinoises font la course aux rondeurs

Style et Beauté ..,

Sud-Kivu : la société civile plaident pour l’amélioration de la représentation des femmes...

Femme ..,

Disparition du couple Olangi, quel avenir pour le Ministère du combat spirituel ?

Religion .., Kinshasa