mediacongo.net - Actualités - Google piste ses usagers même lorsque la géolocalisation est désactivée



Retour Sur le net

Google piste ses usagers même lorsque la géolocalisation est désactivée

Google piste ses usagers même lorsque la géolocalisation est désactivée 2018-08-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/08-aout/20-26/google-maps-itineraire-image-illustration.jpg -

Google enregistre vos déplacements que vous ayez désactivé la géolocalisation ou non. Mais il existe une astuce pour ne plus être pisté…

Google enregistre les déplacements de ses utilisateurs même si ces derniers ont désactivé le service de géolocalisation. Un autre paramètre, activé par défaut, permet en effet de conserver ces données. C’est ce qu’indique une enquête menée par l’agence Associated Press (AP).

D’après Associated Press, les différents services de Google conservent en effet les données de localisation de leurs utilisateurs, même lorsque ceux-ci l’en empêchent explicitement dans leurs paramètres. Et ce à la fois sur les smartphones iPhone et Android.

Désactiver la géolocalisation ne suffit pas

Sur la majorité des applications qu’il détient, Google vous demande l’autorisation de vous géolocaliser : en ouvrant Google Maps, par exemple, un petit message vous conseille d’autoriser l’accès à votre emplacement pour mieux vous aider. Si vous l’acceptez, Google Maps stockera la chronologie de vos déplacements dans votre « historique des positions ». Mais la plateforme vous propose aussi de désactiver cette géolocalisation dès que vous le souhaitez. A la clé, selon Google : « Les lieux dans lesquels vous vous rendez ne sont plus répertoriés. »

« Ce n’est pas vrai », affirme purement et simplement l’enquête d’Associated Press, corroborée par un groupe de chercheurs à l’université Princeton. D’après eux, même une fois l'« historique des positions » désactivé, les applications du service continuent de vous géolocaliser sans vous demander votre permission. Pour preuve : des recherches qui n’ont a priori rien à voir avec votre emplacement (AP cite comme exemple « Cookies au chocolat ») utilisent et enregistrent vos coordonnées géographiques exactes.

Deux paramètres distincts

Pour ne plus être pisté à son insu, l’usager doit désactiver un autre paramètre, beaucoup moins facile à trouver et surtout activé par défaut. Il se nomme « activité sur le Web et les applications ».

Sauf qu’il faut d’abord le désactiver puis le réactiver pour qu’on comprenne le type d’informations qu’il recueille. En clair, laisser activé « Activité sur le Web et les applications » et désactiver l'« Historique des positions » empêche uniquement Google d’ajouter vos déplacements à sa catégorie « Vos trajets », qui peut vous permettre de visualiser vos déplacements quotidiens. Mais cela ne l’empêche pas de collecter les données relatives à votre géolocalisation, qui sont alors stockées dans une autre section, appelée « Mon activité ».

Intérêt mercantile

Lorsque la fonction « activité sur le Web et les applications » est désactivée puis réactivée, un message explique sa fonction : « Le paramètre "Activité sur le Web et les applications" enregistre ce que vous faites sur les services, les applications et les sites Google, y compris vos recherches, vos interactions avec les partenaires Google et d’autres informations connexes telles que la position et la langue. »

Pourquoi une telle opacité ? Sans surprise, l’intérêt de Google est mercantile : l’entreprise indique clairement à AP que les lieux enregistrés dans « Mon activité » sont utilisés par… des publicités. En payant davantage Google, les annonceurs peuvent cibler des sites géographiques précis (par exemple, un rayon d’un kilomètre autour d’un point de repère) et ainsi atteindre un public plus restreint.

« Nous fournissons une description claire de tous ces outils […] pour que les utilisateurs puissent les activer ou les désactiver et supprimer leurs historiques à tout moment », a cependant assuré un porte-parole de Google à AP.  

En mai dernier, K. Shankari, chercheuse à l’Université de Berkeley, avait notamment expliqué dans un post de blog avoir remarqué que son téléphone l’avait incitée à noter un magasin Kohl dans lequel elle s’était rendue, alors qu’elle avait pourtant désactivé son « Historique des positions ». « Comment Google Maps a-t-il su où j’étais ? », s’interrogeait-elle alors. Elle a désormais sa réponse.

La solution

Alors, comment faire ? Pour consulter votre section « Mon activité », cliquez ici. Pour activer ou désactiver le paramètre « Historique des positions », rendez-vous ici. Enfin, pour activer ou désactiver le paramètre « Activité sur le Web et les applications » (activé par défaut), et donc mettre fin au tracking, cliquez ici.

Pablo Maillé, de Libération
La Libre / 20 Minutes / MCP via mediacongo.net
663 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Au Ghana, les églises font le pari du numérique face au Covid