mediacongo.net - Actualités - Affaire des « chiens écrasés », entre insultes et excuses

Retour Sur le net

Affaire des « chiens écrasés », entre insultes et excuses

Affaire des « chiens écrasés », entre insultes et excuses 2018-11-08
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/10-octobre/29-31/kamitatu_olivier_g7_18_01214.jpg -

Olivier Kamitatu, le directeur de cabinet et porte-parole de Moïse Katumbi, a publié un tweet qui a fait réagir plus d’un internaute. Sur Facebook comme sur Twitter, chacun y va de son interprétation. Mais que voulait-il réellement dire par « chiens écrasés ? ».

Après la marche réussie de l’opposition le 26 octobre dernier, Olivier Kamitatu tweete : « … Le pays est mobilisé contre la maudite machine à tricher du couple infernal #Kabila-Corneille Nangaa ! Quant à l’absent, ce sera simplement inscrit en italique dans la rubrique des chiens écrasés ! » Couple infernal, maudite machine à voter… Rien de tout cela n’a intéressé les internautes. Seule l’expression « chiens écrasés » a retenu l’attention des twittos et des facebookers congolais.  

Certains sont profondément convaincus qu’en disant « chiens écrasés », Kamitatu s’est adressé à l’UDPS, qui était l’absent du jour de la marche. Ainsi, ils n’hésitent pas à lui lancer des critiques de tout genre, dont la plus marquante est ce tweet (capture d’écran, car tweet supprimé) de Peter Kazadi, directeur de cabinet adjoint en charge des affaires politique, juridique et administrative du président de l’UDPS, Félix Tshisekedi. Tweet que Peter a supprimé et remplacé par un autre.

Cependant, comme Matthieu Mbuyi sur Facebook, beaucoup sont convaincus qu’Olivier Kamitatu a bien insulté les membres de l’UDPS de « chiens écrasés ».

Pour Didier Kakumba sur Twitter, Olivier Kamitatu devrait retirer une parole si forte à l’égard de son allié (UDPS).

Pour exprimer son mécontentement, Vicky K. Matala rappelle à Olivier Kamitatu que lui aussi était parmi les absents, et qu’il devrait donc aussi figurer dans cette rubrique des chiens écrasés.

Non, Kamitatu n’a pas insulté Tshisekedi

Malgré ces vives réactions, plusieurs autres internautes l’ont bien compris, cette expression n’est aucunement une insulte à l’égard de Félix Tshisekedi, ni de l’UDPS. Un petit tour dans un dico nous montre que l’expression « chiens écrasés » renvoie, dans le jargon journalistique, à une rubrique d’un journal consacrée aux informations sans grande importance. La rubrique des faits divers donc. En d’autres termes, le tweet de Kamitatu voudrait dire, au regard de la réussite de la marche, que l’absence d’une frange de l’opposition n’a pas été remarquable, ni remarquée. Comme disent les Kinois : « Le français n’est pas notre langue. »

Pour une faute commise en public, dit-on, des excuses publiques. C’est peut-être après avoir compris cela que Peter Kazadi a tenu à s’excuser pour s’être laissé emporter par la passion.

Cette période électorale nous réserve encore plein de surprises qui ne seront sûrement pas à classer dans la rubrique des chiens écrasés. Je vous laisse sur ce tweet de Mimie Muninda parlant des comédies préélectorales.


HABARI / MCP, via mediacongo.net
4930 suivent la conversation
7 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

le peuple gagne toujours | RCJWHGE - posté le 09.11.2018 à 10:09

Au délà de la semantique, l'expression était mal venue point barre.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
A Concerned Citizen (CC) | 5MMWL26 - posté le 08.11.2018 à 12:10

Ils commencent deja a echanger des paroles d'insulte avant que le dauphin ne soit nomme. Ainsi donc, il ya une possibilite de dissension au sein de l'opposition apres l'histoire de candidature commune si les expectations des uns et autres ne seraient pas atteintes. C'est pourquoi je predis que le processus du choix d'un candidat commun de l'opposion est un faux-pas a l'egard d'elle-meme. L'opposition politique congolaise est immature.

Non 6
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 08.11.2018 à 11:27

Mais je reste toujours optimiste malgre' une position de balancoire de l'udps, tantot devant, tantot derriere, oui c'est un suicide nous le savons, mais nous les donnons le benefit de doute, tout en sachant que rien n'est impossible avec eux. Prudence exige.

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 08.11.2018 à 11:27

C'est très difficile de trouver un candidat communautaire. 1)Les uns sont pour la machine-imprimante et les autres non, 2)FELIX avec de faux diplômes ne laissera pas sa place à quelqu'un d'autre car sa base lui soutient dit-il, 3)VITAL qui était sorti 3e en 2011 cherchera à tout prix garder son fauteuil pour bénéficier l’électorat de JPB, avec tout ça il faut avoir de nerfs solides sinon la dislocation de l'opposition ça s'annonce déjà.

Non 8
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mukana | VZDEIZD - posté le 08.11.2018 à 11:18

c'est vraiment étonnant de voir un homme que Kazadi se laisser emporter par la passion. au Congo on a quel type des politiciens ? je comme impression, que les gens ne savent pas qui ils sont et comment ils doivent se comporter quand on a un poste élevé ou un grand cadre d'un parti comme celui de l'UDPS, c'est vraiment trop ridiculisant ces genres de comportements de se laisser emporter par ....

Non 5
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Abdel - Aziz Krugbwa | 39ZATW2 - posté le 08.11.2018 à 10:41

Nos chers leaders de la grande famille "OPPOSITION", l'heure des petites querelles, divisions, conflits, tiraillements, ... est longtemps passée. Le peuple attend de vous une forte ett réellement UNITE, COHESION AFIN DE SORTIR UN CANDIDAT COMMUN CAPABLE DE DEFENDRE UN PROJET COMMUN POUR UNE VICTOIRE ECRASANTE SUR LE CAMP DU MAL, DE PREDATION, DE TRICHERIE, D'ANTI - VALEURS LORS DES ELECTIONS DU 23 DECEMBRE 2018. PRENEZ LE TEMPS D'ANALYSER VOS DECLARATIONS AVANT DE LES METTRE SUR LA PLACE PUBLIQUES.

Non 2
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 08.11.2018 à 07:26

Ils vont s'entre-déchirés sans précédent. Nous constaterons seulement le winner. Entre temps du côté FCC tout est fin prêt pour affronter les adversaires politiques de l'opposition et société civile.

Non 12
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Un Malaisien de 12 ans met un an pour créer un jeu vidéo qui se voit effacer par le cybercafé
AUTOUR DU SUJET

Olivier Kamitatu : « Le pouvoir cherche le chaos pour se maintenir coûte que coûte »

Politique ..,

Information judiciaire en Belgique: le camp de Moïse Katumbi se veut rassurant

Diaspora ..,

Martin Fayulu : "On ne m'a pas invalidé. J'avais déjà démissionné de moi même !"

Politique ..,

Affaire John Tshibangu : Olivier Kamitatu dement tout contact

Société ..,