mediacongo.net - Actualités - Etats-Unis : les élections de mi-mandat sous la menace de nouvelles ingérences



Retour Monde

Etats-Unis : les élections de mi-mandat sous la menace de nouvelles ingérences

Etats-Unis : les élections de mi-mandat sous la menace de nouvelles ingérences 2018-07-29
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/07-juillet/23-29/trump_donald_18_0002.jpg -

Les services de renseignement américains en sont convaincus, des pirates informatiques russes ont perturbé l'élection présidentielle de 2016, et c'est bien Donald Trump qui en a bénéficié, même s'il reste largement à démontrer que le président ou son entourage étaient complices de cette ingérence étrangère. Alors à l'approche des élections de mi-mandat, en novembre, la démocratie américaine doit-elle s'inquiéter de nouveau ? Les pirates semblent envisager de nouvelles formes de perturbations.

Donald Trump louvoie et a du mal à dire publiquement qu'il y a bien eu ingérence russe lors de la présidentielle de 2016. Ce n'est que vendredi dernier qu'il a enfin participé à une réunion du Conseil national de sécurité pour préparer la réponse à de nouvelles attaques potentielles à l'occasion des élections parlementaires de novembre prochain.

Mais si la Maison Blanche montre peu d'entrain sur ce dossier, en ayant même supprimé au printemps le poste de coordinateur pour la cybersécurité, les services de renseignements sont formels : l'activité serait actuellement moins forte qu'il y a deux ans, mais la menace demeure importante.

Evidemment, il est moins facile d'influer sur des scrutins locaux que nationaux et pour le moment, seuls deux candidats démocrates semblent en avoir été personnellement victimes.

Mais les experts pensent que les pirates informatiques russes n'ont pas nécessairement besoin d'une connaissance très fine des particularités et des enjeux dans chaque circonscription pour perturber le processus. La preuve, le doute que leur seule évocation instille et la polarisation de la société qu'ils ont réussi à créer fragilisent déjà la démocratie américaine.

Les électeurs ne seraient pas les seuls directement visés. Microsoft a reconnu la semaine dernière avoir été victime de plusieurs intrusions à l'automne dernier, et le réseau électrique serait une cible prioritaire.

Grégoire Pourtier
RFI /MCP via mediacongo.net
3048 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Vaccin AstraZeneca : 7 décès à la suite de caillots sanguins au Royaume-Uni
AUTOUR DU SUJET

Donald Trump lance son site pour rester en contact avec ses supporters

Sur le net ..,

Donald Trump de retour sur les réseaux sociaux d'ici trois mois

Monde ..,

Un démocrate assigne Donald Trump en justice pour l'assaut du Capitole

Monde ..,

De retour sur la scène politique, Trump flirte avec l'idée d'une candidature en 2024

Monde ..,