mediacongo.net - Actualités - Corneille Nangaa: en RDC, « ma mission n'est pas d'être audité mais d'organiser les élections »



Retour Politique

Corneille Nangaa: en RDC, « ma mission n'est pas d'être audité mais d'organiser les élections »

Corneille Nangaa: en RDC, « ma mission n'est pas d'être audité mais d'organiser les élections » 2018-06-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/06-juin/01-03/nangaa_ceni_18_00121.jpg -

Pour faire le point sur l’avancée du processus électoral en RDC, le fichier ou encore la nouvelle machine à voter électronique, Corneille Nangaa, le président de la Commission électorale, répond aux questions de Florence Morice.

RFI : Un rapport de l’ONG américaine The Sentry révèle des failles dans le système de sécurité de la machine à voter avec la possibilité notamment de hacker les données pour connaître l’identité des votants ou intégrer de nouvelles données via les ports USB. Comment comptez-vous garantir la sécurité du scrutin ?

Corneille Nangaa : Cette ONG n’a jamais vu la machine à voter et on ne parle pas de la même chose.

Ils ont travaillé sur des machines similaires auxquelles ils ont eu accès ?

Ce ne sont pas des machines similaires parce que les machines que nous présentons sont au Congo.

Pourquoi ne pas avoir donné accès aux machines ici au Congo aux experts britanniques qui sont venus exprès pour lever l’équivoque ?

Les Britanniques ont été avec nous, on leur a donné accès. Nous avons fait l’expérimentation et leur mission se poursuit.

Cela veut dire qu’ils vont revenir pour faire un audit de la machine à voter ? Les Britanniques vont pouvoir auditer la machine ?

Je n’en sais rien. Ce que je vous dis, c’est que j’ai reçu les Britanniques. Les experts britanniques ont été avec nous.

Ils n’ont pas pu auditer la machine, c’est-à-dire réaliser un vrai travail de vérification sur la machine ?

Madame, nous n’allons pas partir d’audit en audit. Notre mission, ce n’est pas d’être audité. Notre émission, c’est d’organiser les élections. Et nous avons un plan logistique qui est déjà là. Et fin septembre, toutes les machines seront au Congo. C’est de cela qu’il est question. Nous, nous travaillons pour les élections.

Il y a une crise de confiance. Est-ce que cet audit n’est pas indispensable pour un scrutin dans lequel tous les acteurs ont confiance ?

Ma mission, ce n’est pas d’être populaire. Ma mission, ce n’est pas créer la confiance. Ma mission, c’est organiser les élections. Il y a un calendrier électoral qui est publié. Nous allons commencer à inscrire les candidatures d’abord pour les provinciales, les présidentielle et députation nationale par la suite, et nous sommes partis pour les élections. Ce sur lequel vous vous attardez, c’est vraiment des détails inutiles qui ne font que nous retarder. Nous allons voter avec des machines à voter le 23 décembre et nous sommes bien engagés pour cela.

L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) a révélé une longue liste d’anomalies dans le fichier électoral avec par exemple, un quart des électeurs enrôlés avec des pièces considérées comme peu fiables. Comment allez-vous faire pour garantir la fiabilité du scrutin ?

Non, il ne faut pas ternir l’image du travail abattu par l’Organisation internationale de la francophonie. Avant de parler des anomalies, la conclusion de l’audit de l’OIF est claire : la République démocratique du Congo a un fichier inclusif, exhaustif et actualisé.

Mais perfectible pour assoir la fiabilité du scrutin ?

Il n’y a pas un fichier au monde qui soit parfait totalement.

Tout de même, 25% des gens qui sont enrôlés avec des pièces d’identité considérées comme peu fiables, l’OIF s’inquiète aussi que des électeurs aient pu s’inscrire avec des cartes électorales de 2010-2011 et que donc les erreurs du ficher de l’époque soient reportées sur le nouveau, sans oublier ces 16,6% d’électeurs enregistrés sans empreintes. Comment allez-vous remédier à toutes ces anomalies ?

Ce dont vous parlez, même l’OIF le reconnaît : c’est conforme à la loi. C’est la loi qui nous indique que, même quand la personne n’a pas d’empreintes digitales, on ne peut pas l’exclure pour autant comme électeur. Tous ces éléments sont conformes à la loi.

La loi dit qu’il doit d’agir d’une dérogation exceptionnelle et que cela doit être justifié par un motif, ce qui n’a pas été le cas et l’OIF le regrette ?

Parce que c’est votre interprétation de la loi.

Non, c’est ce qui est écrit. Dans le Sankuru, plus de 50% des électeurs sont enregistrés sans empreintes ?

Non, évidemment. Ce n’est pas vrai ce que vous dites. Vous étiez dans la base de données ?

J’ai lu le rapport de l’OIF…

Ce sont des affirmations des acteurs politiques.

L’OIF ment ?

Une fois encore, je voudrais vous dire que la question du fichier électoral est derrière nous. Nous préparons pour les élections le 23. Et le 23, on va voter avec un fichier électoral qui est actuel et exhaustif, inclusif. C’est cela la conclusion générale de l’OIF.

Donc vous n’allez mener aucune investigation sur les anomalies soulevées par l’OIF ?

Nous n’allons pas mener des investigations. Nous allons mettre en œuvre certaines recommandations de l’OIF dont la plus importante est l’affichage des listes provisoires de sorte que chaque Congolais, qui voit que son nom n’est pas là où on n’a mal écrit son nom, on l’a affecté à une mauvaise adresse, fasse une réclamation. La Céni prendra en charge ces réclamations. Et à partir du 20 octobre, nous allons sortir les listes électorales définitives.

La semaine dernière, vous avez annoncé aux partis politiques un affichage des listes provisoires au mois d’octobre.

La production est en cours et l’affichage commencera au mois de juillet, la deuxième quinzaine du mois de juillet. Et l’affichage conformément à la loi se fera au niveau de nos antennes.

Quand allez-vous donner accès à la base du fichier aux experts de l’opposition et de la société civile pour qu’ils réalisent un audit citoyen ?

La question, c’est dire : est-ce que notre travail ici ce n’est que faire des audits ou bien c’est organiser des élections ? Le débat du fichier est derrière nous. Aujourd’hui, nous parlons des scrutins. Vous voulez que nous revenions sur le fichier, donc vous ne voulez pas d’élections dans ce pays. Il n’y aura plus d’audits. Nous travaillons maintenant pour le scrutin.

Donc il n’y aura pas d’audit citoyen ?

Il n’y aura pas d’audit.

Vous vous y étiez engagé ?

Moi, je ne me suis jamais engagé. Cela n’a jamais été prévu dans les calendriers. C’est cela mon engagement. Qui va assumer le retard qui proviendrait encore d’autres experts ? Qu’il y ait un audit signifie que nous devons laisser ce que nous faisons, que nous nous occupions encore des audits. Notre mission, c’est organiser des élections.

Des élections crédibles, qui rassemblent tout le monde avec de la confiance ?

Elles le seront.

Quelle est la nature du soutien que vous allez demander la Monusco [Mission de l'Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo] pour ces élections ?

Je n’ai pas de soutien à demander.

Vous allez tout financer et organiser seul ?

Le gouvernement a pris l’option de ne pas demander une assistance internationale pour ces élections. Ce n’est pas un problème de la Céni.


RFI /MCN via mediacongo.net
4621 suivent la conversation
23 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

KABILA NA TSHISEKEDI MIYIBI | 9EZU6L1 - posté le 23.06.2018 à 20:32

Cher Nangaa, ton role est d'organiser des élections justes et transparentes. Pourquoi est-il nécessaire que la CENI soit auditée? parce que ton loyalisme au pouvoir actuel remet en cause ton impartialité. Parce que 16 millions de faux électeurs validés par la CENI remet en cause ton honnêteté. Parce que ta machine à voler, remet en cause ton impartialité. En ait nous sommes persuades que tu n'es pas la bonne personne pour organiser ces élections, un bon conseil ne reste pas dans ce pays car tu vas finir au mieux en prison et au pire assassin. Le Congo pour toi c'est terminé, au grand maximum il ne te reste que 6 mois avant de fuir lamentablement, mais nous espérons arrêter...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 23.06.2018 à 13:30

Un maniaque.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
FISTON TANDU | 3LT6ZXH - posté le 23.06.2018 à 10:24

NAANGA tu sais pourquoi tu refuse l'audit du fichier électoral, parce qu'il y'aura la tricherie lors du scrutin. Mais sache-toi que vous finirez de partir peu importe mécanisme vous allez mettre en oeuvre.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo | DLXIX5P - posté le 23.06.2018 à 03:56

Nanga va organiser les elections pour les elections! il dit bien que son travail n'est pas d'etre audite,pas encore celui de creer la confiance, ni encore celui des elections populaires! Il est tres triste pour certaines personnes de ne pas saisir la chance qui leur est donnee de marquer l'histoire dans la vie!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 23.06.2018 à 00:21

NANGA ne peut plus reculer parce qu'ils ont bien mangé sur la commande de ces machines et NANGA est devenu arrogant parce que kabila et ses idiots sont derrière lui mais le peuple gagne toujours, aujourd'hui kabila cherche la protection il doit savoir que de gré ou de force il ira en prison après avoir fait commis crimes il cherche la protection, il ment un idiot comme ça,

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 5FV4S9K - posté le 22.06.2018 à 21:07

quand on est à cours d'arguments,on cede à la nervosité,voila l'une des caractéristiques d'un mediocre.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mokili | OFDYAKY - posté le 22.06.2018 à 20:35

Aller aux élections avec la machine à tricher et 16 millions d'électeurs fantômes.Ce corrompu continue à fermer les yeux car il est soutenu par la médiocrité Présidentielle.Les gros moyens seront appliqués si il n'y a pas d'inclusivité.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa | G14FZFF - posté le 22.06.2018 à 19:00

Corneille Nangaa: en RDC, « ta mission est d'organiser les élections » ENLEVE la MACHINE a VOLER. Le peuple Congolais a besoin des elections a PAPIER. Corneille Nangaa est ce que le gouvernement t'a deja donne' 1 milliar deux cent mille dollars pour organiser les elections? REPONSE s'il vous plaie. Ne ment pas le peuple Congolais. Corneille Nangaa est ce qu'il y aura des elections?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 22.06.2018 à 18:59

Toi même NANGA tu as reconnu devant plus de 400agents CENI que le logiciel de la machine à voler: l'audio est écouté aux 4coins de la planète. Votre stratégie de pourriture électorale est dévoilée par Dieu. Jusque maintenant le calcul céleste va vous prouver le contraire. Ex Côte d'Ivoire, Gambie où sont les présidents organisateurs de la tricherie Bagbo à la CPI; Yaya James en cavale. Le peuple RDCongolais n'est plus avec les médiocres. Arrogant et vassal NANGA et cie Seke Mavinga va parler. Wait and see. La position de Washington sonne l'alerte....

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kingakati | U2LCKSK - posté le 22.06.2018 à 18:28

Médiocre. L'orgueil est la seule source de l'imbécillité. Bientôt Kanambe va partir, toi Nangaa tu seras où?

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Omanga | CRCDKM5 - posté le 22.06.2018 à 17:57

Merci et courage Mr Nangaa

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 22.06.2018 à 17:25

NANGAA, FINALEMENT TU VIENS DE CRAQUER EN AFFIRMANT CLAIREMENT QUE TU ORGANISE LES ÉLECTIONS QUE LA KABILIE A DÉJÀ GAGNÉ D'AVANCE. Le peuple l'a bien compris! CETTE DAME T'AS POUSSÉ À TRAHIR TOUTE LA KABILIE! Ah Nangaa, obomi la "kabilie", NANGAA!

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
osuma | 72JVADQ - posté le 22.06.2018 à 17:02

Nangaa, tu as quand même été sur le banc de l'école. Ne sais tu pas encore la valeur qu'apporte l'audit sur un travail fait? Voudrais tu considérer ces élections comme affaires de ta propre maisonnée ou tu peux en faire quoi que ce soit? Si tu continues à refuser d’être audité alors tu sais comment tu es entrain d'entretenir la fraude. Beauf frère de Mende!

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Maitre Avocat | QDRNUZ9 - posté le 22.06.2018 à 16:51

Du chiffon!Tu deviens de plus en plus arrogant, saches que tu seras un jour audité, même après 10 ans. Ce n'est pas ta boutique que tu peux gérer comme tu veux. Espèce de corrompu!

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muana mboka | LZM94BE - posté le 22.06.2018 à 16:42

TRES ARROGANT COMME NGOY MULUNDA ET MALUMALU. TU MOURRAS CRÂNE ECRASE COMME KANHAMBE L'A FAIT A MALUMALU

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK | D5JSB3I - posté le 22.06.2018 à 16:27

Bamindele batuli na ba commissions na bango balingaki bazwa likolo ya peuple européen kosenga bango lisungi pona ba élections na RDC!!!! To boyi yango, yango nde raison ya kanda na bango!!! Botuli eh!!!!!!! Bokosa Kagame na Lorenço po bomema bitumba awa na mboka! Toyebi ba jeux na bino. NZAMBE aza pona bana ya Congo, plan na bino moko te ekosimba mbala oyo. Bokanisaki komonela JKK kasi Nzambe aza na ngambu na biso!!!!

Non 6
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Emma | HVZ53G8 - posté le 22.06.2018 à 16:25

sur rfI Nangaa n'a fait que noyer le poisson, Florence Morice l'a poussé jusqu'à s'énerver. dans ses réponses rien de autre le défis avec lequel in compte traineer le peuple vers d'élections avec des moyesn contestés.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK | D5JSB3I - posté le 22.06.2018 à 16:20

Les vraies questions pour lesquelles elle était chargée de poser sont les toutes dernières- les deux dernières car derrière la Monusco, elle poserait le pblm de la Communauté internationale et savoir si e pays est capable d'organiser seul les élections. TRES BIEN Répondu Nangaa, ils s'en aillent avec leur assistance. C'est pour cela qu'ils veulent nous mettre dans leurs poches et nous considérer comme des petits enfants. Malheur à ces opposants affamés qui ne comprennent rien!!!!!!

Non 10
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAIX-JUSTICE-TRAVAIL | QBK4T8P - posté le 22.06.2018 à 16:17

BONNE CHANCE MONSIEUR NANGAA

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mbuyu | FTQYZ3Z - posté le 22.06.2018 à 16:13

Merci beaucoup pour toutes tes réponses, tu as bien répondu. Ces mêmes gens qui faisaient trop de pressions hier à cause de la non organisation des élections en RDC, reviennent avec de propositions qui vont retarder encore l'organisation de scrutins. Qui prendra la responsabilité de ce retard? Il faut éviter de demander quelque chose et son contraire.Nous peuple Congolais, nous sommes fatigués, nous avons besoin des élections pour changer la classe dirigeante, plus question de distraction car on en a mare.Nous t'encouragions à demeurer ainsi...

Non 10
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mutwale | PUK5Q1M - posté le 22.06.2018 à 16:07

C'est vraiment très regrettable!! Toutes les réponses de Nanga prouvent que le trucage des élections a déjà été mis en place et qu'il n'est plus en mesure de reculer!! La MP a déjà verrouillé les choses.......Même un enfant de l'école secondaire ne peut pas répondre comme il l'a fait...Il s'est fait prendre par le journaliste....Mauwa trop ...

Non 5
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Suspension des élections des gouverneurs : la CENI obligée de revoir son calendrier électoral

Société ..,

"Ces corrupteurs et corrompus ne doivent pas rester impunis" (Georges Kapiamba)

Société ..,

Félix Tshisekedi, Président impotent

Politique ..,

Élections des sénateurs et gouverneurs : la Ceni fixe l'opinion sur le mode du scrutin

Politique ..,