Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Politique

Machine à voter : un débat qui cache un vrai débat ?

2018-04-06
06.04.2018
2018-04-06
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/03-mars/26-31/machine_a_voter_18_002.jpg -

A théoriquement 9 mois des élections, la MP et l’Opposition invitées à lever une option consensuelle. Machine à voter ou imprimante pour rationnaliser le vote ? La problématique est très loin de porter sur le concept. Néanmoins, à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), tout comme dans l’opinion, on parle de la machine à voter. Ce qui, aux yeux du commun des mortels congolais, induit un vote électronique. Depuis, cet outil informatique se trouve au centre d’une très vive polémique qui n’a ni cesse ni fin. Faut-il absolument aller aux élections du 23 décembre prochain avec cette machine ?

A priori, la plateforme politique Majorité présidentielle (MP) et l’Opposition n’accordent pas encore leurs violons autour de cette question. A entendre les prises de positions des deux camps, il se trouve que la MP et l’Opposition sont divergentes sur la forme. Cependant, elles convergent sur le fond. Le désaccord porte essentiellement sur l’utilisation ou pas, de la machine à voter. Par contre, tous disent "Oui" au scrutin notoirement prévu pour le 23 décembre de l’année en cours.

"Avec ou sans la machine à voter, nous, Majorité présidentielle, sommes prêts pour la bataille électorale du mois de décembre. Nos amis de l’Opposition ne doivent pas chercher des prétextes pour ne pas aller aux élections", déclare un membre de cette coalition au pouvoir depuis 2006, avant d’inviter la Centrale électorale à prendre ses responsabilités.

Côté Opposition, le ton est plutôt sec et ne laisse entrevoir aucune manœuvre allant dans le sens de la conciliation. "Que la Majorité présidentielle ne nous pousse pas à la faute. Nous ne sommes pas prêts à donner un nouveau prétexte au Président Joseph Kabila de se maintenir illégalement au pouvoir. Les élections doivent coûte que coûte avoir lieu à la date prévue. Néanmoins, nous demandons à la Ceni de faire ce que veut la majorité de notre peuple. C’est-à-dire renoncer à la machine à voter", réagit Christophe Lutundula Apala, contacté au téléphone par la radio Top Congo Fm.

LE DECOR DU REJET DES RESULTATS DEJA PLANTE ?

Pour plusieurs raisons, la Centrale électorale par la bouche de son président, a toujours expliqué sa motivation première pour un scrutin semi-électronique. Parmi les raisons évoquées, le numéro 1 de la Ceni a toujours mis en exergue le gain de temps et de moyens. Et, toutes les fois qu’il a eu l’occasion de s’exprimer à propos de la machine à voter, Corneille Nangaa n’a de cesse d’égrener ces avantages.

Hélas ! A en juger par la polémique très alimentée autour de cette imprimante de la Ceni, on peut dès lors inférer que le message de Corneille Nangaa ne passe pas dans le camp de l’Opposition extra institutionnelle, toutes loges confondues, qui accuse le camp adverse de vouloir tricher le scrutin à venir.

Dès lors que la machine à voter semble déjà, avoir planté le décor du rejet des résultats de prochaines élections, des voix s’élèvent pour exhorter la Ceni à renoncer à l’option d’un vote semi électronique au profit d’un scrutin manuel. Comme ce fut le cas lors des deux précédentes élections de 2006 et 2011. Sans conteste, l’opinion se rappellera les impairs ayant émaillé le vote de 2011, contenus et dénoncés dans les rapports croisés des observateurs tant nationaux que des Ong internationales. In fine, il s’est avéré que ces irrégularités n’ont pas été de nature à influencer significativement sur le verdict des urnes. A preuve, on a un Président de la République et des députés nationaux issus de ces mêmes élections.

Etant entendu que des élections parfaites demeurent un idéal jamais atteint, les Congolais doivent choisir entre un scrutin dont les résultats seraient contestés avant même l’organisation effective de celui-ci et des élections qui connaitraient la participation de tous les acteurs locaux. Quand bien même qu’un camp irait avec des préjugés défavorables contre l’autre. Entre les deux maux, on devrait donc choisir le moindre. Et, pour plus d’un observateur, le moindre mal consiste à revenir à l’ancien système électoral. A savoir le vote manuel. Parce qu’on aura ainsi fait la volonté de l’Opposition, la Ceni n’aurait plus qu’à prendre l’opinion à témoin, en cas des problèmes majeurs qui résulteraient de ce système de vote.

L’ARBRE QUI CACHE LA FORET

Le débat autour de la machine à voter met aux prises des acteurs politiques au pouvoir et ceux qui sont en dehors de l’appareil d’Etat. Le dire en ces termes parait même superfétatoire, d’autant plus que des Congolais avertis le savent.

Revenir au mode de scrutin manuel suppose qu’il faille trouver des ressources additionnelles devant compenser la machine à voter. Cela suppose en clair que l’on devrait doubler le budget alloué au processus électoral en cours. Alors, si déjà on peine à réunir les 430 millions USD requis avec l’usage de la machine à voter, on se demande par quelle alchimie on réunirait plus de 800 millions USD en l’espace de neuf mois qui séparent théoriquement les Congolais, des élections annoncées pour le 23 décembre.

Vu des analystes dépassionnés, tous les bruits actuels autour de la machine à voter ressemblent à cet arbre qui cache la forêt. Un débat qui voile un vrai débat. L’effervescence est telle que si les élections étaient organisées à la fin de ce mois, par exemple, tous les acteurs politiques se présenteraient devant le souverain primaire. Mais la réalité est tout autre. Combien ont déjà réuni les moyens nécessaires et sont effectivement prêts pour lesdites élections ? Poser la question, c’est y répondre en même temps. Nos acteurs politiques manquent le courage de dire ce qu’il y a. Moralité, à quelque neuf mois du vote et aussi compte tenu de la persistance de la polémique autour de la machine à voter, plus d’un observateur invite la classe politique à se mettre autour d’une table, afin de lever une ultime option consensuelle.

Laurel KANKOLE
Forum des As / MCN, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 27 commentaires
8522 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Congo Hope @5VHBADK   Message  - Publié le 06.04.2018 à 17:49
La machine à voter est exactement comme cette plateforme de mediacongo. Admettons que le site internet "mediacongo net"(CENI) soupçonné d’être corrompu par la MP, décide d'organiser une enquête sur le bilan de 17 ans de gouvernance de Kabila. Il serait plus facile pour médiocongo net entant gestionnaire du site, de favoriser la tricherie à travers sa plateforme (machine à voter) que si cette enquête (élection) se réalisait avec un questionnaire pré imprimé (Bulletin de vote). Exemple concret : Jckmzlo et kimya bin kimya sont en réalité une seule personne. Il s’est créé 2 profils pour fabriquer une fausse popularité virtuelle pour la MP. Et c’est ce que compte faire Nanga et sa machine.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
KANAMBE ALIAS H @XYHQLF1   Message  - Publié le 06.04.2018 à 16:25
Dans tout cas il faut peser le pour et le contre Nangaa ne parle que des avantages de la machine a tricher jamais il ne parle des inconveniant Voile le resultat de la mediocrite qu'avait dit M Mosongo Avec les mediocres des mp et sa cine,rien ne marchera pas congo Imagine la ou un certain shadari qui se leve le matin et condamne Moise sans pouvoir l'entendre A part son foutus poste de secretaire permenant il devient PGR de la republique Rappelez-vous de la prophetie du pasteur David Ekofo qui a dit l'etat n'existe pas au congo Une verite bien fondee

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 06.04.2018 à 16:07
Les machines à voter, dénoncées par la Corée du Sud elle même, auront du mal à présent à sortir de ce pays car les licences d'exportation devront être délivrées par cette même Corée. La Security Exchanges Commission (SEC) a l'oeil et sur Miru Systems et sur la Corée elle même. Là les carottes sont déjà cuites.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
fausseliberation @79WIPZ6   Message  - Publié le 06.04.2018 à 15:54
La Corée (pays fabricant des machines à tricher) refuse à son compatriote qui a gagné le marché à s'engager. La constitution prévoit le vote à bulletin SECRET. Conclusion:"TOBOYI MACHINI EEEEE"

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
KANAMBE @HNSGOFA   Message  - Publié le 06.04.2018 à 11:49
LE SITE DE L'EPSP est en construction ça fait plus de deux mois comment pouvons comprendre de faiblesse pareille Soyons serieux par moment

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
JB007 @DPLJ7ML   Message  - Publié le 06.04.2018 à 11:13
Je vous l 'ai dit et je le répète : machine à voter ou pas, les résultats seront toujours contestées par ceux qui seront déçus: voir RDC 2006, RDC 2011,Etats-Unis 2016 , Kenya 2017 , Gabon 2016, Guinée 2018 et j'en passe. Alors que le Congolais cesse de perdre son temps en vaines argumentations et utilise mieux ses capacités intellectuelles Il faut avancer et se moderniser: alors proposez des solutions expérimentées ailleurs, économiques pratiques et fiables

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mundibu @V1BNAYM   Message  - Publié le 06.04.2018 à 11:11
Il y aura un jour une fin à tout ça. "Qui vous a dit que vous êtes Dieu": célèbre phrase de MZEE LKABILA. Et vous de la médiocrité, qui vous a dit que vous êtes ETERNELs. En vérité, l'heure a sonné et elle est déjà là. On verra avec votre machine à voter. NANGA, écoute la voix de la raison!!!!!!!!!!!!!!!!! TALA SIMA ZONGA MOTU.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 06.04.2018 à 10:48
Lenko-Kebi, bien dit mon frère/soeur. Naanga s'est decide' de choisir la machine A voler comme s'il achetait une cuisiniere de sa maison. hahahahahahhahahha c'est ca la mediocrite'. Ngoy kasendji fait arreter Ndoko Eliezer par telephone, vraiment ce niveau L3 est encore mieux, je pense qu'il que nous soyons classifie' dans L4, plus que catastrophique.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Notre Congo_Rdc @D354S4K   Message  - Publié le 06.04.2018 à 10:35
La machine à imprimer les bulletins de vote communément appelée "machine à voter" sera utilisée lors des élections avenirs. Si l'opposition doutait de cet outil elle n'a qu'à mettre à la disposition de la CENI ses experts pour auditer toutes les machines afin de dénicher les couacs ENTRE LES BULLETINS DE VOTE A PLUSIEURS PAGES ET L'IMPRIMANTE QUI SORT LE BULLETIN DE VOTE EN UNE PAGE, nous allons préférer quoi? A mon humble avis l'IMPRIMANTE. Donc cet outil sera utilisé coûte que coûte par la volonté de la population.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
AZARIAS RUBERWA @DQK5DYT   Message  - Publié le 06.04.2018 à 10:18
Moi je n'ai pus rien à dire, j'atend seulement que la KABILIE triche et nous prenons les armes pour nous battre afin que celui qui sera fort entre nous le peuple et KABILA reste sur cette terre de la RDC.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Lenko-Kebi @1NUCCQQ   Message  - Publié le 06.04.2018 à 10:10
Ma position est celle-ci: 1. Que dit la loi électorale au sujet du mode de scrutin? Electronique ou à papier ordinaire? La loi est muette car personne ne pouvait imaginer un scrutin électronique pendant que que le pays est encore très très sous developpé 2 Même si la loi avait autorisé un scrutin électronique, les appareils à utilizer à cet effet devait faire l'objet d'un appel d'offre international ou nationale? mais de quell droit Corneille s'est permi de choisir lui seul avec ses amis cette fameuse machine sans interesser les autres composantes? 3. En guise de conclusion, il y a risqué de tricherie donc la machine ne peut pas être utiliseé. C'est une tentative de tricherie.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 06.04.2018 à 10:02
kiekiekiekiekiekiekie la stupide' des mediocres a atteind le niveau L3, catastrophique hahahahahahaha le fabriquant vous dit que cette machine est defectueuse, vous ne comprenez toujours pas, qu'on vous parle en quelle langue comme a dit Anonyme ?????

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @1P9IT76   Message  - Publié le 06.04.2018 à 09:50
les joueurs qui refusent à l'arbitre le droit d'utiliser un marquoir électronique pour officier le match les joueurs qui imposent la marque de sifflet et la tenue que doit porter l'arbitre! hier, on a amener Monsieur tout le monde pour aller voir et contester le serveur. certains sont mort pour le serveur. ca commence

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @NY5VDP3   Message  - Publié le 06.04.2018 à 09:42
kimya bin kimya - 06 04 2018 09:35 tu veut qu'on te le prouve combien de fois?les listes y sont scannées la Corée l'a dit L'UE l'a dit Depuis 5 jours, des machines sont à Ituri avec le secrétaire Adjoint du PPRD Tu eux qu'on te le dise en quelle langue?ce n'est qu'un début.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 06.04.2018 à 09:13
Quand un mediocre te propose quelque chose il faut savoir que cette chose est pourie. Chers compatriots n'ayez pas une memoire courte, L'ENREGISTREMENT SONORE, nous avons tous entendu comment Minaku felicite' Naanga pour cette MACHINE A TRICHER OU VOLER. Qui ne connait pas ces mediocres ????? Les vaches sont au Bandundu, 3 mois avant l'arrive' des vaches, nous etions alerte', certains pensaient que c'etait le tuba-tuba. Il faut etre tres idiot pour faire confiance aux mediores.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Ntshiakala @STKU9P3   Message  - Publié le 06.04.2018 à 09:02
Il n y a aucun débat qui en cache un autre,la machine à voter est une trouvaille de la MP(cfr fils Basengezi) qui sait très bien qu'ils ne peuvent pas gagner d'honnêtes élections sans recourir aux moyens illicites Heureusement que Kabila sait très bien que ses lieutenants le trompent,son parti n'est nulle part.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Marechal T @AT3NI3S   Message  - Publié le 06.04.2018 à 08:58
Notre pays ne pas fait pour les dialogues,1. A chaque dialogue prévu le pouvoir n'est respecte jamais ses engagements avec les parties prenante. c'est la peur qui leurs entour. Mais les peuples à son dernier mot le 23/12. Dauphin ou pas dauphin respecter le rendez-vous.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
kawasaki @8JMJEOW   Message  - Publié le 06.04.2018 à 08:52
Tout, c'est NANGAA, il finira comme Abbée MALU MALU a qui Dieu n'a pas eu pitié de lui. Alors que NANGAA un envoyé de JKK ayant pour mission de faire la volonté de JKK, Dieu vous confondra dans vos démarches.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
OKAPI @HIHIQJV   Message  - Publié le 06.04.2018 à 08:50
media congo commence a avoir une tendance de justifier l'MP et nous craignons que media congo ne soit pas infeodé

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
monomosi @SBGULOE   Message  - Publié le 06.04.2018 à 08:43
Quand les autres nations parlent des Congolais qui ne sont ni intelligents ni capables de trouver une solution à leur problème, elles ont raison. Monsieur le journaliste, se mettre autour de la table devrait se faire avant la commande de cette machine. La CENI à mon avis n'a pas de pouvoirs spéciaux pour décider seule ou imposer ce qu'elle veut. Cela prouve le manque de volonté d'organiser les élections. Ce sont des stratégies qui ont commencé depuis longtemps, qui continuent et auront comme prétexte de reporter les élections. Il faut être naîf ou peut être idiot pour ne pas comprendre ce que fait la CENI en complicité avec la MP. L'obstination de Naanga à cette machine cache beaucoup de choses aux quelles tout le monde sera surpris.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
monomosi @SBGULOE   Message  - Publié le 06.04.2018 à 08:31
Quand les autres nations parlent des Congolais qui ne sont nui intelligents ni cap

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Lumumba Mulele @GTDRBY6   Message  - Publié le 06.04.2018 à 06:42
ces policiers congolais sans projets ni bilan, juste avec des slogans a la bouche en train de faire le tour des ambassades des pays impérialistes pour hypothéquer les richesses de notre pays ils ont peur des élections. ils veulent un autre dialogue pour devenir ministre et jouir du pouvoir sans avoir des comptes a rendre au peuple. ils ont peur des élection mais veulent parler au nom du peuple. ils cherchent des prétextes pour ne pas affronter les élections.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Makye @GYJDU18   Message  - Publié le 06.04.2018 à 05:55
Les opposants ont simplement peur des élections et la preuve en est la récente déclaration de Martin Fayulu qui a demandé le report des élections en 2021. LA MACHINE À VOTER QUI N'EST QU'UNE IMPRIMANTE NE FAIT QU'IMPRIMER les candidats choisis par l'électeur. Avant de déposer son bulletin dans l'urne,l'électeur est LIBRE de vérifier en l'endos de ce bulletin issu de la machine si ses candidats ont bel et bien été bien imprimés. Puis, le comptage manuel est obligatoire. Ce n'est que cela!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Makye @GYJDU18   Message  - Publié le 06.04.2018 à 05:44
Entre la machine à voter QUI N'EST QU'UNE SIMPLE IMPRIMANTE ET LE BULLETIN DE VOTE DE PLUSIEURS PAGES, LEQUEL DE CES DEUX OUTILS VAFORISE LA FRAUDE MASSIVE DES ÉLECTIONS?? C'est certainement les bulletins de vote. En 2006 et en 2011, les mêmes bulletins ont été utilisés dans les élections et l'opposition n'a pas accepté les résultats. JE DEMANDE À LA CENI DE MAINTENIR LE VOTE PAR DES JOURNAUX ÉLECTORAUX (bulletins de vote), puis on verra comment les opposants vont encore regretter ces machines qu'ils vilipendent aujourd'hui.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
LES KABILISTES PRETS @VZOUPFP   Message  - Publié le 06.04.2018 à 03:40
Traitres et mediocres RENDEZ-VOUS BIENTÔT AVEC LES CONGOLAIS LUCIDES Bandes des assassins,des bradeurs,des corrompus,des anti-patriotes et des faux diplomés Des diplômés médiocres qui font la honte de la race noire .VOUS ET VOS FAMILLES PAIERONT LE SANG DES CONGOLAIS. BANDES DES ........La RDC n'est pas votre patrimoine familial Plus de 4 millions des déplacés,plus de 8 millions des morts et plus de 13 millions des congolais necessitant de l'aide humanitaire et vous dites que tout ça est éxageré? Bandes des criminels VOUS NE GAGNEREZ JAMAIS LES VRAIES ÉLECTIONS EN RDC.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @J4TI6QP   Message  - Publié le 06.04.2018 à 03:11
La RDC ne manque pas de l'argent pour financer les élections avec bulletins mais KANAMBE Hypolitte et ses acolytes veulent tricher et instauré une dictature en complicité de NANGA et toute sa CENI. Même le pays d'origine la Corée du Sud a donné sa position que NANGA BASENGEZI KALAMBA et consorts n'ont pris au sérieux. Dans ce cas le décor est déjà planifiée pour voler la victoire du peuple RDCongolais

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Crise humanitaire en RDC : She Okitundu s’insurge contre l’exagération de la Communauté internationale
left
Article précédent Affaire de recrutement de mercenaires : un procès jugé inopportun à double titre

Les plus commentés

Afrique Conflit rwando-congolais : l’UE insiste sur une « solution politique »

20.02.2024, 17 commentaires

Politique Conseil de sécurité : Willy Ngoma sanctionné

21.02.2024, 15 commentaires

Politique Agression rwandaise de la RDC : pourquoi Kinshasa n'use pas de son droit universel de légitime défense ?

20.02.2024, 15 commentaires

Politique Corneille Nangaa: « Le M23 est le fils aîné sur lequel s'appuie cette composante qu'est l’AFC ! »

20.02.2024, 14 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance