mediacongo.net - Actualités - Candidat commun : Qui apportent quoi comme force ?

Retour Politique

Candidat commun : Qui apportent quoi comme force ?

Candidat commun : Qui apportent quoi comme force ? 2018-10-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/09-septembre/10-16/opposition-rencontre-a-bruxelles.jpg -

Le décryptage de la cartographie électorale pour faire gagner le candidat commun de l’Opposition passe absolument par l’unité des sept ténors de l’Opposition dont les candidatures ont été soit écartées, soit encore maintenues, par la Céni et le pourvoir pour crédibiliser la fraude qui se prépare avec la machine à voter.

Mais, avec ou sans cette machine, l’Opposition est très proche de réussir l’alternative tant voulue par le peuple congolais au point que même la tricherie ne pourra rien changer à cette détermination. Aussi, pour ne point prêter le flanc à des prétextes tendant à accréditer la thèse d’un éparpillement des voix de l’Opposition, il est ainsi temps qu’une analyse de la cartographie électorale de l’Opposition soit mise en avant pour faire la démonstration incontestable de la victoire contre le dauphin désigné par le président Joseph Kabila.

Les sept ténors de l’Opposition Jean-Pierre Bemba, Adolphe Muzito, Martin Fayulu, Vital Kamerhe, Moïse Katumbi, Freddy Matungulu et Félix Tshisekedi sont avertis que la victoire devra se construire de manière commune, toute démarche solitaire étant vouée à justifier un soutien souterrain à Kabila et sa majorité.

Comment donc se présentent les forces en présence pouvant faire gagner le candidat commun de l’Opposition ? Où sont-elles géographiquement et politiquement constituées? Comment pourra se faire un report des voix à l’appel de ces sept ténors? Est-il possible pour le candidat commun de l’Opposition de gagner sans l’apport de l’un ou l’autre?

Autant d’interrogation que la cartographie ci-dessous permettra de déterminer la pertinence de ce que l’on peut appeler candidature commune de l’Opposition. Dans cette course, il n’y aura pas un seul gagnant. Ce sera la victoire de l’union sacrée qui permettra au peuple congolais de se mobiliser et d’administrer la preuve que la souveraineté populaire ne peut être prise en otage par un groupe d’individus aux intentions bien connues des populations à travers leurs gestions aux conséquences néfastes sur le pays.

Jean-Pierre Bemba: il est quasiment certain que le mot d’ordre du chairman du Mouvement de libération du Congo sera suivi à plus de 70% dans l’ex-Équateur où il compte des millions de partisans, dans une partie du Kongo Central et par une frange des habitants du Kinshasa. Mais avec seulement cet électorat, le candidat commun de l’Opposition n’aura pas garanti son élection.

Moïse Katumbi: Avec sa plate-forme électorale Ensemble, il est en mesure de réussir un report des voix dans une bonne partie du Katanga, dans le Nord-Kivu particulièrement dans le Grand-Nord, le pays Nande où il peut compter sur son allié Antipas Mbusa Nyamuisi. Katumbi dispose également d’un crédit électoral dans la province orientale et à Kinshasa. Son apport avec ses soutiens à travers toutes les provinces est un atout déterminant. Son éloignement des frontières nationales n’a rien changé quant à sa popularité.

Adolphe Muzito: l’ex-enfant terrible du Palu a démontré qu’il a effectivement le contrôle de la base militante de ce parti historique de la RDC. Cette démonstration a l’avantage de rassurer le candidat commun de l’Opposition du report des voix en sa faveur, à la condition que les promesses qu’il fait à son électorat soit porté par celui que l’Opposition va choisir.

Avec lui, la base qui a pris un nouvel élan viendra du Bandundu, d’une partie non négligeable de Kinshasa et dans le Kasaï. Sa dernière tournée a démontré sa capacité de mobilisation après sa confirmation dans les rangs de l’Opposition.

Martin Fayulu: n’est pas en reste. Son dynamisme lui a conféré une envergure qui lui permet de jouer un rôle clé dans l’élection du candidat commun de l’Opposition. Sa base dans le Bandundu et à Kinshasa vont constituer un apport supplémentaire dont le candidat commun a tant besoin. Il n’est pas exclu que lui-même aussi soit ce candidat commun qui a tant besoin des voix apportées par les autres.

Vital Kamerhe: l’enfant terrible de Walungu et de Bukavu a une emprise réelle sur l’électorat du Sud-Kivu. Son apport en faveur du candidat commun, il est lui-même de la course, a besoin de ces millions d’électeurs du Sud-Kivu. Désigné candidat commun ou non, son fief fera la décision puisqu’il va peser de manière décisive sur la balance.

Freddy Matungulu qui a abattu un grand travail d’implantation depuis son retour au pays est arrimé clairement à la cause de l’Opposition. Ce travail est tel que sa candidature a été perçue comme celle d’une expertise au service de l’alternance. Son apport est déterminant dans la mesure où l’Opposition compte additionner et non soustraire. Il va sans dire que lui aussi se prépare à jouer ce rôle de candidat commun.

Félix Antoine Tshisekedi est de ceux qui ont toujours cru en une candidature commune de l’Opposition. Sa base du Kasaï, de Kinshasa et du Kongo Central est une réserve de voix qui fera la différence dans la victoire du candidat commun.

Grâce à cette configuration, l’Opposition est proche de la victoire.

Quant au candidat commun, il devra disposer d’une masse critique personnelle suffisante, en terme d’électorat pour que les apports de ses pairs soient un appoint. Il ne lui suffira pas de gagner mais aussi et surtout d’être solide du point de vue politique et populaire ici à Kinshasa pour résister au complot de ses adversaires et à la contestation de la ville-capitale Kinshasa, siège des institutions. Le candidat commun doit être populaire pour faire gagner aussi les candidats députés de sa coalition aux élections législatives.

presidentielle,opposition,candidat_commun,

Ntambwe
Le Potentiel
6583 suivent la conversation
24 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Muravumba | 29KBYHZ - posté le 21.10.2018 à 21:18

Les électeurs ne sont pas des télecommandés.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 20.10.2018 à 17:45

(Suite) cet appui est CAPITAL au CANDIDAT COMMUN DE L'OPPOSITION! 5. LA SOUPLESSE DU CANDIDAT COMMUN(ne faire QU'UN MANDAT DE 5 ANS), SA DÉCLARATION PUBLIQUE ET SA SIGNATURE, feront que tous les autres soutiens des ses GRANDS OPPOSANTS apporteront des voix en sa faveur. NB: IL NE DEVRAIT JAMAIS ET alors JAMAIS rejetter l'IDÉE DE COMBINAISON DE PROGRAMME DE CHACUN DANS UN PROGRAMME COMMUN car car se verras présent à travers SON PROGRAMME coulé dans un ENSEMBLE!

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 20.10.2018 à 17:37

Si nous ne restons pas derrière nos ordi. pour faire cette déclaration, pour une personne qui circule la RDC et a le temps de rester avec le peuple, le constat suivant s'impose: 1. Les résultats de la Kabilie, le passage par le ministère de l'intérieur, la situation aux kasai et la négligeance de Matata par le fcc font que Shadary n'a aucune base à travers la RDC. 2. Le soutien du Palu au fcc et le rejet d'Adophe Muzito par ce dernier ressoude le soutien populaire dont a l'ancien premier ministre. 3. Le multilinguisme de Kamerhe et soutien général dans le Pays font qu'il ne faut pas le négliger! 4. La papularité de Bemba dans L'Équateur et l'appui apporteront Katumbi...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makye | GYJDU18 - posté le 19.10.2018 à 23:47

Le candidat du FCC, ERS, a dans ses valises les "SWING STATES" de l'électorat congolais par les comités de base éparpillés dans l'ancien Katanga (aucun Katangais ne pourra jamais voter pour Fashi malgré l'appel de Katumbi ou de Kyungu), l'ancien Kivu et l'ancienne Province orientale. À cela s'ajoute le Sankuru et une partie de Kinshasa, du Bandundu, du Kongo central et de l'Équateur par des leaders politiques interposés membres du FCC. Machine à voter ou pas, Emmanuel Ramazani Shadari va surement l'emporter parce qu'il n'y a pas d'opposant devant lui. Il sera sans doute Président de la RDC en 2019. Wait and see.

Non 14
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makye | GYJDU18 - posté le 19.10.2018 à 23:28

À vrai dire, le seul candidat de l'opposition qui a une base électorale compacte et fidèle à cause de l'affiliation tribale c'est Félix Tshisekedi de l'Udps. Cependant, son handicap est qu'il n'a pas de carrure intellectuelle pour diriger un si grand pays comme le Congo. L'électorat de Fatshi est constitué de Kasaïens et c'est cela sa faiblesse parce qu'ailleurs dans d'autres tribus de la Rdc personne ne pourra voter pour lui. Kamerhe ne pèse rien dans son Sud-Kivu natal. Matungulu, Fayulu, Muzitu, Kin Kiey Mulumba et Ndaywel tous du pauvre Bandundu qui font beaucoup de brouies, c'est RIEN, C'EST DU VENT.

Non 8
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zemira | 4SRZTHP - posté le 19.10.2018 à 16:12

"une frange des habitants du Kinshasa" supérieure aux millions de partisans de l'ex-Equateur. A Kinshasa, JB Bemba est un souverain. En 2011, quand j'étais encore au pays, à Saint Théo à Lemba, sur 1003 votants dans mon bureau, Kabila avait obtenu 11 votes...

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 19.10.2018 à 15:52

Un article qui n'interesse meme pas ces supposés opposants mieux protopposants. Le fond du problème nous l'avons déjà expliqué. Chacun a son motif pour ne pas cèder. Un candidat commun est impossible. au délas du fait que les électeurs ne sont pas des moutons qui vont répondre aux appels de tel ou tel.

Non 11
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DRC | Z1IIS5N - posté le 19.10.2018 à 14:09

CANDIDAT COMMUN EZALI SLOGAN..LE FCC ET LE RASSEMBLEMENT ONT TOUS LES MEMES MAITRES A SAVOIR L'OCCIDENT AVEC UN MEME PRINCIPE LAISSEZ NOUS PILLER VOS RICHESSES..LA MISERE DE LA POPULATION CONGOLAISE N'EST PAS UNE PRIORITE POUR CES POLITICIENS LA PREUVE EN EST..BALINGI BA REPOUSSER BA ELECTIONS ALORS QUE PEUPLE ESI ALEMBI NA NZALA NA PASSI..

Non 5
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 19.10.2018 à 13:22

L'analyse n'est pas fausse c'est ce type de cartographie qui a servi de base à une étude sur les élections de 2011 pour tenter de nous expliquer au-delà des irrégularités,la victoire de Kabila(même découpage par région, alliances politiques notamment avec le Palu,reports de voix,dispersion des votes due à l'éclatement des candidatures...)Sans nécessairement lire dans une boule de cristal,il est certain que l'Union fait la force,le critère déterminant étant l'ALTERNANCE il sera difficile de nous convaincre d'une victoire de Shadary tant les paramètres sociaux plaident en sa défaveur !!

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Kabumbanyungu | HBBYW8Y - posté le 19.10.2018 à 12:27

Le peuple congolais a besoin d'avoir un President elu et des elections libres, credibles et surtout apaisées. Nous vous aimons tous nos futures dirigeants et vous souhaitons tous et à chacun bonne chance. Faites tout, sauf créer encore un climat d'insecurité dans notre grand et beau pays. Les insultes et les injures ne profiteront à personne. Nous vous portons dans nos prières à jamais. QUE VIVE LE CONGO DE LUMUMBA ET DE MZEE KABILA.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Roméo | 74PQ24O - posté le 19.10.2018 à 12:23

21 candidats, c'est trop. Je pense que 15 de ces 21 candidats n'auront même pas 5% parce qu'ils ne sont même pas connus au coin de leur rue. Ils viennent embrouiller les cartes pour rien. A mon humble avis: FAT et VK. Les Tshiani, Ngoy, Marie-Josée et Matungulu et même Fayulu doivent être souples.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Kabumbanyungu | HBBYW8Y - posté le 19.10.2018 à 12:08

Kieieieieieieieieiehhhh!!! Je suis desolé!!!!, les elections, ce n'est pas tout ça mes frères. Je comprends que vous devez renter tous à l'école des elections!!! Ne confondez pas le populisme à la popularité. Personne de gauche ou de droite n'est populaire. Je reste croire que vous serez TOUS DECUS.

Non 10
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mbuyu | FTQYZ3Z - posté le 19.10.2018 à 10:53

Le vote a toujours été sociologique, il faut faire attention car la notion de clivage est à prendre avec beaucoup de considération. Je comprends selon mes analyses que les candidats ayant été débarqués par la cour constitutionnelle sont en train de distraire ses collègues candidats de l'opposition en leur imposant les préalables tout en oubliant que les jours avancent vite et le CAP vers les élections reste irréversible. BEMBA, MUZITO et MOISE laissez vos collègues agir en toute liberté.

Non 13
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 19.10.2018 à 10:36

Muravumba | 29KBYHZ - posté le 19.10.2018 à 10:22 : C'est facile a presenter mon frere, il y aura un Gouvernement de Transition dont tous les poids lourds occuperont les postes de Primature et Vice-Primatures et les autres candidats les postes des Ministres d'Etat et Ministres. Un gouvernement des 35 voir 40 postes. Le temps pour permettre a la CENI d'imprimer les bulletins de vote, une fois que la machine a voter sera rejetter et par l'opposition et par le FCC.

Non 13
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 19.10.2018 à 10:32

Nos Opposants Ont Des Bases Electorale Terrible, Visible Meme Par Les Aveugles, Nos Mediocres Le Savent Bien Mais Ils Font Semblant Et Ils Tramblent. Shadari Peut Nous Montré Aussi Sa Base, Avec Son Oncle Ils Ont Tué Et Massacré Nos Freres De L, Est Et Aprés Il Nous Dit Comment L, Est Reste Sa Base ! ! ! OKOLELA Okolela, Vous Allez Cherchez Des Transition En Transition Parceque Vous Avez Peur De Notre Opposition.

Non 3
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muravumba | 29KBYHZ - posté le 19.10.2018 à 10:22

Il y a 20 candidats soient-disant opposants aux poids politiques différents,pas seulement 7. Il serait souhaitable que tu présente aussi une cartographie de la popularité des 13 autres et tu verras bien que la donne n'es pas ce que tu as présenté.

Non 12
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 19.10.2018 à 10:19

PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 19.10.2018 à 09:58, tu as des injures faciles je vois! Mais, je sens dans ta reflection que tu es d'accord avec moi qu'il y aura Transition, si pas avec JKK, mais avec ses hommes, ca sera comme au Zimbabwe, apres MUGABE, la majorite presidentielle a continuer a gerer le pays jusqu'aujour'dui, retiens bien cette date, tu me donnera raison

Non 15
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 19.10.2018 à 09:58

CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (INSULTES ET ATTEINTE A LA PERSONNE)

Non 6
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 19.10.2018 à 09:50

Ses opposants sont deja d'accord avec les grandes puissances (USA-Belgique et France)pour une Transition des 24 mois avec JKK dont les postes de Primature et celle de Finances leurs reviennent aux fins de ses preparer aux elections prochaine dans 24 mois. MOKAT fera son reour au pays. Les naifs congolais ne comprennet pas, seul les esprits eclaires comprennent.

Non 18
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muravumba | 29KBYHZ - posté le 19.10.2018 à 09:49

Revenons à tes analyses géographiques des tendances électorales. Prenons exemple sur le Sud-Kivu seulement. Kamerhe est plus populaire chez les Bashi de Ngweshe surtout les villageois vivant dans le Walungu et ceux qui sont arrivés à Bukavu par exode rural. Bahati Lukwebo est plus populaire chez les villageois de Kabare et ceux qui sont descendus de là pour la ville de Bukavu. Bulambo Kilosho est plus populaire chez les Barega tant dans Mwenga et Shabunda que dans la ville de Bukavu.Demande-toi à présent quel est ce mot d'ordre qui poussera les Mushi-villageois enracinés- du village d'Izege à voter pour Martin Fayulu parce que Kamerhe s'est desisté en sa faveur. Ne confondons...

Non 17
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muravumba | 29KBYHZ - posté le 19.10.2018 à 09:40

L'effet inattendu de la désignation du candidat unique sera l'augmentation du taux d'abstension et du vote blanc. Tous les congolais ne sont pas derrière les oppositions car il n'y a pas d'opposition. Aussi, il est contre-productif de tirer des conclusions sans sondage d'opinion préalable en se fiant uniquement au sens commun.

Non 14
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muravumba | 29KBYHZ - posté le 19.10.2018 à 09:32

Tes analyses ne sont pas crédibles car fondées sur un seul postulat à savoir la géographie. Tu penses que nécessairement le mot d'ordre d'un candidat du Kivu sera suivi par les kivuciens et pas par les katangais. Il y a des gens qui sont derrière tel ou tel candidat parce qu'ils ont été convaincus par lui mais s'il se désiste au profit d'un autre, le transfert d'émotions et de soutiens ne sera pas automatique car les variables psychologiques, sociologiques et meme économiques ne bougeront pas au rythme d'un simple mot d'ordre. Grosso modo, les électeurs ne sont pas des machines que les candidats vont automatiquement guider au moyen d'un bouton.

Non 3
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 19.10.2018 à 09:26

la victoire de l'l’Opposition aux elections présidentielle est basée sur le candidat commun autrement RAMAZANI SHADARY est proche de la victoire PRESIDENTIELLE.

Non 13
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 19.10.2018 à 09:10

LE NDAKALA de KANABE n'aura même pas 1 % de voix malgré la machine à tricher

Non 3
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Face au “dauphin”, Martin Fayulu, un autre candidat surprise

Politique ..,

Élection présidentielle : Ensemble va battre campagne pour Fayulu

Politique ..,

Fayulu invite Tshisekedi et Kamerhe à revenir à l'accord de Genève

Sur le net ..,

Haut-Katanga : la campagne électorale avant l’heure à Lubumbashi

Provinces .., Lubumbashi, Haut-Katanga