mediacongo.net - Actualités - Respect de la Constitution : les Kinois saluent le geste posé par Joseph Kabila



Retour Société

Respect de la Constitution : les Kinois saluent le geste posé par Joseph Kabila

Respect de la Constitution : les Kinois saluent le geste posé par Joseph Kabila 2018-08-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/08-aout/20-26/kabila-avril-2018.jpg -

De l’avis général, la population de la ville capitale estime qu’en décidant de renoncer à brigueur un mandat supplémentaire,  le chef de l’Etat a réussi à maintenir le calme et à mettre fin à la psychose qui y régnait,  quelques jours avant cette annonce.

La ville de Kinshasa est inondée aujourd'hui de panneaux géants, visibles à travers les grandes artères sur lesquels sont inscrits les messages du soutien au chef de l'Etat, Joseph Kabila, pour avoir respecté la Constitution. Cet acte héroïque et légendaire balise le chemin vers l'organisation des élections alors que beaucoup n'y croyaient presque pas. Les commentaires fusaient de partout, l'accusant même de vouloir briguer un troisième mandat.

Le chef de l’Etat aura démontré le contraire en choisissant son dauphin en la personne d'Emmanuel Ramazani Shadary censé porter les couleurs du Front commun pour le Congo (la plate-forme électorale qu’il a initiée) à la présidentielle de décembre.

Les Kinois louent l'acte posé par Joseph Kabila

« Père de la démocratie », « Respect de la Constitution: Joseph Kabila, il a dit, il a fait », « Joseph Kabila, le  modèle du nouveau leadership Africain », etc., autant des messages que renvoient ces panneaux géants installés dans les différents sites de Kinshasa tels que l'avenue des Huileries, la place Gare centrale, Interpol, quartier Débonhomme sur le Boulevard Lumumba et Rond-point Ngaba etc.

Qu'est-ce que les Kinois pensent finalement du geste posé par Joseph Kabila? C'est la question qu'un groupe de journalistes s’est plu de leur poser, ce jeudi 23 août.

Représentant différentes catégories professionnelles triées sur le volet, nombreux sont ceux qui ont salué cet acte héroïque. Car, ont-ils déclaré, le président de la République a réussi à maintenir le calme et à mettre fin à la psychose qui avait régné dans la capitale quelques jours avant l'annonce de son désistement à un mandat supplémentaire. Chacun y est allé de son commentaire.

« Je pense que le chef de l'Etat est d'abord le garant de la Constitution. Il a prêté serment pour dire qu'il va respecter la Constitution de A à Z. Donc,  c'est son devoir constitutionnel. Il n'a pas voulu aller à l'encontre de la Constitution sur laquelle lui-même a prêté serment. Il n'a  fait qu’honorer et respecter la volonté du souverain primaire. Depuis 1960 jusqu'aujourd'hui, nous avons connu quatre présidents, il n'y a jamais eu d'élections présidentielles d'une manière démocratique. Nous avons connu les élections sous Mobutu avec des cartons rouges et verts qui n'étaient pas crédibles. Pour la première fois dans notre pays, nous allons assister à une passation  civilisée du pouvoir au niveau présidentiel de manière démocratique. Beaucoup de gens n'y croyaient pas et prédisaient même la guerre et les troubles. Aujourd'hui, à travers cet acte, le calme règne au pays et tout le monde est dans la joie », a déclaré Me Tony Nzita, un Kinois de souche.

Rosette Emungu, quant à elle, félicite Joseph Kabila parce qu’il est le premier Président à respecter la constitution en RDC. « En 2006 et 2011, il a organisé les élections. Il a accepté de laisser le pouvoir pour donner la chance aux autres », fait-elle observer. De ce point de vue, elle le considère comme le père de la démocratie.

Bien que beaucoup soutiennent que Joseph Kabila a cédé sous pressions extérieures et internes, il s’avère que d'une manière générale, les Kinois louent l'acte qu’il a posé qu’ils qualifient, du reste, d’héroïque et de légendaire. Préserver la paix et la sérénité au pays en vue d'une bonne organisation des élections le 23 décembre prochain, tel aura été, de l’avis de nombreux kinois interrogés, la motivation essentielle qui aura dicté le geste de Joseph Kabila.

Blandine Lusimana
Adiac-Congo / MCP, via mediacongo.net
2411 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 24.08.2018 à 17:43

Que ces kinois soient soulagés du"désastre",c'est une chose,dire que Kabila a respecté la Constitution c'est autre chose.Cet échantillon de personnes même sans avoir les moyens de s'informer vivent à Kinshasa et ont assisté au gazage et mort par balles de leur concitoyen pour réclamer le respect de la Constitution et des élections depuis 2016 fin du mandat du président selon la dite Constitution.Propagande quand tu nous tiens!!!

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 24.08.2018 à 17:34

Sans être son adepte, je reconnais qu'il a accompli des choses que le pays n'a pas eu a faire depuis l'indépendance: Installer toutes les institutions de la république, organiser deux cycles des élections (malgré que c'était chaotique, la 1ere alternance. Seul bémol, c'est le glissement que nous avons vécu depuis 2016.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lenko-Kebi | 1NUCCQQ - posté le 24.08.2018 à 17:31

Ces affiches sont érigées par les flatteurs. retenez que les flatteurs ont voulu nous faire avaler une théorie non justifies selon laquelle, comme on est passé des lections à 2 tour aux elections à 1 tout donc Kabila a encore droit à un mandate(le premier flatteur c'est un certain Mirindi) et les autres ont emboités son pas croyany que Kabila allait les suivre. maintenant qu'il les a confondu , ils ont change de fusil d'épaule pour dire qu'il est le vrai démocrate qui a respecté la constitution. Mais ils oublient qu'il n'a pas encore dit son dernier mot? Est-ce il y aura les elections le 23 Décembre 2018??? Je ne pense pas la machine à voter faisant obstacle. FCC va y...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | ILLIO62 - posté le 24.08.2018 à 16:46

Cher journaliste, plus tôt, on nous impose cette réflexion si non les poseurs de panneaux auraient dû solliciter la collecte de Kinois à ce fin, et là on aurait confirmé que ces écris sont fondés. Bon, libre à vous d'écrire et de sélectionner quelques individus peureux pour en tirer la conclusion.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Présidentielle américaine : Donald Trump espère une confirmation de la juge à la Cour...

Monde ..,

Présidentielle américaine : Trump exige un contrôle antidopage de Biden en vue de leur débat

Monde ..,

Laurent Gbagbo devra être réintégré sur la liste électorale

Afrique ..,

AFDC-A: Modeste Bahati pour la présidentielle à deux tours

Politique ..,