mediacongo.net - Actualités - Accord de Genève : Comment Fayulu a été désigné candidat commun de l’opposition pour la présidentielle 2018 


Retour Politique

Accord de Genève : Comment Fayulu a été désigné candidat commun de l’opposition pour la présidentielle 2018

Accord de Genève : Comment Fayulu a été désigné candidat commun de l’opposition pour la présidentielle 2018 2018-11-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/11-novembre/12-18/opposition_geneve_18_00001.jpg -

La photo d’illustration de cet article dit tout de la fausse ambiance entre les politiciens toujours pas honnêtes et sincères entre-eux. Chacun regardant dans sa direction comme dans un bal des pokers menteurs, l’on sait donc comment s’était passé la désignation du candidat commun.

Alors qu’il savourait son heure de gloire, Martin Fayulu Madidi s’est vu comme stoppé net avec le retrait de leurs signatures de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe du document qui faisait de lui le candidat commun de l’opposition.

Le revirement de deux poids lourds de la nouvelle coalition mort-née que certains esprits « bien illuminés » prennent pour un reniement s’explique par le fait d’une forte pression de leurs bases respectives qui contestaient et refusaient ainsi le choix de leurs leaders.

Comment alors Martin Fayulu Madidi avait-il été choisi alors qu’il n’était pas favori et dans les sondages réalisés tout récemment sa côte n’était pas la plus élevé  et que son parti Ecide n’a pas une trop grande représentativité dans le pays ? C’est à la surprise générale et au grand dam des gros partis politiques de la coalition, l’UDPS et l’UNC que le candidat de la Dynamique de l’opposition a été désigné après une élection à deux tours.

Des politiciens pas sincères

Les langues commençant à se délier, l’on essaie de comprendre comment Fayulu a été porté à la tête de la nouvelle coalition Lamuka (Réveilles-Toi). « C’est la duplicité de ceux qu’on considéraient comme des alliés et amis politiques pas toujours sincères qui est à la base de cette implosion 24 h après la signature de l’accord » accuse un conseiller de l’un des deux grands partis ayant récusé leurs signatures.

« Le consensus chanté ne l’était que du bout des lèvres » renchérit un autre conseiller presqu’en colère car s’il l’était, « on n’aurait pas eu besoin de passer par un vote pour désigner un candidat commun ». Et le mode de désignation choisi posait déjà problème avec le vote au premier tour uniquement des 4 candidats encore en lice (Tshisekedi, Kamerhe, Fayulu et Matungulu).

Pour que les deux favoris Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe soient qualifiés, Il aurait donc fallu qu’ils votent l’un pour l’autre ; ce qu’ils n’ont pas fait en se neutralisant l’un et l’autre alors que Fayulu et Matungulu l’ont fait l’un pour l’autre. A l’issue de ce vote, chaque candidat s’est retrouvé avec 2 voix, les favoris ayant voté pour les outsiders, en pariant qu’ils voteraient pour eux, ce qui n’a pas été le cas.

Il avait été demandé aux 4 candidats encore en course de proposer chacun deux noms, en commençant par le sien en premier, et en second celui de l’un de trois autres candidats.  Outre son nom, Kamerhe avait  proposé celui de Matungulu ; Tshisekedi lui, celui de Fayulu, en plus du sien. Les deux autres se sont confortés, Fayulu se choisissant en premier et Matungulu en second ; la même chose pour Matungulu lui-même en premier et Fayulu en deuxième.

Résultats de la course : Fayulu et Matungulu ont obtenu, chacun, trois (3) voix et sont d’office qualifiés pour le deuxième tour ; Tshisekedi et Kamerhe avec une voix chacun, sont éliminés.

Au 2ème tour, les 3 candidats invalidés et empêché (Bemba, Katumbi et Muzito) votaient à leur tour. Tshisekedi et Kamerhe éliminés, Fayulu se retrouvait face à Matungulu pour finalement l’emporter.

La manipulation des candidats hors-course

L’absence d’un consensus sur le candidat commun était une orchestration savamment préparée par les trois candidats hors course pour conduire à un vote où leur plan sera mis en exécution : éliminer Tshisekedi et Kamerhe.

Et le britannique Allan Doss n’avait pas compris cette tactique lorsqu’il a proposé le vote, un piège que ni Tshisekedi ni Kamerhe n’avaient compris, chacun jouant sa partition et qui leur sera fatal aux deux. En proposant un premier tour de vote entre les 4 candidats en lice et laisser les invalidés en dehors était également une stratégie savamment conçue qui les dédouanent aujourd’hui du résultat obtenu aux yeux de l’opinion publique et surtout des leaders et décideurs africains et internationaux desquels ils avaient  subi d’intenses pressions depuis plusieurs mois,  pour  un soutien à un candidat commun qui serait le mieux placé pour le remporter face à la coalition de Kabila.

Que s’étaient dit Fayulu et Tshisekedi

L’entourage des conseillers présent à Genève explique que Félix Tshisekedi avait toujours insisté sur le fait d’avoir un ferme « engagement d’aller dans l’unité en campagne pour les élections du 23 décembre et non pas celui uniquement d’aller en campagne contre la machine à voter » et c’est aux autres aujourd’hui de dire si ce fut vrai ou faux.

Vrai ou faux Fayulu a rencontré pour une dernière fois Félix Tshisekedi pour un tête-à-tête avant le vote fatidique ? A-t-il  fait allusion oui ou non à une ente des trois personnalités originaires du Kwilu (Fayulu, Matungulu, Muzito) car ces propos rapportaient sont clairs : « Félix, je voudrais t’informer que pour nous les 3 candidats du Kwilu, nous, nous sommes concertés et nous avons unanimement décidé de te donner nos voix. Tu as donc notre soutien, mais méfie-toi de Vital qui est en complicité avec  Bemba et Katumbi contre toi… ».

Ce ne pas un secret de polichinelle que Fayulu n’a jamais porté Kamerhe dans son cœur, encore moins Katumbi pourtant lié par un accord écrit  de soutien mutuel avec Félix Tshisekedi. Ceux qui disent tout le mal de Félix peuvent-ils confirmer si oui ou non le samedi 10 novembre il avait refusé de céder sur la position de son parti l’UDPS sur sa participation aux élections AVEC OU SANS la  machine à voter ? Une situation qui avait fait retarder le communiqué final jusque dimanche.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi et Roger DIKU
AFRIWAVE / MCP, via mediacongo.net
3836 suivent la conversation
12 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Lukuga | QY94XR1 - posté le 15.11.2018 à 14:43

Les Congolais sont rapides à condamner, ils n'ont jamais fait des analyses profondes pour dénicher les faits et les causes.A mon humble Avis la stratégie de vote était délibérée et mal partie et si l'on ne vote pas pour les favoris de Génève les élections seront en faveur de l'AMP

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kitete | Q4WCSDL - posté le 15.11.2018 à 12:48

c'est tshiani qui sera président dans ce pays

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KABILA NA TSHISEKEDI MIYIBI | 9EZU6L1 - posté le 15.11.2018 à 12:44

Chers compatriots, notre opposition congolaise vient encore une fois de montrer son immaturité. A quoi cela servait-l d'avoir un blanc dans un dialogue entre congolais? Sans l'homme blanc nous sommes incapable d'avancer? Nous devons virer tous ces opposants, ils sont encore plus médiocres que la majorité. Comment en sommes nous arrive là? Pensons nous vraiment que Martin Fayulu est le candidat ideal pour batter Shadary? Quel bande d'idiots ces opposants! La machine à perdre est en marche! SOULEVONS NOUS ET VIRONS LA MAJORITE ET L'OPPOSITION!

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Octave August | 5LJB1U9 - posté le 15.11.2018 à 09:55

Alternance_voce|TFV72OX Posté le 15.11.2018 à 09:19. Aimable Compatriote, en Politique, les Alliances se font et se défont au gré...des Vagues. Peux-tu m'expliquer en quoi Kamerhe Vital et Tshisekedi Félix sont des traîtres ? Peux-tu me dire en quoi Fayulu Martin est différent d'eux ? La Malice,la Malhonnêteté,le Mensonge,le Tribalisme et les Arrière-Offres ont faussé l'Histoire à Genève, malheureusement...

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Alternance_voce | TFV72OX - posté le 15.11.2018 à 09:19

En lisant le nom de l'éditeur, je me suis meme pas étonner du dernier paragraphe. Si Félix et Vital sont des hommes d'Etat comme pense quelqu'un ici, qu'il s'unisse pour former leur coalition. Qui vexera à la place de l'autre????????????? La Base sera cette fois ci ké Félix cede la place à vital? Ou l'inverse?? Pourquoi Félix et vital ont signer un accord avec des malhonnêtes ??? S'ils ont remarqué que la procédure na pas été respecter pourquoi ne pas claquer la porte?? Le peuple à pris Acte de leur signature et votera pour FAYULU.

Non 9
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Faith | 96BZMQN - posté le 15.11.2018 à 09:18

tribalisme ou pas on s'en fou de tt. Fayulu, candidat présidentiel..

Non 6
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mbuyu | FTQYZ3Z - posté le 15.11.2018 à 08:50

Vous êtes tous de traîtres, le peuple va vous sanctionner tous pour une simple raison que vous l'avez trahi. Les trois candidats non en course ont été plus malin que ses amis en faisant un jeu de caméléon, et voila maintenant le résultat.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DYNAMIQUE SAUVONS LE CONGO | KRW9LFX - posté le 15.11.2018 à 08:05

Le jeu des dupes. Le tribalisme des originaires de KWILU a tué le Congo entier.

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Octave August | 5LJB1U9 - posté le 15.11.2018 à 06:36

Je répète et assume ce que je dis depuis la dénonciation de l'Accord de Genève par Kamerhe Vital et Tshisekedi Félix et le déchaînement de haine, d'injures et de propos qui frisent l'indécence absolue qui s'en est suivi: Kamerhe et Tshisekedi sont des Hommes d'État. J'ai eu l'insigne honneur d'entrer dès les premières heures de cet Accord, dans le Secret des délibérés et là, alors que tout le monde était dupé, j'ai compris que Fayulu Martin et Consorts étaient des Fourbes, des Intrigants, des Malhonnêtes et des Loups-garous. Dès ce moment là, cet homme adulé par des Émotionnels, était désormais une Coquille vide à mes yeux. J'ai dit et l'assume.

Non 4
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 15.11.2018 à 04:52

On A Toujour Dit Que C, Est Selement Jkk Et Nanga Qui Veulent La Tricherie Aux Elections. Mais Voici Içi Katumb, Bemba, Mozitu, Fayulu, Matung, Qui Organisent Un Vote Trés Tribal Avec La Tricherie, Pour Eliminé Felix Kamerhé

Non 8
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 14.11.2018 à 22:58

Notre analyse de septembre allait dans le meme sens. Les services de Sècurité n'ont rien avoir là dessus. UDPS est plus un mouvement de protestation très radicalisé que d'un parti politique. Dans l'immaginaire collectif des certains ,on a tendance de voir l'udps comme ANC de Mandela, jusqu'à comparé Tshisekedi à Mandela. Alors il est difficile de voir Thsisekedi/udps disparaitre au profit de Fayulu.Nous avons dèjà écrit aussi, que Bemba et Katumbi n'ont aucun intéret qu'il y' ait des élections en RDC.

Non 7
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 14.11.2018 à 22:48

Mampuya | T6L7OKA - posté le 13.11.2018 à 21:20 Mampuya | GFNVXBG - posté le 09.09.2018 à 23:01 Une réunion inutile. Tshisekedi avait promi a soit meme de devenir au nom de son père ,le futur président et ramener le corps de son papa au congo, il peut lacher ? non. Bemba meme si le conseil d'état le rétabli, c'est un politicien aux abois, tjrs. en peur avec la justice, donc il ne peut cèder , qui va le garantire? Katumbi de meme , ne peut céder qui va le garantir dans ses poursuites judiciaires en cours et futur? Kamarehe est convaincu que Tshisekedi c'est un crétin, en plus il est plus populaire à l'est, il ne va pas cèder. Voilà la vérité incofessable des vos bigs de...

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Abdelaziz Bouteflika n'aurait toujours pas quitté les hôpitaux universitaires de Genève

Afrique ..,

Au conseil des droits de l'homme à Génève, Julienne Lusenge plaide pour l'élimination des...

Société ..,

Accord de Genève : une réunion d’évaluation bientôt entre les 5 leaders de Lamuka en Europe

Politique ..,

Martin Fayulu : un mauvais perdant de la présidentielle ? (OPINION)

Politique ..,