mediacongo.net - Actualités - Affaire Bemba: Herman Cohen appelle la CPI à libérer le président du MLC



Retour Diaspora

Affaire Bemba: Herman Cohen appelle la CPI à libérer le président du MLC

Affaire Bemba: Herman Cohen appelle la CPI à libérer le président du MLC 2018-06-01
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/06-juin/Bemba_Jean_Pierre_proces_CPI.jpg -

Le 8 juin 2018 à 16 heures, la Chambre d'appel de la Cour pénale internationale (CPI) tiendra une audience publique dans l'affaire Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo, président du Mouvement de Liberation du Congo (MLC), au siège de la Cour à La Haye (Pays-Bas) afin de prononcer ses jugements concernant les appels à l'encontre du verdict et de la peine dans cette affaire. L’homme politique congolais, leader du Mouvement de Libération du Congo, peut-il espérer sortir des geôles de la CPI à La Haye ?

C’est en tout cas le vœux de M. Herman Cohen, un octogénaire bon pied, bon œil, qui est certainement un des diplomates américains qui a passé le plus de temps non seulement en RDC mais aussi dans toute l’Afrique centrale.

A tel point que l’ancien diplomate, qui fut aussi sous-Secrétaire d’Etat aux Affaires africaines, n’a pas hésité à écrire au bureau du procureur de la CPI pour expliquer, dans le climat qui règne actuellement en RDC, les raisons de son engagement en faveur de la libération de Jean-Pierre Bemba.

Pour Herman Cohen, l'ex-candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2006 devait être condamné pour les faits qui sont reprochés à ses hommes, lors de leur intervention en République de Centrafrique, Mais aujourd’hui, après 10 ans de détention et alors qu’il a été condamné à 18 ans de prison pour crime de guerre et crime contre l’humanité, et à un an dans un dossier de subordination de témoins, Bemba devrait être libéré à l’occasion de son procès en appel le 8 juin 2018.

Une libération qui devrait permettre à Jean-Pierre Bemba de jouer un rôle politique dans son pays « dans une période de crise politique intense ».

Herman Cohen rappelle que le président du MLC a été condamné pour les atrocités perpétrées par ses troupes du MLC en République de Centrafrique, mais rappelle dans la foulée qu’il n’a jamais été prouvé qu’il était personnellement impliqué dans ces atrocités, ni même qu’il commandait ses troupes qui commettaient ces atrocités. Cohen parle de négligence dans le chef de Bemba et insiste sur le fait que les dix ans déjà passées derrière les barreaux sont à ses yeux suffisants.

La CPI enquête-t-elle sur la mort des experts des Nations Unies ?

Et le diplomate, qui n’a rien perdu de son approche toute… diplomatique, en profite pour rappeler que les actuelles autorités congolaises commettent elles aussi des atrocités et feint de demander à la CPI si elle enquête notamment, sur la mort de deux experts des Nations unies abattus dans le Kasaï en 2017.

Pour lui, Jean-Pierre Bemba, leader politique du nord-ouest de la RDC a un rôle évident à jouer dans cette période préélectorale avec un gouvernement en place qui, à son avis, entend tout faire pour « pourrir » les élections.

Il termine sa courte lettre en priant la Cour de bien vouloir prendre en compte ses arguments et d’accepter que Jean-Pierre Bemba est demeuré suffisamment longtemps derrière les barreaux.

Le retour du dossier Bemba au devant de la scène à moins de six mois de la tenue des élections en RDC, toujours annoncées pour le 23 décembre, rebattrait évidemment les cartes. L’homme n’a rien perdu de son aura dans l’ouest du pays et même si sa condamnation doit l’empêcher de se présenter à la magistrature suprême, sa seule libération en ferait une pièce maîtresse sur l’échiquier politique.

Rappel des faits

Le 21 mars 2016, Jean‑Pierre Bemba a été déclaré coupable au‑delà de tout doute raisonnable, en tant que chef militaire, de deux chefs de crimes contre l'humanité (meurtre et viol) et de trois chefs de crimes de guerre (meurtre, viol et pillage), commis en République centrafricaine entre octobre 2002 et mars 2003.

Le 21 juin 2016, la Chambre de première instance III l'avais condamné à 18 ans d'emprisonnement. Suite à ces décisions, le président du MLC avait interjeté appel du verdict et de la peine et le Procureur avait fait appel de la peine.

 

Ci-après, en annexe, la lettre (en anglais) de Herman Cohen à la CPI : 


La Libre Afrique / MCN, via mediacongo.net

2018-06-1-12-34-55_Herman_Cohen_lettre_CPI_sur Affaire_Bemba.pdf (0.58Mb)

.pdf
9794 suivent la conversation
22 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

askots | AJTBIE6 - posté le 05.06.2018 à 01:38

Je ne savais pas que la CPI était inféodée jusqu'à ce point, qu'un Monsieur pouvait se réveiller un matin et demander par une simple lettre la libération d'une personne dont le jugement est en cours.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
lolaka | 4G7JNLA - posté le 02.06.2018 à 12:03

BEMBA sera libéré car nous croyons à son innocence car il était sollicité de venir en aide d'un pays qui était en danger mais HYPOLITE qui a tué les congolais à Bas congo (MBUDU YA CONGO), à KASAI, à KINSHASA (fausse commune de Maluku),et partout où il passe, il fait que laisser le sang qu'est ce que vous en ferez avec lui???

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE PATRIO | WR36TED - posté le 02.06.2018 à 10:29

Même s'il n'est pas éligible comme le déclare la constitution, sa présence aiderait le pays à sortir de l'otage. On le veut!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Myaccount | JYFRBZH - posté le 02.06.2018 à 05:52

Bemba ne doit pas etre directement condamner pour une autre raison c'est Bemba n'etait pas un militaire d'une ecole pour bien connaitre les tenants et les aboutissant d'un engagement de ce genre, voila pourquoi il y a eu des points qui pouvaient l'echapper.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 01.06.2018 à 14:52

Mbemba de la prison à la présidence KANAMBE Hypolitte de la présidence médiocre à la CPI à vie car KANAMBE Hypolitte est responsable direct de tous les crimes de sang commis par ses mercenaires. Wait and see

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Marechal T | AT3NI3S - posté le 01.06.2018 à 14:50

Le retour de JPB, ça été le rêve et souhait ardent du peuple Congolais. Seul sa présence dans cette période préélectorale, les données et les calculs seront bouleverser. Que la Mme la procureur n'est voies pas seulement ses intérêts que KABILA lui offre mais aussi toutes cette Nations en péril.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
YONGO KAMENGA | MDBS53I - posté le 01.06.2018 à 12:48

Bon à bien dire, si Bemba arrive au Congo a dit Président Mobutu, vous aurez des résultats vous mêmes chez les peuples congolais, et l'ambiance serait au zénith partout dans toute l'étendue du pays en particulier, et dans le monde en général. Quelques personnes auront peur de son atterrissage dans la Capitale Kinshasa. le calendrier changera ce jour là les dates. Son histoire serait comme Nelson Mandela.

Non 3
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mwana mboka | JOLNWDF - posté le 01.06.2018 à 11:42

libérer Mbemba pendant cette période préélectorale c'est bien mais il faut soit aussi sage de se ensemble avec la vraie opposition pour choisir un candidat unique de l'opposition pour faire face à la MP s'il veut s'en orgueillir et se représenter comme candidat je lui donne peu de chance pour passer président au moins que ce soit une carte bien jouée par l'occident ..

Non 3
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lenko-Kebi | 1NUCCQQ - posté le 01.06.2018 à 11:29

Quant ) moi, je pense que si Bemba revenait au pays, les actuels dirigeants ne vont pas continuer à se moquer de nous comme ils le font maintenant. Seul JPB (Jean Pierre BEMBA) peut faire face la kabilie comme Ya TSHITSHI n'est plus là. Les autres sont les gars de JKK, je cite MCK (Moise CHAPWE KATUMBI)alors que FATSHI ne pèse pas devant JKK. Il est trop léger. QUE JPB REVIENNE C'EST UNE BONNE NOUVELLE.

Non 2
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | RS5DMLU - posté le 01.06.2018 à 11:27

Le Diplomate ne mache pas ses mots en tout cas. Quelle sera la reaction de son Excellence Mende??? Mais ce qui est marrant est que ca s'arrete toujours au niveau des déclarations, nous en sommes habitué. Il va suffir que Mende parle de l'Ingérence dans les affaires interieures pour que le sujet soit clos ou mis au frigo. Wait and see!!!!!

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JMB | VLIWH3C - posté le 01.06.2018 à 11:18

Okolela - 01.06.2018 10:26; votre raillerie m'amuse. Ayant été condamné pénalement JP MBEMBA n'est pas éligible aux fonctions de Président de la République et ce n'est pas pour cela que H.Cohen demande sa libération. Pourquoi d'après-vous la kabilie pond des dossiers judiciaires contre Moïse Katumbi? C'est pour obtenir son inégibilité, comme Bemba. Vous pouvez continuer à rire....

Non 4
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 01.06.2018 à 11:13

Le monde n'aura jamais cessé d'avoir honte au Congo !

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JMB | VLIWH3C - posté le 01.06.2018 à 11:10

Okolela - 01.06.2018 10:26; votre raillerie m'amuse. Ayant été condamné pénalement JP MBEMBA n'est pas éligible aux fonctions de Président de la République et ce n'est pas pour cela que H.Cohen demande sa libération. Pourquoi d'après-vous la kabilie pond des dossiers judiciaires contre Moïse Katumbi? C'est pour obtenir son inégibilité, comme Bemba. Vous pouvez continuer à rire....

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kabila rwandais en RDC | U8EOL8N - posté le 01.06.2018 à 10:39

H. Cohen , voilà les arguments que les vrais Congolais entendent de bon oreille.

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Paix de Paix | TJA3Q4Q - posté le 01.06.2018 à 10:34

L'arrivée de Bemba va faire peur à cette majorité qui a pris en otage tout un peuple et qui ne veut pas organiser les élections. Bemba karibu sana ndani ya inchi yako

Non 0
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 01.06.2018 à 10:26

kiekiekiekie...H.COHEN sent qu'il n'ya rien a esperer chez FATSHI et KATUMBI pour battre la MP-JKK, il faut J.P BEMBA. il sent que l'opposition congolaise n'est pas mur politiquement, voila pourquoi il faut recourir a J.P BEMBA. l'opposition congolaise est une ecole maternelle. Herman COHEN voit loin...

Non 10
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JMB | VLIWH3C - posté le 01.06.2018 à 10:05

L'éviction du consultant Juan Branco de la Cour spéciale en RCA, suite à ses préoccupations liées à l'indépendance de cette dernière, démontre qu'autant que cette Cour spéciale est dépendante de la Minusca, autant la CPI l'est envers les nations unies dont les plus gros contributeurs financiers sont les maîtres. Si les maîtres dés nations unies le décident, JP. Bemba sera libéré...

Non 1
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Paix de Paix | TJA3Q4Q - posté le 01.06.2018 à 10:03

L'arrivée de Bemba va faire peur à cette majorité qui a pris en otage tout un peuple et qui ne veut pas organiser les élections. Bemba karibu sana ndani ya inchi yako

Non 3
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Elikya ya Bana Nzambe | GJS51PS - posté le 01.06.2018 à 10:01

Bien joué! Il faut du sang nouveau à notre opposition congolaise essoufflée par les manœuvres de la MP. Ceci va encore ajouter des heures d'insomnie à certains!

Non 3
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VANITÉ DE VANITÉ | QNBY2F4 - posté le 01.06.2018 à 09:44

Même s'il ne postule pas à la présidence, néanmoins sa libération apportera un peu d'énergie à l'opposition.

Non 3
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | NY5VDP3 - posté le 01.06.2018 à 09:32

Ok.Merci Cohen.Un tendem Mbemba-Katumbi-Felix avec le divorce en cours de Palu et MP, les données seront changées sur terrain.Transition sans Kabila; voici la composition du gouvernement: 1.cardinal Monsengwo, Président, 2. Katumbi ,Vice Président 3.Félix, Premier ministre 4.Mbemba, Vice Premier Ministre et Ministre de la Défense

Non 7
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

CPI : Un autre Africain pour succéder à Fatou Bensouda ?

Société ..,

Gambie : Fatou Bensouda accusée d'avoir tu les crimes commis sous Jammeh

Afrique .., Banjul, Gambie

Cour pénale internationale: la succession de Fatou Bensouda est ouverte

Société ..,

Implication de la CPI dans les massacres au Kasaï : la balle est dans le camp de la communauté...

Société ..,