mediacongo.net - Actualités - Jacques Djoli : «les chances de Martin Fayulu d’être élu sont énormes»



Retour Politique

Jacques Djoli : «les chances de Martin Fayulu d’être élu sont énormes»

Jacques Djoli : «les chances de Martin Fayulu d’être élu sont énormes» 2018-11-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/11-novembre/12-18/djoli_jacques_mlc_18_0121.jpg -

Jacques Djoli Eseng’Ekeli

Un ouragan a secoué l’Opposition congolaise au lendemain du Conclave de Genève (Suisse) ayant débouché sur la désignation du candidat commun Martin Fayulu Madidi pour la présidentielle 2018. Sous la «pression» de leurs bases respectives, Félix Tshisekedi de l’UDPS et Vital Kamerhe de l’UNC, ont publiquement retiré leurs signatures alors que l’encre n’avait pas encore séché.

A la fois, Professeur d’université, Sénateur, Inspecteur Général du Mouvement de Libération du Congo (MLC) et acteur majeur qui n’est pas né de la dernière pluie en politique, Jacques Djoli Eseng’Ekeli a fustigé ce revirement rocambolesque de ces deux leaders qui, conformément à l’accord de Genève, viennent de mettre fin à leur carrière politique.

«C’est une absence de culture politique, c’est une absence de culture démocratique, c’est une absence de qualité de leadership de refuser le choix opéré au nom de la base». Selon lui, le candidat Fayulu, entouré de «3 King Makers» (Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Adolphe Muzito), a d’énormes chances de battre Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin de Joseph Kabila et champion du FCC. Jacques Djoli souligne que l’objectif des partis qui forment la coalition LAMUKA c’est que les élections se passent dans les conditions de crédibilité, de transparence, de pluralisme, d’égalité et d’inclusivité. Ci-après, l’intégralité de cette interview exclusive qui annonce les couleurs de la prochaine bataille électorale en RD Congo. Lisez-la.Entretien

La Prospérité : 7 leaders de l’Opposition congolaise se sont réunis pendant trois jours à Genève en Suisse. Et ce Conclave a débouché sur la désignation de Martin Fayulu comme candidat commun pour la présidentielle 2018. Curieusement, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, ont, moins de vingt-quatre heures après, renié leurs signatures apposées sur cet accord de Genève. Dans son éditorial (Le Rasoir), La Prospérité a parlé du «Théâtre de chez nous». Comment réagissez-vous ?

Jacques Djoli : Avec raison, le journal La Prospérité peut parler du «Théâtre de chez nous». Effectivement, c’est le reflet de l’ADN de la structuration de nos leaders politiques. Globalement, la classe politique congolaise se caractérise par la faiblesse idéologique de ses membres. Si vous voyez la transhumance politique qu’il y a chez nous où l’on peut avoir quelqu’un qui a été radical dans l’Opposition et qui, du jour au lendemain, devient un extrémiste dans la Majorité. Ce grand écart est un élément structurant de notre jeu politique. Il y a aussi le déficit de la perception de l’intérêt général.

Le patriotisme c’est une culture. Je peux aussi donner comme argument la faiblesse de la culture démocratique. Ce qui fait que toutes les élections en Afrique, même si elles sont bien organisées mais souvent elles sont mal organisées, se terminent par la contestation des résultats par les perdants par rapport aux vainqueurs. Le comportement de ceux que vous déplorez, de ce que vous appelez «Théâtre de chez nous», ça ne nous étonne pas parce que nous suivons cette structure depuis longtemps. Celle-ci est dominée des ambitions personnelles.

Mais il ne faut pas dramatiser outre mesure. La Loi électorale et la démocratie organisent une élection présidentielle pluraliste. Nous avons 700 partis politiques et il y a eu 21 candidats Présidents de la République. C’est que le jeu est ouvert. On peut simplement regretter qu’on a perdu du temps et des ressources ; mais c’est normal. Nous ne pouvons que souhaiter à ceux qui sont partis comme à ceux qui sont restés bonne chance aux prochaines élections.

LP : Le magazine Jeune Afrique a mis sur la place publique l’Accord de Genève dont une des dispositions stipule : «Je m’engage en outre à ne pas trahir le peuple Congolais en violant les dispositions précitées. Si je ne respecte pas mes engagements, je mettrais fin à ma carrière politique et je serais soumis à l’opprobre de la Nation et à la sanction de mes pairs. Enfin, je prends la ferme résolution de rester fidèle au présent acte et à l’accord LAMUKA». Ce document été signé notamment par Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe et Jean-Pierre Bemba. Pouvez-vous faire un commentaire là-dessus ?

JD : Ça entre dans la logique de ce que je viens de vous dire. La vie politique ne se résume pas à un tas de textes, il y a une dimension que nous appelons sotériologique, c’est-à-dire, la dimension invisible. Il y a une dimension religieuse, théologique. Ce genre d’engagement c’est comme le serment qui peut amener au parjure. Mais il faut que les acteurs, comme je vous ai dit, aient été moulés à ces principes, à ces valeurs. Or, si les acteurs sont des joueurs qui rusent avec les principes, on arrive à ce jeu-là. Et la conséquence c’est la faiblesse de la qualité du personnel politique. On les appelle des leaders politiques mais qui sont dans une forme de zoologie politique et qui donnent seulement cette scène politique de transhumance, de changement. Ce qui entraine un leadership déficitaire et une gouvernance de basse qualité qui fait qu’en République démocratique du Congo, malgré toutes les richesses que nous avons, nous nous trouvons au bas de l’échelle parce que la qualité du personnel politique pose énormément de problèmes.

LP : En tant que Professeur d’université, Jacques Djoli peut-il éclairer l’opinion sur un concept en vogue actuellement : «base» ? Quel doit être la corrélation entre un leader politique et sa base ? C’est le leader qui guide et éclaire la base ou c’est plutôt l’inverse ?

JD : Certes, il doit y avoir une cohérence entre un leadership et son soubassement. Mais ça ne doit pas devenir une fuite en avant, une manière de se rétracter. Dans l’accord de Genève, chacun de ces acteurs s’était engagé à expliquer à sa pseudo-base pourquoi il s’est engagé. Et que cette base-là, depuis plusieurs mois, sait que nous travaillons pour avoir un candidat commun. Lors d’un meeting sur le Boulevard Triomphal à Kinshasa, le président Félix Tshisekedi avait dit que lorsque nous allons choisir un candidat commun, il ne faut pas que la base puisse nous pousser à refuser celui qui sera désigné. Donc en allant à 7, chacun devait savoir que c’est un jeu démocratique où en sortira un seul vainqueur. Lorsque vous n’êtes pas vainqueur, c’est une absence de culture politique, c’est une absence de culture démocratique, c’est une absence de qualité de leadership de refuser le choix opéré au nom de la base.

En fait cette base c’est quoi ? La trentaine de personnes ou de militants qui se retrouvent sur la rue en train de  crier. Non, je crois qu’il fallait consulter la base avant. A Genève, chacun de ces leaders se fait accompagner par au moins un ou deux collaborateurs qui ont lu et relu le texte de l’accord. Chacun de ces leaders a participé dans la discussion sur le mode de désignation du candidat commun. C’est en ce moment-là qu’il fallait consulter sa base et, surtout, avant de signer. Les personnalités que vous citez, ont signé librement. La qualité d’un leader c’est aussi dans le respect de sa signature. Voilà ce que je peux à ce sujet.

LP : Certains disent que le candidat commun de la coalition LAMUKA, en l’occurrence, Martin Fayulu Madidi, est un «poids-mouche» qui ne pourra pas faire face à Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin du Président Kabila soutenu par le Front Commun pour le Congo (FCC). Voudriez-vous placer un mot sur la popularité ou l’impopularité de Martin Fayulu ?

JD : La popularité d’un candidat c’est une indication sociologique. Faudrait-il aussi que cette indication soit objective. Le candidat Fayulu n’est pas un inconnu sur la scène politique congolaise. Il a été élu et réélu Député provincial de la Ville-Province de Kinshasa. Il a joué un rôle important dans la dynamique «Tshisekedi Président» en 2011. Il est candidat autant que les autres. Mais surtout, il faut respecter la cohérence de son combat politique, la constance de sa vision politique. Je crois que la RD Congo a besoin, de plus en plus, des hommes politiques aux valeurs intellectuelles et morales trempées comme celles de Martin Fayulu. Quant à ses chances pour être élu, je dirais qu’elles sont énormes. Parce que Martin Fayulu est soutenu par ce que j’appelle les «3 King Makers» (les 3 Faiseurs de Roi) : Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Adolphe Muzito. Si vous regardez du côté de la Majorité c’est une marmaille, quarante-huit cellules composées des gens venus de tous les horizons et qui ne représentent absolument rien. Véritable coquille vide, le FCC est une structure qui compte sur l’Etat et, d’ailleurs, c’est en violation de l’article 36 de la loi électorale. Mais Martin Fayulu est soutenu par des grandes personnalités, des vraies forces politiques.

Si vous prenez Moïse Katumbi, c’est une puissance nationale avec une grande assise au Grand Katanga. Au-delà de Katumbi, c’est Ensemble pour le Changement, regroupement politique qui a présenté le plus grand nombre des candidats Députés nationaux et provinciaux. A côté de Moïse Katumbi, vous avez Jean-Pierre Bemba Gombo, un leader charismatique. Vous avez vu récemment le nombre des personnes qu’il a drainées à son retour au pays. Quelle est l’assise historique de Jean-Pierre Bemba ? En 2006, c’est 42% d’électeurs à l’élection présidentielle. A côté de Bemba, vous avez Adolphe Muzito «Mfumu Mpa». C’est, aujourd’hui, le vrai héritier du pouvoir dans le Grand Bandundu. Le Parti Lumumbiste Unifié (PALU) est mis en miette.  Mais la personnalité qui symbolise le nouvel élan du PALU c’est Muzito. Et vous avez le Professeur Matungulu qui est une sommité scientifique qu’il ne faut pas présenter. Ce sont là les quatre leaders. Et dans chacun de leurs groupes vous trouvez des personnalités fortes.

Au sein de la plateforme Ensemble, vous avez Pierre Lumbi, Christophe Lutundula, Claudel André Lubaya, Delly Sessanga, Jean-Bertrand Ewanga et compagnies. Au MLC, vous avez Eve Bazaiba, Fidel Babala et autres. Les gens se trompent. Lorsque la machine LAMUKA va se mettre en branle, beaucoup seront étonnés.

LP : Abordons les scrutins combinés du 23 décembre prochain. Le parti MLC et ses Alliés dont vous êtes l’Inspecteur Général iront-ils à ses élections avec la machine à voter et un fichier électoral que Martin Fayulu qualifie de corrompu ?

JD : Ce n’est pas seulement Martin Fayulu qui le dit.  La machine à voter est un outil illégal qui n’est pas prévu dans la Loi électorale. Et ce n’est pas dans le règlement qu’on peut inventer quelque chose qui n’est pas prévu par la Loi. Par ailleurs, la nature constitutionnelle de cet outil est discutable. Parce que nous ne savons pas comment le caractère secret du vote sera assuré dans un environnement où l’outil informatique n’est pas suffisamment vulgarisé. Et que nous avons une population rurale d’environ 70% et même un très grand nombre d’analphabètes. La sensibilisation sur cet outil a été très faible, tout juste cosmétique. Donc,  nous risquons de nous trouver avec une machine qui est non seulement illégale, mais non comprise par la base, et surtout, non consensuelle.

L’objectif des partis qui forment la coalition LAMUKA c’est que les élections se passent dans les conditions de crédibilité, de transparence, de pluralisme, d’égalité et d’inclusivité. C’est, d’ailleurs, la condition pour avoir un climat postélectoral serein et, surtout, des institutions légitimes et efficaces. Mais, apparemment, ce n’est pas le jeu de la CENI et de ceux qui sont en train de la manipuler. Ils veulent avoir des élections quelle que soit la qualité et peut-être de provoquer un chaos électoral. Nous, nous disons que nous ne voulons pas de cela. Et nous tenons à ce point de vue jusqu’au moment où les choses devront ou doivent changer.

LP : Enfin, pouvez-vous nous parler de l’avenir politique de votre leader Jean-Pierre Bemba Gombo ? Et Jacques Djoli Eseng’Ekeli sera-t-il candidat, à quel niveau ?

JD : Jean-Pierre Bemba va être ici au pays dans le cadre des prochaines élections. Il va être aux côtés du candidat commun, Martin Fayulu, conformément à l’accord de Genève. Avec ses autres pairs, ils vont essayer de conduire le candidat Martin Fayulu à la victoire. Parce que nous savons que dans un jeu transparent et légal, le candidat de l’Opposition porté par l’ensemble du peuple congolais va gagner les élections.

C’est dans cette perspective qu’il y aura certainement dans le programme arrêté dans l’accord des réformes profondes de notre système politique. Nous devons notamment revenir au principe de deux tours pour la présidentielle. Nous devons avoir une CENI beaucoup plus indépendante, crédible et professionnelle. Nous devons réformer le système judiciaire jusqu’à la Cour constitutionnelle qui s’est discréditée dernièrement. Et, dans ce cadre-là, le dossier de Jean-Pierre Bemba qui n’avait pas encore terminé sa course au niveau de la Cour Pénale Internationale (CPI), il n’a pas encore un arrêt définitif. A 56 ans, Jean-Pierre Bemba a tout son avenir pour jouer son rôle de citoyen congolais. Pour les joutes électorales du mois de décembre, il sera là pour soutenir Martin Fayulu, le candidat commun de l’Opposition, et aussi les candidats de son parti aux élections législatives nationales et provinciales en vue d’avoir la Majorité dans les deux Chambres et avoir des provinces où nous pouvons offrir au peuple congolais une vraie alternative, une vraie espérance politique.

En ce qui me concerne, je suis candidat Député provincial pour la ville de Boende et candidat Député national pour le territoire de la Tshuapa. Dès la semaine prochaine (22 novembre), nous serons sur le terrain pour battre campagne. Je vous remercie.


La Prospérité / MCP, via mediacongo.net
9386 suivent la conversation
42 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Makye | GYJDU18 - posté le 16.11.2018 à 17:28

Fayulu est un arbre qui cache la forêt. Derrière lui il y a Alan Doss, les Balkanisateurs et la guerre du cobalt. Congolais faites attention avec Fayulu. Il veut nous conduire tout droit au chaos. Lisez le blog de Colette Braeckman vous comprendrez comment Fayulu est soutenu par les Balkanisateurs de notre pays, les frondeurs du nouveau code minier. Comment comprendre quelqu'un qui refuse la machine à voter qui aligne en même temps ses candidats députés provinciaux et nationaux aux mêmes élections avec la machine à voter??

Non 14
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 16.11.2018 à 16:07

Énormissime,Djoli.

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Poisson | CSBRQZK - posté le 16.11.2018 à 11:45

FAYULU EST NOTRE PRESIDENT,AU NOM DE NOTRE DIEU.

Non 1
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mabiwasa amani joseph | YJT9QJN - posté le 16.11.2018 à 11:45

il refuse la machine et le fichier en même temps il dit vouloir faire la compagne.tant mieux laisser? quel professeur avec des analyses bidon?

Non 7
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JB007 | DPLJ7ML - posté le 16.11.2018 à 11:33

Moi je dis ceci et je l'ai toujours dit : du côté du FCC comme du côté de l'Opposition, il y a des hommes de valeur et ceux qui sont médiocres. Ne vous attachez pas à des personnalités, mais attachez vous plutôt à des idéaux. Le grand mal en RDC aujourd’hui ne porte pas un nom d'homme c'est le dysfonctionnement de l 'appareil judiciaire. Si celui qui est élu n 'est pas celui que vous espériez, attendrez-vous les élections suivantes pour espérer un changement positif ?

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mbuyu | FTQYZ3Z - posté le 16.11.2018 à 11:23

Une chose est vraie est que, les voix ne se donnent pas comme quelqu'un qui transfère les unités d'un téléphone à un autre. Fayulu ne pèse rien, il va échouer malgré le soutien de BEMBA et KATUMBI car le vote est toujours sociologique. Qu'on se le dise la vérité, FAYULU n'est pas connu. Simple conseil...

Non 13
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo mon amour | CGVQBNS - posté le 16.11.2018 à 11:07

ceux de l'Est ne jurent que par la conservation du pouvoir même par des moyens qui compromettent la souveraineté nationale en s'alliant avec de petits pays comme le Rwanda et l’Ouganda qui pillent les ressources de la RD-Congo depuis l'avènement de l'AFDL au pouvoir malgré le patriotisme de LD-Kabila qui lui a coûté la vie. Mais dans tout cela le grand Katanga n’a pas encore dit son dernier mot, et ne soyez point pressés à donner vos opinions car la meme maniere que la main qui donne sera jamais en dessous de celle qui reçoit le Katanga ne se soumettra jamais à vos calculs fantaisistes. wait and you will see it very soon.

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo mon amour | CGVQBNS - posté le 16.11.2018 à 11:01

Ah !!! Vraiment la RDC regorge en son sein des professeurs en carton comme ce Mr. JACQUES JOLI qui place son opinion à la place des verdicts des urnes sans en étayer les éléments probants. Il est clair que le tribalisme, le régionalisme et l'égocentrisme régent dans l'esprit des acteurs politiques RDCiens parce que les gens de l'ouest ne jurent que par récupérer le pouvoir politique qui leur avait été donné par erreur par la Belgique pendant 37 ans depuis l'indépendance de notre pays (de Joseph Kasa-Vubu a Joseph Mobutu) et ceux de l'Est ne jurent que par la conservation du pouvoir même par des moyens qui compromettent la souveraineté nationale en s'alliant avec de petits...

Non 5
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo | T3DJ93C - posté le 16.11.2018 à 10:56

Moi et ma famille c'est Martin Fayulu

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 16.11.2018 à 10:34

Zairois | Y5GIOO8 - posté le 16.11.2018 à 10:07 FELIX et KAMERHA joue le jeu de FCC. c.a.d ils aident "MAMA NA YO" d'une autre maniere pour enfin negocier le poste de premier ministre. Ils doivent etre malades pour croire qu'un d'eux peut gagner les elections. These two are trouble makers comme on dit en Anglais.

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
stervos | BPC38LQ - posté le 16.11.2018 à 10:17

Mais...il faut SANCTIONNER ces deux politichiens, qui se sont comportés véritablement comme des énergumènes!!!! Une sanction négative et exemplaire!!! comme ça tous les autres acteurs politiques retiendront la leçon. Mes frères et soeurs, il est grand temps que ces bandes des voyous et des Monsieur tout le monde que la politique nous amène dans ce Pays puissent sentir que le Peuple existe et qu'il arrive qu'il prenne ses responsabilités en main pour s'exprimer d'une manière ou d'une autre... Puisqu'ils s'évertuent, sans scrupule, à parler du peuple qu'ils considèrent comme leur "CUVE DE TOILETTE"....ASSEZ!!!!!

Non 2
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois | Y5GIOO8 - posté le 16.11.2018 à 10:12

S'ils veulent avancer dans leur politique, qu'ils se rallient au FCC au moins là ils auront des postes ministériels. La plupart de faux opposants les font notamment Tshibala, Samy Badibanga, Germain Kambinga, Yves Kisombe, Emery Okundji, Basile Olongo... Furent des faux opposants et ont tous servis kanambe.

Non 2
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DYNAMIQUE SAUVONS LE CONGO | KRW9LFX - posté le 16.11.2018 à 10:08

FAYULU pousse une charette transportant les 3 invalidés. Il va saigner en blanc...

Non 16
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois | Y5GIOO8 - posté le 16.11.2018 à 10:07

Voici au moins un professeur qui réfléchit! Kamerhe et Fatshi n'ont pas la popularité de KATUMBI, BEMBA et MUZITO ça c'est 1, et 2, ils n'ont pas les moyens suffisants pour battre campagne et conquérir le pouvoir tandis que ceux qui soutiennent Fayulu ont les moyens nécessaires pour battre même leur Shadari.

Non 3
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nabavuna | EKY4MXQ - posté le 16.11.2018 à 09:55

La loi congolaise n’interdit nul par le retraie de sa signature. Donc Felix et vital n'ont pas tore. la fois passé la MP avait signé sous réserve, pourquoi DJOLI n'avait pas intervenu. cessé donc cette manière de faire la politique partisane.

Non 18
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nabavuna | EKY4MXQ - posté le 16.11.2018 à 09:51

je regrette prof de tes propos. comme vital et Felix n'ont pas répondu à vos faveurs, c'est pourquoi tu tien de tel langage. c'est décévent pour vous prof. chacun à son opinion. dire que c'est la fin de leurs carrière politique c'est inacceptable et impossible puisque tu sais très bien qu'ils ont leurs bases qui le soutiennent et les respecte jusqu'à preuve du contraire. Tu te trompe quand tu souligne ce la. D’ailleurs, tu a été d'une manière ou d'une autre au service de kabila les congolais ne doivent pas te faire confiance tu es de la génération NGOYI MULUNDA et le peuple n'oubliera jamais les services que toi la tu as rendu à kabila. on est en démocratie, la loi...

Non 14
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
pginola001 | ZKL5N1T - posté le 16.11.2018 à 09:46

nabavuna | EKY4MXQ - posté le 16.11.2018 à 09:31 Effectivement que Fayulu joue le jeu des invalidee.. Si toute l'opposition reunie ( encienne formule) n'a pas reussi a faire reculer Nangaa avec sa machine pendant pres de 2 ans quelle chance a fayulu de le faire en moin de 2 mois? non, c'est claire que katumbi, Bemba et Munzito n'ont a l'esprit que le boycott des elections mais ne veulent pas le declarer tout haut de peur d'etre mal vu. mais leurs demarches laissent clairement voir ce qu'ils veulent. Ils ont preferer fayulu qui est facil a manipuler par rapport a Fatshi et VK. attendons voir dans les jours qui viennent qui aura eu raison ou tors.

Non 13
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zemira | 4SRZTHP - posté le 16.11.2018 à 09:43

A un moment l'Opposition charismatique en Afrique était incarnée par Me Abdoulaye Wade (Sénégal), Laurent Gbagbo (Côte d'Ivoire) et Etienne Tshisekedi (Zaïre/RDC). Wade et Gbagbo sont arrivés au pouvoir chez eux. Tshisekedi est mort sans franchir le plafond de verre de la primature. Félix a brisé le rêve outre-tombe de son père. Il a tué deux fois son géniteur que refusent d'enterrer ceux qui le manipulent...

Non 7
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
pginola001 | ZKL5N1T - posté le 16.11.2018 à 09:38

OK, puisque Martin fayulu est desormais fort. allez y et remportez la victoire. laissez nos leaders FATSHI ET VK faire leur chemin . seul l'avenir nous dira qui avait raison et qui avait tors. Quand a Mr. jacques Njoli si la honte pouvait tuer vous seriez deja mort depuis longtemp. le peuple congolais n'a pas encore oublier votre passage a la CENI.

Non 13
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nabavuna | EKY4MXQ - posté le 16.11.2018 à 09:31

bientôt c'est le déroulement des élections, mais jusque la FAYULU veux les élections sans machine. joue-t-il au jeux des invalidés qui n'ont pas d’intérêt à ce que ces élections se tiennent? c'est la ou les choses reste toujours sombre. Fayulu veux representé les opposant, mais il ne pas pour les élections avec machine. ce qui ne sera pas réaliste. ils nous oblige d’élire shadary pour qu’il ait quand même changement.

Non 9
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JOHN CANDIDAT PRESIDENT | 2ZB9OHK - posté le 16.11.2018 à 09:29

VERITE' | MYBMKJD - posté le 16.11.2018 à 09:15. Dans ta vie tu ne sera pas bénie, ça montre que même tes parents tu ne le respecte pas. Même la bible nous recommande de respecter l'autorité établie et de prier pour eux. Kabila c'est un modèle de la démocratie africaine pour ton information. Il a le charisme plus tous les politiciens congolais.

Non 15
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
calebsabwa020 | RPKGF1T - posté le 16.11.2018 à 09:27

Je suis contre du fait que VK et FATSHI ont signé puis renoncé à leurs signatures. Ils auraient dû se référer à leurs bases avant de prendre cet engagement. Mais cher professeur, êtes vous vraiment une bonne personne qui peut tirer sur ces hommes politiques? Etes vous capable de nous dire qu'il y a eu tricherie et corruption aux élections de 2011? Vous étiez la personne sur qui comptait l'opposition mais qu'avez-vous fait? Fayulu est maillon faible qui a été désigné pour assouvir la soif de Mbemba et Katumbi et vous avez tort.

Non 7
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 16.11.2018 à 09:15

J'ai vu une video du premier discour de Hypolite kanambe kiekiekiekiekiekiekie cet imposteur a joue' avec les Congolais, ce discour etait en francais mais c'est le KINYERWANDA qui sortait kiekiekiekiekiekie CONGOLAIS ZOBA BOLOLE.

Non 2
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 16.11.2018 à 09:01

Nous ne sommes pas de votre avis. Fayulu n'est pas pacificateur,n'est pas rassembleur et n'ont plus Macron, donc pas meme un meneur d'homme.Il n'est pas du tout en bonne compagnie. Il est le défenseur des ses ambitions, des intérets de Bemba,et Katumbi. Quand la campagne électorale va commencer il va disparaitre.

Non 21
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JOHN CANDIDAT PRESIDENT | 2ZB9OHK - posté le 16.11.2018 à 08:58

Un professeur médiocre garde ton énergie, même en rêve ton Fayulu ne deviendra jamais le 5eme président de la république. Déjà dans une petite élection de 7 personnes ton soit disant future président a triché avec ses collabos non aligné. Katumbi va regrette ce 5000000$, il doit oublier la RDC, ce n'est pas aujourd'hui qui retournera dans ce pays.

Non 21
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 16.11.2018 à 08:57

"1 CORINTHIENS 9:24 Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu'un seul remporte le prix? Courez de manière à le remporter".Lorsque les atlètes s'amassent pour courir d'aucun d'entre-eux ne croit à l'échec, tous restent optimistes mais au finish UN SEUL l'emporte. A présent tous les états majors doivent se mobiliser pour le début de la campagne c'est pendant la campagne que nous verrons qui de 21 candidats pourra séduire la population congolaise. Pour l'instant tout le monde est prétendu VAINQUEUR. Jour J-7 pour la campagne électorale et -37 pour les élections proprement dite avec la machine-imprimante qui dit mieux?

Non 1
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 16.11.2018 à 08:11

Les gens ont peur de voir FAYULU reussire.

Non 7
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CONGO MA PATRIE | CL8X569 - posté le 16.11.2018 à 07:47

LA RDC compte in nombre important de gens competents. Martin Fayulu est en mesure d'offrir au people congolais la vraie alternance

Non 5
Oui 35
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Observateur | FDEOYV1 - posté le 16.11.2018 à 07:34

Le problème n'est pas de se retirer de l'accord, mais la manière...

Non 2
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 16.11.2018 à 07:16

HHUUUMMMM LE GRAND PROF. IL A RESUME' EN CECI "On les appelle des leaders politiques mais qui sont dans une forme de zoologie politique et qui donnent seulement cette scène politique de transhumance, de changement. Ce qui entraine un leadership déficitaire et une gouvernance de basse qualité ". OYO NDE FINAL YA RESUME' YA BA POLITICHIENS CONGOLAIS. UNE FORME DE ZOOLOGIE POLITIQUE. bravo !!!!

Non 9
Oui 29
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 16.11.2018 à 07:07

Vital KAMHERE ET Felix TSHISEKEDI SOUMIS A L-OPPROBRE DES CONGOLAIS ET DE LEURS MILITANTS Le retrait de Félix Tshisekedi et de Vital Kamerhe de l’accord de Genève continue à leur faire descendre dans l’enfer . Vital KAMHERE et Felix TSHISEKEDI sont des brebis galeuses de la politique congolaise, ils ont révélé leur vraie nature! ALLEZ-Y ET LE PEUPLE LES CONNAIT QUE SE SONT DES TRAITRES, DES BALALI (DORMEURS QUI REFUSENT KULAMUKA( ETRE EVEILLES). ils ont mis fin à leur carrière politique et doivent être soumis à l'opprobre de la nation congolaise et à la sanction de l'opposition comme ils ont signé dans leur lettre d'engagement à Genève le 11 Novembre 2018

Non 7
Oui 32
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MWIN MANGAND | WIU5GXD - posté le 16.11.2018 à 07:06

punissons Kamereh et Fatshi

Non 10
Oui 40
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 16.11.2018 à 07:03

Vital KAMHERE ET Felix TSHISEKEDI SOUMIS A L-OPPROBRE DES CONGOLAIS ET DE LEURS MILITANTS Le retrait de Félix Tshisekedi et de Vital Kamerhe de l’accord de Genève continue à leur faire descendre dans l’enfer . Vital KAMHERE et Felix TSHISEKEDI sont des brebis galeuses de la politique congolaise, ils ont révélé leur vraie nature! ALLEZ-Y ET LE PEUPLE LES CONNAIT QUE SE SONT DES TRAITRES, DES BALALI (DORMEURS QUI REFUSENT KULAMUKA( ETRE EVEILLES). ils ont mis fin à leur carrière politique et doivent être soumis à l'opprobre de la nation congolaise et à la sanction de l'opposition comme ils ont signé dans leur lettre d'engagement à Genève le 11 Novembre 2018, comme...

Non 6
Oui 29
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
jal | BG3B9XM - posté le 16.11.2018 à 06:55

la victoire est certaine pour MAFA, l'UDPS continuera tjs ces combats même pendants 500 ans à combattre dans le néant

Non 12
Oui 39
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 16.11.2018 à 06:50

D'abord l'udps etait formee' par les 13 parlementaires, aujourd'hui l'udps est devenu une propriete' privee de la famille Tshisekedi ou encore un MOZIKI des kasaiens. Tous les traitres de notre pays sont passe's par udps. C'est comme un centre de formation des malhonnetes. FELIX ET KAMERHA de kanambe ont lu un texte ecrit par le FCC. TUNA BASE.

Non 10
Oui 37
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 16.11.2018 à 06:40

Tous pour Fayulu.

Non 8
Oui 46
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
valatin Mubake | 3HNJJNJ - posté le 16.11.2018 à 06:37

je regrette Bcp se Monsieur il etait a la CENI en 2011 il a recu l argent de kanambe et ils ont fait passer ca c est pas un exemple a suivre

Non 24
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pona Congo Lisolo ya Congo | Y7P79AW - posté le 16.11.2018 à 05:55

C'est la haine qu'on a toujours eu contre l'UDPS, on nous toujours de l'UDPS comme parti ayant formE de cadres pour faire du mal contre le peuple, c'est normal car c'est une ecole qui a formE pres de 80% de nos politiques directement ou indirectement, etant que parti politique, il garde sa vision de combat, les individus peuvent travailler contre le congo, ce ne sont q

Non 31
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kimbilikiti | HY4YZL1 - posté le 16.11.2018 à 05:13

Soyez tous derriere lui pour l alternance

Non 10
Oui 35
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 16.11.2018 à 02:20

Grand prof, voici les hommes digne de ce pays, complet dans tout, intellectuellement chargé, moralement intact et d'une maturité politique hors pair, c'est ça l'efficacité de LAMUKA, MAFA c'est un président de la prophétie, là où vous attendez ce n'est pas là où le seigneur pense, car Dieu est incomparable, n'oublier jamais là où Dieu avait ramasser David, MAFA est le choix de Dieu, Dieu ne regarde pas la base, ni l'implantation d'un parti politique, ni de gros moyens mais la qualité de l'homme et son intégrité le premier mot de FAYULU c'était JE REMERCIE DIEU, avant de remercier ses camarades. Vive la RDC

Non 12
Oui 36
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 16.11.2018 à 02:14

Grand prof, voici les hommes digne de ce pays, complet dans tout, intellectuellement chargé, moralement intact et d'une maturité politique hors pair, c'est ça l'efficacité de LAMUKA, MAFA c'est un président de la prophétie, là où vous attendez ce n'est pas là où le seigneur pense, car Dieu est incomparable, n'oublier jamais là où Dieu avait ramasser David, MAFA est le choix de Dieu, Dieu ne regarde pas la base, ni l'implantation d'un parti politique, ni de gros moyens mais la qualité de l'homme et son intégralité, le premier mot de FAYULU c'était JE REMERCIE DIEU,

Non 10
Oui 38
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Jacques Djoli : « L'élection sénatoriale doit être au suffrage direct »

Politique ..,

Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l’accord de Genève

Politique ..,

Subornation de témoins : Jacques Djoli estime que Bemba peut encore aller en appel

Politique ..,

Le MLC menace de quitter le processus electoral

Politique ..,