Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Politique

Election présidentielle : le soutien des professeurs d'universités à Emmanuel Shadary suscite une vive polémique

2018-09-12
12.09.2018
2018-09-12
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/09-septembre/10-16/shadary_emmanuel_18_00001.jpeg -

Emmanuel Ramazani Shadary

Le corps scientifique de l'université de Kinshasa, ceux venus des provinces et de l’extérieur du pays ont lancé, samedi dernier, un appel au soutien à l'un des leurs, candidat du Front commun pour le Congo (FCC) à la magistrature suprême, non sans susciter une réaction dans la corporation.

Une douche froide. C’est le moins qu’on puisse dire des propos rigides tenus le 8 septembre par le candidat du FCC à l’endroit de ses collègues qui tenaient à lui exprimer leur soutien, en prévision de la présidentielle de décembre. Emmanuel Shadary était convié à l’appel au soutien à sa candidature au cours d'une cérémonie organisée à cet effet. Une manifestation initiée par une poignée des professeurs avec, aux premières loges, Elikya Mbokolo, professeur émérite et retraité des universités françaises.

Dans son intervention, le célèbre animateur de la tranche radiophonique"Mémoire d’un continent" sur Rfi, a considéré le dauphin de Joseph Kabila comme un candidat de la rupture tout en se perdant dans des encensements excessifs mal digérés par le concerné. Ce dernier qui n’a pas manqué, en guise de réaction, d’exprimer sa gêne. « Comme membre du corps scientifique, aujourd’hui candidat à l’élection présidentielle, je suis convaincu une fois de plus, qu’une université porteuse d’espoir doit demeurer sans couleur politique, une université totalement dépolitisée au profit de la science », a lâché Ramazani Shadary devant une assistance essentiellement composée de membres du corps scientifique et universitaire.

Tout en louant l’initiative et agréant la marque de considération dont il a été l’objet de la part du corps professoral, le candidat du FCC à la présidentielle a profité de son auditoire pour recadrer certains détails en rapport avec le fonctionnement de l’université qui est censée être apolitique. Un pic lancé sans doute à certains professeurs dont l’appartenance politique est connue et qui font montre de plus en plus d’un activisme débordant au point de sacrifier l’objet justifiant leur raison d’être à l’université.

Les professeurs partagés entre éthique et gain poltique

Les propos d’Emmanuel Shadary ont jeté un froid glacial dans la salle de l’hôtel Sultani, au grand désenchantement du corps académique et scientifique présent, interpellé dans son for intérieur. Un flot de réactions en sens divers a été enregistré après cette manifestation aux senteurs propagandistes qui a tourné au vinaigre, les auteurs n’ayant visiblement pas atteint leur cible. Sourire en coin, certains professeurs ont fait amende honorable après avoir reconnu leur activisme politique sur le site universitaire. D’autres, et ils sont nombreux, ont stigmatisé le discours de Ramazani Shadary, le trouvant quelque peu déplacé et sans prise réelle sur les réalités sociopolitiques des universités. Les déclarations des uns et des autres étaient, pour ainsi dire, fonction de leur obédience politique.

Très tranchants, les professeurs réputés proches de l’opposition, à l’instar d’André Mbata, ont vite tourné en dérision l’initiative de leurs collègues. « Nous situant dans le cadre de la rationalité scientifique comme producteurs des connaissances intellectuelles et organiques de notre peuple - et non de la médiocratie - notre objectif a toujours été de magnifier les valeurs qui seules élèvent une nation. Il n’a jamais été et ne sera jamais celui d’aduler ou d’exprimer un désir ou une passion éternelle pour un homme », a déclaré le directeur exécutif de l’Institut pour la démocratie, la gouvernance, la paix et le développement en Afrique.

Qualifiant ses collègues à la base de cette action de thuriféraires ou mieux des « tambourinaires du pouvoir » déguisés en universitaires, André Mbata croit avoir assisté là « à une pièce théâtrale merveilleusement jouée par une coterie des artisans de l’inanition de la nation ». Le comble, c’est qu’ils sont beaucoup, dans le milieu universitaire, à penser comme lui.   

Alain Diasso
Adiac-Congo / MCN
C’est vous qui le dites : 22 commentaires
8419 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
C'est malheureux de voir des professeurs d'université qui devraient éveiller la conscience populaire, s'adonner à des louanges d'une personne qui n'amènera que desolation dans le pays et sera une continuité du systeme kabiliste qui n'a apport'que desolation et ruine pur le congolais. Ces professeurs seront tous chassés de l; université, ils n'ont rien à y faire

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Zemira posté le 13 09 2018 à 10:21 .Pour vous, écrire des fautes, ou erreurs, c'est un signe de manque d'intelligence alors tu n'a rien compri Mais soyez sur et certain que je le sais très bien,mieux que vous, de mon français . Pour mes études et mon métier je ne sais dire. Surement mon curriculum est de niveau international. J'exerce en Europe ,comme en Afrique. Vous allez jusqu'à vous moquez du Prof. Mbokolo pour son age. En Afrique on doit du respect aux ainés, et vieux. je me demande dans quelle famille vous etes né. Je me demande quand vous allez avoir l'age de Mbokolo, quel sera le bilan de votre vie. Mbata reste un crétin.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
morale et moralité n'est pas une condition pour la ceni?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Mon fils de 8 ans aussi me harcèle pour savoir de la part de son Tonton Shadari quelle réponse il doit donner à ce shégué qui chaque matin lui lance '' Ya mama nayo eza sôlo (odeur) mabé ". Tonton Shadari ,enseignez mon fils quelle réponse à ce shégué mal éduqué il doit donner

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
HALTE AUX FLATERIE ,Je suis convaincu une fois de plus, qu’une université porteuse d’espoir doit demeurer sans couleur politique, une université totalement dépolitisée au profit de la science mais aussi de la société globale. commr l'a lâché Ramazani Shadary devant une assistance essentiellement composée de membres du corps scientifique et universitaire.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
La Rdc N, A Jamais Eu Des Professeurs, S, Il Y A Des Professeurs Au Congo On Allez Avoir Meme 1 Ou 2 Univercités Aprecié Dans Le Monde.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Mutu afungi maman na yo, zongisela ye maman na ye, Hum! cher dauphin médiocre!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Dans un pays civilise' "mama na yo" ne peut pas etre candidat, meme pour etre chef de Rue. Il a offence' les mamans. INJURE PUBLIQUE, LANGAGE VULGAIRE, RAISONNEMENT TERRE A TERRE pour un candidat presidential. Ces gens vont dire qu'ils sont des prof ???? Ils la honte de l'intellectuel Congolais, voila comment kanambe vous a abruti !!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 13 09 2018 à 11:19 Tu a peut-être raison que tout jeune, Kabila ait pris le pouvoir pour l'exercer pendant 17 ans. Connais-tu l'âge d’Elikya M’Bokolo ? Je t’informe qu’il est né le 23 décembre 1944 à Léopoldville. C’est donc au crépuscule de sa vie qu’il décide de cracher sur une vie d’universitaire bien pleine. Il prouve à suffisance qu’il n’a pas mérité la Croix de chevalier de la Légion d’honneur française reçue en 2012. Cela s’appelle la politique du ventre. Ce n’est pas un bon exemple pour la jeunesse.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Zemira | 4SRZTHP - posté le 13 09 2018 à 10:21 Pour ton Info, seul DIEU éleve une personne. L'exemple de Jésus-Christ est très éloquent. Si dans ton entendement tu penses que l'éminent Prof ELIKIA M'BOKOLO s'est rabaissé ce qu'il est un fervent Chrétien. Car la B-I-B-L-E nous apprend cette vertu. JKK suite à son rabaissement DIEU le tout puissant l'a élevé jusqu'à 17 ans de règne à la tête du pays. Mais comme tes leaders d'opposition ne se rabaissent pas, le POUVOIR ne leur sera jamais, alors jamais donné. Retiens la date de ce jour tu me donneras raison un jour.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 13 09 2018 à 11:10. Tu t'en prends gratuitement à kimbilikiti/HY4YZL1. Dans le CLC, il y a le prof NDAYWEL e NZIEM qu'on ne présente plus. Maintenant qu'Elikya M'Bokolo est tombé très bas, comme éminents professeurs (vrai scientifiques), il nous Ndaywel, Nzongola, Mudimbe, Ka Mana, Ngoma ya Nzuzi

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
kimbilikiti | HY4YZL1 - posté le 13 09 2018 à 09:23 si tu qualifie les éminents PROFS qui soutiennent ERS de vendeur rien que des syllabus, c'est dire que tu n'as jamais fréquenté une institution supérieure ou universitaire. Dans le cas contraire, je dirai tout simplement que tu es un sensationniste. Peux-tu me dire ton parti d'opposition CLC est composé de qui, Prof MBATA? Non il ne faut surtout pas croire que tous les PROFS de nos universités ou instituts supérieurs doivent appartenir rien q'à l'OPPOSITION, pas du tout? Toi t'as ta position qui cadre avec les leaders de l'opposition, et les autres PROFS qui soutiennent ERS Monsieur COUP/COUP=Victoire sont du FCC c'est ça le fruit de la démocratie.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Mampuya | T6L7OKA - posté le 12 09 2018 à 23:11 Tu resteras toujours un médecin médiocre. A lire tes fautes de français, tu ne peux pas arriver au talon de Mbata André que tu traites de crétin alors qu’il te dépasse en quotient intellectuel. Le prof Elikya M’Bokolo s’est rabaissé. Je retire toute l’estime que j’ai toujours eue vis-à-vis de sa personne. Vraiment triste pour nos profs sans scrupules qui encensent quelqu’un de plus lucide qu’eux. Même si je n’aimais pas Shadary, là il a montré qu’il vaut plus que Mampuya et M’Bokolo plus toutes leurs familles réunies.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
kiadi, rien que les vendeurs des syllabus qui peuvent soutenir ce type

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
(suite) Beaucoup des profs et politciens de l'opposition, sont comme ce farceur qui fait la cours à une dame (le congo) Il y'a la thèorie de la politique , et la pratique de la politique. La pratique de la politique veut dire réalisme sur le terrain. La théorie par contre se base sur l'occident, sont des choses qui sont dans les livres experimentées sur un terrain,un continent,une population diffèrente. Alors voir des académiciens théoriciens, qui critiquent ceux qui sont sur le terrain n'avance pas le pays.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Le Professeur André Mbata c'est un crétin. Les professeurs qui soutienent le gvt ou qui veulent soutenir le FCC, rendent plus service au pays,que ceux qui soutienent l'opposition. Losqu'on fait la cour à une dame, on dit ceci. Chez une dame on aime ce qu'elle est, chez un homme on aime ce qu'il sera. La dame, jolie ou pas,petite taille ou pas, gros seins ou pas on l'aime (le CONGO), par contre l'homme, le pauvre surtout,fait des promesses,je serai,je fairai ceci ou cela, je vais acheter,une maison, une villa ,une voiture,des bijoux, disons un farceur. La femme découvre après quelle avait à faire à un farceur. Beaucoup des profs et politciens de l'opposition, sont comme ce farceur qui fait la cours à une dame (le congo).

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Professeurs d'université? Ahhhhhhhh. Entre les professeurs d'université qui disaient que JKK peut postuler une 3e fois sans violer la constitution et l'intéressé qui semble-t-il n'a pas beaucoup étudier, qui est plus intelligent? Nous voyons vraiment quel genre d'élites intellectuelles que le pays a. C'est pourquoi elles amènent les dirigeants à la dérive, l'essentiel pour eux, c'est le ventre, leur propre ventre. PROFESSEURS D'UNI-VER-SITES, n'importe quoi.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Ces professeurs qui ne font que pleurer de l'insuffisance salariale et leur poids est subi par les parents des étudiants, aujourd'hui soutien aux médiocres Oh! quel intellectuel avons-nous, ba soit disant professeur ya nsala, nourris de la corruption par les pauvres étudiants

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Et prof d'université et le dauphin, tous des médiocres.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Ces soit disant "prof" qui soutiennent "mama na yo" MOVA ET NUMBI avaient dit le KATANGA soutien les mediocres kiekiekiekiekiekiekiekiekie mediacongo pourquoi vous avez vite enleve' l'article de Hypolite kanambe A KOLWEZI ?????? Qu'est ce qui se passe' A KOLWEZI ?????kiekiekiekiekiekiekiekiekie

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
tous médiocres et détraquer mental

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
DES MEDIOCRES TOUS.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Bunia : les femmes de Ensemble pour le changement déterminées à gagner les élections
left
Article précédent Processus électoral : l'Opposition fait bloc à Bruxelles

Les plus commentés

Politique Confidence de la rencontre de Luanda: João lourenço conseille à Félix Tshisekedi de consulter Kabila

08.02.2023, 27 commentaires

Politique « Certains animateurs de l’Église catholique s’arrogent le pouvoir d’utiliser leur chaire à des fins politiques » (JP Beleshay, UDPS-USA)

08.02.2023, 16 commentaires

Société Réduction du train de vie des institutions : l'ODEP propose la supression des émoluments des députés

07.02.2023, 15 commentaires

Politique Augustin Kabuya : « Au stade actuel, je dois jouer à fond mon rôle d’un vrai Mwana Bute du Chef de l’État»

06.02.2023, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance