mediacongo.net - Actualités - "Pas de compromis sur le code minier", déclare le Premier ministre Bruno Tshibala

Retour Economie

"Pas de compromis sur le code minier", déclare le Premier ministre Bruno Tshibala

"Pas de compromis sur le code minier", déclare le Premier ministre Bruno Tshibala 2018-03-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/03-mars/05-11/tshibala_primature_18_0003.jpg -

Bruno Tshibala, Premier ministre de la République

Difficile, inévitable, et finalement pas de compromis sur le nouveau code minier en République démocratique du Congo.

La rencontre entre le président Joseph Kabila et des responsables miniers internationaux à Kinshasa n’aura rien changé dans la décision du gouvernement.

Jeudi 8 mars 2018, le Premier ministre a annoncé que le nouveau code minier du pays sera promulgué sans changement. Dans une interview accordée à Reuters, Bruno Tshibala a déclaré : “Il ne s’agit pas de trouver un compromis après l’adoption de la loi par le Parlement, il ne reste plus qu‘à le signer”.

Le chef du gouvernement ajoute que la réforme de la loi adoptée en 2002 était en retard parce que les richesses du Congo ne suffisaient pas à sa population.

Le pays envisage selon lui de formaliser son secteur artisanal afin d’en tirer des revenus et de lutter contre les abus, notamment le travail des enfants.

Avec le nouveau code minier, les sociétés minières craignent une augmentation des taxes et redevances, ainsi que la suppression de la clause de stabilité qui les protégeait jusqu’ici contre les changements fiscaux. Un code qui découragerait selon elles, les investisseurs.

Le nouveau code pourrait voir les redevances sur le cobalt augmenter de cinq fois à 10 %

Le Congo est la plus grande source de cobalt au monde. Sa production a bondi de 15,5 % l’année dernière à 73 940 tonnes. 
Les prix ont bondi, ayant plus que doublé l’an dernier et progressant de 10 % jusqu‘à présent cette année.


Reuters / Africanews / MCN
4111 suivent la conversation
11 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 10.03.2018 08:45

Monsieur le Premier médiocre.Là ça vous préoccupe vous et votre Leaders parce que c'est une affaire d'argent et que vous et vos descendances allez en bénéficier et remplir vos poches.Et le social du peuple?pour quoi n'en parlez vous pas aussi avec la même motivation.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DBC - 09.03.2018 22:06

c'est bon bien mais combien des lois promulguées sont respectées par ces médiocres dans ce pays citons seulement le statut spécial pour les médecins où en sommes nous pour le moment

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 09.03.2018 21:15

un idiot reste idiot même avec une cravate et une paire de lunettes

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makye - 09.03.2018 20:55

S'ils décident de destabiliser notre pays ou de changer le régime à cause de la mise en place de ce nouveau code minier, même ceux qu'ils mettront au pouvoir NE LE CHANGERONT PAS parce que le peuple congolais ne l'acceptera pas. Ils peuvent faire de la RDC une terre brulée comme la Lybie, la Somalie ou encore le Sud Soudan mais les écrits restent et le peuple congolais fera appliqué tôt ou tard ce code minier.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makye - 09.03.2018 20:49

Dans les années 60 et 70 voire même 80, de tels négociations sur les minerais de la RDC se faisaient seulement entre nos anciens dirigeants et les miniers internationaux. Mais aujourd'hui, c'est une affaire de tout un peuple et c'est seulement ce peuple, à travers ses députés et sénateurs, qui décide. Les multinationales doivent savoir que les temps ont changé et qu'ils n'ont pas d'autre choix que celui d'admettre ce code minier.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lumumba Mulele - 09.03.2018 19:26

Le Zimbabwe applique aussi le USE IT OR LOSE IT (utilise le où perd le). Les entreprises qui ont des permis miniers et ne les exploitent pas les perdent, on donne la chance à quelqu’un d’autres.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vclub - 09.03.2018 18:19

Qui a amené ces voleurs insatiables dans nos mines? C'est l' Afdl de triste mémoire qui doit tout faire pour que le peuple congolais jouisse du trésor donc de nos ancêtres.

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 09.03.2018 17:29

IL FAUT JUSTE NATIONALISER TOUTES LES RESOURCES NATURELLES SANS EXCEPTION SINON C'EST COMME CE TYPE QUI EST VENU CHEZ VOUS ET A PRIS TITRE DE PROPRIÉTÉ DE VOS TERRES. IL N'EST PAS OBLIGÉ À LES EXPLOITER ET PEUT JUSTE LES METTRE EN JACHÈRE EN ATTENDANT LES JOURS MEILLEURS. CE CELA LE NOUVEAU NEO-COLONIALISME ALIAS 'CARRÉS MINIERS, FORESTIERS, PÉTROLIERS, ETC'.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Elie Du Jardin - 09.03.2018 16:59

Kabila, en vrai nationaliste reste toujours inflexible face aux intérêts égoïstes des ennemis de la nation. Là où les uns sont à l'étranger pour assurer de maintenir l'ancien code minier en défaveur du peuple congolais, premier bénéficiaire des ressources du sol et du sous-sol de leur pays, Kabila lui, négocie pour une mutation de cette égoïste loi, pour les bénéfices de son peuple.

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mamadou ndala - 09.03.2018 16:40

Compromis avec qui Monsieur, quand les delegués du peuple ont decidé, pour l'essort de la nation, il faut les voleurs investisseurs refusent? qui gère l'Etat congolais? c'est domage si tu cherche que ces capitalistes sauvages disent qu'ils sont d'accord.Pole saaaaaaaaaaana pour notre pays!!!!!!

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 09.03.2018 14:55

Qui ne veut pas le nouveau code minier n'en qu'à jeter l'éponge et laisser la place à ceux-là qui voudraient bien travailler avec la RDC.

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Mines : un code minier sans concession entre en application ce vendredi

Economie ..,

Mines: Alain Lubamba répond au menaces du G7 miniers

Economie ..,

Révision du code minier : le « G7 Minier » menace de saisir les instances judiciaires

Economie ..,

Le Règlement minier confirme les innovations à la loi de 2002

Economie ..,